En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

04.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

07.

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

ça vient d'être publié
light > People
Parisian Way of Life
Une plaque a été installée dans un restaurant KFC à Paris après le passage de Kim Kardashian et Kanye West
il y a 56 min 6 sec
pépites > Justice
Affaire Griveaux
Piotr Pavlenski indique être à l'origine du vol des vidéos sur l'ordinateur d'Alexandra de Taddeo
il y a 3 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"What is love" d'Anne Buffet : un contrepied systématique et réjouissant des poncifs sur l’amour

il y a 5 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Miroir de nos peines" de Pierre Lemaitre : un roman passionnant dont on regrette de tourner la dernière page...

il y a 5 heures 48 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : un expert chinois indique que des patients "guéris" pourraient toujours véhiculer le virus
il y a 6 heures 24 min
décryptage > Défense
Dissuasion

L’armement nucléaire français est incontournable à l'indépendance de la France

il y a 8 heures 2 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 8 heures 49 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 10 heures 17 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 11 heures 10 min
décryptage > Société
Divisions

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

il y a 11 heures 40 min
light > Culture
7e art
"Soumission" : le roman de Michel Houellebecq sera bientôt adapté au cinéma par le réalisateur Guillaume Nicloux
il y a 2 heures 37 min
light > Politique
Classe politique endeuillée
L'ancien ministre socialiste Michel Charasse est décédé à l'âge de 78 ans
il y a 4 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie de Gérard Fulmard" de Jean Echenoz : un pastiche de polar, plaisant mais pas fracassant !

il y a 5 heures 40 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir passe au blanc et quand le design horloger est de retour : c’est l’actualité des montres à l’heure du Covid-19
il y a 6 heures 3 min
pépite vidéo > Europe
Lutte contre l'extrémisme
Attentats à Hanau : l'hommage émouvant des Allemands envers les victimes
il y a 6 heures 58 min
décryptage > Environnement
Inquiétudes

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

il y a 8 heures 21 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 9 heures 47 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 10 heures 53 min
décryptage > Europe
(in)Stabilité politique

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

il y a 11 heures 29 min
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 1 jour 58 min
Ligne jaune

Le droit du sang ? Non M.Copé le droit, le droit tout court et rien que le droit !

Publié le 26 octobre 2013
Le président de l’UMP a suggéré l’abandon du droit du sol, une vieille tradition française. Comme souvent, il a parlé trop vite et trop fort.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président de l’UMP a suggéré l’abandon du droit du sol, une vieille tradition française. Comme souvent, il a parlé trop vite et trop fort.

Ainsi Jean-François Copé est accusé de courir derrière le FN et d’être anti-républicain. C’est grotesque, excessif et donc insignifiant. Il court juste derrière les électeurs UMP qui (tout comme les électeurs PS) sont de plus en plus tentés de voter Marine Le Pen*. Mais en préconisant l’abandon (partiel) du droit du sol au bénéfice du droit du sang il a tenté de jouer une partition pour laquelle il faut un doigté dont il ne dispose pas. Là où un violon discret eut été nécessaire il a préféré la grosse caisse.

C’est pourquoi on n’a entendu de ses propos que « abandon du droit du sol » et non pas que seuls les enfants d’immigrés illégaux devaient être exclus de ce privilège. Sur le fond deux remarques. Le droit du sang vomi par la gauche n’est pas l'abomination fasciste ou nazie qu’on décrit. En Allemagne, où il est en vigueur, il a heureusement permis à des millions de personnes d’origine allemande chassées de leurs terres par les Russes et les Polonais de devenir automatiquement citoyens de la RFA. Ensuite, s’il s’agit de lutter contre l'immigration illégale, il y a d’autres moyens de faire que de s’en prendre à des enfants qui n’ont pas demandé à naitre ici plutôt qu’ailleurs.

En effet ce qui est illégal est, en droit, sanctionné par la loi. C’est donc aux immigrés clandestins qu’il faut s’attaquer. Le droit, rien que le droit, tout le droit ! Mais pour cela il faut du courage et de l’audace. Quel homme politique - n’est-ce pas M.Copé ? - osera expulser des centaines de milliers de clandestins ? La loi le permet et, en bonne logique, elle l’exige. Mais il est certainement plus facile de proclamer qu’on va amender le droit du sol... Ce dernier a des imperfections. La preuve : j’en ai été bénéficiaire. Mais c’est un magasin de porcelaine dans lequel l’entrée d’un éléphant (en l'occurrence M.Copé) ne peut faire que des dégâts.

Le président de l’UMP ignore-t-il que ce droit a profité par exemple à Pierre Moscovici, actuel ministre de l’Economie et des Finances, dont le père, un célèbre sociologue, avait fui la très antisémite Roumanie ? Mais il ne peut certainement pas ignorer qu’il a quelques points en commun avec son adversaire socialiste. Le grand-père de M.Copé avait fui en effet la Roumanie pour les mêmes raison que le père de M.Moscovici. Et c’est grâce au droit du sol que le père du président de l’UMP est devenu français. Qui s’en plaindrait ?

Evoquant maintenant les Balkans de façon un peu plus large. Lors de la campagne présidentielle de 2007, Jean-Marie Le Pen insista lourdement sur les origines compromettantes de Nicolas Sarkozy : trois grands-parents d'origine étrangère, hongroise, roumaine, grecque ! Et pour que ne soit pas passée sous silence la tare originelle du métèque Sarkozy, Le Pen ajouta un point de détail de première importance : la mère du candidat à la présidence de la République était une Juive grecque de Salonique. Le monde politique resta de marbre. L’UMP se contenta du service minimum pour des raisons évidentes : elle entendait bien récupérer quelques voix sur sa droite... La gauche fit également silence et ne condamna pas les propos de Le Pen : elle n’allait quand même pas voler au secours de celui qu’elle voulait battre.

Il semblerait que Jean-François Copé ait une mémoire à éclipse. Qu’il demande donc au métèque Nicolas Sarkozy ce que ce dernier pense du droit du sol !

* Un sondage publié aujourd'hui par Le Parisien indique que 70% des Français sont d'accord avec Jean-François Copé. Ce qui semble, à l'évidence, donner raison au président de l'UMP. Mais le cœur (et aussi l'éthique) a ses raisons que la raison ignore...

A lire du même auteur : Le gauchisme, maladie sénile du communisme, Benoît Rayski, (Atlantico éditions), 2013. Vous pouvez acheter ce livre sur Atlantico Editions.

vous pouvez achetez Pourquoi vous vous trompez tout le temps (et comment arrêter) Partie 1 & Partie 2, sur Atlantico Editions.
Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-ne-devriez-pas-laisser-offrir-verre-surtout-etes-femme-rolf-dobelli-727684.html#CJPjRoPezrkP6s2M.99

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

04.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

07.

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

Commentaires (28)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Daisy.A
- 28/10/2013 - 07:23
Le droit du sang existe toujours en France
Tout enfant né de parents Français en France OU à l'étranger est citoyen français de naissance: "Est française à la naissance toute personne née en France ou à l'étranger d'au moins un parent français (on parle alors de droit du sang)."
-
Depuis 2011, l'article 21-24 du Code civil prévoit que « Nul ne peut être naturalisé s'il ne justifie de son assimilation à la communauté française, notamment par une connaissance suffisante, selon sa condition, de la langue, de l'histoire, de la culture et de la société françaises, dont le niveau et les modalités d'évaluation sont fixés par décret en Conseil d'Etat, et des droits et devoirs conférés par la nationalité française ainsi que par l'adhésion aux principes et aux valeurs essentiels de la République.

À l'issue du contrôle de son assimilation, l'intéressé signe la charte des droits et devoirs du citoyen français. Cette charte, approuvée par décret en Conseil d’État, rappelle les principes, valeurs et symboles essentiels de la République française. »
-
Ce que F.Copé a dit : il faut exclure, conformement à la loi française, les enfants d'immigrés venus et restés illégallement sur le territoire français. Rien de plus, rien de moins.
Daisy.A
- 28/10/2013 - 07:09
La famille Dibrani a coûté cher aux contribuables français
Quel est le coût de la famille de Léonarda pour les contribuables français ?
-
La famille de Leonarda ( 2 adultes et 6 enfants) est arrivée en France il y a 4 ans et 8 mois en France et a été entièrement prise en charge. L’allocation mensuelle de subsistance 718 euros pour un couple et 4 enfants + 110 euros par enfant supplémentaire.

L’allocation temporaire d’attente s’élève à 11,20 euros par jour et par adulte en 2013. Une place en Cada coûterait en moyenne 24 euros par jour et par personne en 2013.

La dépense moyenne par élève/an s’élève à 8 312 euros, le montant de l’aide juridictionnelle s’élève à 1200 euros par an, et les dépenses de santé (sécurité sociale + CMU) s’élèvent à 2 900 euros en moyenne par immigré clandestin chaque année.

La scolarité de Leonarda, qui était absente un jour sur trois de l’école, a donc coûté 34 577,92 euros ( 8312 euros par an durant 4,16 ans).

L’ allocation mensuelle de subsistance pour la famille de Léonarda représente un coût total de 9 936euros en un an. Au total, la famille de Léonarda a coûté 107 013,33 euros par an aux contribuables, soit un coût global de 594 697,118 euros.
Outre-Vosges
- 27/10/2013 - 07:29
Tout s’explique
Je comprends maintenant les raisons de la sottise d'@Isga : c'est un nationaliste catalan. Cela me fait penser qu'il y a quelque temps encore je voyais s'agiter une poignée de séparatistes alsaciens qui proclamaient dans leurs feuilles de chou (aujourd'hui disparues, me semble-t-il) : « Ce ne sont pas les immigrés qui sont nos ennemis mais les sales Français ; Alsaciens, Arabes et Turcs unissons-nous contre eux ; mettons-les à la porte et nous vivrons libres et heureux. » Il est évident qu'une fois les « sales Français » mis à la porte on aurait gentiment offert aux dhimmis alsaciens le choix entre valise, le cercueil ou la conversion.

Depuis, les débris du séparatisme alsacien ont mis une sourdine à leur haine contre la France et luttent surtout contre l'islamisation de l'Alsace, ce qui est un bon point mais ne leur a pas rendu la confiance des électeurs. N'étant pas allé depuis plus d'un demi-siècle dans le Roussillon, j'ignore ce qu'il peut en être là-bas ; il est possible qu'on y trouve encore quelques séparatistes pro-islam, il serait bon qu'un ethnologue vînt faire une étude sur ces fossiles du XXIème siècle.