En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

05.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Media
Bras de fer médiatique
Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants
il y a 17 min 16 sec
light > Culture
Polémique
"J'Accuse" : la collectivité Est Ensemble renonce finalement à demander la déprogrammation en Seine-Saint-Denis du film de Roman Polanski
il y a 1 heure 18 min
pépites > Religion
Nouvelle polémique ?
Vesoul : une religieuse catholique privée de maison de retraite pour son voile
il y a 2 heures 33 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Ingénu" de Voltaire : un Candide au pays des puissants, un Ingénu dans le monde

il y a 5 heures 28 min
pépites > Santé
Répondre à la crise
Le gouvernement dévoile son "plan d'urgence" pour l'hôpital public avec notamment une hausse du budget et une reprise de la dette
il y a 6 heures 24 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 7 heures 49 min
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 8 heures 46 min
décryptage > International
A l'intérieur comme à l’extérieur

Le régime iranien confronté à une double contestation

il y a 9 heures 15 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

il y a 10 heures 8 min
pépites > Justice
Lutte contre le terrorisme
Attentat déjoué dans le Thalys : le parquet national antiterroriste demande un procès pour Ayoub El Khazzani et pour trois autres suspects
il y a 46 min 19 sec
light > Culture
Oscar de la meilleure création du monde
Puy du Fou : le parc reçoit le prestigieux prix du Thea Award pour le spectacle "Le premier Royaume"
il y a 1 heure 53 min
pépite vidéo > Religion
A la rencontre des fidèles
Visite officielle du pape François en Thaïlande et au Japon
il y a 3 heures 11 min
décryptage > Santé
Mesures

Plan d'urgence pour l'hôpital public : comment le gouvernement ménage dangereusement la chèvre et le chou

il y a 4 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Misérables" : le réalisateur Ladj Ly casse la baraque

il y a 5 heures 41 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 6 heures 59 min
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 8 heures 32 min
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 9 heures 2 min
décryptage > Environnement
"J’ai trois Greta Thunberg à domicile"

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

il y a 9 heures 41 min
décryptage > France
Rapport

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

il y a 10 heures 22 min
Une question de sémantique

Affaire du Carlton : DSK peut-il vraiment tomber pour proxénétisme?

Publié le 07 août 2013
Pour les juges en charge de l'affaire du Carlton, Dominique Strauss-Kahn aurait accompli un "acte matériel de proxénétisme" en ayant fourni une aide et une assistance à la prostitution. Dans un tel cas de figure, la limite légale entre client et proxénète devient très mince.
Francis Caballero est l'auteur du Droit du sexe (éditions Lextenso, 2010). Il est avocat et professeur à l'Université Paris X–Nanterre.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Francis Caballero
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Francis Caballero est l'auteur du Droit du sexe (éditions Lextenso, 2010). Il est avocat et professeur à l'Université Paris X–Nanterre.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour les juges en charge de l'affaire du Carlton, Dominique Strauss-Kahn aurait accompli un "acte matériel de proxénétisme" en ayant fourni une aide et une assistance à la prostitution. Dans un tel cas de figure, la limite légale entre client et proxénète devient très mince.

Atlantico : Pour renvoyer Dominique Strauss-Kahn en correctionnelle le 26 juillet dernier, les juges ont employé le terme de « proxénétisme ». Les faits retenus (connaissance du statut des prostituées, programmation par DSK des soirées, appartements loués par lui)  autorisent-ils une telle qualification ?

Francis Caballero : Il est impensable que Dominique Strauss-Kahn n’ait pas pu comprendre ou savoir qu’il s’agissait de prostituées rémunérées. On a beau être célèbre et puissant, croire que des jeunes filles se déplacent uniquement pour ses beaux yeux à Washington ou au Carlton de Lille serait bien naïf. Rappelons ce qu’est la prostitution : toute forme de prestation sexuelle rémunérée, occasionnelle ou régulière. Ce déni affaiblit sa défense depuis le début de l’affaire.

Ceci dit, son renvoi devant le tribunal correctionnel pour proxénétisme aggravé est choquant, car si de nos jours le proxénétisme est une incrimination extrêmement large, qui vise celui qui assiste, aide ou protège la prostitution d’autrui (article 125-7 du Code pénal), on peut alors dire qu’en participant à des « parties fines » ou en louant des appartements à cette fin, DSK se comportait comme celui qui aide ou assiste la prostitution d’autrui. Sous un angle juridique pur, son renvoi en correctionnelle tient à la qualification de « proxénétisme aggravé en réunion ». Si le « proxénétisme en bande organisée » avait été retenu, l’affaire aurait dû être portée devant la Cour d’assises, ce qui aux yeux des juges aurait été disproportionné.  Cependant, la différence entre les deux a l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette : les avocats de Dominique Strauss Kahn envisagent à juste raison de soulever l’incompétence du tribunal correctionnel, pour aller en Cour d’assises et y être jugé par un jury populaire.

Ce renvoi est d’autant plus choquant qu’il est fait sous l’égide d’une loi rédigée dans les années 1960. Celui qui aidait ou assistait la prostitution d’autrui à l’époque était le « souteneur » qui, effectivement, aidait sa copine à travailler, et la protégeait contre les autres. C’est dans cette optique qu’a été écrit le texte. Aujourd’hui, une majorité de femmes pratiquant la prostitution le font  en s’aidant d’internet, empochent l’intégralité de leurs gains, et ne rendent de comptes à personne de leurs activités. Elles ne sont par conséquent pas des esclaves sexuelles. C’est le cas dans l’affaire du Carlton, dans laquelle aucune violence ou contrainte n’a été exercée sur les femmes qui ont accepté d’y participer. Elles n’étaient en aucun cas les victimes d’un DSK proxénète. Un client peut tout à fait organiser des partouzes, et il n’en retire pas de bénéfice financier.

Cette qualification de proxénétisme en réunion a donc tout pour déplaire : elle est contraire à la compétence du tribunal correctionnel, puisque l’affaire devrait être portée en Cour d’assises pour proxénétisme en bande organisée. Et surtout, les juges font semblant de confondre le client et le proxénète, vision qui est contraire aux droits de l’homme, à la liberté sexuelle et à tous les principes d’une société démocratique. Le proxénète étant celui qui aide, assiste ou protège la prostitution d’autrui, on peut considérer que le client, en payant la prostituée, l’aide à exercer son activité. Mais cela ne correspond pas du tout à l’intention des rédacteurs de la loi.

Le fait que DSK ait loué des appartements pour organiser ces soirées peut-il peser dans la balance ?

Si l’on s’en tient à une lecture juridique stricte, c’est tout à fait possible. On n’y pense pas dans le cas d’un client seul qui louerait une chambre d’hôtel, mais le fait que les personnes soient nombreuses change tout dans les esprits. Des clubs échangistes sont d’ailleurs tombés à cause de cela. Et on oublie que ni la prostitution, ni sa consommation ne sont interdites en France. Ce qui trouble tout dans cette affaire, c’est qu’il y ait eu organisation de soirées. Si celui qui avait organisé ces soirées avait perçu une rémunération sur les prestations des prostituées, alors, tel un Dédé la Saumur, il aurait été proxénète. A part des services sexuels, DSK n’a rien perçu. Il n’y a donc pas proxénétisme.

Que se passera-t-il si la qualification de proxénétisme n’est pas retenue ?

Le non-lieu sera prononcé. Le Parquet y était d’ailleurs favorable, ce sont les juges qui ont interprété le texte à leur manière. Pour ce qui concerne DSK, cette affaire va déboucher sur une relaxe. Le tribunal se prononcera, et il y aura ensuite la Cour d’appel et la Cour de cassation. Et il faut espérer alors que la décision sera cassée, car un client est un client, pas un proxénète.

Propos recueillis par Gilles Boutin

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

05.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
léonard simon
- 07/08/2013 - 21:13
Ce renvoi de DSK devant le
Ce renvoi de DSK devant le tribunal correctionnel démontre encore une fois l'incompétence de ces juges. Que d'argent dépensé pour un non-lieu plus que probable. Si l'on veut faire des économies commençons par cette justice qui instruit des affaires pendant des années avant que ces dernières soient rejetées par les tribunaux.
Même chose en ce qui concerne le juge Gentil: des milliers de feuillets de procès-verbaux, des dizaines de perquisitions, des centaines d'auditions , et une justice qui ne sait quelle décision prendre tant les arguments de l'accusations sont tordus. Peu importe les milliers d'euros dépensés pour rien. Quel pays !
Ali ce
- 07/08/2013 - 21:05
répugnant
ce type es répugnant,
Diallo et Banon ont été traitées de menteuses, de folles, d'hystériques, et lui s'en est sorti super bien,
là ce sont des prostitués, c'est sûr, ça vaut rien, pourquoi ne pas les brutaliser d'ailleurs, puisqu'elles ne valent rien, il suffit de passer commande à un copain, et la marchandise débarque, et vlan.
Au ps personne ne savait rien, d'ailleurs le soir du débat Sarko/Hollande ce dernier a carrément affirmé à peine le connaitre !! ça n'a gêné personne, d'ailleurs il ne connaissait pas vraiment Cahuzac non plus, il passait par là, il voulait se teindre les cheveux et ce monsieur l'a renseigné, entre 2 teintures il lui a proposé un ministère, c'est tout.
quesako
- 07/08/2013 - 20:49
DSK, Cahuzac, et peut-être d'autres : beaucoup pour le PS, non ?
Mais bien sûr personne ne savait rien !