En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Déception
Réforme des retraites : Les syndicats très déçus par les annonces d'Edouard Philippe
il y a 6 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Film : "Docteur ?" : Un duo d'acteurs épatants pour une comédie de Noël, légère, mais pas seulement

il y a 9 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Livre : "Le ciel par-dessus le toit" de Natacha Appanah : Un roman familial, puissant et émouvant

il y a 9 heures 24 min
light > Insolite
Too bad!
Un artiste vend une banane scotchée au mur 12.000 dollars : un autre la décroche, la pèle et la mange
il y a 11 heures 39 min
pépite vidéo > Insolite
Goût de luxe
Un hôtel espagnol décore son hall d'entrée avec un sapin à 14 millions d'euros
il y a 12 heures 17 min
rendez-vous > Economie
Zone Franche
Retraites et consensus scientifique : peut-on vraiment prendre les retraito-sceptiques au sérieux ?
il y a 13 heures 29 min
décryptage > Europe
Surprises

Surprises à la carte : ce que la géographie de l’euroscepticisme nous apprend des racines du trouble politique qui ébranle l’Union

il y a 13 heures 56 min
décryptage > Terrorisme
Incompréhension

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

il y a 17 heures 17 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

il y a 17 heures 39 min
pépites > Religion
Solidarité et soutien
Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre
il y a 1 jour 49 min
pépites > Politique
Bad news ?
Réforme des retraites : les points principaux du discours d'Edouard Philippe
il y a 7 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "La vie est belle" : Conte de Noël anti-morosité....

il y a 9 heures 18 min
décryptage > Politique
Droit du sol ?

Esther Benbassa vous devriez lire François-René de Chateaubriand !

il y a 9 heures 41 min
décryptage > Santé
Petites vérités

Petites vérités utiles à rétablir sur l’espérance de vie en France

il y a 12 heures 10 min
décryptage > Europe
La juste mesure

Royaume-Uni : la lutte anticorruption cherche la juste mesure

il y a 13 heures 28 min
décryptage > Politique
Petites vérités

Humanisme, rémunérations et régimes spéciaux : le cas Delevoye

il y a 13 heures 37 min
décryptage > Science
Découverte

Quand le simulateur énergétique du MIT montre qu’il demeure possible de limiter à la hausse des températures à 1,1°C sans décroissance tout en se passant des énergies fossiles

il y a 14 heures 37 min
décryptage > Economie
Génération 1975

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

il y a 17 heures 26 min
décryptage > Politique
To Reforme or not To Reform

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

il y a 17 heures 44 min
pépites > Politique
Sondages
Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani
il y a 1 jour 1 heure
Chine : yuan else ?

Un G20 pour rien ?

Publié le 31 mars 2011
Avec H16
Réformer le système monétaire international et donner une place plus grande au yuan, la monnaie chinoise : c'est l'un des objectifs du sommet du G20. Mais la Chine voit-elle cette proposition d'un bon œil ?
H16 tient le blog Hashtable.Il tient à son anonymat. Tout juste sait-on, qu'à 37 ans, cet informaticien à l'humour acerbe habite en Belgique et travaille pour "une grosse boutique qui produit, gère et manipule beaucoup, beaucoup de documents".
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
H16
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
H16 tient le blog Hashtable.Il tient à son anonymat. Tout juste sait-on, qu'à 37 ans, cet informaticien à l'humour acerbe habite en Belgique et travaille pour "une grosse boutique qui produit, gère et manipule beaucoup, beaucoup de documents".
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Réformer le système monétaire international et donner une place plus grande au yuan, la monnaie chinoise : c'est l'un des objectifs du sommet du G20. Mais la Chine voit-elle cette proposition d'un bon œil ?
Avec H16

Si le lundi, c'est ravioli, ce jeudi, c'est G20 : prétextant la catastrophe japonaise et une reprise anémique après une crise mondiale carabinée, les pays les plus riches de la planète ont décidé d'aller grignoter des petits fours en Chine, une fois n'est pas coutume, histoire de varier les plaisirs et de formaliser l'entrée de l'Empire du Milieu dans le club select des nations qui comptent.

La Chine au centre des débats

Du côté des Chinois, cependant, tout ne semble pas parfaitement clair. Déclarant sobrement qu'ils se contentent de mettre les infrastructures à disposition, on les sent en réalité fort réticents à ouvrir réellement des négociations dont le sujet principal, le yuan, leur monnaie, les chatouille au plus haut point. On les comprend : ils connaissent la faiblesse du dollar, achètent de l'or à la tonne et veulent conserver une monnaie bon marché.

Si l'on ajoute leur ferme opposition aux interventions militaires en Libye, on comprend que les dirigeants chinois ne soient réellement pas dans les meilleurs dispositions pour organiser des petites sauteries pour le compte de la diplomatie française.

Pour arriver à faire passer la pilule, Sarkozy a bien évidemment murmuré à l'oreille des communistes devenus capitalistes qu'on pouvait, par exemple, envisager un renforcement du rôle de la monnaie chinoise dans le système monétaire international, prélude à une convertibilité et début d'une empoignade homérique entre les principaux dirigeants qui n'entendent pas tous se faire dicter leur agenda par l'effervescent président français.

Un sommet musclé...

Cependant, rassurons-nous tout de suite. Cette bataille de chiffonniers, qu'on imagine déjà vigoureuse et fleurie de noms d'oiseaux, ne sortira pas des salles feutrées du Sommet : la présidence française a jugé utile, pour des discussions "en profondeur" - traduisez musclées - qu'il n'y ait pas de conclusions ni de communiqué à l'issue des débats. Voilà qui promet d'être particulièrement savoureux à décortiquer pour les journalistes avides de propulser des micros mous sous les nez frétillants des acteurs de cette nouvelle pitrerie.

Je dis pitrerie parce qu'on s'en souvient, le précédent G20 avait abouti à l'épuisante conclusion qu'on allait un peu tenter de mesurer gentiment les déséquilibres entre pays exportateurs et les pays structurellement déficitaires, avec des indicateurs non-contraignants, ouverts à débat, et que plusieurs pays - dont, comme c'est fortuit, la Chine - s'étaient montrés réticents à utiliser.

Autrement dit, il s'agissait de faire du David Hamilton, très flou, très pastel, très suggestif et cadré très large sur des chiffres économiques vu de loin enrobés dans des vapeurs allusives pour des pays qui ne veulent finalement pas trop se dévoiler.

... et aux implications évasives

Et cette fois-ci, tout indique que le G20 va se réunir, un peu contraint et maugréant, pour se chamailler sur des sujets dont on ne saura pas grand-chose et qui aboutiront peut-être à des conclusions qui ne seront pas divulguées si elles existent. D'autant que si les velléités françaises d'aboutir à un nouvel ordre monétaire mondial aboutissaient, on peut être sûr, compte-tenu de la doxa socialo-keynésienne qui fait fureur actuellement, d'obtenir un résultat tonitruant où tous les ingrédients seraient réunis pour accroître encore le problème au lieu de le résoudre : vouloir, en effet, tenter de "coordonner" - comprenez : contraindre et gêner - des marchés en jouant sur les monnaies ne s'est jamais bien terminé pour aucun état, et à plus forte raison, pour aucun individu.

Le principal problème, celui des dettes souveraines abyssales dans lesquelles s'enfoncent les principaux pays occidentaux, sera abordé de la plus mauvaise façon qui soit puisqu'on veut, finalement, forcer l'actuel créditeur du monde à renoncer à une (grosse) partie de son dû en laissant filer les monnaies.

Compte-tenu des forces en présence, des agacements déclenchés par les derniers évènements, et des situations parfois dramatiques de chacun des pays concernés, on comprend que le chemin vers une quelconque solution est plus qu'étroit et qu'il frôle dangereusement le gouffre de l'inflation galopante et le crépi abrasif du mur compact de la réalité.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Economie, Chine, G20, monnaie, Yuan, SMI
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires