À Propos

Ancienne rectrice de l'académie de Limoges (2008 à 2010) et de Poitiers (2010 à 2012). Agrégée en sciences du médicament, elle a publié chez Albin Michel : La réforme… oui mais sans rien changer.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
French Touch

Derrière le ridicule de la démission fracassante du directeur des programmes scolaires, les ravages très concrets de la domination d'une gauche sectaire sur le monde intellectuel français

Pour protester contre son nouveau ministre, Michel Lussault, directeur des programmes depuis 3 ans et proche de la ligne idéologique portée par Najat Vallaud-Belkacem est allé se plaindre sur France Inter. L'occasion pour lui de montrer qu'il n'appartenait pas au même monde que ce parvenu de nouveau ministre !
27/09/2017 - 07h43
0 17
Tribune

Couper dans les budgets de la recherche c’est empêcher l’innovation de demain

A moins d'un an de la fin du quinquennat, la jeunesse dont François Hollande avait décidé d'être le président est dans la rue, son avenir mis entre parenthèse : la recherche, source de l'innovation de demain, connait de nouveaux rabotements.
28/06/2016 - 10h12
0 0
Travailler moins pour gagner plus

250e anniversaire du concours : l'agrégation, une "tradition d'avenir" contestée

Alors que les étudiants qui ont durement préparé leur agrégation s’apprêtent à passer difficilement leur concours en période de contestation sociale, il est important de revenir sur le prestige et les tensions qui entoure ce statut professoral.
09/03/2016 - 08h44
0 6
L'éducation en crise

40 ans du collège unique : les ravages d'une réforme qui s’est retournée contre les élèves qu’elle voulait aider

Réforme d'envergure mise en place en 1975, le "collège unique" avait pour but d'uniformiser l'enseignement, et donc, de permettre l'égalité des chances. Regrouper tous les élèves, sans distinction, entre la 6ème et la 3ème afin démocratiser l'accès aux différentes filières du lycée. 40 ans après, la mesure est toujours critiquée.
11/03/2015 - 11h09
0 2
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours