En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

04.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

05.

Le chômage partiel est une réussite, les Français n’en ont guère conscience, sauf les râleurs et les voleurs. La fraude et les abus font tâche

06.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

07.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Impact du confinement

Sommes-nous tous dépressifs ?

il y a 11 min 31 sec
décryptage > High-tech
Promesse (ou caprice ?) de milliardaires

Dans les coulisses du plan de la Silicon Valley pour faire échouer l’élection de Donald Trump

il y a 58 min 43 sec
décryptage > International
George Floyd

Émeutes aux Etats-Unis : des émeutes sociales plus que raciales

il y a 1 heure 35 min
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 17 heures 7 min
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 18 heures 27 min
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 19 heures 42 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 20 heures 19 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 22 heures 37 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 23 heures 25 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 1 jour 6 min
décryptage > Europe
Chancelière immuable

Angela Merkel, sainte patronne de l’Europe, vraiment ?

il y a 38 min 34 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Le chômage partiel est une réussite, les Français n’en ont guère conscience, sauf les râleurs et les voleurs. La fraude et les abus font tâche

il y a 1 heure 32 min
décryptage > Economie
Taux d'épargne

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

il y a 1 heure 57 min
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 17 heures 52 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 19 heures 1 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 20 heures 9 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 21 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 23 heures 15 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 23 heures 38 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 1 jour 22 min
© Reuters
Et si Lakshmi Mittal faisait don de la totalité du site de Florange ?
© Reuters
Et si Lakshmi Mittal faisait don de la totalité du site de Florange ?
A votre bon cœur !

Et si la famille Mittal faisait don du site de Florange aux Français ?

Publié le 30 novembre 2012
Au regard du bras de fer qui est engagé entre la direction d'ArcelorMittal et le gouvernement, Lakshmi Mittal pourrait s'inspirer du précédent créé par Marcel Dassault. En 1981, ce dernier décide de faire don de 26% de son capital à l'Etat et échappe ainsi à la nationalisation.
Gérard Thoris est maître de conférence à Sciences Po. il a notamment rédigé une Analyse économique des systèmes (Paris, Armand Colin, 1997), contribue au Rapport Antheios et publie régulièrement des articles en matière de politique économique et sociale...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Thoris
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Thoris est maître de conférence à Sciences Po. il a notamment rédigé une Analyse économique des systèmes (Paris, Armand Colin, 1997), contribue au Rapport Antheios et publie régulièrement des articles en matière de politique économique et sociale...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au regard du bras de fer qui est engagé entre la direction d'ArcelorMittal et le gouvernement, Lakshmi Mittal pourrait s'inspirer du précédent créé par Marcel Dassault. En 1981, ce dernier décide de faire don de 26% de son capital à l'Etat et échappe ainsi à la nationalisation.

Le bras de fer entre la direction d’ArcelorMittal, agissant au nom du propriétaire du site sidérurgique de Florange, et le président de la République, dont le statut ne prévoit pas qu’il soit membre du Conseil d’administration de l’entreprise, est à son paroxysme. De ce fait, il y aura un gagnant et un perdant à court terme, un perdant et un gagnant à long terme. Dans une telle situation, Lakshmi Mittal pourrait s’inspirer du précédent créé par Marcel Dassault. En 1981, ce dernier décide de faire don de 26% de son capital à l’Etat et évite ainsi une nationalisation à 100 %. Par analogie, Lakshmi Mittal pourrait faire don de la totalité du site de Florange. Puisque nous en sommes au stade de la fiction, on peut envisager plusieurs solutions.

Le plus amusant est que le don soit fait à Arnaud Montebourg en personne. S’il l’accepte, il lui faut démissionner pour s’occuper de ses nouvelles affaires ! Evidemment, il peut aussi en faire immédiatement le don aux salariés. Ceux-ci pourraient créer une Société coopérative ouvrière de production (SCOP) et prendre collectivement la responsabilité de l’exploitation. Mais notre ministre pourrait préférer faire don du site aux Français. L’entreprise serait nationalisée sans bourse délier et sans offense au droit de propriété.

A priori, le don porte sur l’ensemble de l’outil de production et la totalité du personnel du site. Evidemment, il ne porte pas sur la clientèle qui est libre de commander son acier à qui elle veut. Supposons que le carnet de commandes reste ce qu’il est aujourd’hui. Comme le secteur est globalement en surcapacité de production, l’entreprise dégagera des pertes qui devront être prise en charge par le nouveau propriétaire. La SCOP ne résistera pas longtemps à ces charges. Il est évident que les salariés et leurs représentants syndicaux le savent depuis longtemps. Ils n’ont pas envie de devoir assumer les pertes actuelles. Ils seraient dans une situation bien délicate si, en plus, il leur fallait décider d’un plan de sauvegarde de l’emploi… et le payer de leurs propres deniers !

Mais, dans le monde actuel, l’essentiel du flux des commandes d’acier transite par la direction des achats des grands groupes. La demande d’acier est centralisée et la production est répartie localement par l’entreprise selon des critères multiples. Parmi ces critères, on peut citer, évidemment, la spécificité de la production d’un site, la proximité géographique du client mais aussi le coût unitaire de production. Dans le contexte  mondial d’un secteur en surcapacité de production, dans le contexte géographique d’un marché automobile en chute libre, il est évident que la direction d’ArcelorMittal pourrait assécher les commandes du site de Florange dans des proportions significatives. Le ministre du Redressement productif apprendrait ainsi que le propriétaire ultime d’un site de production, c’est le client. C’est lui qui a, de fait, une responsabilité de vie et de mort sur l’emploi et les profits de l’entreprise. C’est lui qui négocie le prix d’achat, la qualité, le service lié à la livraison et à l’usage du bien. Tous les autres acteurs, propriétaires du capital et salariés sont à son service.

Evidemment, le donataire pourrait avoir envie de se venger. Il pourrait faire don du site à un chevalier blanc gorgé de liquidités issues de l’économie de rente. S’il a un peu de pratique des affaires, ce dernier sait qu’il recevrait une coquille pleine de salariés mais vide de clients. Il lui faut un projet industriel bien spécifique pour se lancer dans l’aventure ! L’ultime levier dont notre ministre dispose serait sans doute la nationalisation de l’ensemble des sites de l’entreprise situés en France. De nombreux obstacles se dresseraient alors sur son parcours. Normalement, le Parti communiste devrait s’y opposer, lui qui, pendant si longtemps, a refusé que l’Etat soit la béquille du capital. De même, l’Union européenne devrait y mettre son veto. Mais il n’est pas sûr que ce ne soit pas l’intérêt des actionnaires d’ArcelorMittal.

On se souvient en effet de l’inquiétude du PDG de General Electric, Nini Beccalli : « la France envoie des signaux qui (…) au vu de l’étranger, n’en font pas un pays où il faut être ». En forçant peut-être sa pensée, on peut imaginer qu’il ne fait pas bon y être surtout parce qu’on ne sait pas bien comment on peut en sortir ! La nationalisation des sites sidérurgiques français d’ArcelorMittal fournirait un ticket de sortie qui, dans la conjoncture actuelle, ne serait peut-être pas une mauvaise affaire ! A charge pour le gouvernement français de faire vivre un nain dans un monde de géants.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

04.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

05.

Le chômage partiel est une réussite, les Français n’en ont guère conscience, sauf les râleurs et les voleurs. La fraude et les abus font tâche

06.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

07.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Mimi Defrance
- 30/11/2012 - 19:47
Il ne suffit pas d'être
Il ne suffit pas d'être propriétaire d'une Entreprise en la nationalisant, en la gardant pour l'€ symbolique ou en la transformant en SCOP. Une entreprise a besoin d'un réseau commercial et de clients. La gauche s'est toujours faite des illisions à ce sujet, c'est le défaut des syndicats, des ouvriers : croire que tout peut tourner avec des yaka, fokon.
De plus la sidérurgie se casse la figure depuis 30 ans, je me souviens des ouvriers dans les rues de Paris en Mars 1982, cela n'a fait que d'empirer.
walküre
- 30/11/2012 - 19:35
Peu importe
Donner, voler, nationaliser, acheter, rien n'y fera. Florange fera faillite quoi qu'il arrive. Dans moins de 2 ans. Il faudra ensuite à Montebourg s'expliquer, et à Hollande de nous dire où est passé l'argent du contribuable.
Gilles
- 30/11/2012 - 18:42
Pourquoi pas
On pourrait y ouvrir un musée. A Mulhouse la Filature est un théâtre et la Fonderie un IUT ou tout comme.
Les Luxembourgeois ont arrêté la sidérurgie et on su se reconvertir.