En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 9 heures 53 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 10 heures 41 min
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 11 heures 27 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 12 heures 54 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 13 heures 13 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 16 heures 37 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 17 heures 16 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 17 heures 39 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 17 heures 40 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 17 heures 41 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 10 heures 17 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 11 heures 4 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 12 heures 19 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 13 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 16 heures 19 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 17 heures 5 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 17 heures 22 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 17 heures 39 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 17 heures 41 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 17 heures 42 min
En 1990, Jacque Chirac appelait à la "fermeture rapide des frontières" et à la "suspension immédiate de l'immigration".
En 1990, Jacque Chirac appelait à la "fermeture rapide des frontières" et à la "suspension immédiate de l'immigration".
Souvenirs, souvenirs

Immigration : Claude Guéant n'a rien inventé...

Publié le 07 avril 2011
Le ministre de l'Intérieur a créé la polémique ce jeudi en annonçant son intention de réduire l'immigration légale. Un petit retour sur les années 1990 montre pourtant que de tels propos ne sont pas nouveau. Voilà ce que disaient à cette époque les principaux dirigeants du RPR et de l'UDF...
Matthieu Creux est blogueur politique sur Le Mal Pensant.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Matthieu Creux
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Matthieu Creux est blogueur politique sur Le Mal Pensant.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ministre de l'Intérieur a créé la polémique ce jeudi en annonçant son intention de réduire l'immigration légale. Un petit retour sur les années 1990 montre pourtant que de tels propos ne sont pas nouveau. Voilà ce que disaient à cette époque les principaux dirigeants du RPR et de l'UDF...

Il y a 21 ans, du 28 mars au 1er avril 1990, Nicolas Sarkozy pour le RPR et Alain Madelin pour l'UDF organisaient les États généraux de l'Immigration à Villepinte. Les images d'archives disponibles ne trompent pas : on reconnait bien Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac, Michèle Alliot-Marie, Roselyne Bachelot, François Bayrou, Nicolas Sarkozy, Alain Juppé… et même Eric Zemmour (à 1min58) !

A l'époque, tel un clin d'œil aux internautes d'aujourd'hui, le journal télévisé du 31 mars 1990 s'ouvrait sur les soulèvements populaires en Lituanie pour l'installation de la démocratie dans les pays nordiques.

A l'époque, Valéry Giscard d'Estaing proposait une vision "à la française" du traitement de la question de l'immigration : révision du code de la nationalité, limitation du droit d'asile et de regroupement des familles, reconduction rapide des clandestins à la frontière… Pour lui, tout en dénonçant le sentiment grandissant de la "francophobie", la France n'était pas, selon lui, un pays d'immigration et l'État devait tout faire pour maintenir une immigration zéro.

A l'époque, on reprochait déjà à la gauche de sacrifier le débat sur l'immigration par angélisme et d'en laisser le monopole au Front national.

Dans son discours, Jacques Chirac disait alors que la France ne pouvait être considérée "comme un simple espace géographique sur lequel plusieurs civilisations pourraient coexister". Il appelait à la "fermeture rapide des frontières" et à la "suspension immédiate de l'immigration".

A l'époque, on ne parlait pas des "sans-papiers", sorte de mot-clé inventé par les associations comme SOS Racisme pour insinuer que ces "sans-papiers" devaient en avoir. On ne parlait que des  "clandestins".

Le parti de Nicolas Sarkozy faisait publier un tract sur lequel on pouvait lire que devaient être "vigoureusement combattu l'accès aux soins médicaux et hospitaliers par des étrangers en situation irrégulière".

Le RPR remettait en cause les prestations sociales aux étrangers (principe de préférence nationale) et constatait  "la fécondité des étrangères très supérieure à celle des Françaises".

Clou du spectacle : "la lutte des races remplacera bientôt la lutte des classes". "L'importance numérique des enfants d'immigrés est trop forte dans certains secteurs géographiques".

Comme le souligne Arnaud Folch dans son article "Immigration : quand la droite était (très) à droite" dans Valeurs Actuelles (du 31 mars 2011), "alors que Jean-François Copé proposait à la fin 2010 des cours d'arabe et Fabienne Keller l'introduction de cours sur l'histoire de l'Afrique, la droite d'alors était sur une ligne 100 % inverse" en demandant que "les cours de langues et cultures des pays d'origine [soient] facultatifs et déplacés en dehors des horaires scolaires."

Au final, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'expliquer toute la journée que la droite se droitise est franchement faux… En 20 ans, la translation intellectuelle et politique s'est plus faite de la droite vers la gauche, que de la droite vers l'extrême droite. Ce que disait le RPR il y a 15 ou 20 ans, c'est ce que dit le FN aujourd'hui. Et pas l'inverse !

Enfin, dans cette vidéo extraite du même journal télévisé, on s'amusera de voir que le Front national était déjà présenté comme un parti en quête de normalisation.

12 jours plus tôt, Jean-Marie Le Pen venait d'être condamné par la cour d'appel de Versailles pour ses propos révisionnistes où il avait affirmé que les chambres à gaz n'avaient pas existé pendant la Seconde Guerre mondiale et qu'il s'agissait d'un détail de l'Histoire. Et depuis, il a été à nouveau condamné plus d'une dizaine de fois pour des raisons similaires ou divers dérapages verbaux. Comme quoi, quoi qu'il dise ou quelle que soit la manière dont il cherche à paraitre aux yeux des Français, le Front national ne change pas… ni la vivacité du débat sur les questions d'immigration !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Shaoling
- 08/04/2011 - 06:10
On ne lui demande pas d'inventer...
MAIS DE FAIRE! "réduire" est un mot qui ne me plait qu'à moitié sans quantification formelle! stopper est plus clair. D'accord avec 405 je suis pour de lourdes amendes et peines pour les patrons employant des clandestins De même pour l'obligation des entreprises et de l'URSSAF de vérifier avec les services compétents la régularité de la situation d'un étranger avant l'embauche.
405
- 07/04/2011 - 20:16
L'immigration et l'insécurité sont le fonds de commerce
de l'UMP et du FN. Ils ne feront rien contre elle car s'il advenait qu'elles diminuent, les votants se tourneraient vers la gauche qui augmente le SMIC.
UMP et FN ne punieront jamais les patrons qui embauchent des clandestins, l'UMP diminue même le nombre d'inspecteurs du travail. L'immigration clandestine a de beaux jours devant elle.