En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Les conseillères de l’Elysée avaient alerté et dénoncé des comportements misogynes au plus haut sommet de l’Etat en 2018

05.

Train ou avion ? Le point sur les risques d’être contaminé par la Covid-19

06.

L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive

07.

Ces pays où continuent à partir les Français malgré le Coronavirus

01.

Assassinat en Haute-Corse

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
light > Culture
Disparition
Mort du philosophe Bernard Stiegler à l’âge de 68 ans
il y a 17 min 9 sec
pépite vidéo > Santé
Recommandations
Canicule et coronavirus : les bons gestes à adopter
il y a 1 heure 21 min
décryptage > France
Fines lames

La France orange mécanique (complément d’information) : merci de ne pas oublier les couteaux

il y a 4 heures 9 min
décryptage > Consommation
Origines des produits

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

il y a 4 heures 53 min
décryptage > Loisirs
"Voyage, voyage"

Ces pays où continuent à partir les Français malgré le Coronavirus

il y a 5 heures 37 min
décryptage > Economie
Relance européenne

L’Euro fort, bonne ou (très) mauvaise nouvelle pour la reprise ? Le match des arguments

il y a 6 heures 29 min
pépite vidéo > Politique
Solidarité avec le peuple libanais
Liban : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Emmanuel Macron à Beyrouth
il y a 17 heures 39 min
pépites > Histoire
Mémoire
Japon : commémorations à Hiroshima, 75 ans après la première bombe atomique de l’histoire
il y a 18 heures 48 min
light > Science
Peau robotique
Inspirés par Star Wars, des scientifiques ont créé une peau artificielle révolutionnaire
il y a 20 heures 6 min
pépite vidéo > Politique
Bain de foule
Dans les rues de Beyrouth, Emmanuel Macron a entendu la colère du peuple libanais
il y a 21 heures 49 min
pépites > Santé
0.800.06.66.66
Canicule et vague de chaleur : le ministre de la Santé, Olivier Véran, annonce la création d’un numéro vert
il y a 57 min 18 sec
décryptage > Santé
Transport collectif

Train ou avion ? Le point sur les risques d’être contaminé par la Covid-19

il y a 3 heures 48 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : Cognac Tonic, mieux que le Gin, optez pour un cocktail d’été "trendy"

il y a 4 heures 26 min
décryptage > High-tech
Mort de la concurrence ?

Pourquoi nous surfons de moins en moins en dehors de Google

il y a 5 heures 19 min
décryptage > International
"Le Liban n'est pas seul"

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

il y a 6 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint, l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 17 heures 13 min
pépites > International
Voix de la France
Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique
il y a 17 heures 57 min
pépites > Faits divers
Centre-ville du Havre
Fin de la prise d'otages dans une agence bancaire du Havre
il y a 19 heures 24 min
pépites > Politique
#MeToo
Les conseillères de l’Elysée avaient alerté et dénoncé des comportements misogynes au plus haut sommet de l’Etat en 2018
il y a 21 heures 4 min
light > People
Contexte pesant
Michelle Obama confie souffrir d'une "légère dépression"
il y a 22 heures 23 min
© Flickr / Bichuas (E. Carton)
Une explosion de nos systèmes de protection sociale est-elle en vue ? Quelles en seraient les véritables conséquences ?
© Flickr / Bichuas (E. Carton)
Une explosion de nos systèmes de protection sociale est-elle en vue ? Quelles en seraient les véritables conséquences ?
Baby boomers

La démographie, ce facteur si souvent oublié : des systèmes de protection sociale au bord de l'explosion

Publié le 13 décembre 2012
L'évolution des taux de fécondité et des structures sociales ainsi que le vieillissement démographique ont mis à genoux l'Etat Providence. Que fait-on quand les autres méthodes de financement de la protection sociale atteignent aussi leurs limites ?
Hippolyte d'Albis
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hippolyte d'Albis est un économiste de la démographie dont les domaines principaux de recherche sont le vieillissement de la population, les cycles de vie et la dynamique économique. Professeur à l'Université Paris I - Panthéon Sorbonne, il a...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'évolution des taux de fécondité et des structures sociales ainsi que le vieillissement démographique ont mis à genoux l'Etat Providence. Que fait-on quand les autres méthodes de financement de la protection sociale atteignent aussi leurs limites ?

Atlantico : Evolution des taux de fécondité occidentaux, vieillissement démographique, changement de structure sociale : l’absence de vision à long terme des Etats a-t-il fait de l’État Providence une bombe à retardement ?

Hippolyte d'Albis : Le nombre de naissances étant relativement stable depuis la forte baisse qu’elles ont connue au début des années 1970, l’essentiel de la modification de la structure par âge de la population en France s’explique par la hausse de la durée de vie. L’espérance de vie à 60 ans a, par exemple, augmenté de 10% au cours des dix dernières années. Sur des intervalles de temps plus long, les gains de longévité sont considérables et ont été systématiquement sous-estimés, que ce soit par les Etats, ou par des institutions privées comme les compagnies d’assurance. Il est dès lors assez difficile de se projeter dans l’avenir et de savoir si cette tendance va perdurer. Cette incertitude démographique n’implique néanmoins pas que les Etats aient une absence de vision à long terme. La question de l’adaptation du système de retraite fait partie de l’agenda politique français depuis de nombreuses années.

Une explosion de nos systèmes de protection sociale est-elle en vue ? Quelles en seraient les véritables conséquences ?

Le passage à la retraite des générations nombreuses nées après la seconde guerre mondiale est engagé depuis quelques années et accroit le déséquilibre entre les cotisations reçues et les pensions versées par le système de retraite. D’ici dix ans, ces mêmes générations vont arriver aux âges ou la demande de soins s’accroit, ce qui va également déséquilibrer les comptes de l’assurance maladie. Plutôt qu’un risque d’explosion, le vieillissement de la population incite à redéfinir les règles qui guident la redistribution entre les générations. Plusieurs réformes des retraites ont été mises en place et de nouvelles seront discutées prochainement; la question du financement de la dépendance doit également se poser. L’ampleur des enjeux financier est telle que les reformes doivent faire l’objet d’une véritable concertation pour susciter l’adhésion du plus grand nombre sans opposer les générations.

La répartition trouve ses limites dans la démographie, la capitalisation dans son inféodation aux marchés et la solidarité privée ne peut fonctionner seule face à la perte d’efficacité de l’Etat Providence. Quelles alternatives restent-ils ?

La répartition et la capitalisation sont toutes les deux désarmées face à une démographie qui accroit la part des inactifs dans la société. Dans les deux cas, il s’agit d’un transfert de ceux qui travaillent vers ceux qui ne travaillent pas. La seule différence est que le transfert est socialisé d’une part et organisé par le système financier d’autre part. Pour maintenir une redistribution généreuse en faveur des générations les plus âgées, la seule solution est d’accroitre les taux d’emploi des générations actives et d’accroître la productivité du travail. La solution aux enjeux du vieillissement démographique n’est pas l’abandon du contrat qui lie les générations depuis des décennies, mais une véritable politique de l’emploi et de l’innovation.

Les géants asiatiques que sont la Chine, l’Indonésie et l’Inde mettent progressivement en place des Etats Providence. Cela va-t-il à terme les confronter aux même problématiques que nous ou peuvent-ils tirer un enseignement de nos erreurs pour parvenir à les faire vivre dans la durée ?

La plupart des pays du monde ont engagé une transition démographique. Certains pays, tels que la Chine, ont un rythme de vieillissement extrêmement rapide, qui leur font craindre d’être « vieux avant d’être riches ». Aussi, la plupart des émergents sont convaincus qu’il faut absolument mettre en place des investissements productifs, notamment via un système éducatif performant, avant que les générations nombreuses ne prennent leur retraite. Au niveau global, le vieillissement va certainement bouleverser la hiérarchie économique des nations et des régions. Celles qui s’en sortiront le mieux seront celles qui sauront attirer les actifs et les capitaux pour créer de la richesse. Elles auront les moyens de leur protection sociale tandis que les autres dépendront d’une aide extérieure ou ne seront pas en mesure de d’assurer un niveau de vie adéquat à leurs ainés.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
kettle
- 13/12/2012 - 21:31
notre démographique nous protège
"En France notre démographique nous protège ."
----
La Francaise en fait 1.6, l'immigrée 2.8

urbigen
- 13/12/2012 - 20:34
Natalité une richesse
@claudec. Notre pays a eu recours à la main d'œuvre étrangère à plusieurs reprises polonaise ( d'ailleurs en 36 renvoyé dans des wagons à bestiaux en Pologne) italienne et nord africaine ..qui ont au final rendu service à ce pays. Notamment pour travailler dans les mines la sidérurgie la chimie et les TP...quant à l'Allemagne elle aura un cruel manque d'ingénieur de technicien et d'ouvrier dans les années à venir...cela risque de bien évidemment déstabiliser la société allemande par un afflux massif. En France notre démographique nous protège sous réserve d'intégration et de formation. Le recours à l'immigration sera moins nécessaire.
rudi11
- 13/12/2012 - 19:43
la bonne administration
c est de savoir ce qui se passe dans le pays
le refus des statistiques précises est déjà un peche capital des socialistes de 81 car il a permis la situation actuelle
l attribution sans cotisations de tous les droits sociaux aux illegaux va ruiner definitivement nos caisses sociales
j ai habité à l etranger 30 ans, chaque année je remplissais un imprimé de recensement à deposer en mairie; est ce vraiment du racisme ?

la france delire, et je pense que l abus de cannabis de nos dirigeants dans leurs jeunes années y est pour beaucoup