En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

02.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

03.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

04.

Les Français ont rattrapé les Allemands en... consommation de produits bio

05.

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

06.

Une étude du MIT découvre que les villes ne sont les plus pourvoyeurs d’opportunités économiques qu’elles ont longtemps été

07.

Macron dans le piège du micro-management; Philippe face à une fenêtre politique étroite, Castaner à la vengeance de Castex, Aubry à de graves accusations d’irrégularités, la France à de mauvais choix de relocalisation; Amazon au secours du cinéma français

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

03.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

05.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

06.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Le retour de la justice
Le parquet de Paris enquête sur les fraudes au "chômage partiel"
il y a 3 min 23 sec
pépites > France
Rénovation vintage
C’est officiel : la flèche de Notre-Dame de Paris sera reconstruite à l’identique
il y a 2 heures 1 min
pépites > France
Fin de partie
L'état d'urgence sanitaire prend fin aujourd'hui, qu'est ce que cela signifie ?
il y a 2 heures 51 min
pépite vidéo > France
Reconnaissance
Lors du défilé du 14 juillet, l'armée de l'air rendra hommage aux personnel soignant
il y a 4 heures 45 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Du chaos syrien au chaos libyen, entretien exclusif avec Randa Kassis
il y a 6 heures 59 min
décryptage > Politique
Vieille recette

Vers un nouveau haut commissaire au plan : singer De Gaulle ne peut tenir lieu d’action

il y a 7 heures 31 min
décryptage > France
Vie politique

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

il y a 7 heures 57 min
pépites > France
Hommage
La gendarme tuée par un chauffard reçoit la légion d'honneur à titre posthume
il y a 1 jour 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Chained / Beloved" de Yaron Shani : un dyptique dramatique passionnant autour d’un couple en difficulté…

il y a 1 jour 1 heure
pépites > Justice
À coeur ouvert
L'enquête au centre du don des corps s'ouvre pour "atteinte à l’intégrité du cadavre"
il y a 1 jour 2 heures
light > Science
Une vie de chien
Non, l'âge humain de votre chien ne se multiplie pas par sept
il y a 33 min 5 sec
pépites > Economie
L'euro fort
L'Irlandais Paschal Donohoe prend la tête de l'Eurogroupe
il y a 2 heures 27 min
pépites > France
Sécurité
En déplacement à Dijon, Jean Castex dénonce des comportements "inadmissibles"
il y a 4 heures 9 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le rouge se met à fumer et quand la cible a du plomb dans l’heure : c’est l’actualité caniculaire des montres
il y a 6 heures 29 min
décryptage > Politique
Sale temps pour Paris

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

il y a 7 heures 18 min
décryptage > Economie
Des villes et des désavantages

Une étude du MIT découvre que les villes ne sont les plus pourvoyeurs d’opportunités économiques qu’elles ont longtemps été

il y a 7 heures 44 min
décryptage > France
Nouveau Gouvernement : vieilles lâchetés

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

il y a 8 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le flambeur de la Caspienne" de Jean-Christophe Rufin : une enquête captivante menée par un, désormais fameux, vice-consul décalé et fin limier

il y a 1 jour 1 heure
light > Economie
Couple bio-bobo
Les Français ont rattrapé les Allemands en... consommation de produits bio
il y a 1 jour 1 heure
pépites > France
Ça vole haut
Greenpeace déploie une banderole sur la grue de Notre-Dame pour alerter de l'inaction climatique du président
il y a 1 jour 2 heures
Le diable s'habille en Armani

Fashion Week, début des défilés hommes : qui sont ceux qui décident de ce que vous allez porter l'hiver prochain

Publié le 17 janvier 2014
La Fashion Week hommes de Paris vient de s'ouvrir mais voilà que les spécialistes de la mode réfléchissent déjà à la collection hiver 2015.
Emilie Coutant
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emilie Coutant est sociologue, consultante en mode, médias, tendances, risques et addictions.Docteur de l’Université Paris V, elle a soutenu une thèse intitulée “Le mâle du siècle : mutation et renaissance des masculinités. Archétypes, stéréotypes, et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Fashion Week hommes de Paris vient de s'ouvrir mais voilà que les spécialistes de la mode réfléchissent déjà à la collection hiver 2015.

Atlantico : La Fashion Week hommes de Paris n'a même pas encore commencé que le milieu de la mode est déjà en cours de réflexion sur les collections à venir. Qui sont, précisément, ceux qui fixent les tendances de l'hiver prochain ? Comment y travaillent-ils ? Comment peuvent-ils être sûrs qu'elles marcheront ?

Emilie Coutant : En premier lieu, il y a les directeurs artistiques spécialisés dans les collections hommes comme Véronique Nichanian pour Hermès. Les coupes, les couleurs, les styles proposés par Mme Nichanian sont en effet très souvent suivis par le reste du milieu de la mode masculine. Si les directeurs de marque ou de collection peuvent proposer des tendances immédiates, ils ne peuvent pas forcément se prononcer sur les tendances sur le plus long terme. Ceci demande un travail de veille et de réflexion – et donc cela nécessite du temps.

C'est pourquoi beaucoup de marques travaillent avec des cabinets de sociologie - comme le mien - qui sont aptes à émettre des tendances sur les modes vestimentaires masculines sur le long terme (10 à 20 ans). Je suis d'autant plus sollicitée que j'ai travaillé, dans le cadre de ma thèse, sur la masculinité (Le mâle du siècle : mutation et renaissance des masculinités. Archétypes, stéréotypes, et néotypes masculins dans les iconographies médiatiques). Nous sommes capables d'avoir de l'avance sur les cabinets de tendance justement en proposant ce qui devrait marcher sur 10/20 ans en analysant les modes de consommation. Par exemple, aujourd'hui nous savons que nous sommes sur une tendance long terme visant à renouer avec la nature, l'animal, l'enfantin et le féminin. Nous remarquons alors que l'homme exprime ses facettes sauvage, barbare, juvénile et féminine cachées. Ce travail nécessite du temps, de la curiosité, des connaissances (y compris historiques et psychanalytiques), de la réflexion mais aussi de la mobilité : il faut être présent et dans les capitales de la mode et dans les zones plus reculées.

De même, les bureaux de tendance ont une capacité à flairer les engouements futurs et à élaborer des carnets de tendances pour la mode féminine. Ils sont très influents mais restent des précurseurs dans la mode masculine.

Nous ne pouvons pas être sûrs que les tendances décelées marcheront. Mais nous nous efforçons à dresser les tendances lourdes. D'ailleurs, pour qu'une marque perdure, elle ne doit pas suivre la tendance mais être créatrice de tendances en s'inspirant de tendances plus larges.

Comment est-ce que les modèles présentés à cette Fashion Week inspireront les lignes de prêt-à-porter pour la collection hiver 2015 ? Quel est le modèle opératoire de ces grandes lignes de prêt-à-porter pour "vulgariser" et "démocratiser" des pièces dessinées par de grands stylistes ?

Les défilés qui se déroulent sont largement suivis sur place ou online. Les lignes de prêt-à-porter récupèrent ensuite rapidement les grandes coupes pour leur propre collection. Ils font en fait du copier-coller. Ce phénomène du copier-coller est très visible avec les "collections capsules", ces collections éphémères reprises à outrance. Les collections capsules concernent beaucoup la mode féminine mais la mode masculine s'y met peu à peu. Toutefois, aujourd'hui, les lignes de prêt-à-porter se concentrent plus sur les styles, les allures que sur un type de vêtement.

Dans cette "vulgarisation"/"démocratisation", il faut noter le rôle des bloggeuses et bloggeurs. Ils récupèrent telle ou telle pièce qu'ils s'approprient et diffusent sur le net alors qu'ils sont suivis par d'autres internautes. En outre, ils peuvent assister ou suivre les défilés pour ensuite les décortiquer sur leur blog. Ils font partie de la minorité des gens influents dans le milieu de la mode.

D'après ce que vous observez en matière de mode masculine, quelles seront les tendances hiver 2015 ?

Je ne peux pas me prononcer sur les tendances hiver 2015 mais je peux néanmoins vous dire que les hommes s'approprient de plus en plus de tissus qui étaient jusque-là réservés aux femmes : le cuir prêt du corps, le cachemire ou les mélanges de textiles qui ne vont a priori pas ensemble (à l'instar du sportwear avec de la soie).

Aussi, il y a une tendance à la décontraction et au confort avec :

- des vêtements qui dégagent les jambes avec le costume bermuda,

- des pantalons permettant des mouvements faciles comme avec le sarouel,

- des coupes moins étroites : ils troqueront les slims pour des pantalons droits, moins prêts du corps.

Enfin, il faut faire mention des textiles intelligents/innovants, des vêtements dits augmentés capables, par exemple, de réguler la température du corps, ou encore des vêtements "lumineux" ou "connectés". Ces nouveaux textiles et modes innovantes ont été présentés lors de la superbe exposition "Futurotextiles" l’année dernière, à la Cité des Sciences.

 

 Pour en savoir plus sur les tendances, vous pouvez vous rendre sur le site d'Emilie Coutant.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Baskerville
- 17/01/2014 - 19:13
Mode d'emploi
Personne ne décide pour moi ce que je vais porter l'hiver prochain. Je prends dans la mode ce qui me plaît, je laisse ce qui me déplaît. Les "sociologues" et autres pseudo-gourous devraient arrêter de prendre les gens pour des zombies décervelés.