En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
Manifeste

Présidentielle 2012 : les Maquizards sortent du rang !

Publié le 07 avril 2011
Après les Gracques qui voulaient rénover la gauche , voici les Maquizards ! Ce collectif de haut-fonctionnaires entend proposer des idées nouvelles pour sortir du déclinisme et regarder vers l'avenir. Voici leur manifeste.
Les Maquizards sont un groupe créé par une poignée d’hommes et de femmes patriotes. Devant les atermoiements des politiques, ils ont décidé de donner de la voix par amour de la France. Les Français attendent justice, vérité, droiture et courage de leur...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Maquizards
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Maquizards sont un groupe créé par une poignée d’hommes et de femmes patriotes. Devant les atermoiements des politiques, ils ont décidé de donner de la voix par amour de la France. Les Français attendent justice, vérité, droiture et courage de leur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après les Gracques qui voulaient rénover la gauche , voici les Maquizards ! Ce collectif de haut-fonctionnaires entend proposer des idées nouvelles pour sortir du déclinisme et regarder vers l'avenir. Voici leur manifeste.

Nombreux sont ceux qui s’accordent aujourd’hui pour dénoncer l’épuisement d’un système, et regretter la montée des intolérances, du découragement et du cynisme.

Parce que tout en ayant conscience des problèmes de notre pays, nous ne voulons pas glisser dans les sombres délices du déclinisme, nous avons décidé de prendre le maquis.

De ce « lieu », nous préparons des idées pour agir. Nous souhaitons associer le plus grand nombre à nos prises de position.

Certains de nos concitoyens pensent qu’il est déjà trop tard. « C’est foutu », disent-ils. D’autres qu’il est encore trop tôt. « La France n’est pas assez malade pour qu’un sursaut soit possible », affirment-ils.

Pour nous, il est encore et déjà l’heure d’espérer, de mobiliser et d’agir. Comme l’écrivait HG Wells : « Ayons le courage de regarder la réalité en face. Alors seulement nous pourrons faire quelque chose ».

Les Français attendent justice, vérité et exemplarité de leur État. Ils sont prêts à se battre si on veut bien leur délier les poings. Mais souvent ceux qui expriment les critiques les plus fortes ne font pas partie du système et n’ont pas le pouvoir de le réformer.

Qui sommes-nous ?

Nous sommes douze. De la gauche, du centre et de la droite, nous avons adopté une démarche bipartisane. Force que nous nous intéressons à la victoire de la France, pas à celle d’un parti ou d’un(e) candidat(e).

Parce que nos fonctions nous placent au cœur des rouages et nous permettent de voir ce qui se fait, ce qui se dit, ce qui se cache, nous avons décidé de nous unir pour dénoncer ensemble les obstacles et les erreurs qui affaiblissent notre pays et l’empêchent de progresser.

Nous occupons des postes à responsabilité dans l’appareil d’État, dans la Justice, dans de belles entreprises françaises.

Nos âges, nos parcours, nos origines sont divers. Mais nous avons en commun l’amour de la France et la conviction qu’il est - encore - temps d’agir pour redresser la situation de notre pays.

Dans treize mois, les Français éliront leur président de la République. Cette élection, l’élection reine dans la Vè République, ne peut pas, ne doit pas être bâclée. Un an, ce n’est pas trop pour mettre les grands sujets sur la table, les faits, les chiffres, les choix possibles et débattre. « Connaître le réel et aller à l’idéal » disait Jaurès. Nous ne devons pas seulement élire un homme ou une femme mais aussi un projet. Et ce projet doit être celui du candidat mais aussi – et surtout – celui des Français.

Pourquoi avons-nous choisi de rester anonymes ? Parce que nous voulons que l’attention soit portée sur ce que nous disons et non sur qui nous sommes. Nous sommes des messagers. L’important ce n’est pas nous mais nos messages et les débats qu’ils doivent générer et alimenter.

Ni à droite ni à gauche, on ne dit la vérité sur l’état réel de la France. Quand les partis sont au pouvoir, ils embellissent ! Dès que les mêmes sont dans l’opposition, ils dramatisent et noircissent. Comment nos concitoyens peuvent-ils s’y retrouver ? Qui peuvent-ils croire ?

Le peuple français est riche de son histoire et de son bon sens. Il sent que les responsables politiques de tous bords lui racontent des histoires, des balivernes, des contes de fées. Il faut convaincre et non séduire. Parler vrai et non plaire. Simplement dit, il faut dire le réel. Seul un diagnostic lucide, compris et partagé permettra aux Français de soutenir les réformes nécessaires.

A votre tour, sortez du rang et rejoignez-nous

Mobilisez vous. Entrainez vos proches, vos amis, vos voisins. Plus nous serons nombreux, plus la démocratie vivra. Plus nous serons nombreux, plus la République sera.

Notre site se veut un espace de proposition et de dialogue. Nous y publierons progressivement nos textes. Nous vous invitons à venir dialoguer et partager vos idées. Nous comptons sur vous. Comptez sur notre franchise.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Guillaume Larrivé à droite toute ; François-Xavier Bellamy refuse d’enfoncer Wauquiez après les européennes ; Ziad Takieddine nie toute "machination" contre Nicolas Sarkozy ; Benjamin Griveaux ou les ravages de la transparence (anonyme)

02.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

03.

Finale de la CAN : cinquante nuances de troubles de la visibilité (identitaire) en France

04.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

05.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

06.

Anorexie : une nouvelle étude montre que les causes ne sont pas seulement psychologiques

07.

Contamination au tritium des rivières françaises : anatomie d’une opération destinée à générer une peur infondée sur le nucléaire

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

05.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

06.

François de Rugy a démissionné

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
HiGrade
- 08/04/2011 - 10:45
Why not comme on dit
Cela part d'un bon sentiment mais leur premier article sur le site ne parle pas d'avenir mais du passé... Un commencement me direz vous il faut comprendre pour avancer.
Ok mais si cette élite au service du peuple ne nous ouvre pas les yeux de suite, qui le fera ?
13 mois avant la grande rigolade il ne faut pas s'attarder!
bleuocean123
- 08/04/2011 - 09:15
L’impertinence d’un petit arriviste nommé Sarkozy..!
Je me souviens de l’époque où en France beaucoup de gens étaient inquiets par les banlieues difficiles,... un petit homme arriviste réussi à se faire nommer ministre de l’Intérieur,.. Et il scandait des discours invraisemblable le fameux nettoyage au kascher... !
Quelques années passèrent et ce petit arriviste se présenta aux élections présidentielles,.. Accompagnée de sa femme qu’il montrait à
bleuocean123
- 08/04/2011 - 09:15
L’impertinence d’un petit arriviste nommé Sarkozy..!
Je me souviens de l’époque où en France beaucoup de gens étaient inquiets par les banlieues difficiles,... un petit homme arriviste réussi à se faire nommer ministre de l’Intérieur,.. Et il scandait des discours invraisemblable le fameux nettoyage au kascher... !
Quelques années passèrent et ce petit arriviste se présenta aux élections présidentielles,.. Accompagnée de sa femme qu’il montrait à