En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

03.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

06.

Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature

07.

Dérèglement climatique : une nouvelle étude écarte le scénario du pire. Mais aussi le meilleur…

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

04.

Jerusalema : ça fait longtemps que ça n’était pas arrivé mais 2020 s’est trouvée un tube de l’été planétaire

05.

Pères et maris dangereux ? Quand Alice Coffin oublie opportunément les guerres judiciaires sans fondements menées par des mères sans scrupules

06.

Elon Musk affole la twittosphère en affirmant que les pyramides d’Egypte ont été construites par… des aliens

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

03.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

04.

Quelles mesures rapides pour stopper la multiplications des violences au quotidien ?

05.

Statues déboulonnées : la Martinique est-elle encore en France ?

06.

Pères et maris dangereux ? Quand Alice Coffin oublie opportunément les guerres judiciaires sans fondements menées par des mères sans scrupules

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Europe
Deux ans après le drame
Italie : les images de l'inauguration du nouveau pont de Gênes
il y a 28 min 47 sec
pépites > Politique
Soutien du chef de l'Etat
Emmanuel Macron annonce le versement de la prime Covid pour les aides à domicile
il y a 1 heure 24 min
décryptage > Politique
Antifascisme de pacotille

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

il y a 3 heures 15 min
décryptage > Santé
Bienfaits salvateurs

Au temps du Covid, le sourire aussi est contagieux, mais pour notre plaisir !

il y a 4 heures 44 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : avec le Cassis Colosseum, la crème de cassis trouve sa place au premier rang de la photo de classe

il y a 5 heures 34 min
décryptage > High-tech
Données personnelles

Pourquoi TikTok vous menace même si vous ne l’utilisez jamais

il y a 6 heures 9 min
décryptage > Environnement
Politiques énergétiques

Dérèglement climatique : une nouvelle étude écarte le scénario du pire. Mais aussi le meilleur…

il y a 6 heures 52 min
pépites > Santé
Lutte contre la pandémie
Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam
il y a 17 heures 15 min
pépites > International
Inquiétudes pour la démocratie
La France renonce à ratifier "en l'état" l'accord d'extradition avec Hong Kong
il y a 18 heures 47 min
light > Europe
Enquêtes en cours
L'ancien roi Juan Carlos, soupçonné de corruption, décide de quitter l'Espagne
il y a 20 heures 21 min
pépites > High-tech
Failles exploitées
Covid-19 : Interpol alerte sur une hausse des cyberattaques "exploitant la peur"
il y a 47 min 56 sec
décryptage > International
Tensions entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan

Haut-Karabagh : plaidoyer d’un député français pour la paix et l’avenir

il y a 2 heures 7 min
décryptage > Culture
À la recherche du tube de l'été

Foxylight, avec son dernier titre "Past Vision", ouvre la voie au rock néo-psychédélique français. Et c'est très réussi

il y a 4 heures 24 min
décryptage > France
C’est la faute du confinement

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

il y a 5 heures 5 min
décryptage > Europe
Politique migratoire

Immigration illégale : traduire Matteo Salvini devant les tribunaux est-il vraiment une bonne idée ?

il y a 5 heures 53 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Malgré la pandémie, les entreprises françaises devraient maintenir les projets d’augmentations de salaires prévues avant le Covid

il y a 6 heures 36 min
décryptage > Société
IMG

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

il y a 7 heures 10 min
light > Politique
Vacances studieuses
Emmanuel Macron pourrait recevoir Angela Merkel et Nicolas Sarkozy au Fort de Brégançon cet été
il y a 18 heures 6 min
pépites > Social
Rentrée sociale agitée
Les Gilets jaunes feront-ils leur retour dès le 12 septembre prochain ?
il y a 19 heures 25 min
light > Religion
Inquiétudes
L'ancien pape Benoît XVI serait dans un état "extrêmement fragile"
il y a 21 heures 39 min
© DR
Les marchés de Noël de Vienne sont les plus anciens et les plus traditionnels.
© DR
Les marchés de Noël de Vienne sont les plus anciens et les plus traditionnels.
Grand Large

En quête de cadeaux de Noël à Vienne

Publié le 22 décembre 2012
En retard sur vos emplettes ? Direction Vienne, pour vivre les derniers jours des marchés de Noël les plus anciens et traditionnels. Mais aussi la fin de l'année Klimt, lorsque la ville rend hommage au célèbre peintre autrichien.
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En retard sur vos emplettes ? Direction Vienne, pour vivre les derniers jours des marchés de Noël les plus anciens et traditionnels. Mais aussi la fin de l'année Klimt, lorsque la ville rend hommage au célèbre peintre autrichien.

"Petit Papa Noël, quand tu descendras du ciel... », pourrais-tu passer par Vienne ? C'est là que je serai les 24 et 25 décembre. Ville natale de grands peintres, tels que Gustav Klimt ou encore Egon Schiele, la capitale autrichienne est également connue pour ses nombreux marchés de Noël. C'est donc la destination idéale où mener ses emplettes, avant ou pendant les fêtes. En d'autres termes, les proches restés en France ou partis ailleurs pourront toujours se consoler avec sinon des présents, du moins des souvenirs. Il n'y a plus qu'à espérer complaire aux goûts de chacun.

Du nord au sud, une myriade de surprises attend les voyageurs. Plus traditionnel que ses concurrents, le marché Altwiener Christkindlmarkt, qui occupe la place du Freyung, verse dans l'artisanat. Décorations de Noël en verre, crèches à l'ancienne et babioles en céramique défilent sous les yeux des acheteurs, pendant que les chœurs résonnant dans le froid glacial de l’Autriche.

Place à l'histoire, avec le Christkindlmarkt am Rathausplatz, Place de l'Hôtel de Ville. Créé en 1278, le marché inauguré alors par Rudolf von Habsburg répond à un décret de la même époque autorisant Vienne à organiser deux foires annuelles. Agglutinés autour d'une immense couronne de douze mètres de diamètre, quelque cent cinquante chalets proposent cadeaux, sucreries et boissons chaudes, dans un cadre festif et flamboyant.

Les amoureux trouveront plus vraisemblablement leur bonheur au Kultur-und Weihnachtsmarkt Schloss Schönbrunn, devant le Château de Schönbrunn, où s'emmêlent et se démêlent des bijoux artisanaux uniques en leur genre. C'est là que se voit monter chaque année une exposition consacrée aux coutumes de Noël. De quoi réjouir petits et grands.

Au Belvédère, le Weihnachtsdorf Schloss Belvedere offre quant à lui un cadre aussi imposant qu'impérial. Attention à ne pas se laisser distraire par la beauté de ses jardins et de son architecture baroque.

Gardons le meilleur, le plus « hénaurme » - comme disait notre ami Flaubert - pour la fin. Ce n'est pas un marché, mais un village entier qui sépare le Musée des Beaux-arts du Musée d'Histoire naturelle. L'atmosphère qui règne au Weihnachtsdorf am Maria-Theresien-Platz s'avère particulièrement chaleureuse. Quand la mélodie des cuivres s'unit à la voix de jeunes prodiges venus se produire exclusivement pour les fêtes en plein air, on ne peut que se sentir privilégiés. Il n'y a pas que la musique qui adoucit les mœurs : soixante stands alimentaires, vestimentaires, de souvenirs et de cadeaux se suivent pour le plus grand plaisir des acheteurs pressés de réveillonner.

Il ne faut pas croire : viennent à Vienne des touristes assez audacieux pour célébrer les fêtes loin de leurs proches. Un mal pour un bien. De marché en marché, la hotte de cadeaux s'emplit, tandis que la mission annuelle du Père Noël s'accomplit.  

Klimt le père Noël viennois ?

Foin des schnitzels, rinds, strudels, tortens, entre autres clichés culinaires ! L'année 2012 est placée sous le signe de l'art. C'est d'autant plus vrai à Vienne où l'on célèbre encore actuellement le 150e anniversaire de la naissance de Gustav Klimt. Autrement dit, le plus beau cadeau cette année serait de pouvoir admirer les plus célèbres toiles du peintre autrichien. Vous l'aurez compris, il ne vous reste plus qu'une chose à faire avant les fêtes : demander des billets d'avion pour l'Autriche.

Le cent-cinquantenaire de Gustav Klimt touchant malheureusement à sa fin, les voyageurs les plus chanceux sont invités à se rendre, avant le 27 janvier, au Musée du Belvédère, où se tient présentement une exposition retraçant la carrière de l'artiste, en tant que l'œuvre d'un individu détachée de son contexte historique et social. Le tout dans un cadre royal, au sens propre du terme, puisque la galerie supérieure de ce somptueux établissement a longtemps abrité la collection des personnalités princières qui se succédèrent à partir des années 1770.

Par chance, Vienne n'est pas la ville d'un seul homme, encore moins d'un seul musée. En cette fin d'année 2012, plusieurs expositions valent la peine d'être vues. Au Musée des Beaux Arts, c'est-à-dire au Kunsthistorisches museum, les visiteurs sont appelés à observer les différences et les ressemblances qui unissent et séparent les originaux de certains tableaux de leurs copies. À cette occasion furent ainsi réunis des toiles de sommités telles que Titien, Le Tintoret, Le Parmesan, Albrecht Dürer et Jan Brueghel l'Ancien. Couleurs, formes, expressions, positions, chaque détail a son importance ; ce qui rend la promenade artistique d'autant plus stimulante.

Audacieux. Voilà l'adjectif qui qualifie certainement le mieux le Leopold Museum, dont les escaliers principaux soutiennent en ce moment une installation monumentale figurant un homme nu ; car il est bien question de nudité masculine. Du XIXe au XXe siècles, l'exposition ne lésine pas sur les références à l'Antiquité et à la Renaissance. Différentes approches, différentes techniques s'affrontent pour brosser un portrait exhaustif du sexe fort dans son plus simple appareil. Si les conservateurs n'ont pas eu froid aux yeux en optant pour ce parti pris osé, les modèles eux donnent froid au public déconcerté par tant de crudité.

Las du Louvre, d'Orsay, du Grand et du Petit Palais, entre autres musées ? Direction Vienne, où l'art rayonne d'autant plus pendant les fêtes de Noël. Qui dit Noël, dit bien sûr curiosité. Qui dit curiosité, dit éveil à l'art. L'année Klimt a beau être pratiquement finie, il faudra se rabattre sur d'autres peintres. Heureusement, l'Autriche regorge d'artistes talentueux. Pourquoi ne pas aller contempler, après avoir visité la maison de Mozart, les toiles du célèbre Schiele au Leopold Museum

Pour en savoir plus sur l’Autriche, rendez-vous sur le site de Peplum.com.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires