En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Violences
L'IGPN ouvre une enquête après la diffusion d'une vidéo montrant deux policiers frapper un manifestant à terre le 5 décembre
il y a 6 heures 10 min
pépites > International
Drame
Pakistan : les autorités enterrent l'enquête sur les centaines de femmes chrétiennes vendues à des Chinois
il y a 7 heures 22 min
pépites > France
Autre mouvement de protestation
Prix du gazole : des blocages routiers organisés dans toute la France
il y a 8 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Léonard 2 Vinci" : Une étonnante fresque, qui magnifie le grand Léonard, et le "9ème art"

il y a 9 heures 48 min
décryptage > Politique
Perdus

Après le ratage des Gilets jaunes, la droite impuissante sur la réforme des retraites

il y a 12 heures 8 min
décryptage > International
Election présidentielle américiane

Joe Biden, fantôme poids plume d'Obama ?

il y a 13 heures 28 min
décryptage > France
Et pendant ce temps-là...

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

il y a 13 heures 45 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le jour où de Gaulle est tombé sous le charme de Jackie Kennedy

il y a 15 heures 10 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le débat public peut-il se passer des Libéraux ?

il y a 15 heures 11 min
décryptage > France
Il n'est pas trop tard

Contre la pensée bourgeoise – celle du politiquement correct – osons être révolutionnaires !

il y a 15 heures 11 min
pépite vidéo > People
Plus de peur que de mal
Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain
il y a 6 heures 37 min
pépites > Politique
Friends will be Friends
Mise en examen de François Bayrou : Emmanuel Macron continuera à échanger avec lui
il y a 8 heures 7 min
light > Société
Inégalités
Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe
il y a 8 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'A-Démocratie. Volet 1: Elf, la pompe Afrique" : un des plus grands scandales politico-financiers de la fin du XXème siècle

il y a 9 heures 53 min
décryptage > Politique
Vrai combat

Fini de rire, la République s'attaque à la Haine

il y a 13 heures 9 min
décryptage > Politique
Pour une nuit, pour la vie ?

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

il y a 13 heures 39 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex
il y a 14 heures 13 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sportif, ce nouveau héros de temps de paix

il y a 15 heures 11 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Elections 2020 : les enjeux du combat face à Donald Trump

il y a 15 heures 11 min
décryptage > Economie
Paroxysme

Services publics paralysés et pression fiscale record : tous les symptômes d’une faillite programmée du système français

il y a 15 heures 11 min
© Reuters
© Reuters
Contre-vérité

La compétitivité retrouvée des pays du sud de l’Europe ? Rien de plus qu’un conte de fées...

Publié le 22 décembre 2012
La baisse du coût du travail ne suffit pas à restaurer la compétitivité : les pays en difficulté ne la regagneront que si les prix à la production industrielle locale sont inférieurs aux produits importés d’Allemagne et de Chine, ce qui est loin d'être le cas.
George Dorgan est un ancien analyste d'UBS et de Reuters. Il travaille actuellement comme consultant financier en Suisse. Il est également le rédacteur principal du blog snbchf.com.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
George Dorgan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
George Dorgan est un ancien analyste d'UBS et de Reuters. Il travaille actuellement comme consultant financier en Suisse. Il est également le rédacteur principal du blog snbchf.com.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La baisse du coût du travail ne suffit pas à restaurer la compétitivité : les pays en difficulté ne la regagneront que si les prix à la production industrielle locale sont inférieurs aux produits importés d’Allemagne et de Chine, ce qui est loin d'être le cas.

Les eurocrates continuent d’affirmer que la Grèce et les autres membres affaiblis de la zone euro sont sur la bonne route pour améliorer leur compétitivité, tout particulièrement parce que le coût du travail chute. Mais le travail n’est qu’un aspect de la compétitivité, et les pays ont aussi besoin d’autres facteurs de production, et en particulier de capital, facteur qui manque cruellement dans la crise actuelle.

Le meilleur indicateur de la compétitivité se trouve dans les prix à la production, c'est-à-dire les prix de vente des producteurs locaux aux distributeurs locaux. Les pays faibles ne gagneront en compétitivité que si les prix à la production industrielle locale sont inférieurs aux produits importés d’Allemagne et de Chine.

Or, les prix à la production industrielle grimpent bien plus rapidement dans la périphérie qu’en Allemagne :


Il y a deux semaines, Eurostat publiait l’indice des prix à la production industrielle pour octobre : seuls les prix à la production grecs ont commencé à chuter (ils ont connu une augmentation de +4,1% d’une année sur l’autre contre 5,1% en septembre),  les autres pays à problèmes conservant des augmentations de prix semblables à septembre. Lundi, Eurostat publiait les statistiques des coûts du travail et des salaires. Les coûts du travail ont augmenté de 2% dans la zone euro au troisième trimestre. Les attentions de la BCE en termes de baisse de l’inflation semblent encore bien loin.

Les données d’Eurostat montrent qu’en dehors de la Grèce et de la Slovénie, aucun pays ne voit diminuer les coûts du travail nominal. Après une baisse du salaire horaire nominal en 2011, l'Irlande voit son salaire moyen augmenter en 2012.

 

 

 

La BCE affirme que les couts du travail diminuent

La BCE affirme régulièrement que les coûts du travail dans les pays périphériques chutent. En 2011, la forte augmentation de l’inflation espagnole, incluant l’augmentation des prix de production, a été utilisée pour faire croire que les coûts du travail diminuaient en Espagne. Pour ce faire, la BCE a utilisé les coûts réels (ajustés en fonction de l'inflation) et la chute du nombre d'unités produites : un tour de passe-passe récursif pour calmer le public.

Et pourtant, le coût du travail nominal augmentait en Espagne, comme le montrent les données d’Eurostat :

 

Les coûts du travail comparés aux salaires réels

Si dessous, le changement des coûts du travail nominal est comparé avec les salaires réels, c'est-à-dire ajustés en tenant compte de l'inflation. Plutôt qu'un ajustement à l'inflation à partir de l'indice de prix à la consommation, nous avons opté pour l'indice de prix à la production d'octobre 2012 (PPI), car il donne un meilleur aperçu de la compétitivité. Afin d'être compétitif, un pays périphérique doit être capable de produire moins cher que ses concurrents. Sinon, les détaillants préfèrent importer les produits d'Allemagne ou de Chine.

 La comparaison dresse le portait suivant :

La Grèce a du être laissée de coté car elle ne rentrait pas dans le graphique, ses salaires ajustés au PPI ayant chuté de 12,3%

A Chypre, les salaires nominaux sont légèrement plus élevés, mais les prix à la production ont augmenté de 6%, ramenant les salaires réels ajustés par rapport à l'inflation à 5% à Chypre. Le tableau est similaire au Portugal, ou les salaires réels sont tombés entre 1% et 3%.

Les salaires réels baissent de façon très notable aussi aux Pays-Bas, en Belgique, en Slovaquie et au Royaume-Unis. Les causes en sont l'éclatement des bulles immobilières hollandaise et belge et le ralentissement du commerce global, et une augmentation des taxes en Slovaquie. Quant au Royaume-Uni, les pressions inflationnistes y sont collantes.

Malgré le ralentissement de la croissance mondiale, les salaires réels augmentent fortement en Autriche, en Allemagne, en Finlande, en Suède, et dans les pays de l'Est au cout du travail très bon marché. Les Etats-Unis se situent quelque part au milieu  (voir les données FRED pour les salaires). Grâce aux prix à la production en baisse, les salaires réels japonais augmentent, et ce malgré le faible PIB du pays au troisième trimestre et les attaques du Premier ministre Shinzo Abe qui dénigre la BoJ (la banque centrale japonais) et le yen.

 

Article paru sur le site SNBCHF.com

Traduit de l'anglais par Julie Mangematin

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Mani
- 22/12/2012 - 19:47
"si les prix à la production
"si les prix à la production industrielle locale sont inférieurs aux produits importés d’Allemagne et de Chine"... et en français, ça donne quoi ?
Terranostra
- 22/12/2012 - 16:34
L'aberration" eurocrate"...
Plus un pays est pauvre et endetté et plus il devrait s'appauvrir pour devenir compétitif.....Face à qui ? A la Chine, l'Inde etc....
En somme les eurocrates de Bruxelles veulent" siniser" ou 'indianiser" l'Europe.
Loupdessteppes
- 22/12/2012 - 13:17
Ah que voila quelques statistiques intéressantes
Mais visiblement pas de commentaires - les gens ne sont happés que par le buzz. De Gaulle avait raison... au sujet des ovins franchouillards...