En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© Reuters
Guillaume Gibault, président et fondateur du Slip Français
L'interview Atlantico Business
Guillaume Gibault - Le Slip Français: "Les gens ne veulent plus juste acheter un produit, ils veulent participer à son histoire"
Publié le 09 juillet 2014
Lancé en 2011, Le Slip Français a fait le pari d'une fabrication made in France que la start-up de 5 salariés développe avec de petits ateliers de confection en région. Mais Le Slip Français c’est aussi communication très 2.0. Son fondateur, Guillaume Gibault 28 ans un ancien d’HEC, adore "ces coups d’accélérateurs" online. On se souvient par exemple, pendant la campagne présidentielle, des détournements d'affiches des candidats. Fidèle à sa ligne conductrice, Guillaume Gibault a lancé cet été, un nouveau produit qui devrait encore faire parler de lui : un slip qui sent bon.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lancé en 2011, Le Slip Français a fait le pari d'une fabrication made in France que la start-up de 5 salariés développe avec de petits ateliers de confection en région. Mais Le Slip Français c’est aussi communication très 2.0. Son fondateur, Guillaume Gibault 28 ans un ancien d’HEC, adore "ces coups d’accélérateurs" online. On se souvient par exemple, pendant la campagne présidentielle, des détournements d'affiches des candidats. Fidèle à sa ligne conductrice, Guillaume Gibault a lancé cet été, un nouveau produit qui devrait encore faire parler de lui : un slip qui sent bon.

Vous avez récemment lancé un slip qui sent bon grâce à une technologie que vous avez développé. Pourquoi ce choix ?

Notre cœur de métier, chez Le Slip Français c'est d'être e-commerçant. Donc cela veut dire qu'il faut trouver des idées de contenu pour attirer des visiteurs sur notre site, c'est-à-dire générer du trafic. Donc nous réfléchissons en permanence à des innovations produits ou communications qui permettent de trouver des idées sympas à décliner en produit. On a donc développé, avec un parfumeur français, un parfum qui, mélangé à des microparticules d'huile, s'imprègne dans le tissus. Dès que vous bougez, le coton casse les microparticules au fil du temps.
 
 

Est-t-on vraiment sur un produit qui répond à un besoin ou sur de la pure agitation marketing ?

Non ce n'est pas un vrai besoin. Je suis bien sûr convaincu qu'il n'y a pas un grand secteur de marché pour le sous-vêtement parfumé ! C'est simplement une diversification produit qui fonctionne bien en marketing. C'est une bonne idée cadeau, 100% made in France, ça peut donc plaire.
 

Votre marque tire beaucoup sa notoriété des réseaux sociaux et des buzz que vous faites régulièrement. Est-ce une pratique commerciale viable à long terme ?

Oui je pense tout à fait que c'est viable à long terme car ces buzz permettent d'avoir des "coups d'accélérateurs" par dessus lesquels on greffe nos méthodes de webmarketing classiques. Nos réseaux sociaux sont plutôt des apporteurs de trafic et de notoriété. C'est évident que l'on ne va pas lancer une innovation tous les 15 jours. L'idée c'est aussi d'ajouter au fur et à mesure un vrai positionnement mode à la marque avec par exemple une collection tous les 6 mois comme toutes les autres marques de mode.
 

Tout cet univers "second degré" et axé autour du buzz, est-ce aussi un moyen de faire oublier que vos slips valent tout de même une trentaine d'euro ?

Je dirais plutôt que toutes les autres marques comme Calvin Klein, Paul Smith ou Ralph Lauren fabriquent, en Chine, des slips à 30 euros  et elles ne sont même pas marrantes ! Au delà de ça, il est important bien sûr d'être dans le marché et internet nous aide beaucoup pour ça. Si on avait fait un slip made in France vendu "classiquement" aux Galeries Lafayette, on aurait accumulé les marges de tout le monde et obligé de vendre le produit à 45 euros. Donc pour moi, ce n'était pas viable, nous avions l'obligation d'être dans les prix des autres marques.
 

Patron 2.0 jusqu'au bout, vous financez certains de vos projets en crowdfunding. Quelle est votre sentiment sur les tentatives de réforme ces derniers mois ?

Je pense qu'en France on n’a pas une bonne compréhension du crowdfunding. Dès qu'on dit financement participatif on pense tout de suite actionnariat, prise de parts dans un projet alors que ce n'est pas du tout ça. Pour nous, c'est plutôt de la prévente. Je dis "je mets un projet en ligne, et voila ce que vous aurez en échange de votre financement. Si le projet est viable on le fait, sinon on ne le fait pas". Au-delà de ça, je reste convaincu que c'est à nous, entrepreneurs, de trouver les solutions. Peu importe les décisions du gouvernement, il faudra bien trouver les moyens de se financer, c'était le cas avant et ce sera toujours le cas. Mais il est vrai que l'on entre dans une nouvelle manière de consommer. Les gens ne veulent plus juste acheter un produit, ils veulent participer à son histoire.
 

Au-delà de cette réforme, quelle est votre avis sur la politique gouvernementale dédiée aux entrepreneurs ?

C'est horriblement compliqué de monter sa boite en France, beaucoup trop de charges pèsent sur nous. Notamment lors des premières embauches où par exemple, il n'y a pas de déduction quand, on prend un stagiaire de fin d'étude et qu’on le garde. Je reviens de mon premier voyage de prospection à Tokyo et je me suis rendu compte à quel point il fallait sérieusement qu'on se bouge les fesses en France pour avoir des idées, monter des boites, rattraper le train déjà loin devant nous de la création et de la croissance. Il faut libérer l'énergie créatrice.
 

En parlant d'énergie créatrice, vos projets pour l'année prochaine ?

L'année prochaine nous ouvrirons une boutique en propre à Paris. On veut surtout développer notre chiffre d'affaire à l'export qui représente pour le moment à peine 10%. On va donc essayer de réaliser une prouesse : vendre à des Chinois des slips fabriqués en France !


Propos recueillis par Julien Gagliadi
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Attention danger (politique) : les gilets jaunes, une crise pour rien ?
04.
Le triste bilan des consignes de Castaner : des dizaines de mâchoires fracassées et d'éborgnés
05.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
06.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
07.
10% des oeuvres d'art de l'Etat portées disparues
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
04.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
05.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
06.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
07.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
04.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
05.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
06.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
mich2pains
- 21/10/2013 - 19:54
Quelle est la signification de l'élastique coloré ?
Celui que l'on voit à peine est qui est " Bleu-Blanc-Rouge " ?
Quand ce galon aux couleurs de la France se trouve sur le revers d'un vêtement de travail , il signifie que celui qui le porte est une pointure dans son métier = MEILLEUR OUVRIER DE FRANCE .
Mais quel pourrait-être le type de métier qui , au niveau de la ceinture , mérite ce titre tant convoité ?
LeditGaga
- 21/10/2013 - 18:16
oups...
(couac !) ...dans la mesure où le commun des mortels ignorait jusque là que la plupart des slips non français ont tendance à être odoriférants car vendus d'occasion, probablement !
LeditGaga
- 21/10/2013 - 18:14
Vous avez récemment lancé un slip qui sent bon !
(sic !)... eh bien heureusement, mais l'information est intéressante dans l