En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
Paris attire pour son luxe, notamment dans l'immobilier
Château hanté
Coup de froid sur l’immobilier de luxe : l’attractivité de la France en a-t-elle encore pris un coup ?
Publié le 11 janvier 2014
La ville lumière, notre belle capitale, est traditionnellement connue et attire pour son luxe, notamment dans l'immobilier. Un attrait historique qui se délite en grande partie à cause de la vision que les étrangers ont de la France : un pays politiquement instable et repoussant fiscalement.
Nathalie Garcin dirige les agences de Paris, Deauville, Bordeaux, Lyon, Megève, Courchevel, Périgord et de la Côte Basque du réseau d'immobilier de luxe Emile Garcin.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Garcin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Garcin dirige les agences de Paris, Deauville, Bordeaux, Lyon, Megève, Courchevel, Périgord et de la Côte Basque du réseau d'immobilier de luxe Emile Garcin.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La ville lumière, notre belle capitale, est traditionnellement connue et attire pour son luxe, notamment dans l'immobilier. Un attrait historique qui se délite en grande partie à cause de la vision que les étrangers ont de la France : un pays politiquement instable et repoussant fiscalement.

Atlantico : La ville de Paris est passée de la 4ème place à la 6ème place, derrière New York, Miami, Hong Kong ou encore Singapour dans le classement des villes les plus cotées chez les riches étrangers, selon les chiffres de l’agence Barnes. Comment expliquer cette évolution ? Y a-t-il eu une baisse conséquente des prix ?

Nathalie Garcin : La cause de cette désaffection n'est pas la baisse des prix. Justement, la baisse des prix est le résultat du mauvais placement et de la fiscalité en hausse. Les étrangers n’achètent plus, il y a en beaucoup moins qu’autrefois. Avant, nous avions 60% d’étrangers parmi ceux qui achetaient dans le haut de gamme à Paris, et aujourd’hui il n’y en a plus que 20%. Pour des raisons fiscales, tous les conseillers et avocats des clients fortunés leur déconseillent d’acheter à Paris aujourd’hui.

Il y a cinq ans, Londres était 20% plus chère que Paris, aujourd’hui elle l'est 150% plus. Pourquoi un tel fossé se creuse-t-il ?

Le « France Bashing » dans les articles de presse étrangère comme Newsweek ou le Financial Times conseillent aux gens de ne pas investir en France, ce qui a des effets désastreux. La fiscalité et le gouvernement incertains sont les principales causes de ces départs massifs. Les grosses fortunes délaissent Paris au profit de Londres.

Evidemment, le phénomène des exilés fiscaux joue aussi un rôle sur les esprits étrangers. Leurs amis richissimes français s’en vont, ce qui ne les incite pas à venir. L’ambiance inquiète. Tous les conseillers fiscaux du monde entier, qu’ils travaillent pour des clients français ou étrangers leur disent ne pas acheter. On dit aux Français qu’il vaut mieux qu’ils se décentralisent, et aux étrangers, on leur dit qu’il vaut mieux investir à Londres ou à New York. Aujourd’hui, Paris est dans une situation extrêmement préoccupante sur l’immobilier de luxe ; on ne sait pas quelles nouvelles lois le gouvernement va encore nous imposer. Le gouvernement fait peur aux propriétaires.

Quelles sont les nouvelles clientèles qui affluent à Paris, et qui continuent à investir ?

Les Qataris sont la première clientèle. Ils ont toujours beaucoup investi en France et surtout a Paris. Pour moi les Qataris sont à moitié français, à moitié parisiens ! Ils voient que les prix sont plus attractifs aujourd’hui et donc achètent. Ils connaissent aussi très bien le marché parisien, et voient qu’à très long terme, il n’y a pas de problème. Il n’y a pas vraiment de nouvelle clientèle en France. Heureusement qu’il reste beaucoup de Français qui investissent dans la pierre, qui n’hésitent pas à bouger, et qui achètent pour leurs enfants. La pierre est toujours un endroit refuge pour ceux qui ne veulent pas tout laisser en banque.

Comment la capitale prépare-t-elle la relève ? La baisse des prix anticipée, prévu pour 2014, permettra-t-elle de rendre l’immobilier parisien plus attractif ?

Si les clients veulent vendre, il faut qu’ils baissent leurs prix. On espère que cela va changer la donne. Pour l’instant, le marché se maintient. Il y a des acheteurs, des promesses de vente, des offres, mais on ne se réjouit pas. Il faut être prudent, car on ne sait pas si cela va durer.

Propos recueillis par Ilana Ferhadian

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
Ne l’appelez plus Shinzo Abe mais Abe Shinzo
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
07.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
François Homeland
- 12/01/2014 - 11:01
Ca m'en touche une sans faire bouger l'autre
vu que mes modestes moyens ne me permettent même pas d'acheter de l'immobilier "ordinaire". Et je ne pense pas être le seul dans ce cas...
Sefriane74
- 12/01/2014 - 07:26
Salauds de riches vilipendés par toutes ces "élites de gauche"
comme par exemple un Yannick Noah en tête des hits parades des français les plus aimés. Ce monsieur qui était à 150% pour la taxe à 75% gauchisant comme cochon et qui vit ... aux USA. Ce n'est qu'un exemple car la liste est longue. Alors l'adage fait ce que je dis et pas ce que je fais je le comprend de mieux en mieux depuis 2012. L'immobilier en berne n'est qu'un pan du désastre PS et de la catastrophique image et réputation de notre pays.
ignace
- 11/01/2014 - 15:42
Anguerrand....votre remarque me semble
aborder un autre sujet que l'immobilier de luxe, plutôt les entreprises

D'ailleurs l'article semble se résumer a : Si les clients veulent vendre, il faut qu’ils baissent leurs prix. On espère que cela va changer la donne. Pour l’instant, le marché se maintient. Il y a des acheteurs, des promesses de vente, des offres, mais on ne se réjouit pas. Il faut être prudent, car on ne sait pas si cela va durer.