En direct
Best of
Best of du 20 au 26 juin
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Présidentielle 2022 : pourquoi le duel tant annoncé n’aura pas lieu

02.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

03.

Houria Bouteldja assassina la "gauche blanche"…

04.

2020, fin de l’hégémonie occidentale et première victoire de la Chine dans la nouvelle guerre froide ?

05.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

06.

Le journaliste Carl Bernstein révèle les édifiantes conversations privées de Donald Trump avec Vladimir Poutine, Recep Tayyip Erdogan, Emmanuel Macron ou bien encore Angela Merkel

07.

C’est la procureure générale de Paris, Catherine Champrenault, qui va enquêter sur l’affaire ! Et qui va enquêter sur Catherine Champrenault ?

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

Qualité nutritionnelle : et voilà la liste des 100 meilleurs aliments au monde

03.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

04.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

05.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

06.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

03.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

04.

Toutes ces erreurs que le Défenseur des droits commet dans son rapport sur la discrimination en France

05.

Désordres publics : la lourde facture des dérives de la lutte contre le racisme et les violences dans la police

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Tragédie
Birmanie : un glissement de terrain provoque la mort d’une centaine de mineurs
il y a 36 min 56 sec
décryptage > Politique
Formation politique

Les 4 piliers : un parti libéral souverainiste se crée et recrute des candidats pour les régionales

il y a 1 heure 30 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Affaire Fillon : Hollande a envisagé de reporter la présidentielle; Dati a cherché le soutien de l'Elysée contre Hidalgo; Ecologie : truc de riches ou cauchemar vert ?; Cyberhaine sur les réseaux sociaux : le marché plus fort que la loi
il y a 2 heures 2 min
décryptage > International
Soft power

Comment les Émirats arabes unis sont devenus curieusement le partenaire économique et commercial incontournable de Damas

il y a 2 heures 25 min
décryptage > Histoire
Rivalité

Et si on s’était trompé de Voltaire ?

il y a 3 heures 21 min
décryptage > Santé
Vives inquiétudes

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

il y a 4 heures 18 min
décryptage > Europe
Présidence du Conseil de l'Union européenne

Angela Merkel peut-elle sortir de son coma l’Europe ?

il y a 5 heures 29 min
décryptage > International
Fin des haricots occidentaux

2020, fin de l’hégémonie occidentale et première victoire de la Chine dans la nouvelle guerre froide ?

il y a 6 heures 37 sec
pépite vidéo > Environnement
Pollution
L'eau des égouts a été déversée par erreur sur une plage d'Acapulco
il y a 19 heures 4 min
light > Media
Validation de l’offre de reprise
Soulagement pour Presstalis qui va devenir France Messagerie
il y a 20 heures 24 min
décryptage > France
Bataille de chiffres

Pourquoi les comparaisons internationales sur la mortalité du Covid-19 sont moins fiables qu’on ne le pense

il y a 1 heure 15 min
décryptage > Société
Mobilisation planétaire

Antiracisme et environnement : l’été 2020 sera radicalement exigeant ou ne le sera pas

il y a 1 heure 43 min
décryptage > Politique
Macron - Le Pen

Présidentielle 2022 : pourquoi le duel tant annoncé n’aura pas lieu

il y a 2 heures 13 min
décryptage > France
Exercices de coloriage

Houria Bouteldja assassina la "gauche blanche"…

il y a 2 heures 47 min
décryptage > Consommation
Sucre caché ?

Eaux parfumées : comment repérer celles qui vous font grossir l’air de rien ?

il y a 3 heures 44 min
décryptage > Europe
Menace pour l'Etat allemand ?

L’Allemagne a-t-elle un problème d’infiltration de son extrême droite dans les rouages de l’Etat ?

il y a 5 heures 8 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

La sortie de crise dépend essentiellement des comportements individuels des populations

il y a 5 heures 46 min
pépites > France
Candidature
Défenseur des droits : l'Elysée envisage de remplacer Jacques Toubon par Claire Hédon
il y a 18 heures 22 min
Représailles
L’Inde décide d’interdire 59 applications chinoises, dont TikTok et WeChat, pour raisons de "sécurité"
il y a 19 heures 50 min
pépites > Politique
Fin de la langue de bois
Le journaliste Carl Bernstein révèle les édifiantes conversations privées de Donald Trump avec Vladimir Poutine, Recep Tayyip Erdogan, Emmanuel Macron ou bien encore Angela Merkel
il y a 20 heures 51 min
© Reuters
Au total, Free Mobile compte désormais 4,4 millions d’abonnés, soit 6,4% du parc total (selon une estimation d’Iliad).
© Reuters
Au total, Free Mobile compte désormais 4,4 millions d’abonnés, soit 6,4% du parc total (selon une estimation d’Iliad).
Contre exemple

Free ou la preuve qu'il n'existe pas mieux que la concurrence pour relancer la croissance

Publié le 30 novembre 2012
Mouton noir du gouvernement et des opérateurs historiques de téléphonie mobile, Free pourrait bien avoir un impact non négligeable sur la croissance française. Selon une étude, entre 16 000 et 30 000 emplois seraient créés par l'opérateur.
Arnaud Dassier et Henri-Louis Delsol
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Henri-Louis DELSOL (Avocat aux barreaux de Paris et New-York, spécialisé en droit des affaires,membre du bureau du Parti Libéral Démocrate, et de l'association Coeur 2 Paris pour la reconquête du 2ème arrondissement de Paris)Arnaud Dassier est un...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mouton noir du gouvernement et des opérateurs historiques de téléphonie mobile, Free pourrait bien avoir un impact non négligeable sur la croissance française. Selon une étude, entre 16 000 et 30 000 emplois seraient créés par l'opérateur.

Alors que les patrons d’Orange et de Bouygues essaient péniblement d’expliquer que la baisse des prix n’est pas dans l’intérêt des consommateurs, et que le syndicat Force Ouvrière chiffrait à 30.000 le nombre de suppressions d’emplois subies à cause de l’arrivée de Free sur le marché, une étude vient au contraire annoncer l’effet positif sur l’emploi de la quatrième licence mobile.

Réalisée par deux économistes, David Thesmar (HEC) et Augustin Landier (Toulouse Business School), cette étude affirme que l’arrivée d’un nouvel opérateur sur le marché, et surtout ses tarifs ultra-concurrentiels, permettrait de créer 16.000 à 30.000 nouveaux emplois. Cette analyse macro-économique s’explique notamment par les gains de pouvoir d’achat générés par l’arrivée du quatrième opérateur télécom. Les auteurs de cette étude évaluent à : 16 euros le gain moyen sur la facture mensuelle payée par les clients Free transfuges de la concurrence ; soit un gain annuel en pouvoir d’achat de l’ordre de 345 millions d’euros ; et 1,80 euro par mois la baisse sur la facture mensuelle des 64 autres millions d’utilisateurs de téléphones (l’arrivée de Free ayant fait réviser à la baisse les tarifs des opérateurs historiques), soit un gain annuel en pouvoir d’achat de l’ordre de 1,3 milliards d’euros.

En réalité, calculer l’impact de l’arrivée de Free relève de la mission impossible et ne peut déboucher que sur des estimations invérifiables. Néanmoins, le bon sens et la maîtrise des concepts de base de la micro-économie permettent de penser que l’étude de Free est sans aucun doute beaucoup plus proche de la vérité que celle des grandes entreprises qui cherchent à protéger leurs rentes des effets de la concurrence, destructeurs pour elles mais vertueux pour la collectivité. Schumpeter les a théorisés sous le terme de destruction créatrice. Frédéric Bastiat, économiste du XIXe siècle, narrait déjà l’histoire d’un citoyen qui brise un carreau de vitre, et de la réaction des badauds : « À quelque chose malheur est bon. De tels accidents font aller l'industrie. Il faut que tout le monde vive. Que deviendraient les vitriers, si l'on ne cassait jamais de vitre ? »

Bastiat reconnaît que le coût de réparation de la vitre (six francs de l'époque) bénéficie bien directement à l'industrie vitrière (« ce qui se voit »), mais il s'oppose à la conclusion qu'il en résulte un bénéfice pour l'industrie tout entière, car cela néglige les autres usages qui auraient pu être faits de ces six francs (« ce qui ne se voit pas »). Par exemple, si la vitre n'avait pas été brisée, le citoyen aurait pu consacrer le même argent à l'achat d'une paire de chaussures, et « aurait eu tout à la fois la jouissance d'une paire de souliers et celle d'une vitre. »

L’histoire est donc la même, le secteur des télécoms ayant seulement remplacé l’industrie du verre. La réduction des marges particulièrement élevées, pour ne pas dire honteuses, du cartel des opérateurs historiques, améliore le pouvoir d’achat des consommateurs qui vont pouvoir réinvestir leurs gains dans d’autres activités économiques.

Espérons que nos responsables politiques comprendront un jour que des millions d’emplois pourraient être créés par la réduction des monopoles (taxis, pharmacies, SNCF, etc.) et des politiques interventionnistes (emplois aidés, fiscalité verte, prises de participations d’agences gouvernementales dans des entreprises privées, etc.) qui captent inutilement le pouvoir d’achat des FrançaisLes nombreuses mesures allant dans ce sens, préconisées dans le rapport Attali, n’ont malheureusement pas été mises en oeuvre. Dans un contexte d’austérité budgétaire, voilà un moyen efficace de libérer la croissance qui a l’avantage de ne rien coûter à l’Etat.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (28)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ludo1963
- 01/12/2012 - 09:45
J économise 2000 euros par an
Grace a free, car il a fait baisser les prix de la concurrence toute la famille est chez B&you depuis février.
Les 2000 euros sont depenSes dans d autres secteurs au lieu d engraisser les trois opérateurs historiques
Montebourg est un sombre crétin
Merci Free
Cap2006
- 01/12/2012 - 08:51
il y a bien d'autres dégats "cachés"
Ce que disent les opérateurs, c'est qu'il y a destruction d'emploi dans les telecoms.
Ce que dit free et cette étude, c'est qu'une partie des emplois sont recréés ailleurs.

Mais il y a un impact majeur : était il nécessaire de fragiliser l'ensemble des opérateurs français en 2012 ?
Cette décision dogmatique aura des conséquences rapidement :
- rachat plus ou moins hostile par des concurrents étrangers
- réduction drastique des investissements dans les zones "rurales"... (c'est déjà commencé...)
- financement par les collectivités (et vos impots) d'une couteuse continuité territoriale
- la migration d'un niveau de qualité et d'homogénéité territoriale exceptionnel, avec des tarifs parmi les plus bas du monde, vers un modèle plus "sauvage"... ( au moins existera t il des zones sans pollution electromagnétique)
jerem
- 30/11/2012 - 19:51
concurrence des telecoms face à monopole
il est vrai que c'est tellement createurs d'emplois toutes ces antennes en triple exemplaires au lieu d'un seul ... tous ces emplois administratifs et ces temps passés pour discuter avec les communes , les sociétés d'HLM pour implanter des antennes . un fois avec Orange , une seconde avec SFR ,une troisiemea vec bouyghes et une 4e pour FRee..... et on parle par des services de fibre optiques et que j'ouvre la chausee puis je la referme et que je la rouvre ....

OH oui les infrastrucutres dans l'anarchie reglementée c'est createur d'emplois ..... (dans le privé comme dans le public)

on attend la fin des monopoles de ERDF , GRDF et RFF pour pouvoir creuser les chaussée a repetition en fonction des contrats renouvelés ou non .

Comme pour les abribus quand ils passent de decault a clear channel ou inversement ....

C'est tellement createur d'emploi et de richesse utile .....

un peu comme les tempetes sur la cote vendéenne....