En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
Lettre ouverte au président François Hollande.
Lettre ouverte
Manif pour tous : Monsieur le président avez-vous lu "Les Raisins de la colère" ?
Publié le 21 avril 2013
Cette guerre, votre guerre, pour le mariage gay, je ne veux pas la faire. Et je m’en vais déserter. Comme des millions d’autres.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cette guerre, votre guerre, pour le mariage gay, je ne veux pas la faire. Et je m’en vais déserter. Comme des millions d’autres.

Monsieur le président, je vous fais une lettre que vous lirez peut-être si vous en avez le temps…

Monsieur le président, vos promesses de campagne étaient au nombre de 93, et vous avez renoncé à la plupart d’entre elles, contraint, forcé ou simplement distrait. Comment se fait-il que la seule pour laquelle vous êtes parti en guerre, vous homme pacifique, soit celle du mariage gay ?

Monsieur le président, vous avez eu des mots fermes pour fustiger les débordements qui ont, parfois, accompagné les manifestations des anti mariage gay. Comment se peut-il que vous n’ayez commissionné aucun de vos porte-paroles, par exemple celle qui est chargée des droits de la femme, pour s’indigner des propos visqueux de votre ami Pierre Bergé qui a dit que les ventres des femmes pouvaient se louer comme les bras des ouvrières ?

Monsieur le président, vous passez pour avoir un sens politique assez affûté. Pourquoi n’avez-vous pas estimé opportun de dissuader un autre ami à vous, Jean-Jacques Augier, votre trésorier de campagne, de prendre la tête du magazine homosexuel Têtu à un moment si mal choisi qu’il pourrait mettre en doute votre indépendance d’esprit ?

Monsieur le président, vous avez été normalement élu, et le Parlement où vos amis sont majoritaires également. C’est effectivement à l’Assemblée de faire et de dire la loi, et pas à la rue. Vous êtes-vous demandé si c’est vraiment et seulement le mariage gay qui a jeté, jette et va jeter des centaines de milliers de personnes sur le pavé parisien ? Ne vous est-il pas venu à l’esprit que leur angoisse et leur colère obéissaient à des causes bien plus profondes ?

Monsieur le président, vous laissez vos partisans (il y en a encore) répéter mécaniquement que le mariage homosexuel a été légalisé dans plusieurs États démocratiques et civilisés. Mais ne vous est-il pas venu à l’idée que cela s’est fait dans des pays pacifiés, alors que la France est plongée dans une crise politique, morale, économique et sociale dévastatrice ? Est-ce que c’était le moment ?

Monsieur le président, vous avez, soucieux de préserver des emplois, reçu à l’Élysée des grands patrons, ceux d’ArcelorMittal et de Peugeot. Et vous n’avez pas trouvé un moment pour accorder audience aux dignitaires des trois grandes religions françaises, opposés à votre projet, qui représentent quelques millions d’âmes, peut-être souffrantes ?

Monsieur le président, vous êtes très affaibli dans l’opinion. Un tout dernier sondage vous met à égalité avec Marine Le Pen en cas de présidentielle. Et c’est sur le mariage gay que vous avez jugé bon de vous montrer fort, inébranlable et inflexible ?

Monsieur le président, vous n’ignorez certainement pas le nombre de chômeurs, de pauvres, de mal logés et d’écrasés d’impôts qu’il y a en France. Vous seriez assez aveugle pour ne pas voir que votre mobilisation sans faille dans l’affaire du mariage gay les écœure et les désespère ? Et comment pouvez-vous être sourd aux cris des ouvriers de Florange, de Petroplus, de Peugeot, eux qui vous ont fait roi et qui vous disent sans ménagement qu’ils attendent autre chose que le mariage de Pierre et Paul à la mairie ?

Monsieur le président, vous êtes un homme libre. Pourquoi – c’est anecdotique mais néanmoins symbolique – n’avez-vous pas réalisé que ce qui est bon pour vous et Valérie Trierweiler pouvait être suffisant pour les couples homosexuels ?

Monsieur le président, vous êtes un homme cultivé et vous avez sans doute lu Les Raisins de la colère. Pourriez-vous trouver le temps de relire ce livre, qui vous rappellera comment fermentent ces raisins-là et comment, hélas, à la colère peut succéder la haine ?

Monsieur le président, je vous sais très occupé et je comprendrai aisément que vous ne trouviez pas de temps ni pour ma lettre ni pour John Steinbeck. Peut-être alors pourriez-vous vous contenter de regarder la couverture du Point, qui ne vous est pas favorable mais qui n’est pas pour autant une officine du GUD, des Jeunesses Identitaires et de Civitas ? Vous y êtes représenté en Louis XVI avec ce titre : "Nous sommes en 1789 !"

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
03.
Colis piégé à Lyon : pourquoi la menace terroriste ne parviendra pas à prendre cette élection en otage
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
07.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (56)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
bertal
- 23/04/2013 - 09:48
Niveau
Je ne sais pas si le niveau ici est élevé : les sondages donnent le votre plus proche du zéro que de l'excellence !
Faites attention en allant sur le canapé de Nabilla : personne ne souhaite la perte d'un farouche opposant au bon sens .
Nico Pedia
- 22/04/2013 - 10:42
Les raisins de la colère Mouarf mouarf mouarf!!!
Salut M. Rayski,
ça faisait longtemps que je ne m'étais pas attardé dans les colonnes d'Atlantico. Je constate que le niveau n'est pas bien élevé, même mon sophiste préféré semble manquer cruellement d'inspiration. Bon je propose Bouvard et Pécuchet.
Bonne journée.
géodith
- 22/04/2013 - 10:35
La suite de l'action de Hollande
Le projet de Loi N728
vous comprennez pourquoi il n'y a plus d'argent pour payer des alloc familliales aux classes moyennes...