En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© DR
Philippe Schmitt, père d'Anne-Lorraine, assassinée de 34 coups de couteau dans le RER D, est sur le "Mur des cons".
Réaction
Mur des cons : "Comment accepter la haine et le mépris de magistrats pour des familles qui, comme la mienne, ont eu un enfant tué" ?
Publié le 27 avril 2013
Philippe Schmitt est le père d'Anne-Lorraine, assassinée de 34 coups de couteau dans le RER D, le 25 novembre 2007, par un récidiviste, Thierry Devé-Oglou. Il figure sur le Mur des cons du Syndicat de la magistrature (SM), révélé par Atlantico. Ce jeudi, il a décidé de porter plainte.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Schmitt
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Schmitt est le père d'Anne-Lorraine, assassinée de 34 coups de couteau dans le RER D, le 25 novembre 2007, par un récidiviste, Thierry Devé-Oglou. Il figure sur le Mur des cons du Syndicat de la magistrature (SM), révélé par Atlantico. Ce jeudi, il a décidé de porter plainte.

Atlantico : A titre personnel, comment avez-vous appris votre présence sur ce mur et quelle est votre réaction ?

Philippe Schmitt : Je me suis rendu sur votre site le jour de la sortie de l'information. J'ai passé la vidéo très rapidement. Mais je ne me suis pas repéré dessus. J'étais passé à autre chose. Et en fait j'ai appris ça de la part d'un ami qui m'a contacté et m'a affirmé m'avoir vu sur ce mur. J'ai donc revu la vidéo en m'arrêtant plusieurs fois pour me chercher. Et effectivement, avec surpris et stupeur, je me suis reconnu sur ce mur. On me voit en chemisette bleue avec un pull sur les épaules. Et sur ma photo,  il y a un autocollant avec la flamme symbole semble-t-il du Front national.

Alors tout d'abord, je n'appartiens en aucun cas au Front national. Ensuite avec mon épouse et mes enfants  nous sommes profondément scandalisés ! S'agissant d'un homme politique cela peut être dans la logique des choses de prendre des coups bas. Mais moi je ne suis pas un homme politique. Je suis le père d'une victime et je trouve absolument abject de me retrouver sur un mur intitulé le "Mur des cons" !  A travers ma photo, je trouve que c'est notre histoire personnelle qui est bafouée. On voit à travers de tels actes le mépris et la haine que ces magistrats éprouvent pour des familles comme nous et comme toutes les familles de France qui ont eu une enfant tué dans ces circonstances. Je trouve cela absolument  anormal.

Pourquoi je suis là ? Je me pose la question. J'ai critiqué, je critique encore et je critiquerai toujours, parce que ce ne sont pas eux qui me feront taire, les dysfonctionnements de la justice. Je trouve anormal que des gens qui soient punis de 10 ans de prison n'en fassent que cinq. On les retrouve dans la rue. Ils sont sans contrôle. Ils récidivent. Tout le monde trouve cela normal. Je m'élève contre ce fait. Je m'élève contre la suppression des peines de rétention. J'ai été opposé à l'abolition des peines planchers. Je suis donc forcément, d'après eux, un dangereux facho.

Que pensez-vous de la mise en place d'un "Mur des cons" au sein du Syndicat de la magistrature ?

Je pense que c'est totalement déplacé ! On n'est pas dans une salle de classe, dans une salle de potaches ou dans un patronage. On est dans un monde de magistrats et j'estime que leur première qualité n'est pas forcément d'être impertinent. Le principe d'un tel mur, je trouve cela scandaleux. Le fait même, d'une certaine manière, qu'ils fichent des gens sur un mur intitulé "Le Mur des cons" c'est quelque chose de honteux. Sur quel critère est-on un con ? A titre personnel, j'aimerais bien savoir le critère sur lequel j'ai été sélectionné. Le principe même dans un syndicat, soit disant responsable au niveau du siège national, qu'il puisse y avoir ce mur là, c'est une plaisanterie qui ne fait pas rire du tout.

Ces critiques que vous faites envers la justice, sont-elles selon vous les seules motivations qui ont poussé les auteurs à vous placer sur ce mur ?

Il y a cette motivation là effectivement. La deuxième c'est que par le passé j'ai participé à un débat télévisé avec un de leur responsable. Le débat a été cordial mais très musclé. Cette personne en question n'a peut-être pas accepté et est peut-être revenu le soir même en disant : "J'ai débattu avec ce type. Quel con !" C'est une hypothèse.  J'ai fait également un bout de chemin avec l'Institut pour la justice mais cela fait plus de quatre ans. Je ne pense pas que cela soit la raison. Vraiment je ne vois pas, je ne sais pas pourquoi.

J'ai bénéficié de par mes relations de micros et de présence médiatique et je n'ai jamais manqué une occasion de dire ce que je pensais. Aux Assises, au moment du procès de l'assassin de ma fille, chaque soir j'ai dit tout ce que je pensais de cette politique pénale qui est mise en place. J'ai été reçu aussi à une conférence où j'ai dit tout le mal que je pensais du projet Taubira. Je ne m'en suis jamais caché et je continuerai ainsi. Peut-être que cela leur déplait.

Quelles sont les suites judiciaires que vous envisagez à cette affaire ?

J'ai eu mon avocat au téléphone dans l'après-midi. Nous étions en train d'évoquer toutes les possibilités pour donner suite à cette affaire. Je vais porter plainte pour insultes. Maintenant est-ce que cette insulte s'est faite dans un cadre privé ou public ? Est-ce qu'un siège de syndicat est accessible facilement ? C'est ce que nous sommes en train de regarder avec mon avocat (Maître Bruno Drye ndlr).  

La plainte sera déposée dans les jours qui viennent parce qu'avant je souhaite voir quelle est l'évolution de cette histoire. Aujourd'hui la Garde des Sceaux s'est exprimée par exemple. Elle aurait demandé l'avis du Conseil supérieur de la magistrature. Ce ne sont peut-être que des gesticulations médiatiques. A voir. J'étudie de toute manière très sérieusement la possibilité d'une action avec mon avocat. Mon avocat demande d'ailleurs à ce qu'on publie la liste des membres du Syndicat de la magistrature. En effet, il se propose de les récuser désormais systématiquement dans les prochaines affaires dans lesquelles ils seraient amenés à intervenir. Il estime que ce sont des magistrats partiaux et à ce titre là la justice n'est donc pas bien rendue.

Propos recueillis par Maxime Ricard

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
02.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
05.
Quand les tabloïds britanniques s’inquiètent de voir Paris livrée aux bandes pendant la fête de la musique : fantasme de no-go zones ou début de réalité ?
06.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
07.
« L'homme-arbre » demande à être amputé
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
04.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
01.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
02.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
03.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
04.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
05.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
06.
Indignez-vous… en permanence ! Stéphane Hessel et Twitter ont-il étranglé la démocratie ?
Commentaires (122)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
castrofidel
- 01/05/2013 - 14:44
Y comprend pas pourquoi y est le monsieur ?
"A titre personnel, j'aimerais bien savoir le critère sur lequel j'ai été sélectionné" qu'il dit le monsieur.
Eh ben, peut-être parce qu'il "trouve anormal que des gens qui soient punis de 10 ans de prison n'en fassent que cinq."
Parce qu'il pense qu'on "les retrouve dans la rue. Ils sont sans contrôle. Ils récidivent."
Parce qu'il s'élève "contre la suppression des peines de rétention."
Parce qu'il a "été opposé à l'abolition des peines planchers."
mich2pains
- 30/04/2013 - 17:17
à "HIRMENTE " mail de 11:53
qui fait remarquer à un autre internaute ( CURNONSTEEN ) que :
...." Les juges dont il parle (pendant l'occupation ) étaient très souvent de bons cathos ! " (sic) ......
Que voilà une réflexion qui fleure bon le sectarisme de g000che !
Dis-nous , le Hirmente-de -service , sur quelle statistique religieuse te bases-tu pour affirmer que "très souvent , les magistrats étaient des cathos " ? Es-tu vraiment sûr qu'il n'y avait pas de juges de confession Juive ?
Par ailleurs , si d'aprés toi , l'appartenance à une religion est source de partialité de la part des magistrats , comment expliques-tu que ceux qui adhèrent au SM en France , des purs " laïcards bouffeurs de curés " , soient si orientés dans leurs jugements ?
Tu nous ferais presque croire que les magistrats Soviétiques sous STALINE étaient forcément d'une remarquable impartialité dans leurs jugements car , n'étant pas du tout Cathos .....
Essaie seulement de soutenir de telles conneries auprés des survivants des purges Staliniennes !
mich2pains
- 30/04/2013 - 16:57
Suivons partiellement l'analyse de " CAP2000" 10:10
Tout comme vous , nous savons que les lois sont faites par les élus que NOUS mettons en place . Jusqu'à ce jour , malheureusement , ces derniers étant de l ' UMP ou du PS , ces lois sont ce qu'elles sont et autorisent toutes les dérives judiciaires que nous subissons .
Maintenant , il ne tient qu'à NOUS , électeurs , de virer tous les inutiles toxiques de l' UMPSPCEELV et de ne retenir que MARINE !
Par contre , je ne comprends pas le commentaire de CAP2000 qui laisse entendre que ..." le Général SCHMITT méritait de figurer sur le mur des cons " de ces cons de magistrats ! Ai-je bien lu ?