En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
"Le fascisme de proximité, c'est devoir se justifier non de ce que l'on fait, mais de ce que l'on est."
Tyrannie du cool
Petites saloperies entre amis : et si l'outing qui sévit autour de l'UMP n'était qu'une des méthodes de Big Brother ?
Publié le 01 juin 2013
Lors de l’enregistrement jeudi de l’émission "Salut les terriens", qui sera diffusée ce samedi sur Canal+, l'animateur Stéphane Bern a déclaré que le secrétaire général adjoint de l'UMP Geoffroy Didier était homosexuel.
Christian Combaz, romancier, longtemps éditorialiste au Figaro, présente un billet vidéo quotidien sur TVLibertés sous le titre "La France de Campagnol" en écho à la publication en 2012 de Gens de campagnol (Flammarion). Il est aussi l'auteur de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Combaz
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Combaz, romancier, longtemps éditorialiste au Figaro, présente un billet vidéo quotidien sur TVLibertés sous le titre "La France de Campagnol" en écho à la publication en 2012 de Gens de campagnol (Flammarion). Il est aussi l'auteur de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lors de l’enregistrement jeudi de l’émission "Salut les terriens", qui sera diffusée ce samedi sur Canal+, l'animateur Stéphane Bern a déclaré que le secrétaire général adjoint de l'UMP Geoffroy Didier était homosexuel.

Le début de la tyrannie, ce n'est pas quand un dictateur prétend se mêler de vos affaires, c'est quand votre voisin croit en avoir le droit. Ce n'est pas quand la Milice vous demande des comptes, c'est quand vous les devez à n'importe qui, un journaliste, un lecteur de journaux people, sans avoir eu connaissance de l'acte d'accusation, sans savoir devant qui, sans savoir pourquoi une exigence de transparence doit vous êtes appliquée ici et maintenant à propos d'un sujet qui n'a aucun rapport avec ce que vous faites. Le fascisme de proximité, c'est devoir se justifier non de ce que l'on dit, mais de ce qu'on a voulu dire. Non de ce que l'on fait, mais de ce que l'on est. Et encore, non pas même de ce que l'on est , mais de ce que les autres pensent que l'on est: homosexuel, raciste, maurrassien, barrésien, catho-coincé, anti-démocrate, identitaire, fraudeur fiscal, mafieux, tout y passe, sauf trotskyste, c'est bizarre.

Le fascisme de proximité, c'est quand trois adolescents de quatorze ans en coincent un quatrième contre la porte des WC pour le faire avouer sur le ton "allez, quoi, dis-le que t'es pédé". Dix ans plus tard le tableau ne change guère.  Après une licence de socio, une douzaine de colloques freudiens et l'intégrale de Brétecher, les mêmes accusateurs, les animateurs qui gagnent trente mille euros, les gens qui vont déjeuner à quinze convives chez Laurent, désignent n'importe qui dans la vie sociale pour lui faire cracher le morceau en public. Allez, dis-le que t'es homo. Allez, tu verras, tu seras soulagé. La rédemption n'est pas loin. Tu pourras rejoindre le camp des gens bien, ceux qui vivent dans la transparence, ceux qui attendent d'autrui la clé de leur propre fonctionnement.

C'est curieux, mais ce sont les mêmes mots qu'employaient jadis les tortionnaires pour faire tomber un réseau. Un député par ci, un archevêque par là. Allez monseigneur, dites-nous que vous êtes de la jaquette, vous vous sentirez mieux après. On donne, de tous les réticents aujourd'hui, l'image de gens qui s'ignorent, qui ne veulent pas le dire, qui ne veulent pas du mariage gay parce qu'ils ne s'acceptent pas eux-mêmes.  Ils devraient se faire soigner, puisque les autres les jugent malades. C'est à peine si, sur le sujet, on leur reconnaît la faculté de réfléchir. Le président de la République, stalinien tendance Casimir, vient d'invoquer une véritable exception de légitimité à propos des idées de ses adversaires sur le mariage homo :  "je ne sais pas, a t-il déclaré, si on peut appeler cela des idées". A ceux qui se demanderaient si on peut appeler cela un Président, rappelons qu'il déclarait, en 2003, lors d'un débat chez Arlette Chabot : "je respecte l'opinion de tous quand ils sont de gauche."

Quoi qu'en disent les bons apôtres de la transparence la liberté de garder les apparences est une liberté fondamentale. La liberté de ne pas dire qui l'on est, de quelle affection on est atteint, de quelle blessure on a souffert, de ne jamais faire allusion à ce l'on préfère au lit, est un véritable droit de l'Homme. Le dernier artifice qu'a inventé la tyrannie du cool-cool-sympa,  est de prétendre que  justement les refoulés représentent un danger parce qu' ils ont tendance à garder leur cravate et à ne pas monter sur les tables les jours de mariage . Ils méprisent twitter . Ils  n'ont pas de page facebook.

Ils ont une si haute idée d'eux-mêmes qu'ils finiront, peut-être, par avoir de l'ambition pour leur pays. On mesure en ce moment combien c'est cela, surtout, qui irrite leurs adversaires
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
Ne l’appelez plus Shinzo Abe mais Abe Shinzo
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
07.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (69)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ヒナゲシ
- 03/06/2013 - 10:18
Erratum & addenda
J'ai écrit que les spécialistes se sont arrachés les cheveux.
Évidemment, ils se sont arraché les cheveux…
 
(Esprit d'escalier…) : vous écrivez « j’en
déduis qu’il valait statistiquement mieux pour
un enfant ne pas avoir de père ou de mère
homosexuel et vivant son homosexualité, même
sans partenaire stable, à l’époque couverte
par l’étude. »
 
Je constate que, cette fois-ci, vous avez la prudence de relativiser votre assertion à « la période couverte par l'étude », ce qui laisse la porte ouverte à l'idée que des conditions étrangères à l'homosexualité — et qui ne sont plus autant d'actualité — pourraient expliquer les résultats auxquels vous croyez.
 
Ensuite, il se trouve que le tout petit nombre (donc statistiquement inexploitable…) de cas d'enfants *effectivement élevés* sur une durée significative par deux personnes du même sexe ont des « performances » supérieures aux enfants élevés dans des conditions d'instabilité (homo ou pas).
Cette information-là je la tiens de… Mark Regnerus :

http://www.patheos.com/blogs/blackwhiteandgray/2012/06/q-a-with-mark-regnerus-about-the-background-of-his-new-study/
ヒナゲシ
- 03/06/2013 - 09:59
Pensum 4/4
Source : l'article « correctif » (mais qui n'a pas convaincu grand-monde) que Regnerus a cru devoir faire paraître dans SSR (n° de novembre 2012) :
“Parental same-sex relationships, family
instability, and subsequent life outcomes for
adult children:
Answering critics of the new family structures
study with additional analyses”.
 
Pour quelqu'un qui critiquait les petits effectifs statistiques des études antérieures pour les discréditer, c'est ballot.

Ainsi (une fois de plus), là où vous croyez pouvoir trouver des conclusions intéressantes, il n'y a… rien.
 
 
Sur ma supposée affiliation à la maçonnerie (ou : comment faire feu de tout bois, même imaginaire), ce commentaire-là du 11 novembre devrait vous renseigner :

http://www.atlantico.fr/decryptage/mariage-homosexuel-faut-aussi-ecouter-adoptes-questions-filiation-charles-vaugirard-538791.html#comment-170733
ヒナゲシ
- 03/06/2013 - 09:58
Pensum 3/4
De surcroît, vous écrivez « Regnerus observe une
homoparentalité presque tjs “monoparentale” ».

Ben non !
Lisez mieux.
Par exemple, les mères qui étaient《 lesbiennes 》 & seules :
• à la naissance du répondant, il y en a 55 (34 %) ;
• quand le répondant était âgé de 11 ans, on en
trouve 77 (47 %) ;
• quand le répondant était âgé de 18 ans, on en
trouve 62 (38 %).

34 % ou 47 % ce n'est pas « presque toujours ».
 
Par ailleurs, les répondants dont on peut raisonnablement affirmer que leur mère était lesbienne *ou bisexuelle* — c'est-à-dire ceux qui déclarent vivre avec leur mère biologique & la compagne de celle-ci — le pourcentage atteint son maximum lorsque l'âge du répondant était 14 ans, et ce pourcentage est alors… 17 % (28 personnes).
Le minimum étant atteint pour cette situation au moment de la naissance du répondant : 3,6 % (6 personnes).