En direct
Best of
Best of du 5 au 11 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Mais quelle température faisait-il vraiment pendant le dernier âge glaciaire ? Nous connaissons désormais la réponse

05.

Il aime le "jeune Adolf", Goebbels et Auschwitz. Et comme c'est du rap…

06.

Révoltant ? Bridgestone, la dissolution du macronisme et les dangers du volontarisme politique mal ciblé

07.

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Beatrice Dalle & Anthony Delon épousent des jeunesses; Julie Gayet & Francois H. s’engueulent en regardant le foot; Angelina veut pourrir la vie de Brad Pitt, Jade Hallyday commence à pourrir celle de sa mère; Yannick Noah fait ses besoins dehors

05.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

06.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Nous avons tué Dieu. Et un autre a pris sa place : jeune, vigoureux, conquérant.

03.

COVID-19 : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental ?

04.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

05.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

06.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

ça vient d'être publié
light > Culture
Star du doublage et comédien inoubliable
L'acteur Roger Carel est mort à l'âge de 93 ans
il y a 5 heures 23 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le cocorico trahit le coq gaulois et quand le pilote démêle ses fuseaux : c’est l’actualité des montres
il y a 8 heures 4 min
light > Science
Moby Dick
Protéger les baleines d'un risque de collision en écoutant leurs chants
il y a 10 heures 26 min
décryptage > Economie
Repenser l'économie

Plan de relance : l’argent ne fait pas le changement

il y a 10 heures 58 min
décryptage > Religion
Ite missa est

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

il y a 11 heures 33 min
décryptage > Science
Grrrrr

Mais quelle température faisait-il vraiment pendant le dernier âge glaciaire ? Nous connaissons désormais la réponse

il y a 11 heures 55 min
décryptage > Politique
Socle électoral

LFI / EELV-PS : qui a vraiment le vent en poupe pour 2022 ?

il y a 12 heures 13 min
décryptage > Santé
Lutte contre le coronavirus

Covid-19 : affinement bienvenu de la stratégie gouvernementale, même défauts opérationnels majeurs

il y a 12 heures 44 min
pépites > Santé
Luttre contre le coronavirus
Covid-19 : Olivier Véran a détaillé la nouvelle stratégie du gouvernement
il y a 1 jour 2 heures
pépites > Terrorisme
ONG Acted
Niger : l'Etat islamique revendique l'assassinat des six humanitaires français et de deux Nigériens
il y a 1 jour 3 heures
pépites > Justice
Affaire des "écoutes"
Parquet national financier : Eric Dupond-Moretti cible trois magistrats et demande une enquête administrative
il y a 5 heures 50 min
décryptage > Politique
Nominations

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

il y a 10 heures 14 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan
il y a 10 heures 28 min
pépite vidéo > International
Reconfinement
Coronavirus : Israël entre dans une nouvelle phase de confinement ce vendredi
il y a 11 heures 15 min
décryptage > Economie
Crise sociale

Révoltant ? Bridgestone, la dissolution du macronisme et les dangers du volontarisme politique mal ciblé

il y a 11 heures 47 min
pépites > Economie
Chrysanthèmes
2.000 fleuristes ont fermé définitivement leur magasin depuis le début de la crise sanitaire
il y a 12 heures 3 min
décryptage > Politique
Faillite en vue ?

Alerte aux finances : le RN, un parti à la dérive

il y a 12 heures 30 min
Piqure
Le frelon asiatique envahit la Bretagne
il y a 13 heures 21 min
light > Media
Présentatrice du "13 heures" de France 2
Marie-Sophie Lacarrau va officiellement remplacer Jean-Pierre Pernaut au JT de 13h sur TF1
il y a 1 jour 3 heures
pépites > Histoire
Education
Deux tiers des jeunes Américains ignorent l'existence de la Shoah
il y a 1 jour 4 heures
© Reuters
Lyne Cohen-Solal a perdu son procès en diffamation lundi contre le site Delanopolis.
© Reuters
Lyne Cohen-Solal a perdu son procès en diffamation lundi contre le site Delanopolis.
Liberté d’expression

Lyne Cohen-Solal perd son procès contre Delanopolis : le jugement qui change tout sur la possibilité d’évoquer des condamnations pénales amnistiées

Publié le 05 décembre 2012
Le jugement rendu en référé par le Tribunal de Grande instance de Paris lundi 3 décembre est à marquer d’une pierre blanche dans la difficile défense de la liberté d’expression en France.
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président du Parti des Libertés, élu conseiller du 10 ème arrondissement de Paris en 2008 et fondateur de Delanopolis, premier site indépendant d'informations en ligne sur l'actualité politique parisienne.Il est l'auteur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le jugement rendu en référé par le Tribunal de Grande instance de Paris lundi 3 décembre est à marquer d’une pierre blanche dans la difficile défense de la liberté d’expression en France.

Résumons très brièvement les faits (les détails, c’est ici). Après une guérilla judiciaire de près de vingt ans, Lyne Cohen-Solal, adjointe de Bertrand Delanoë à la mairie de Paris, a été condamnée en 2011 et 2012 par le TGI de Lille et la Cour d’Appel de Douai pour une affaire d’emploi fictif dont elle avait bénéficié dans la métropole nordiste.

L’affaire avait débutée sur intervention d’un contribuable lillois, par ailleurs responsable de l’association Anticor qui lutte contre la corruption.

Suite à sa condamnation et non sans cynisme, l’élue socialiste, notamment connue pour sa croisade contre le Tiberi dans le 5ème arrondissement de Paris, n’a fait appel que du volet civil, espérant que, du fait d’une loi d’amnistie de 1995, personne ne pourrait plus lui rappeler sa condamnation pénale.

Le Code pénal interdit en effet de rappeler les condamnations amnistiées mais, et Mme Cohen-Solal se gardait bien de le rappeler, uniquement pour ceux qui les ont connues dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions. Ce qui n’est manifestement pas le cas du rédacteur de Delanopolis. Des centaines de mentions de ces condamnations avaient été faites dans la presse au moment du jugement.

Sur ces entrefaites, l’affaire «Lamblin», du nom de cette élue Verte dont le nom a été récemment associé à une vilaine histoire de blanchiment, a éclaté. Toujours prompt à donner des leçons de morale et jouer au chevalier blanc, Bertrand Delanoë avait suggéré à Florence Lamblin de démissionner, oubliant curieusement qu’il était beaucoup moins exigeant pour son adjointe au commerce, Lyne Cohen-Solal.

Delanopolis s’est étonné de cette différence de traitement ce qui lui a valu le procès en question.

Le Tribunal de Paris, en référé, a sèchement renvoyé Mme Cohen-Solal à ses arguments. Elle ne saurait s’abriter derrière la loi d’amnistie pour faire taire des organes d’information et il n’y a nulle diffamation à rappeler les faits pour lesquels elle a été condamnée.

On voit là qu’il s’agit d’une victoire importante pour le droit d’informer car les arguties juridiques autour des lois d’amnistie seront désormais plus difficiles à développer pour les plaideurs de mauvaise foi.

Quant à Madame Cohen-Solal, Monsieur Delanoë lui appliquera-t-il la «jurisprudence Lamblin» qu’il a lui-même définie ?  

NB : Pour célébrer l’issue de ce procès, l’association des amis du Delanopolis invite ceux qui le souhaitent pour un verre de l’amitié lors de la « première fête de la liberté d’expression et du pluralisme dans l’information » qu’elle organise à la mairie du 8ème arrondissement le 17 décembre prochain à 19 heures.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Outre-Vosges
- 06/12/2012 - 02:29
Excusez de l'erreur
J'ai posté le message qui suit après l'article qui ne convenait pas. Je vais me recoucher.
Outre-Vosges
- 06/12/2012 - 02:28
À d’autres !
Le site Firstaffair étant un site de rencontres libertines, il est normal qu’il propose de pareilles statistiques sans nous en donner la moindre source, et Timetosignoff.fr en bonne pipelette nous les répète, sans même prendre soin de nous renvoyer à la page Internet où cette entreprise commerciale devrait nous dire comment elle a obtenu ses chiffres. J’ai survolé le site de Firstaffair et j’y ai trouvé avec amusement de vieilles ruses : on nous dit par exemple que les femmes sont plus infidèles que les hommes, et cela montre seulement que cette entreprise s’adresse à une clientèle masculine sexuellement frustrée et je crains qu’au bout du compte les clients s’aperçoivent qu’ils ont pu soulager leur bourse mais non leurs bourses.
géodith
- 05/12/2012 - 22:43
Félicitations à Vous Monsieur Federbush
et j'ai bien envie de venir aussi le 17.12.
Faudrait que les atlantico portent un badge pour se reconnaitre...