En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

05.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

06.

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

07.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Friends will be Friends
Mise en examen de François Bayrou : Emmanuel Macron continuera à échanger avec lui
il y a 40 min 46 sec
light > Société
Inégalités
Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe
il y a 1 heure 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'A-Démocratie. Volet 1: Elf, la pompe Afrique" : un des plus grands scandales politico-financiers de la fin du XXème siècle

il y a 2 heures 27 min
décryptage > Politique
Vrai combat

Fini de rire, la République s'attaque à la Haine

il y a 5 heures 43 min
décryptage > Politique
Pour une nuit, pour la vie ?

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

il y a 6 heures 13 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex
il y a 6 heures 47 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sportif, ce nouveau héros de temps de paix

il y a 7 heures 44 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Elections 2020 : les enjeux du combat face à Donald Trump

il y a 7 heures 45 min
décryptage > Economie
Paroxysme

Services publics paralysés et pression fiscale record : tous les symptômes d’une faillite programmée du système français

il y a 7 heures 45 min
light > Culture
Classe politique
Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly
il y a 16 heures 49 min
pépites > France
Autre mouvement de protestation
Prix du gazole : des blocages routiers organisés dans toute la France
il y a 1 heure 11 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Léonard 2 Vinci" : Une étonnante fresque, qui magnifie le grand Léonard, et le "9ème art"

il y a 2 heures 22 min
décryptage > Politique
Perdus

Après le ratage des Gilets jaunes, la droite impuissante sur la réforme des retraites

il y a 4 heures 41 min
décryptage > International
Election présidentielle américiane

Joe Biden, fantôme poids plume d'Obama ?

il y a 6 heures 2 min
décryptage > France
Et pendant ce temps-là...

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

il y a 6 heures 19 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le jour où de Gaulle est tombé sous le charme de Jackie Kennedy

il y a 7 heures 44 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le débat public peut-il se passer des Libéraux ?

il y a 7 heures 44 min
décryptage > France
Il n'est pas trop tard

Contre la pensée bourgeoise – celle du politiquement correct – osons être révolutionnaires !

il y a 7 heures 45 min
pépites > Justice
MoDem
François Bayrou a été mis en examen pour complicité de détournement de fonds publics
il y a 16 heures 26 min
Madrid
COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité
il y a 17 heures 55 min
© Reuters
D'insistantes rumeurs font état d’un projet de taxer à nouveau et encore plus le vin.
© Reuters
D'insistantes rumeurs font état d’un projet de taxer à nouveau et encore plus le vin.
Encore un petit coup

Le vin est-il la prochaine victime du taxeur en série qu’est l’Etat français?

Publié le 05 juin 2013
Avec H16
La Mission d'évaluation et de contrôle de la Sécurité sociale (MECSS) du Sénat a évoqué à la fin du mois de mai la possibilité d'augmenter la fiscalité sur le vin.
H16 tient le blog Hashtable.Il tient à son anonymat. Tout juste sait-on, qu'à 37 ans, cet informaticien à l'humour acerbe habite en Belgique et travaille pour "une grosse boutique qui produit, gère et manipule beaucoup, beaucoup de documents".
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
H16
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
H16 tient le blog Hashtable.Il tient à son anonymat. Tout juste sait-on, qu'à 37 ans, cet informaticien à l'humour acerbe habite en Belgique et travaille pour "une grosse boutique qui produit, gère et manipule beaucoup, beaucoup de documents".
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Mission d'évaluation et de contrôle de la Sécurité sociale (MECSS) du Sénat a évoqué à la fin du mois de mai la possibilité d'augmenter la fiscalité sur le vin.
Avec H16

Cet article a précédemment été publié sur le blog Hashtable 

Vous le savez, la République française a toujours été égalitaire. Follement, même. Et à mesure que son peuple se faisait à l’idée d’une solidarité permanente, totale et étanche à tout ennui d’un monde réel jugé trop piquant, cette République s’est aussi faite citoyenne et festive. Enfin, c’était jusqu’à maintenant. Au rythme où l’on va, elle ne sera bientôt plus que citoyenne, et encore…

Ici, je pourrais écrire quelques saignants paragraphes sur les déchirements qui agitent tout le peuple français, partagé entre ceux qui veulent absolument étendre leurs désirs à tous, ceux qui n’en veulent rien savoir, et la masse informe et sans voix de ceux qui voudraient surtout qu’on les laisse travailler, innover et embaucher tranquillement. Oui, quelques lignes à ce sujet seraient assez faciles à placer tant on peut palper la tension qui occupe tout le monde actuellement.

Mais de progressivement "moins festive" suite à une véritable avalanche de mauvaises nouvelles (dont toutes n’échappent pas à la responsabilité de la brochette de bras cassés au pouvoir), la France va passer à "pas festive du tout". Certes, on a déjà compris que l’État, aux abois, racle les fonds de tiroirs de tous les côtés possibles (de nombreux hôpitaux sont techniquement en faillite, les services de l’armée sont au taquet ou en carafe, …). Certes, les ministres, volatiles maladroits et trop grassouillets pour pouvoir s’envoler, s’agitent en multipliant les idées stupides, pris d’une législorrhée carabinée.

Certes. On a bien intégré que tout ce petit monde n’était plus en mode "détendu du petit-four" et avait compris que la crise n’était finalement pas aussi bidon qu’ils le croyaient quand ils étaient encore dans l’"opposition". Mais tout ceci n’est, pour ainsi dire et si vous me passez l’image éthylique douteuse, que petite bière comparé à ce qui se trame en coulisse.

En effet, d’insistantes rumeurs font état d’un projet de taxer à nouveau et encore plus … le vin.

Oui, vous avez bien lu : alors que ce produit est, d’une part, déjà largement taxé (on est en Socialie depuis 40 ans, je vous le rappelle) et d’autre part, probablement dans le top 3 des produits qui caractérisent si bien la France, la Mission d’évaluation et de contrôle de la sécurité sociale (MECSS) du Sénat, présidée par les sénateurs Yves Daudigny (PS) et Catherine Deroche (UMP), a entamé une "réflexion" pour savoir comment extirper encore un peu plus de pognon de la poche des Français au travers d’une nouvelle taxe sur le précieux liquide.

Bien évidemment, et comme toujours dans pareil cas de nouvelle ponction débile, le principal artisan de l’idée se veut rassurant : "Cette fiscalité sera mesurée : de l’ordre de quelques centimes."

Parce que le coup de la fiscalité mesurée de quelques centimes, on ne nous l’a pas déjà fait sur les téléphones portables, les connexions Internet, les disques durs, ou n’importe quel autre produit qu’un de nos furieux parlementaires a décidé de transformer en vache à lait ; et parce que comprenez bien qu’une fiscalité mesurée n’est jamais destinée à perdurer, bien sûr. Ni, soyez-en sûrs, à augmenter régulièrement à la faveur de je ne sais quelle pulsion concupiscente de ces phacochères qui nous dirigent.

Bien évidemment, la raison invoquée n’est pas les trous béants dans les caisses de l’État ; il faut comprendre que nos élus n’ont rien à carrer des problèmes financiers du monstre mou dont ils profitent grassement. Et il ne s’agit même pas, dans ce cas, de trouver un vague financement pour l’une de leurs habituelles parties fines ou autres "œuvres de charité". Non.

La raison, tout ce qu’il y a de plus officielle, mise en avant par les brillants ponctionnaires, est la suivante, et cadre bien avec la fumisterie globale qu’on nous vend comme "Sécurité sociale" : il s’agit d’instaurer une fiscalité dissuasive dite "comportementale" pour faire baisser la consommation des Français en alcool.

Bien sûr, pas un journaliste n’aura noté l’implacable incohérence des marquis perruqués qui sortent ce genre d’excuse à leur folie taxatoire. D’un côté, on nous assure sans rire une fiscalité mesurée, et de l’autre, on attend de cette taxe qu’elle soit dissuasive et fasse baisser la consommation. Et le tout est proféré au pays qui a élevé la vinification au rang d’art majeur.

Tout va bien : le foutage de gueule est en Imax-3D et son THX Dolby Surround. Bien sûr, il serait discourtois et probablement illégal de vous proposer d’écrire le fond de votre pensée à Yves Daudigny, le sénateur socialoïde président de cette magnifique mission dont le mail pourrait être y.daudigny@senat.fr ou la page Facebook un truc comme https://www.facebook.com/yves.daudigny (ni de vous rappeler que le mail de Catherine Deroche, son complice alcoolyte, serait quelque chose comme c.deroche@senat.fr …)

 

Après tout, ce brave homme sénateur ne fait que son travail qui est, semble-t-il, de diminuer le pouvoir d’achat de ces imbéciles de Français qui aiment boire un pichet de rouge à l’occasion, de fusiller le commerce de ces crétins qui le vendent, de saboter les exportations françaises et de culpabiliser ceux qui produisent et ceux qui consomment ce jus de fruits fermentés (et ce sera bien fait pour eux. Quelle idée, aussi !)

Et, je vous le demande, peut-on blâmer un homme sénateur qui s’investit tant dans la santé des Français au point de vouloir leur sucrer le vin, ce méchant liquide plein de sulfites et de tanins ? Peut-on, mes amis, mes lecteurs, mes fiers compatriotes, en vouloir à ce charmant individu sénateur de vouloir instaurer une taxe qui a montré, partout ailleurs, sa parfaite et misérable inutilité, son impact délétère et contre-productif ?

Peut-on blâmer un humain sénateur pris au hasard, paf, au milieu d’une foule, de ne pas être au courant de la furieuse déconfiture de la Fat Tax au Danemark, basée sur le même prédicat si profondément stupide qu’on peut modifier le comportement des gens en les sodomisant fiscalement ?

Non, en vérité, je vous le dis : le sénateur Daudigny, et son excuse paritaire féminine, la sénatrice Deroche, ne peuvent pas être tenus responsables pour leurs velléités à asséner, de nouveau, une taxe aux Français, et qui plus est sur le vin. L’un comme l’autre sont totalement irresponsables de leurs actes : leurs mots dépassent à l’évidence une pensée qu’ils ne peuvent avoir formée, n’étant manifestement pas équipés pour ce genre d’activité psychique. C’est donc avec indulgence que je vous demanderais de juger leurs petits agissements.

Que cette indulgence, cependant, ne vous fasse pas oublier l’évidence qu’avec de tels branquignoles aux commandes, ce pays est foutu.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

05.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

06.

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

07.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

Commentaires (20)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Le gorille
- 06/06/2013 - 10:00
Et le vin estranger ?
@lsga - 05/06/2013 - 12:17
Merci ! Vous avez raison de réagir ! Et puis les vins étrangers aussi méritent le détour : Xérès, Australie, Chili... Non mais ! Quel béotien !
Pour les Chinois, il faudra attendre encore un peu...
vnpntsm
- 05/06/2013 - 23:08
des idées pour le PS
Rétablir la gabelle, les aides, la dime, les tailles, la corvée municipale, la corvée départementale, la corvée régionale, la corvée citoyenne, le bon vieil octroi entre chaque intercommunalité, puis entre quartiers d'une même localité, la capitation, le cens, les congés

Et rétablir quand même les privilèges pour en exonérer les fonctionnaires, les élus, les associatifs, les associatifs, les binationaux, la famille du Grand Leader
cbrunet
- 05/06/2013 - 22:48
Germinal...
Fentreti, tu es soit un rescapé du 19 ème siècle , soit un provocateur ! Non mais ressortir des arguments pareils, tu te prends pour Hibernatus ? Et la gnôle dans les biberons l'hiver, t'en parles pas ? Une minorité fait semblant de confondre l'ivrognerie (mondaine ou pas) et l'art de vivre. Dommage , le syndrome Chabalier prend de l'ampleur. A surveiller .