À Propos

Bruno Jérôme est économiste, maître de conférences à Paris II Panthéon-Assas.

Il est le co-fondateur du site de prévisions et d'analyses politico-économiques Electionscope.

Son dernier ouvrage, La victoire électorale ne se décrète pas!, est paru en janvier 2017 chez Economica. 

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilets jaunes
Plus cinq points de popularité : comment Emmanuel Macron vient de se prouver qu’il avait tort en disant qu’on n’achète pas la popularité
Fin septembre 2018, interrogé en marge du One Planet Summit, Emmanuel Macron, en mal de popularité, dénonçait une pratique de « l’ancien monde » affirmant que « la meilleure façon d’être haut dans les sondages est de donner de l’argent aux gens ».
09/01/2019 - 09h09
46
Déterminisme
Si vous pensiez que vos décisions de vote sont parfaitement rationnelles, cet article risque de vous ébouriffer
Il est difficile de saisir rationnellement toutes les raisons d'un vote, comme le suggère une étude américaine qui explique que l'état émotionnel a pu avoir une influence sur le vote américain ces dix dernières années. Déterminismes sociaux, état émotionnel, humeur...Le mécanisme du vote est complexe et fait parfois appel à des données irrationnelles.
08/11/2018 - 08h59
00
Radiographie des citoyens
Jeu des "10 familles" d’électeurs : la fascinante étude britannique qui permet de s’y retrouver dans l’atomisation des familles politiques traditionnelles occidentales
Une nouvelle étude publiée par The Independent au Royaume-Uni démontre que la classe sociale n'explique plus le vote en général. En réalité, 10 "clans de valeur" permettent de prédire le comportement du vote.
27/10/2018 - 09h17
00
Nobel d’Economie 2018
Elections et manipulation politique du cycle économique :quelles leçons contemporaines peut-on tirer de William D. Nordhaus ?
William D. Nordhaus, partage le prix Nobel d'économie 2018 avec Paul Romer. En 2018, ses travaux sont plus que jamais d'actualité.
11/10/2018 - 11h41
00
Effet Coupe du monde
Champions du monde ! Et maintenant, ce que peut vraiment espérer Emmanuel Macron
La victoire de 2018 ne sera pas celle de 1998 … pour la cote du Président de la République. Macron n’est pas le Chirac de 1998 au soutien inconditionnel aux Bleus et, seconde ombre au tableau, la situation économique de 2018 est moins bien orientée qu’en 1998, ces deux éléments suffisent à eux seuls pour priver le Président de profiter à plein du bonus de popularité promis par le modèle ElectionScope en cas de victoire des Bleus.
16/07/2018 - 10h14
03
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours