En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 8 heures 43 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 10 heures 34 min
pépites > Politique
Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI
Election présidentielle : Marine Le Pen confirme son "envie d'être candidate" en 2022
il y a 12 heures 46 min
pépites > Justice
Dénonciation calomnieuse
Alexandre Benalla a déposé une plainte contre l'association Anticor
il y a 14 heures 16 min
pépites > Politique
Voix sociale et républicaine
Des élus PS et des soutiens d'Emmanuel Macron signent une tribune en faveur de la création d'un "pôle de gauche" dans la majorité
il y a 15 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Le dernier hiver du Cid" de Jérôme Garcin : le chagrin et la piété

il y a 16 heures 49 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
La Nasa a dévoilé les combinaisons des astronautes qui marcheront sur la Lune ; Le système planétaire le plus proche de nous a des propriétés étranges
il y a 17 heures 59 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L'amélioration des conditions de travail de la police passera par la restauration de l'autorité de l'Etat et par une modernisation en profondeur

il y a 18 heures 1 min
décryptage > Finance
Monnaies

Facebook : comment le Libra pourrait bien changer le dollar

il y a 18 heures 34 min
décryptage > Société
Transmission

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

il y a 19 heures 35 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 10 heures 15 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 11 heures 2 min
pépites > Politique
Neutralité religieuse
Elections municipales : Bruno Retailleau propose un projet de loi pour interdire les "listes communautaristes"
il y a 13 heures 38 min
pépite vidéo > Europe
Avenir du Royaume-Uni
Brexit : Boris Johnson se résigne à demander un nouveau report
il y a 14 heures 55 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 3 min
décryptage > Société
Culpabilisation à grande échelle

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

il y a 17 heures 54 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

il y a 18 heures 32 sec
rendez-vous > Science
Atlantico Green
Les recherches prometteuses de chimistes japonais sur de nouveaux matériaux plastiques qui permettent de fixer le CO2
il y a 18 heures 3 min
décryptage > Europe
Bras de fer politique

Jusqu’à quand une poignée de parlementaires britanniques s’opposera-t-elle à l’inéluctable - le Brexit ?

il y a 19 heures 19 min
pépites > International
Cessez-le-feu
Recep Tayyip Erdogan menace les combattants kurdes en cas de non-respect de l’accord
il y a 1 jour 8 heures
© Reuters
Le ministre de l’Intérieur a souvent été comparé à Nicolas Sarkozy.
© Reuters
Le ministre de l’Intérieur a souvent été comparé à Nicolas Sarkozy.
Restons zen

Com’ de clash : pris à partie par une habitante de Trappes, l'élève Valls dépasse le maître Sarkozy

Publié le 26 juillet 2013
Alors qu'il se rendait à Trappes où des violences ont éclaté ces derniers jours, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a eu un vif échange avec une jeune femme particulièrement remontée ce qui n'est pas sans rappeler le passage de Nicolas Sarkozy au même poste.
Christian Delporte est professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Versailles Saint-Quentin et et directeur de la revue Le Temps des médias. Son dernier livre est intitulé Les grands débats politiques : ces émissions qui ont fait l'opinion...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Delporte et Arnaud Mercier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Delporte est professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Versailles Saint-Quentin et et directeur de la revue Le Temps des médias. Son dernier livre est intitulé Les grands débats politiques : ces émissions qui ont fait l'opinion...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors qu'il se rendait à Trappes où des violences ont éclaté ces derniers jours, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a eu un vif échange avec une jeune femme particulièrement remontée ce qui n'est pas sans rappeler le passage de Nicolas Sarkozy au même poste.

En déplacement lundi à Trappes après les violences urbaines de ce week-end, Manuel Valls a été interpellé par une habitante en colère. Devant les caméras, le ministre de l’Intérieur n’a pas hésité à répondre de manière très directe à son interlocutrice.

Atlantico : Comment analysez-vous cette séquence en termes de communication politique ? Manuel Valls fait-il passer un vrai message ou tombe-t-il dans les travers de la politique spectacle ?

Arnaud Mercier : Manuel Valls sait quand il répond à cette dame avec de forts accents de fermeté, qu’il est filmé. Il ignore si les télévisions garderont ou non au montage cette altercation, mais il joue le jeu de la médiatisation et se met en scène dans un rôle de gardien de l’ordre et de la République grâce à cette femme qui lui offre sur un plateau une répartie facile, puisque ses attaques sont assez grossières.

Christian Delporte : La vidéo n’étant pas centrée sur Manuel Valls, mais sur l’habitante de Trappes vers laquelle sont braqués aussi les micros, on retient surtout le ton et les propos employés par le ministre de l’Intérieur, marqués à la fois par la courtoisie et la fermeté. Il reste très calme, évite d’être entraîné par un emballement de l’échange qui lui serait préjudiciable, donne du "chère madame", mais ne cède rien sur le fond, c’est-à-dire le respect de l’ordre, de la loi et la défense des policiers. Après tout, c’est ce qu’on attend d’un ministre de l’Intérieur, qu’il soit de gauche ou de droite. C’est lui, aussi, qui met fin à la conversation, et le regard qu’il jette à la caméra lorsqu’il part est éloquent sur l’agacement contenu qu’il a ressenti. Cette séquence est plutôt positive pour lui, parce que conforme à l’image qu’il souhaite donner de lui-même : un homme de dialogue, de conviction mais également pourvu d’autorité.  

Le ministre de l’Intérieur a souvent été comparé à Nicolas Sarkozy. Comme l’ancien président de la République, il n’hésite pas à aller au contact de la population. Manuel Valls est-il le meilleur élève de Nicolas Sarkozy au moins sur la forme ? Qu’en est-il du fond ?

Arnaud Mercier : Il paraît évident que Manuel Valls a en tête la façon dont Nicolas Sarkozy s’est construit une image de présidentiable et d’homme politique crédible grâce à son titre de ministre de l’Intérieur. Même s’il ne faut pas oublier que dans l’histoire de la gauche et des partis républicains il y a aussi des figures qui se sont fait connaître pour leur fermeté à la tête de ce ministère, songeons évidemment à Georges Clemenceau (dont M. Valls arbore un portrait dans son bureau de la place Beauvau) ou le socialiste Jules Moch, briseur des grandes grèves ouvrières de 1947. Dans sa façon d’afficher fermeté et soutien à l’action de la police, dans ses nombreux et spectaculaires déplacements sur le terrain, il est un héritier du style Sarkozy, c’est sûr. Sur le fond, il affiche une moindre obsession pour les résultats chiffrés, même s’ils persistent, et il tient des propos plus conciliants et moins clivants, ce qui était une des marques de fabrique de Nicolas Sarkozy. Sinon il est trop tôt pour tirer un vrai bilan de l’action de M. Valls.

Christian Delporte : Le "premier flic de France" qui va sur le terrain et médiatise son passage, cela ne date pas de Sarkozy : Clemenceau, homme politique mais aussi homme de presse, avait su en son temps attirer à lui les journalistes, à une époque où il n’y avait ni micros ni caméras. Il y a déjà plus d’un siècle, le Tigre avait déjà compris la nécessité de mettre en scène son action pour lui donner un maximum d’effet et, au passage, nourrir son image ! C’est vrai que, sur la forme, il y a plus d’un point commun entre Sarkozy et Valls : un discours qui bouscule son propre camp, l’affichage des valeurs de volonté et d’action, le choix d’un ministère réputé ingrat mais qui, en période d’inquiétude collective, peut s’avérer être un tremplin pour de plus grandes ambitions.

L’image de fermeté de l’un comme de l’autre a été ou est aujourd’hui récompensée par la popularité dans les sondages. Faire de Valls l’élève de Sarkozy est réducteur : le ministre de l’Intérieur n’a pas attendu d’arriver place Beauvau pour faire de la sécurité une question centrale à gauche, ce qui lui a longtemps valu les lazzis de son propre camp. Sa mairie d’Evry a été, à cet égard, comme un laboratoire. Qu’on le considère comme un "Sarkozy de gauche" ne doit pas lui déplaire, même s’il s’en défend. Mais il s’efforce aussi d’affirmer sa personnalité et de s’en démarquer. L’échange avec l’habitante de Trappes aurait pu susciter, sous le coup de l’énervement, des paroles à l’emporte-pièce. Son assaut de courtoisie à son égard montre qu’il en a mesuré le risque.


Ces images rappellent celles de la venue de Nicolas Sarkozy à la Courneuve lorsqu’il était lui-même ministre de l’Intérieur. Près de 10 ans plus tard, les images sont presque identiques : cela traduit-il finalement l’échec des politiques face à la situation des quartiers difficiles ?

Arnaud Mercier : Il est indéniable que depuis les années 1980, en dépit de multiples politiques dites de la ville, d’agitation en tous sens des gouvernants, tous les résultats promis sont loin d’être au rendez-vous. Les quartiers dits sensibles, sont restés pour certains des zones de relégation, avec le sentiment que certains lieux sont ou à peu près, des zones de non-droit. Les zones de sécurité prioritaires créées par Manuels Valls semblent apporter une esquisse de réponse à ce phénomène, même si beaucoup pense que la solution n’est que de façade, car où bien la délinquance chassée d’un lieu s’est déplacée ailleurs, ou bien elle reprendra dans le temps, une fois que la pression policière se sera relâchée.

Christian Delporte : Pourquoi 10 ans ? L’échec est plus ancien et, à vrai dire, pas propre à la France. Quant aux images, elles sont les mêmes, car délinquants comme responsables publics utilisent, chacun à leur manière, l’impact médiatique des images. Au spectacle de la mise en scène des voitures brûlées succède le spectacle des hommes politiques qui se rendent sur place pour délivrer un message de fermeté. La différence, c’est que plus personne ne minimise la situation, même si les solutions offertes peuvent diverger et que, depuis quelques années, les médias donnent la parole aux habitants des quartiers difficiles. Depuis 30 ans, on évoque la ghettoïsation des banlieues et le fameux "plan Marshall" censé résoudre tous les problèmes. Mais ce qu’on n’a pas résolu en période de relative prospérité peut-il trouver sa solution en temps de crise ? Un événement chassant l’autre, on oubliera rapidement Trappes jusqu’à ce que pareil incident ressurgisse ailleurs…

Propos recueillis par Alexandre Devecchio

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

Commentaires (78)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
bp50lecture
- 29/07/2013 - 10:58
Valls à Trappes
Manuel Valls est sûrement le meilleur politique de la gauche puisque lorsque son maître, Flanby s'empêtre en Macédoinie lui il annonce aux médias qu'il ne sera pas entraîné dans les amalgames (sic) et sait reconnaître les bonnes voilées françaises des voilées extrémistes! Il a un don exceptionnel! Trappes peut continuer ses émeutes entre vrais Français exaspérés et l'Intégrisme qui tue notre société chaque jour, lui il survole le débat.
Titan75
- 28/07/2013 - 12:37
Valls est un imposteur
Depuis l'arrivée de la gauche au pouvoir, les vrais chiffres de la délinquance explosent. Les clandestins ne sont plus arrêtés, il n'y a quasimment plus de reconduites à la frontière.
-
94% des Français musulmans ont voté Hollande en 2012. Quand on connait ce chiffre, on a tout compris.
-
Alors que les musulmans se radicalisent, et que l'islam est incompatible avec la démocratie, les droits de l'homme (et de la femme en particulier...) et la civilisation occidentale.
-
Tout cela va mal finir. Pas besoin d'être un grand devin pour le savoir.
-
A moins qu'un ultime sursaut ?
ledevois
- 28/07/2013 - 10:37
valls
est un enfumeur et il ne représente que lui- même