En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
Atlantico Business
Carrefour accélère sa mutation pour échapper à l’ogre Amazon qui peut désormais tout se permettre....
Publié le 04 juillet 2018
Amazon, la tornade digitale, accélère le changement. Tous les acteurs de la distribution sont touchés d’où une recherche de compétitivité, de partenariat, de mutualisation...
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.Il est aussi l'auteur...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.Il est aussi l'auteur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Amazon, la tornade digitale, accélère le changement. Tous les acteurs de la distribution sont touchés d’où une recherche de compétitivité, de partenariat, de mutualisation...

En annonçant un rapprochement entre le français Carrefour, numéro 2 mondial de la grande distribution et l’anglais Tesco, la grande distribution poursuit un mouvement de consolidation à grande vitesse pour une seule et unique raison, éviter l’asphyxie que prépare Amazon sur tous les systèmes de distribution dans le monde. Après avoir signé des accords avec Google, Tencent en Chine, après l’accord entre Auchan et Alibaba... 

Coincés entre les grands distributeurs allemands, hard-discounters comme Lidl, et les géants américains américains ou chinois, tous les acteurs traditionnels se sont aperçus qu’ils étaient en danger de mort lente face au bulldozer du E-commerce: trop chers, trop de supermarchés, trop de charges.

C’est l’an dernier qu’Amazon a mis le feu aux poudres en rachetant, outre Atlantique, une marque de supermarchés bio, Whole Foods. Tout le monde a pris conscience que le développement d’Amazon ne passerait pas que par le E-commerce, mais qu’il avait les moyens de mettre la main sur la distribution traditionnelle.

Avec une capitalisation boursière qui frôle désormais les 1000 milliards de dollars et une trésorerie débordante, le géant américain a le financement (en cash et en titre) pour racheter sur la planète n’importe quelle marque et y imposer son modèle.

D’où une alliance franco-britannique, entre Carrefour-Tesco, par opportunisme et rationalisation. Il faut dire que dire que des deux côtés de la Manche, les deux patrons, Alexandre Bompard le français et son homologue Dave Lewis ont été nommés là pour redresser chacun leur entreprise et leur redonner du souffle en réalisant des économies substantielles, mais aussi rattraper le client qui s’en va chez Amazon. L’heure est donc venue de mettre en œuvre des plans de sauvetage. Revoir les modèles économiques, et les stratégies commerciales.

Du coup, la plupart des grands distributeurs ont dessiné des projets de redressement identique.

D’abord, miser sur les produits de leurs marques distributeurs. C’est avec les marques « distributeur » que les distributeurs réalisent le plus de marges et fidélisent le mieux leurs clients.  Alexandre Bompard l’avait bien compris, il a inscrit les marques distributeur en tête de gondole de la présentation de son nouvel axe stratégique pour Carrefour.

Le modèle dans le genre, pour tout le monde c’est Décathlon - qui appartient à la famille Mulliez. Chez Décathlon, ce sont les marques magasins qui ont complètement redressé cette chaine de magasin de sport et lui ont permis d’affronter le e-commerce – les tentes Quechua, les raquettes Inesis, Tribord, Krista. Plus de 80% des produits des magasins Décathlon sont des marques du groupe et l’offre proposée est hyper compétitive.

Ensuite ne pas rester isolé. Georges Plassat, l'ancien président de Carrefour, avait dirigé un groupe hégémonique dont la puissance était incontestable, Alexandre Bompard a pris les rênes d’un mastodonte en perdition, en retard sur toutes les nouvelles pratiques numériques. Du coup, il a fallu sortir Carrefour de son isolement. La rationalisation des coûts avec, ce qui est apparu le plus intéressant stratégiquement était de conclure des accords commerciaux, gagnant-gagnant. En six mois, les annonces se sont succédées : Carrefour avec Tencent le chinois pour répliquer à l’alliance Auchan/Alibaba, Carrefour avec Google pour contrer l’arrivée d’Amazon en France chez Monoprix. Carrefour de nouveau dans la rationalisation des achats. Et on peut ajouter l’alliance avec FNAC Darty pour l’électronique grand public ou Système U pour les achats alimentaires.

Mais le mouvement de consolidation mondiale ne suffira pas. Il faudra évidemment modifier la chaine de création de valeur et gagner en productivité. Le modèle du E-commerce ne fonctionne pas avec les mêmes emplois, en nombre et en qualité. La relation client dominée par l’outil digital est bouleversée mais pour la grande distribution, le grand changement affectera les outils logistiques. Et là, il faudra évidemment préparer les nouveaux emplois.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
02.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
05.
Quand les tabloïds britanniques s’inquiètent de voir Paris livrée aux bandes pendant la fête de la musique : fantasme de no-go zones ou début de réalité ?
06.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
07.
« L'homme-arbre » demande à être amputé
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
04.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
01.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
02.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
03.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
04.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
05.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
06.
Indignez-vous… en permanence ! Stéphane Hessel et Twitter ont-il étranglé la démocratie ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Podoclaste
- 04/07/2018 - 12:23
Trop tard, trop peu et à côté de la plaque.
Prenez Amazon, Netflix, Google... et regardez pourquoi ils ont tant de succès, vous comprendrez pourquoi la concurrence, assise sur ses lauriers fanés, va se faire bouffer tout crue. Enfonçons donc une porte ouverte : ILS DONNENT AU CLIENT CE QU'IL VEUT. Or l'aptitude d'un produit ou d'un service à satisfaire les attentes de l'utilisateur, cela porte un nom. C'est la qualité. Hé oui.
JConinck
- 04/07/2018 - 12:05
La Banque belge Degroof Petercam propose de nouveaux services
Après avoir publié des résultats très peu convaincants ces derniers mois et avoir été impliqué dans l'affaire des "Panama Papers", la banque Degroof Petercam fait appel à des "rabatteurs" d'affaires d'un genre particulier. Notamment en France. En contre-partie, ces hommes d'affaires peuvent utiliser la banque et ses services pour couvrir leurs activités et masquer des transaction peu morales, voir plus.

M. Georges Plassat, ex dirigeant du groupe Carrefour, en fait partie. Il va ainsi pouvoir récupérer les montants auxquels il aurait prétendument renoncés. Grace à M. Alexis Meeùs, administrateur de la Banque Degroof en France, Georges Plassat va opérer en toute tranquillité et immoralité. Il va aussi en faire bénéficier ses relations. La banque Degroof Petercam, chevalier blanc qui veut être un exemple éthique, a semble-t-il d'autres priorités... et peu de cohérence.
J. de Coninck / Juillet 2018