En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

04.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 5 min 53 sec
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 1 heure 38 min
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 2 heures 9 min
décryptage > Environnement
"J’ai trois Greta Thunberg à domicile"

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

il y a 2 heures 48 min
décryptage > France
Rapport

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

il y a 3 heures 28 min
Very bad trip
Etats-Unis : à 5 ans il amène de la cocaïne à l'école
il y a 18 heures 17 min
pépites > Justice
Aucun remord
Bilal Taghi, le premier homme à avoir fomenté un attentat djihadiste en prison, jugé dès ce mardi
il y a 19 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Un dimanche à Ville d'Avray" de Dominique Barbéris : Une Madame Bovary des temps modernes, un roman à l’humour mordant

il y a 21 heures 36 min
light > People
The Big bucks
Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars
il y a 23 heures 16 min
pépite vidéo > Politique
Décentralisation
François Baroin : "la fédération des volontés locales" plus importante "qu'un pouvoir très centralisé"
il y a 23 heures 40 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 56 min 19 sec
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 1 heure 52 min
décryptage > International
A l'intérieur comme à l’extérieur

Le régime iranien confronté à une double contestation

il y a 2 heures 21 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

il y a 3 heures 15 min
décryptage > Société
Vos gueules les mouettes

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

il y a 3 heures 42 min
pépites > Politique
Sauvetage
Congrès des maires de France: Emmanuel Macron dit avoir "tant appris" des élus
il y a 18 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : Perrine Perrez "Celle qui a dit non" : Nous on dit "oui" sans hésiter !

il y a 21 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Encre sympathique" de Patrick Modiano : Modiano en détective, une délicieuse partition sur l’écriture et l’oubli

il y a 21 heures 45 min
Couette tueuse
Le mystère de la couette tueuse enfin élucidé !
il y a 23 heures 21 min
décryptage > Politique
Perte d'autorité

L’autorité de l’Etat ne sera pas restaurée par la violence

il y a 23 heures 51 min
Éditorial

Crise politique : Hollande perplexe face à trois solutions de sortie qui n’en sont pas

Publié le 31 octobre 2013
Avec Yves Derai
Remanier son gouvernement, dissoudre l'Assemblée ou attendre que l'orage passe : le président de la République ne sait plus que faire pour sortir de la crise politique qu'il traverse.
Yves Derai est éditorialiste à Atlantico. Chaque semaine, il écarte les lourds rideaux de velours des palais de la République pour nous en révéler les secrets.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Derai
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Derai est éditorialiste à Atlantico. Chaque semaine, il écarte les lourds rideaux de velours des palais de la République pour nous en révéler les secrets.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Remanier son gouvernement, dissoudre l'Assemblée ou attendre que l'orage passe : le président de la République ne sait plus que faire pour sortir de la crise politique qu'il traverse.
Avec Yves Derai

Dans ces périodes où l’exécutif est en perte d’équilibre - protestations de rue, impopularité abyssale, tensions dans la majorité, etc - le président de la République s’active toujours en coulisse. Depuis 48 heures, François Hollande voit les barons socialistes les uns après les autres, leur confie qu’il faut tout changer, les hommes, la ligne idéologique, la communication, s’enferme dans la war room élyséenne avec ses collaborateurs les plus fidèles, échafaude les scénarios de rigueur dans ce genre de situation.

Un remaniement ? Pourquoi pas, mais alors, pour qu’il ait un impact sur l’opinion, il faut nommer un nouveau Premier ministre. D’accord, mais qui ? Manuel Valls ? L’aile gauche du PS, les Communistes et les Verts ne l’accepteraient pas. Impossible de provoquer tout ce petit monde à quelques mois des municipales. Fabius ? La tentation du vieux pro qui remettrait de l’ordre dans le système ? Impossible. Trop vintage. Et puis, reste scotchée à la personne du ministre des Affaires étrangères cette image de grand bourgeois que sa dernière déclaration de patrimoine n’a guère améliorée. Pas top pour faire passer une fiscalité devenue asphyxiante pour des millions de Français. Martine Aubry ? Non, pas Martine, Hollande ne la supporte pas plus qu’il y a un an et demi, lorsqu’il ne l’a pas choisie pour diriger le gouvernement. Bartolone, qui fait ardemment campagne ? Et alors…

Exit, donc, le remaniement et penchons-nous sur la dissolution réclamée par la droite et le FN entre autres. François Hollande n’aurait aucun mal à la justifier devant les Français au vu de l’état du pays. Des élections législatives anticipées feraient vraisemblablement entrer trois cents députés UMP et centre-droit au palais-Bourbon, quelques parlementaires FN de plus et obligerait le chef de l’Etat à appeler Copé ou Fillon à ses côtés pour former un gouvernement de cohabitation. Quelques visiteurs du soir incitent le chef de l’Etat à s’engager dans cette voie. « Tu seras très bon en président arbitre, au dessus de la mêlée. Regarde Chirac et Mitterrand, ils ont été réélus après une période de cohabitation. » C’est vrai. Mais en provoquant sciemment la défaite de plusieurs dizaines, voire centaines de députés PS, Hollande prendrait le risque de subir leur ire et d’être écarté de la course présidentielle par ses propres troupes en 2017.

Laissons de côté le remaniement. Mais que faire, alors ? Tout simplement attendre ce que les communicants appellent la 73e heure. Les fameux spins doctors ont coutume de dire qu’une crise politique dure 72 heures. A la 73e, mécaniquement, la pression redescend. Demain, commencera un long week-end au cours duquel les Français vont essayer de décompresser, de se distraire. A la sortie de cette parenthèse, je ne serais pas surpris que l’Elysée décide finalement qu’il est urgent de ne rien faire. Jusqu’à la prochaine crise…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

04.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (23)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
CN13
- 01/11/2013 - 17:28
NON, NON, NON et NON !
pas de 2ème mandat pour Hollande. Il faut l'éjecter de son fauteuil trop douillet.
En 18 mois au pouvoir, il a réussi à nous montrer ses incompétences en tout, et surtout à l'International où il a terni l'image de la France, des ministres PS qui ne sont que des fonctionnaires arrogants, prétentieux, qui ne reconnaissent jamais leurs erreurs et continuent à faire de l'anti-sarko.
Pour notre plus grand bien, il faut qu'il dégage, lui et ses ministres.
Qu'il aille se faire élire "moi président" au Mali. Quoique, je doute fort que les maliens l'accueilleraient en "héros" sachant qu'il va les racketter jusqu'au fond de leur pantalon.
yavekapa
- 01/11/2013 - 12:02
mais personne
ne peut-lui faire un croc en jambe quand il descend le perron de l'Alizé ?
allez Valls, ose, tu en meurs d'envie !
g de bouillon
- 01/11/2013 - 10:05
rendre les clés aux gaulois
rendre les clés aux gaulois, renvoyer les personnes se trouvant en situation irrégulière ( famille complète),assécher la démographie galopante de notre pays qui crée chaque jour de plus en plus d’ânes analphabètes en diminuant les prestations sociales,retirer l'éducation aux intellos de gauche afin de redonner le sens des valeurs aux enfants de la nation, remettre l'apprentissage et libérer les énergies positives de chacun,redonner le gout d'entreprendre, arrêter la prolifération de la nomenklatura voilà un programme simple