En direct
Best of
Best of du 23 au 29 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Une américaine découvre que son mari la trompe... en lisant une critique culinaire dans le Washington Post

07.

Ces passeports maltais devenus le Graal des super-riches de la planète

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Point de non-retour climatique : allons-nous vers un effondrement global ou vers un gigantesque jeu de gagnants perdants à l’échelle de la planète ?

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

05.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

06.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Jugement
Agression des policiers à Viry-Châtillon : 10 à 20 ans de réclusion pour 8 accusés, 5 personnes acquittées
il y a 4 heures 41 min
pépites > Justice
Fichée S
Ultra-gauche : une militante a été écrouée pour avoir espionné des policiers
il y a 7 heures 41 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 4 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 heures 36 min
pépites > Justice
Riposte judiciaire
Alexandre Benalla a décidé de porter plainte contre X dans l'affaire de l'enregistrement clandestin diffusé par Mediapart
il y a 10 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le délicieux malheur français" de Denis Olivennes : la mélodie du malheur, notre berceuse préférée

il y a 11 heures 49 min
pépite vidéo > Défense
Futures missions à mener
Opération Barkhane : Emmanuel Macron va réunir le G5 Sahel à Pau
il y a 13 heures 13 min
pépites > Social
"Le mur du 5 décembre"
806.000 manifestants pour la première journée de mobilisation à travers le pays contre la réforme des retraites
il y a 14 heures 8 min
décryptage > Santé
Alimentation

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

il y a 15 heures 26 min
décryptage > International
Sommet sous tension

Otan : Emmanuel Macron et Donald Trump, convergences dans l'incohérence

il y a 16 heures 20 min
décryptage > International
Daphne Caruana Galizia

Ces passeports maltais devenus le Graal des super-riches de la planète

il y a 16 heures 53 min
pépite vidéo > Politique
5 décembre
Jean-Luc Mélenchon salue le "grand progrès" et "l’humanisme" de Marine Le Pen pour sa position sur la grève
il y a 5 heures 43 min
pépites > International
Chambre des représentants
Procédure de destitution contre Donald Trump : Nancy Pelosi demande que soit rédigé l'acte d'accusation
il y a 7 heures 59 min
light > Sport
Répercussions
Le joueur légendaire Marco Van Basten a été retiré du jeu FIFA 20 "jusqu'à nouvel ordre" après son dérapage nazi
il y a 10 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Prince Igor"d'Alexandre Borodine : Le Prince Igor rentre au répertoire de l'Opéra National de Paris

il y a 11 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Léonard de Vinci" au Louvre : ode à Léonard

il y a 11 heures 59 min
décryptage > Politique
Ça va faire des vagues...

La tempête sociale du 5 décembre : Macron nous invite "à prendre la mer"

il y a 13 heures 32 min
décryptage > Economie
Campagne mouvementée ?

Pourquoi la présidentielle complique la guerre commerciale sino-américaine (et ça n’est pas une bonne nouvelle pour l’Europe)

il y a 15 heures 10 min
décryptage > France
Economie française

La solution à la récession ? L’optimisme

il y a 15 heures 44 min
décryptage > Environnement
Pas grand chose à voir avec l'environnement

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

il y a 16 heures 37 min
décryptage > France
Décision

Un office national de lutte contre la haine ou le dernier exemple en date du renoncement politique face à la montée de la violence

il y a 17 heures 7 min
© Reuters
 Michael Douglas affirme que c'est le papillomavirus qui est à l'origine de son cancer de la gorge.
© Reuters
 Michael Douglas affirme que c'est le papillomavirus qui est à l'origine de son cancer de la gorge.
Coupe-gorge

Que penser du lien établi par Michael Douglas entre sexe oral et cancer de la gorge : l’avis du spécialiste français du papillomavirus

Publié le 06 juin 2013
L'acteur Michael Douglas a déclaré dans une interview au quotidien britannique The Guardian que son cancer de la gorge aurait été causé par le papillomavirus, "qui vient du cunnilingus".
Joseph Monsonégo est gynécologue et chef du département de cyto-colposcopie de l’institut Alfred Fournier. Il est également spécialiste du papillomavirus.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Joseph Monsonégo
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Joseph Monsonégo est gynécologue et chef du département de cyto-colposcopie de l’institut Alfred Fournier. Il est également spécialiste du papillomavirus.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'acteur Michael Douglas a déclaré dans une interview au quotidien britannique The Guardian que son cancer de la gorge aurait été causé par le papillomavirus, "qui vient du cunnilingus".

Atlantico : Michael Douglas affirme que c'est le papillomavirus qui est à l'origine de son cancer de la gorge (via une pratique du cunnilingus). Que faut-il penser de cette déclaration ? Oublie-t-il de prendre en compte d’autres facteurs ?

Joseph Monsonego : Les cancers de la cavité buccale, d’une manière générale, sont essentiellement issus de deux facteurs de risque : le tabac et l’alcool. C’est un cancer qui touche majoritairement les hommes (deux tiers des cas).

Depuis quelques années émerge une nouvelle entité de cancers de la cavité buccale, et notamment un type de cancer : celui de l’oropharynx, de la région amygdalienne. Ces cancers de l’oropharynx sont liés au papillomavirus (HPV). C’est-à-dire que c’est une nouvelle entité de cancer oropharyngé dans laquelle on retrouve le papillomavirus présent. Il s’agit essentiellement du papillomavirus de type 16, car pour tous les cancers oropharyngés HPV positifs, nous avons 90% d’HPV16. La fréquence de l’HPV dans le total des cancers de l’oropharynx varie selon les continents et les études. On a en moyenne une variation qui va de 30 à 60% de présence d’HPV dans les cancers oropharyngés.

Il y a donc un lien qui est en train d’être établi –à la fois sur le plan de l’épidémiologie, sur le plan de la carcinogénèse- entre cancer du larynx et HPV, et notamment l’HPV 16. Attention cependant, ce ne sont pas tous les cancers de l’oropharynx, mais seulement une partie d’entre elles, avec une particularité de meilleur pronostic de ses tumeurs.

Par ailleurs, lorsque l’on parle de cunnilingus responsable du cancer, on parle nécessairement de la notion de transmission du papillomavirus. Pour parler de transmission du papillomavirus, il faut évidemment rapporter sur ce que nous savons déjà pour le col de l’utérus où les papillomavirus sont responsables de 100% des cancers, ce qui n’est pas le cas pour l’oropharynx comme nous venons de le voir. De plus, sur le col de l’utérus, si le papillomavirus de type 16 est dominant, mais il n’est pas de 90%, mais est de 60% : d’autres types de virus qui sont également dans la carcinogénèse s’y trouvent.

Il y a sur le col de l’utérus une réceptivité, une sensibilité particulière. C’est une muqueuse soumise aux microtraumatismes où les virus pénètrent plus facilement. L’immunité locale est moins importante que pour la bouche qui est beaucoup moins soumise aux micro-traumatismes et mieux immunisée qu’au niveau génital.

Lorsque l’on a des rapports buccaux-génitaux on est donc exposé majoritairement à d’autres types de virus que le 16, ce qui veut dire que le cunnilingus dans les conditions traditionnelles n’expose pas toujours au risque majeur qui est celui lié au 16.

Pour résumer : oui l’exposition au HPV 16 est un facteur de risque, mais le cunnilingus n’est pas toujours responsable d’un facteur de risque de cancer de l’oropharynx car nous n’avons pas toutes les conditions réunies pour que ce cancer puisse se développer.

Il faut également savoir que toute exposition au type 16 n’engendre pas forcément un risque : on a encore la possibilité d’éliminer naturellement son virus.

 

Michael Douglas a raison de dire que le cunnilingus a un lien, probablement pour différentes raisons associées à l’exposition au 16 : une immunité locale défaillante ou un contexte qui lui est propre peuvent faire ensuite que cette tumeur est apparue. Mais il ne faut pas penser que tous les cunnilingus génèrent un risque.

Quel type de contexte peut alors accroître le risque ?

L'exposition au papillomavirus que ce soit au niveau génital ou oral, est liée au nombre de partenaires sexuels, et notamment à la sexualité orale. Ce n'est effectivement pas la même chose d’avoir des rapports buccaux-génitaux dans le cadre d’un couple stable que dans le cadre de couples instables ou à multiple partenaires. Le risque d’être exposé au virus augmente avec le nombre de partenaires.

Comment peut-on détecter que l'on est porteur du virus ?

En ce qui concerne le col de l’utérus, nous avons la possibilité de détecter les signes précoces des infections actives, c’est-à-dire celles qui vont générer des lésions précancéreuses, ou même la vaccination qui a pour rôle de neutraliser ces virus. Au niveau de la cavité buccale nous n’avons pas de possibilité actuelle de dépistage.

Et aujourd’hui la vaccination n’est pas en France recommandée chez le garçon. C’est pourtant l’homme qui est le plus souvent concerné par des cancers de l’oropharynx.

Combien d'autres hommes pourraient être dans son cas ?

Cela est assez difficile à évaluer. Si l’on devait distinguer une population à risque, ce serait une population qui aurait des partenaires multiples avec une sexualité orale, qu’elle soit homo ou hétéro.

Les ORL auront cependant dans un avenir que j’espère proche une possibilité de rechercher le virus par un dépistage systématique au sein de certaines populations à risque (ce n’est pas encore institué cependant).

Le papillomavirus est-il répandu ? Est-il systématiquement nocif ?

Le cancer de la cavité orale, et en particulier de la sphère oropharyngée, représente à peu près 6000 cas par an. Sur cette partie-là, 20 à 30% sont rapportés au papillomavirus. Parmi eux, deux tiers sont des hommes.

La bonne nouvelle c’est que très certainement dans un avenir proche les ORL auront la possibilité d’effectuer une détection précoce de ces sujets à risque par l’identification à partir d’un prélèvement d’exfoliation salivaire du type 16, et surtout d’un type 16 qui persiste dans le temps, qui pourrait être un facteur de risque –comme démontré pour ce qui est du col de l’utérus.

Surtout, comme on l’a démontré au niveau du col, la vaccination lorsqu’elle est proposée à des sujets jeunes qui n’ont pas encore eu de rapports sexuels a pour but de neutraliser les virus les plus agressifs et notamment le 16 au niveau de la cavité buccale. Elle pourra jouer une part très importante en termes de prévention. La vaccination d’un garçon entre 10 et 13 ans offre ainsi la possibilité de le protéger quasiment entièrement de ces tumeurs dans l’avenir.

La vaccination en France n’est pour l’instant que préconisée chez les jeunes filles, de préférence avant qu’elles n’aient eu la possibilité d’avoir des rapports. Aux États-Unis, en Australie ou au Canada, on a étendu cette vaccination systématiquement aux garçons, mais hélas pas en France.

Quels sont les autres types de virus transmissibles par les muqueuses ou maladies sexuellement transmissibles susceptibles de provoquer un cancer ?

Il y a deux cancers viro-induits démontrés : le papillomavirus qui est responsable de 100% des cancers du col, de 90% des cancers de l’anus, et en moyenne 30 à 40% des cancers oropharyngés. Le second c’est le virus de l’hépatite, notamment responsable du cancer du foie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Une américaine découvre que son mari la trompe... en lisant une critique culinaire dans le Washington Post

07.

Ces passeports maltais devenus le Graal des super-riches de la planète

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Point de non-retour climatique : allons-nous vers un effondrement global ou vers un gigantesque jeu de gagnants perdants à l’échelle de la planète ?

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

05.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

06.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Sandeman
- 06/06/2013 - 16:19
Il a le cancer de la gorge
Il a le cancer de la gorge parce qu'il bouffe ses crottes de nez.
captroy
- 05/06/2013 - 11:53
captroy
Et si on demandait son avis a un spécialiste:
Peter6809
- 04/06/2013 - 21:10
@ camsd
Euh...pas commode pour le cunnilingus le préservatif!