En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Pas d'hommes, pas de problèmes
La saleté à Paris ? "Un problème d'éducation" pour Anne Hidalgo
il y a 1 heure 45 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Contre l'écologisme" de Bruno Durieux : Contre l'écologisme, Pour une croissance au service de l'environnement

il y a 3 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L’homme à la tête de chou" : Un hommage à Gainsbourg proche de la perfection, mais qui pèche là où on ne s’y attendait pas...

il y a 3 heures 37 min
pépites > Politique
Immigration et personnes âgées
Sibeth Ndiaye : Le débat sur l'immigration souffre de "trop de passions"
il y a 6 heures 18 min
décryptage > Société
Les yeux ouverts

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

il y a 8 heures 9 min
décryptage > Social
La chair est faible, l'esprit aussi

Etude sur les conditions de travail : pourquoi la pénibilité a changé de camp

il y a 8 heures 20 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment le nouvel Ipod touch réhabilite un support parfois jugé obsolète
il y a 8 heures 44 min
décryptage > Religion
Repentance

Abus sexuels dans l’Eglise : ce renouveau spirituel qui devrait accompagner l’appel au témoignage

il y a 9 heures 3 min
décryptage > Politique
Division des droites ?

LR face à la Convention de la droite : deux droites différentes ou deux générations ?

il y a 9 heures 19 min
light > Culture
Héritage
Plus de 12 millions de visiteurs ont participé aux Journées du patrimoine en France
il y a 21 heures 37 min
pépites > International
Rapatriement
10 000 Français bloqués à l'étranger après la faillite de Thomas Cook
il y a 2 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Le cours classique" : L'éducation continue de faire parler ... au théâtre aussi

il y a 3 heures 26 min
light > Histoire
Fiesta loki
Comment les berserkers vikings entraient en transe avant le combat
il y a 5 heures 16 min
décryptage > Société
Blindhunter

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

il y a 7 heures 30 min
décryptage > Sport
Se queda

LYON/PSG: O/1 : Grâce à Neymar, les Parisiens s'imposent sans trembler et marquent les esprits

il y a 8 heures 16 min
décryptage > Finance
Ca va tweeter

Pour Trump, la Fed et Jerome Powell n’en font jamais assez… pour compenser les effets de sa politique !

il y a 8 heures 33 min
décryptage > Société
Profit

Comment les géants du porno en ligne profitent du "revenge porn" malgré leurs dénégations

il y a 8 heures 50 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

il y a 9 heures 14 min
décryptage > Economie
En même temps

Martin Wolf 1 - Thomas Piketty 0 : ou comment comprendre les dérives du capitalisme financier sans renoncer au libéralisme

il y a 9 heures 34 min
light > Culture
Chiffres pharaoniques
1,42 million de personnes ont visité l'exposition Toutânkhamon
il y a 22 heures 9 min
Daniel Cohn-Bendit quitte Europe Ecologie-Les Verts.
Daniel Cohn-Bendit quitte Europe Ecologie-Les Verts.
Cas de divorce

Cohn-Bendit claque la porte : EELV est-il voué à autre chose qu'à l'éclatement ?

Publié le 08 décembre 2012
Daniel Cohn-Bendit a annoncé ce vendredi qu'il quittait Europe Ecologie-Les Verts, parti qu'il avait contribué à fonder en 2010.
Jean-Pierre Le Goff est philosophe, écrivain et sociologue. Il est l'auteur notamment de "La fin du village" (Gallimard, 2012).Il préside le club Politique Autrement qui explore les conditions d'un renouveau de la démocratie dans les sociétés développées.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Le Goff
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Le Goff est philosophe, écrivain et sociologue. Il est l'auteur notamment de "La fin du village" (Gallimard, 2012).Il préside le club Politique Autrement qui explore les conditions d'un renouveau de la démocratie dans les sociétés développées.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Daniel Cohn-Bendit a annoncé ce vendredi qu'il quittait Europe Ecologie-Les Verts, parti qu'il avait contribué à fonder en 2010.

Atlantico : Daniel Cohn-Bendit a annoncé vendredi avoir "quitté" Europe Écologie-Les Verts (EELV). Le député européen a annoncé qu'il allait se consacrer à "Europe et Ecologie", un laboratoire d'idées qu'il a fondé. Le départ de Daniel Cohn-Bendit et la création de ce think-tank sont-ils en mesure de menacer EELV ? 

Jean-Pierre Le Goff : Les Verts n'échappent pas à un phénomène qui concerne l'ensemble du champ politique : les contradictions et les conflits prennent un tour de plus en plus personnel et traversent les différents camps de droite et de gauche avec le risque d'un morcellement et d'un rejet de la politique par une partie de la population qui profite toujours aux extrêmes. Le départ de Cohn-Bendit affaiblit un peu plus EELV dont l'existence politique institutionnelle aux plus hauts sommets de l’État doit tout au Parti socialiste, avec un décalage énorme entre leurs résultats aux dernières élections présidentielles et leur sur-représentation politique et médiatique.

On assiste à un double jeu politicien qui contribue un peu plus à creuser le fossé avec les citoyens. Au sein du Parti socialiste, l'alliance avec les écologistes suscite bien des questions et chez les Verts le questionnement sur cette alliance peut prendre un caractère plus virulent : le vieux fond gauchiste toujours présent n'est pas tendre avec les socialistes, avec leur politique économique et européenne et leur "productivisme". Mais l'intérêt électoraliste a permis jusqu'ici de maintenir tant bien que mal l'unité avec les socialistes qui, pour leur part, ont une longue tradition du calcul des intérêts des partenaires et de la pratique de la "synthèse". D'un côté comme de l'autre, on ne tranche pas clairement les divergences et, ce faisant, on donne une vision de la politique réduite à des alliances et à des calculs électoralistes, à des postes et des places à garder ou à  prendre qui suscitent manœuvres et polémiques sur fonds d'egos qui s'entrechoquent. Les écologistes qui avaient, ni plus ni moins, l'ambition de changer la politique en sont arrivés là ! Enfermés dans leur petit monde, ils ne se rendent même pas compte qu’eux aussi donnent à voir un spectacle politicien qui les coupe de plus de la population.

Depuis longtemps Daniel Cohn-Bendit se démène comme il peut avec cet arrière fond gauchiste et cet enfermement dans l'entre soi, son éloignement des Verts a le mérite de la cohérence, quoiqu'on puisse penser de ses positions.

Daniel Cohn-Bendit voulait un parti dépassant les clivages pour le bien de la cause écologiste. Est-ce seulement possible ? Les différents courants écologistes peuvent-ils vraiment se réunir autour de la cause ?

En entrant dans le champ politique, la « cause » en question a, pour le moins, changé. Les questions écologiques n’appartiennent pas spécifiquement aux Verts, même s’ils essaient toujours de faire prévaloir leur primauté et leur label qui commencent à dater. Les différences et les clivages portent sur le type de réponse à apporter à ces questions. Chez les Verts eux-mêmes, les réponses sont loin d’être unanimes, les partisans de la « décroissance », entre autres, savent faire entendre leur voix. Comme tout parti politique, les Verts ont un programme qui couvre les questions économiques, sociales, politiques et culturelles, avec un aspect avant-gardiste sur les mœurs que l’on retrouve au sein du Parti socialiste. Ce dernier affirme qu’on ne peut dissocier la gauche sociale et la « gauche culturelle », alors que dans ses rangs cette idée ne va pas de soi. Les Verts ont plus particulièrement été marqués dans leur histoire par le « gauchisme culturel », l’héritage impossible de mai 68 qui se méfie de toute « délégation de pouvoir » au profit de la représentation d’un collectif fonctionnant à l’horizontal en toute transparence. Entrer dans le champ politique institutionnel avec une telle méfiance et une telle représentation c’est se condamner à des atermoiements et des contradictions internes qui n’ont pas de fin. Les textes et motions  de synthèse diverses qui émanent des instances ou des congrès des Verts n’est pas sans rappeler le fonctionnement du défunt PSU.

La « cause écologique » n’est pas un thème miracle qui permettrait le dépassement des clivages qui renvoient à de questions de fond touchant à la doctrine même des Verts et à leur fonctionnement. Il me semble qu’à sa façon, Cohn Bendit a compris qu’on ne pouvait pas y échapper, au risque d’une sorte de dissolution dans une gauche post-moderne attrape tout.

Dans ces conditions quel peut-être l'avenir du parti Vert ?

Il n’est pas assuré. Je ne crois pas qu’il  puisse se maintenir éternellement dans une sorte d’entre deux et de grand-écart permanent, l’intérêt électoral constituant en fin de compte le ciment qui maintient tant bien que mal l’unité. Mais, à vrai dire, ce qui se passe chez les Verts, reflète un phénomène plus général : nous assistons peut-être à la fin d’un cycle historique, à une décomposition-recomposition politique qui se cherche dans la confusion, sur fond  d’anciennes doctrines en morceaux. L’ensemble des partis politiques démocratiques me paraissent concernés. On mesure le travail de réflexion et de reconstruction qui reste à faire et qui n’obéit pas au temps court de l’action nécessaire pour répondre aux défis du présent. Le développement des Think Tank proches des différents partis politiques en est un signe. Mais l’ampleur des défis appellent aussi au sein même de la société des lieux de libre réflexion, autonomes du champ partidaire et des camps, qui permettent le développement d’une citoyenneté éclairée, sans laquelle la démocratie est un vain mot.

Propos recueillis par Alexandre Devecchio

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Loupdessteppes
- 09/12/2012 - 20:43
DKB et les verts qui tachent bien rouge
Les verts ne sont pas verts mais rouge crasse qui tâche et qui fache... Il a bien raison de s'éloigner du fascisme vert... Mais Duflot a gagnée...elle a tenue suffisemment longtemps au gouvernement pour toucher ses pleins avantages de ministres... Et ses points retraite seront à jour...
CN13
- 09/12/2012 - 07:19
Je n'ai toujours pas compris...
ces "verts" qui ne représentaient que 2% au présidentiel sont tous à l'Assemblée Nationale.
çà tient du miracle Hollande, çà.
Ce qui est encore plus étrange, c'est que AUCUN journaliste ne s'est posé cette question : 2% seulement et ils ont tous un fauteuil à l'Assemblée Nationale.
Benjamin_Linus
- 09/12/2012 - 04:38
En plus...
Il doit être un peu daltonien,confondre le vert et le rouge...