En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

06.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

ça vient d'être publié
Méthode d'avenir
Coldplay arrête ses tournées pour des raisons environnementales
il y a 1 heure 23 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pechkoff, le manchot magnifique" de Guillemette de Sairigné : un héros de légende endormi réveillé par la plus noble des biographes

il y a 5 heures 4 min
décryptage > Santé
Plan palliatif

Cette liberté que la France ne se décide toujours pas à accorder à ses hôpitaux

il y a 5 heures 39 min
décryptage > Culture
Vive la liberté !

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

il y a 7 heures 37 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 8 heures 36 min
décryptage > Economie
Réalité des chiffres

Hôpitaux, retraites ou inégalités : la fiscalité, ce verrou français qui étrangle toute vraie réforme.

il y a 9 heures 27 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Hong-Kong s’enflamme, sa jumelle historique, Singapour, récupère les flux de capitaux et redoute la contagion…

il y a 10 heures 11 min
décryptage > Politique
2022

Les Français tous prêts à la bataille retour Macron Le Pen… ou majoritairement orphelins de la politique…?

il y a 10 heures 38 min
light > Europe
Famille royale
Affaire Jeffrey Epstein : le prince Andrew décide de mettre fin à ses engagements publics
il y a 20 heures 52 min
pépites > Politique
Manifestations
Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25
il y a 2 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Picasso, tableaux magiques" : la magie des signes

il y a 4 heures 56 min
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 5 heures 20 min
pépite vidéo > Politique
Réformes
Retraites, hôpital : Edouard Philippe s'est confié sur France Inter sur les dossiers sensibles de cette fin d'année
il y a 6 heures 19 min
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 8 heures 11 min
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 9 heures 9 min
décryptage > Société
Protection de l'enfance

Parents dangereux : ces violences contre les enfants dont on parle si peu

il y a 9 heures 48 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès
il y a 10 heures 29 min
pépites > Justice
"Acab land"
Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée
il y a 20 heures 7 min
pépites > Social
Marche de la colère Acte II ?
Grève du 5 décembre : la police pourrait rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites
il y a 21 heures 37 min
© Reuters
Pierre Moscovici, le ministre de l’Économie.
© Reuters
Pierre Moscovici, le ministre de l’Économie.
Méthode Coué

Grotesquonomics : plus fort que Karine Berger, Pierre Moscovici sauve le monde

Publié le 08 janvier 2014
A ressasser sans cesse que la courbe du chômage est sur le point de s'inverser, le ministre de l'Economie croit peut-être à la prophétie autoréalisatrice. Mais pour l'heure, son excès d'optimisme n'apporte que discrédit et défiance à l'égard de la France.
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A ressasser sans cesse que la courbe du chômage est sur le point de s'inverser, le ministre de l'Economie croit peut-être à la prophétie autoréalisatrice. Mais pour l'heure, son excès d'optimisme n'apporte que discrédit et défiance à l'égard de la France.

En Juin dernier, Karine Berger, députée des Hautes Alpes nous informait de son pouvoir : "Effectivement, je suis l'un des députés les plus visibles. J'ai le sentiment surtout d'être extraordinairement influente dans l'équilibre croissance-austérité. Ma voix a fortement porté et le président de la République l'a entendue. De même pour la loi bancaire. J'avoue que cette capacité à faire bouger les lignes dès la première année de mon élection a sans doute surpris... C'est aussi le fruit de ma motivation, de mon ambition et de mon énergie".

Les résultats obtenus par la politique économique française devraient laisser quelques doutes à Karine Berger. Mais cela serait sans compter les déclarations de Pierre Moscovici, Ministre des Finances, le 7 janvier sur RTL :

"La croissance mondiale est en train de repartir, la croissance européenne repart, notamment grâce à nous, grâce aux efforts que nous avons fait pour réorienter la construction européenne, l’économie européenne est sortie de la récession".

Le ministre des finances semble assez éloigné de l’analyse de Chris Williamson, chef économiste à Markit, qui publiait son rapport sur la zone euro le 6 janvier dernier :

"Toutefois, si la reprise de la zone de la monnaie unique dans son ensemble semble être en passe de se consolider en 2014, la croissance reste inégale, les données de l’enquête suggérant notamment la possibilité d’un retour à la récession en France au cours du quatrième trimestre 2013. Si la reprise s’opérant dans le reste de la région pourrait aider l’Hexagone à revenir à la croissance, seules des réformes structurelles pourront garantir une reprise solide et durable dans la deuxième économie de l’union monétaire."

Classement des pays par niveau d’Indices PMI® :

Composites de l’Activité Globale (décembre)

Irlande 58.6 Plus haut de 2 mois

Allemagne 55.0 Plus bas de 2 mois

Espagne 53.9 Plus haut de 77 mois

Italie 50.0 Plus haut de 2 mois

France 47.3 Plus bas de 7 mois

Ironie du sort, c’est ce même jour que Jack Lew, secrétaire américain au Trésor, rendait visite au ministre. L’objectif de cette visite était de demander aux responsables européens de traiter la crise et d’en finir avec une économie européenne moribonde qui mine la croissance mondiale. Et de plaider pour des programmes de relance de la demande intérieure européenne. Bref, de passer un savon aux Européens qui restent seuls les deux pieds englués dans la crise. Ce discours des officiels américains est constant depuis des mois, et répété à chaque G20 par l’ensemble des zones économiques. Suite à cette rencontre, notre Ministre des Finances intervient alors sur twitter en faisant part de son approbation :

Le problème est bien entendu qu’encore une fois le Ministre s’égare. Comment comparer l’économie américaine dont le dernier trimestre affiche 4.1% de croissance alors que la France comptabilise un -0.1% ? Comment comparer un plan de relance monétaire de  1 trillion de dollar sur la dernière année et l’absence totale d’action du gouvernement français face à la Banque centrale européenne ? Si une chose est comparable c’est la taille du déficit pour l’année 2014, soit 4.1%. Il reste à comparer un niveau de chômage de 7% aux États-Unis contre 11% en France. Alors si les États-Unis et la France ont "une approche très convergente", il semble que les résultats par contre, divergent sensiblement.

Car la réalité est celle-ci : L’Europe est aujourd’hui le boulet de l’économie mondiale, et la France est devenue le boulet de l’Europe en cette année 2013. Ce qui rend évidemment grotesque la sortie de Pierre Moscovici.

Entre le ministre des finances Allemand, Wolfgang Schäuble qui affirmait en septembre dernier dans  le Financial times que la crise était derrière nous (ce qui lui avait valu la tirade sarcastique d’Ambrose Evans Pritchard  du Telegraph : "Je m’excuse personnellement auprès de Monsieur Schäuble, de l’avoir soupçonné de dangereuse médiocrité, d’arrogance, de superficialité, d’étroitesse d’esprit, de provincial, et de non scientifique à des degrés constants. Cela était véritablement choquant") et Pierre Moscovici, la zone euro ne risque rien. Le tandem franco-allemand veille au grain.

C’est dans ce contexte que la déclaration de Pierre Moscovici peut être appréciée comme une pierre supplémentaire apportée au colossal édifice de la défiance du public envers la parole politique. La totale négation du réel, la situation des 5 millions de chômeurs à qui on rabâche que tout va bien, que ça "repart", que la courbe du chômage n’en finit plus de s’inverser, sont autant de coups portés au Politique. Pierre Moscovici ne peut croire ce qu’il dit et ne le fait sans aucun doute que par esprit d’optimisme qui se voudrait communicatif. Il ne pourra en récolter que crispation, défiance et discrédit.

Pour en savoir plus sur ce sujet, lisez le nouveau livre de Nicolas Goetzmann : Sortir l'Europe de la crise : le modèle japonais, (Atlantico éditions), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

06.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

Commentaires (27)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
oicaros
- 11/01/2014 - 22:39
je recule avec dignité
Ils ont, l'un et l'autre, des têtes à claques, tellement ils sont imbus d'eux-même.
Mosco c'est celui qui a dit: je suis à l'écoute des petits épargnants. Je suis ferme. Je recule avec dignité. C'est une vertu.
Mais qu'est-ce que cela veut dire????
C'est une vertu, dit-il. Il s'envoie des fleurs à lui-même.
clairvalac
- 11/01/2014 - 12:29
Mosco(u) vite si ..... si -> dehors
"La croissance européenne repart, notamment grâce à nous"
Il vaut mieux entendre çà que d'être sourd. Ce type n'a pas une once d'humilité mais il aurait pu ajouter : "c'est aussi gràce à nous si la croissance française ne repart pas".
Il ferait bien de méditer une citation de Jean JAURES, (personnage référent ô combien historique de la gooooche) : "N'ayant pas la force d'agir, ils dissertent" et j'ajouterais "avec arogance et tromperie"
titine
- 11/01/2014 - 00:12
Ils devraient
penser sérieusement à changer de substance...