En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Reuters
La hausse de l’or est essentiellement due à des taux d’intérêt réels négatifs dans toutes les grandes monnaies fiduciaires.
Decod'Eco
La banque centrale américaine doute et l'or tremble
Publié le 25 février 2013
L'or est passé sous la barre des 1 600 dollars : faut-il en déduire, comme l'avancent certains, que le grand marché haussier aurifère entamé en 1998 est terminé ?
Simone Wapler est rédactrice en Chef des Publications Agora (analyses et conseils financiers).Elle est l'auteur de "Comment l'Etat va faire main basse sur votre argent: ... et ce que vous devez faire pour vous en sortir !", paru chez Ixelles Editions en...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Simone Wapler
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Simone Wapler est rédactrice en Chef des Publications Agora (analyses et conseils financiers).Elle est l'auteur de "Comment l'Etat va faire main basse sur votre argent: ... et ce que vous devez faire pour vous en sortir !", paru chez Ixelles Editions en...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'or est passé sous la barre des 1 600 dollars : faut-il en déduire, comme l'avancent certains, que le grand marché haussier aurifère entamé en 1998 est terminé ?

Choc mercredi 20 février 2013 : la Fed a fait savoir qu’elle pourrait arrêter la planche à billets. La cataracte du QE3 infini qui déverse 85 milliards de dollars de liquidités par mois sur les marchés actions pourrait ne plus être… infinie.

Les marchés actions et l’or sont allés au tapis.

Pourtant, la Fed n’arrêtera pas d’imprimer. Elle ne le peut plus, et l’or, la relique barbare, n’a pas dit son dernier mot.

Pourquoi la Fed dit-elle qu’elle arrêtera ses mesures de soutien ?

Parce que cela n’est peut-être pas utile et pire, cela pourrait être nuisible. Extrait des minutes des 29 et 30 janvier : "un certain nombre de participants ont établi que l’évaluation de l’efficacité du coût et des risques des rachats d’actifs pourrait conduire le Comité à diminuer ou terminer ces rachats avant qu’on puisse constater une amélioration substantielle du marché de l’emploi".

GKResearch, dans sa note du 21 février signée Will Denyer (The Fed in The Red), fait remarquer que le doute étreint un certain nombre de participants car il y a désormais un danger clair et évident pour la Fed d’afficher des pertes. Si le QE3 se poursuivait durant 2013, la Fed pourrait basculer dans le rouge en 2015. Une partie (1 000 milliards de dollars) des actifs obligataires qu’elle détient est sensible à une hausse des taux. Or, les taux ne peuvent plus maintenant que bouger dans un seul sens : la hausse.

Fin 2012, un article de la Fed (The Federal Reserve’s Balance Sheet and Earnings: A primer and Projections) divulgué en janvier calculait que pour éviter des pertes, il fallait arrêter le QE fin 2012.

Une banque centrale américaine en perte pourrait ébranler la confiance du monde dans le dollar, devise de réserve mondiale. La vénération concernant les banques centrales en général et leur contrôle des monnaies fiduciaires et de l’économie pourrait s’évaporer.

Nous entrerions alors en territoire inconnu. Donc la Fed fait savoir qu’elle va arrêter ses mesures de soutien.

Le scénario de Goldman Sachs entre fiction et réalité

Fin 2012, Goldman Sachs avait prévu la baisse de l’or sur fond d’amélioration de l’économie américaine et de remontée du taux directeur de la Fed. La porosité entre Goldman Sachs et le monde politico-financier est de notoriété publique. La reprise de l’économie américaine est la partie fantaisiste de ce scénario, mais la prévision de l’arrêt du QE lui donne de la crédibilité.

Seule une observation superficielle des chiffres peut permettre de croire à une quelconque reprise américaine. Les dernières mises en chantier de maison restent inférieures de 61% au niveau de 2006. Le chômage est toujours à un niveau élevé. Le chômage de longue durée est en progression fulgurante. Les créations d’emplois sont insuffisantes. Le PIB est surestimé du fait d’une minoration de l’inflation suite à un changement de mode de calcul entrée en vigueur dans les années 1990. La production industrielle n’a pas retrouvé son niveau d’avant-crise. La balance commerciale est toujours déficitaire. La consommation ne tient que par les 1 000 milliards de dollars de prêts étudiants. Sans ces prêts, elle serait au niveau de 2005.

Il n’en demeure pas moins que l’annonce de l’arrêt prochain de la planche à billets et l’effondrement consécutif de l’or renforcent la crédibilité de Goldman Sachs.

Que pourrait-il se passer sans intervention de la Fed ?

Les marchés actions américains sont au plus haut, comme en 2000, comme en 2008. S’ils perdent leur soutien, qui va acheter ?

Par ailleurs, les capitaux se retireront aussi des pays émergents. L’effet richesse va se dissiper.

La planche à billets est une drogue. Le sevrage brutal donne des crises de delirium tremens.

L’or est-il mort, fondamentalement ?

La hausse de l’or est essentiellement due à des taux d’intérêt réels négatifs dans toutes les grandes monnaies fiduciaires. Les rendements des emprunts d’Etat diminués de l’inflation sont négatifs, donc votre épargne s’évapore.

Récemment deux voix prestigieuses - Martin Wolf et Adair Turner - se sont élevées pour que la planche à billets serve à financer le déficit, c’est-à-dire l’accroissement de la dette et non plus simplement les rachats de vieilles dettes.

Toute hausse des taux d’intérêt aggrave les déficits et les finances publiques des pays développés. Le stock de dette augmente… La croissance n’est toujours pas là…

Le chemin de la facilité sera choisi par ceux qui nous ont emmenés jusque-là. Le demi-tour n’est plus possible. La création monétaire se poursuivra sous une autre forme, une autre appellation, d’autres simagrées qui feront à nouveau, un temps, illusion.

L’or n’est donc pas fondamentalement mort.

[L'or et ses perspectives, mais aussi le délitement de la Zone euro, les coulisses de la Fed et les vraies questions derrière la crise économique actuelle : vous retrouverez tout cela jour après jour en cliquant ici.]

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
02.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
03.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
04.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Merci Trump ! Pourquoi Trump est utile en nous forçant à changer nos habitudes économiques
07.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
01.
Le président chanteur
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
05.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
06.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
walküre
- 25/02/2013 - 14:18
Les réserves d'or mondiales
sont telles que la valeur intrinsèque du métal ne vaut en réalité pas grand-chose. La rareté étant le seul critère fiable, il vaut mieux acheter du platine ou de l'uranium que des babioles ou des lingots en or. Evidemment l'or équivaut dans l'esprit des gens à trésor. malheureusement, beaucoup vont s'y ruiner. Mais chacun est responsable de ses actes...
Ramos
- 25/02/2013 - 12:50
Il y a Or et Or !
Il y a l'Or métal qu'on trouve de plus en plus difficilement.
Il y a l'Or papier qui détermine le cours de l'Or.
Il y a près de 100 fois plus de "certificats" sur l'Or que l'Or métal disponible.
L'AUDIT DE L'OR DE LA FED: IL NE RESTE QUE 466 TONNES SUR 8133. On comprend mieux pourquoi il faudra 10 ans aux USA pour rendre les 300 tonnes d'Or que l'Allemagne veut récupérer.
Bientôt, ceux qui ont des certificats vont exiger la livraison de ce qu'ils croient posséder et à ce moment le cours de l'Or va exploser d'une façon difficilement imaginable. Gardez votre Or métal et essayez d'en trouver si c'est encore possible.
laïcité
- 25/02/2013 - 11:16
Les planches à billets
n'ont jamais résolu une crise de surendettement au cours des siècles passés sinon cela se saurait !....Ben Bernanke and Co seront jugés par l'Histoire future comme des irresponsables et Maurice Allais sera revenu en odeur de sainteté!.....C'est la caractéristique de la nature humaine qui passe alternativement par des phases de sagesse puis des phases de folie et depuis le début des années 70, elle est bien passée dans une phase de folie!....Ce serait trop long pour expliquer cela en détail ici !