En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

06.

Coronavirus : le défi des corps (contagieux) des malades décédés

07.

Covid-19 : une commande française de masques aurait été détournée et achetée en liquide par les Etats-Unis en Chine juste avant l'acheminement vers la France

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

ça vient d'être publié
Bonheur de cuisiner
Le marché de Rungis a officiellement lancé sa plateforme en ligne pour les particuliers en cette période de confinement
il y a 1 heure 13 min
pépites > Science
IHU Méditerranée Infection
Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique
il y a 2 heures 20 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Sibeth Ndiaye décide de remanier les membres de son cabinet ministériel
il y a 6 heures 25 min
pépites > Terrorisme
Espoir
Sophie Pétronin serait toujours en vie, selon le fils de l'otage française enlevée au Mali
il y a 7 heures 14 min
pépites > France
Printemps et confinement
Covid-19 : Christophe Castaner met en garde les Français qui auraient l’intention de partir en vacances
il y a 9 heures 11 min
pépite vidéo > Société
Ministère de l'Intérieur
Violences conjugales : un numéro d'urgence est dorénavant accessible par un simple SMS
il y a 10 heures 25 min
décryptage > Politique
LR

Aurélien Pradié : "Non, je ne suis pas anti-libéral"

il y a 11 heures 33 min
décryptage > International
Campagne électorale

Les élections américaines face à l’émergence d’un nouveau candidat : le coronavirus

il y a 12 heures 53 min
décryptage > International
Il paraît que c’est de l’humour

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

il y a 13 heures 30 min
décryptage > Consommation
Mesures barrières... contre les kilos

Déjeuner chez soi par temps de confinement : attention surpoids

il y a 13 heures 55 min
pépites > Economie
Brétigny-sur-Orge
Covid-19 : des salariés d’Amazon ont été contaminés en France et un d’entre eux aurait été placé en réanimation
il y a 1 heure 52 min
pépites > Santé
Prise de guerre ?
Covid-19 : une commande française de masques aurait été détournée et achetée en liquide par les Etats-Unis en Chine juste avant l'acheminement vers la France
il y a 5 heures 49 min
pépite vidéo > Europe
Courage des Britanniques
Le prince Charles adresse un message de solidarité aux Britanniques face à l’épreuve du coronavirus
il y a 6 heures 57 min
light > High-tech
Bonheur en famille
Confinement : grâce à Google et à la réalité augmentée, il est possible de recréer un véritable zoo à la maison
il y a 8 heures 31 min
pépites > France
Nouveau délai
Coronavirus : Gérald Darmanin précise le calendrier et le décalage de la déclaration d'impôts
il y a 9 heures 53 min
décryptage > Economie
Solidarité nationale

Appel de l’Etat aux dons pour les plus affectés par le Coronavirus : et la France inventa le Fisc fucking

il y a 11 heures 32 sec
décryptage > Europe
Nouvel épicentre de la pandémie

L’Union européenne en réanimation : pronostic vital engagé

il y a 12 heures 15 min
décryptage > Société
Contagion

Petites prévisions sur l’impact du Coronavirus sur les inégalités

il y a 13 heures 13 min
décryptage > Santé
Crise silencieuse

Coronavirus : le défi des corps (contagieux) des malades décédés

il y a 13 heures 43 min
décryptage > Politique
Stratégie offensive

"La France unie" : Emmanuel Macron lance un slogan bien moins rassembleur qu’il n’y paraît

il y a 14 heures 12 min
© Reuters
La montée des eaux préoccupent les scientifiques.
© Reuters
La montée des eaux préoccupent les scientifiques.
Glou-glou

Montée des océans plus rapide que prévue : faut-il se résoudre à abandonner les villas de bord de mer ?

Publié le 04 décembre 2012
La montée des eaux provoque une angoisse qui n'a pas fini d'agiter la communauté scientifique. Retour sur un phénomène qui fait couler beaucoup d'encre mais qui semble ne pas préoccuper les élus.
Météorologue - Climatologue à MeteoNews et Lameteo.org
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Decker
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Météorologue - Climatologue à MeteoNews et Lameteo.org
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La montée des eaux provoque une angoisse qui n'a pas fini d'agiter la communauté scientifique. Retour sur un phénomène qui fait couler beaucoup d'encre mais qui semble ne pas préoccuper les élus.

Atlantico : Plusieurs études montrent que ce phénomène de montée des océans sera bien réel d'ici 2100. Quel peut être son impact en France ? Quelles seront les premières régions et les premières villes touchées ?

Frédéric Decker : Ce seront bien évidemment les zones basses qui seront touchées les premières. Seront particulièrement exposées les villes de Calais et Dunkerque ainsi que toute la zone de la mer du Nord entre elles. Dans cette région, on estime que les eaux pourraient s’enfoncer jusqu’à 60 kilomètres dans les terres. On peut également évoquer l’embouchure des grands fleuves que sont la Loire, la Seine et la Garonne, touchant donc au passage la Vendée et la Charente maritime. Pour ce qui est de la zone méditerranéenne, l’ensemble sera peu touché en dehors de la Camargue qui est très menacée.

Hors métropole, nos îles seront assez bien protégées du phénomène. La Corse est très montagneuse, les risques sont donc faibles en dehors des zones des Golfes d’Ajaccio et de Propriano. Pour les territoires d’outre-mer, pourraient être touchés Pointe-À-Pitre et Saint-Denis de la Réunion quant à Saint-Pierre et Miquelon, les risques sont quasi inexistants.

Quel genre d'effets ce phénomène pourrait-il avoir sur l’activité portuaire industrielle et commerciale ? Le tourisme balnéaire français peut-il disparaître ?

Cela risque d’engendrer des effets extrêmement graves sur ces industries car si rien n’est fait, les infrastructures en place deviendraient progressivement inutilisables. L’une des solutions consisterait à tout faire reculer de plusieurs kilomètres mais cela implique évidemment des chantiers titanesques. C’est une hausse pour l’instant assez progressive mais il suffit d’une grosse tempête, comme ce fut récemment le cas en Vendée, pour accélérer énormément le recouvrement par les eaux. Je pense à des endroits comme Saint-Nazaire ou Guérande qui pourraient très rapidement être submergés. La Rochelle est également une zone à risque.

Non, nos plages ne disparaitront pas toutes loin de là. La région méditerranéenne, la côté d’Azur, la Bretagne et les côtes normandes seront toujours là en cas de montée des eaux. Cependant, pour ce qui est des Landes et de la Charente maritime notamment, l’impact financier et structurel sera probablement énorme si rien n’est fait d’ici là.

Où en est-on dans la mise en place des politiques de protection des littoraux ?

A ma connaissance, aucun ports ni aucune villes côtières n’a vraiment commencé à prendre des mesures pour se protéger de ce phénomène. Je crois qu’il serait intelligent de commencer à s’en occuper immédiatement car d’une manière ou d’une autre il faudra agir très rapidement si nous ne voulons pas voir une partie de nos villes être, à terme, recouvertes d’eau. Il existe en France un problème d’absence de culture du risque à la différence d’une certaine paranoïa des Nord-Américains qui sont beaucoup plus habitués aux phénomènes climatiques violents. Paradoxalement, les Français croient que le ciel ne peut pas leur tomber sur la tête alors que cela pourrait bien arriver plus vite qu’ils ne le pensent. En tant que météorologue, nous essayons de faire rentrer cela dans la tête des gens mais c’est un processus long. Avant l’inondation en Vendée, personne ne s’inquiétait des digues dont tout le monde savait qu’elles étaient susceptibles de lâcher. Il semble qu’il faudra un nouvel événement terrible comme cette tempête pour qu’il y ait une nouvelle prise de conscience.

Le fait que ce phénomène reste encore si difficile à imaginer et à prévoir explique-t-il un éventuel retard dans la prévention? 

En effet, dans des villes comme Amsterdam ou Venise, l’évidence visuelle et technique du problème a amené des dirigeants locaux à prendre d’importantes mesures pour protéger les villes, les habitants et le patrimoine. Il est peut-être temps que la France regarde un peu ce qui se passe autour d’elle et prenne exemple sur ces voisins pour anticiper ces problématiques plutôt que de s’enfermer dans l’attentisme. Faisons nôtre le vieil adage et prévenons plutôt que de guérir.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

06.

Coronavirus : le défi des corps (contagieux) des malades décédés

07.

Covid-19 : une commande française de masques aurait été détournée et achetée en liquide par les Etats-Unis en Chine juste avant l'acheminement vers la France

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
pecqror
- 04/12/2012 - 22:42
@laurentso
Il y aura toujours des menteurs pour prétendre que la mer monte alors que cette montée n'est que de 3,2 mm, des menteurs pour prétendre qu'il y a un intensification des tempêtes, alors quand réalité sur les 1283,3 tornades par an en moyenne sur les 54 dernières années, il y a eût seulement 886 cette année (http://www.spc.noaa.gov/wcm/adj.html), et ces même personnes prétendre que des îles sont en train d'être d’être englouties. Et sur quoi repose leur allégation, sur leur parole de petit menteur.
laurentso
- 04/12/2012 - 14:27
Y'a encore des gonzes pour dire
que la montée des eaux, le déréglement climatique, tout ça, c'est de la blague ? Alors qu'on assiste à une intensification du nombre des tempêtes, et que certaines iles de Micronésie sont en train de disparaître.
En revanche, je reconnais que c'est la première fois que je lis un avis aussi alarmiste concernant la France ! Je pensais que nous avions un peu de quoi voir venir, question montée des eaux. Pas le moment d'investir en bord de mer, quoi... Fécamp est un port de mer et entend le rester!
pecqror
- 04/12/2012 - 10:49
Montée des océans plus rapide que prévue..
Sinon, c'était quoi le prévu?