En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929

04.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

05.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

06.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

07.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Tournant dans la crise ?
Coronavirus : les pays de l'Union européenne trouvent un accord pour une réponse économique commune face à l'épidémie
il y a 7 heures 46 min
pépites > Finance
Espoir…
Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929
il y a 8 heures 44 min
pépite vidéo > Culture
Chansons pour le personnel soignant
"Et demain ?" : 350 personnalités mobilisées pour une chanson caritative au profit de la lutte contre le Covid-19
il y a 10 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Neige Noire" de Paul Lynch : un tableau saisissant du monde paysan d’avant-guerre, loin d’une image bucolique et stéréotypée

il y a 11 heures 26 min
light > Politique
Sécurisation des déplacements présidentiels
Le parc automobile de l’Elysée a été équipé de barrières antipostillons
il y a 12 heures 51 min
pépites > Santé
Déplacement surprise
Emmanuel Macron rencontre le professeur Didier Raoult à Marseille en ce jeudi 9 avril
il y a 14 heures 45 min
pépites > France
Polémique
Christophe Castaner demande un contrôle sur le dossier de la morgue provisoire au marché de Rungis
il y a 16 heures 1 min
pépite vidéo > International
Nouveau bras de fer
Vives tensions entre Donald Trump et l’OMS sur la gestion de crise du coronavirus
il y a 16 heures 59 min
décryptage > France
Solidarité

Opération #connexion d’urgence : 10.000 ordinateurs pour les élèves défavorisés

il y a 18 heures 46 min
décryptage > France
Défis à relever

Covid-19 : le jour d’Après

il y a 19 heures 54 min
pépites > Europe
Solidarité européenne
Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus
il y a 8 heures 22 min
pépites > Europe
Combat contre le Covid-19
Coronavirus : le Premier ministre britannique Boris Johnson est sorti des soins intensifs
il y a 9 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Maître du Haut Château - The Man in the High Castle", une série visible sur Amazon Prime Video : et si l'Allemagne et le Japon avaient gagné la guerre ? Une uchronie palpitante

il y a 11 heures 4 min
pépites > Economie
"Plus grande récession en France depuis 1945"
Gérald Darmanin et Bruno Le Maire annoncent un "plan d'urgence révisé à 100 milliards d'euros" face à une chute du PIB de 6% cette année
il y a 11 heures 54 min
pépites > Economie
Mesures exceptionnelles
Etats-Unis : la Fed active un dispositif de 2.300 milliards de dollars pour soutenir l’économie américaine face au coronavirus
il y a 14 heures 2 min
pépites > Santé
Projections
Près d'1,6 million de Français pourraient avoir contracté le virus, selon des estimations du syndicat de médecins généralistes MG France
il y a 15 heures 10 min
pépites > Santé
Espoir d’un traitement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron apporte son soutien aux chercheurs lors d’une visite à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre
il y a 16 heures 33 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Coronavirus : on pourrait être infecté plusieurs fois; La Chine noyaute les institutions internationales; Les médecins cubains au secours des Antilles françaises; L’éducation nationale moins bonne en informatique que les sites porno
il y a 17 heures 41 min
décryptage > High-tech
Données personnelles

Stop-COVID : voilà toutes les données qu’une application peut collecter sur vous

il y a 19 heures 28 min
décryptage > Société
Problème de langage

Pourquoi les libéraux parlent-ils si mal du libéralisme ? Parce qu’ils utilisent les mots de ses adversaires !

il y a 20 heures 26 min
© DR
La guerre des générations n'aura pas lieu.
© DR
La guerre des générations n'aura pas lieu.
Un amour de vieillesse

La guerre des générations n'aura pas lieu : la solidarité au sein des familles rééquilibre les montagnes de dettes publiques laissées par les "vieux"

Publié le 27 novembre 2012
Le colloque "Oser ensemble" qui débute vendredi en partenariat avec la Journée nationale des jeunes propose une table ronde sur les transmissions intergénérationnelles. Deuxième épisode de notre série consacrée à la jeunesse (2/5).
Denis Monneuse est sociologue, directeur du cabinet Poil à gratter et chercheur à l’UQAM (l’Université du Québec à Montréal). 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Monneuse
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Monneuse est sociologue, directeur du cabinet Poil à gratter et chercheur à l’UQAM (l’Université du Québec à Montréal). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le colloque "Oser ensemble" qui débute vendredi en partenariat avec la Journée nationale des jeunes propose une table ronde sur les transmissions intergénérationnelles. Deuxième épisode de notre série consacrée à la jeunesse (2/5).

A (re)lire sur le même sujet :

Génération zéro rêve : les jeunes d'aujourd'hui sont-ils trop raisonnables ?

Atlantico : Les médias mais aussi certains sociologues évoquent régulièrement une « guerre de génération ». Qu’en pensez-vous ? Est-ce vraiment le cas ?

Denis Monneuse : Le terme de « guerre de génération » est largement exagéré. C’est les gens qui aiment se faire peur et ça ne correspond pas réellement à la réalité. Quand on regarde les liens intergénérationnels, notamment au sein des familles, on note surtout des formes de solidarités, à la fois descendantes et montantes au sens où les parents s’occupent de leurs enfants : ils leur donnent de l’argent, les aident pour financer leurs études, à trouver un travail, ce genre de choses. C’est donc plus de l’entraide entre les familles qu’une guerre, ou des conflits entre parents et jeunes enfants.

La crise économique joue par ailleurs un rôle dans tout cela. On a en effet tendance à se replier sur soi et donc sur sa famille, il y a donc une solidarité importante qui peut faire la différence au sens où on est épaulé d’un point de vue matériel, mais aussi moral par ses parents, ses proches. En période de crise économique et de fort individualisme, la famille reprend donc un poids important notamment du point de vue symbolique et du soutien moral. Pourtant plusieurs enquêtes sur l’occupation des jeunes montrent qu’on passe de moins en moins de temps en famille. Les jeunes passent plutôt du temps sur les réseaux sociaux qu’avec leurs ainés. On regarde la télé dans son coin, on passe du temps sur son écran… Donc les jeunes passent moins de temps avec leurs parents, mais en revanche, le lien parents-enfants est considéré comme plus important aujourd’hui. On se rend compte en période difficile de l’importance des gens qui comptent pour nous. Ce qui fait que la famille est forte aujourd’hui est qu’il s’agit d’un lieu dans lequel on n’est pas jugé, où le regard de l’autre est moins cassant, moins dur. Cela explique que la famille soit un refuge par rapport à la société, encore assez violente, assez moqueuse. La crise participe à la reconfiguration des liens intergénérationnels.

Mais il y a un problème. On est en effet plus ou moins bien nés et comme la solidarité est très forte au sein de la famille, il peut y avoir de grandes inégalités entre ceux qui ont une famille aisée et ceux qui n’en ont pas ou qui ont une famille moins à même de les soutenir financièrement, ou de savoir comment les aider à s’orienter dans la société. Aujourd’hui on parle beaucoup de guerre intergénérationnelle, alors qu’il s’agit plus d’inégalités croissantes entre les membres d’une même génération : les jeunes dont les parents peuvent aider pour trouver un stage ou autre et ceux dont les parents ne peuvent pas nécessairement financer les études…

On dit souvent que les jeunes vont payer la dette, les retraites des plus âgés. Le transfert d’argent au sein des familles peut-il compenser la facture que va payer la jeune génération pour les générations plus âgées ?

Au niveau de la société, l’endettement de la France d’aujourd’hui, mais aussi les retraites seront payés par les générations de demain, donc par les jeunes d’aujourd’hui. Les jeunes vont payer pour les plus âgés au niveau de la société, alors que dans les familles, ce sont plutôt les parents ou les grands-parents qui font des donations sous des formes de prêts-héritages pour leurs enfants.

Cette confrontation se fait en partie selon le niveau de richesse de chaque famille. Dans une famille qui a de l’argent, les parents et les grands-parents vont pourvoir donner de l’argent à leurs enfants ou petits-enfants et dans ce cas-là les jeunes sont gagnants. Mais pour ceux qui ont des parents moins aisés, ce sera plus compliqué. Ils vont en effet payer plus d’impôts pour éponger les dettes de leurs ainés, et au niveau familial, ils ne vont pas profiter des donations. Tous les jeunes vont payer pour l’endettement d’aujourd’hui mais pour ceux qui auront bénéficié de l’argent de leurs parents ou grands-parents, ce ne sera pas trop douloureux, mais pour ceux dont les parents sont plus modestes ou n’ont tout simplement pas voulu leur donner de l’argent, ce sera plus difficile.

Il n’y a pas d’homogénéité dans la génération jeune. Il y a des gens riches, et des gens pauvres donc ils ne se considèrent absolument pas solidaires. En France, il n’y a pas de lobbying d’âge, chez les jeunes ou les personnes âgées ce qui explique également qu’il n’y aura pas de guerre de génération.

Qu’en est-il des transmissions, des liens intergénérationnels dans le milieu du travail ?

Dans le milieu du travail, il s’agit moins d’une guerre que d’une concurrence qui peut exister pour une lutte des places. Il y a donc un conflit intergénérationnel dans le milieu professionnel car les nouveaux entrants, donc les jeunes, font un peu peur à ceux qui pourraient se sentir menacés dans leurs postes. Ce qui est nouveau aujourd’hui est que les compétences ne sont pas toujours chez ceux qui sont expérimentés. En effet, les langues et les compétences informatiques sont plutôt détenues par les plus jeunes plutôt que les plus anciens au sein de l’entreprise. Ces derniers peuvent avoir peur que les jeunes leur prennent donc leur place.

Mais il ne s’agit pas d’une guerre de génération, c’est une concurrence. C’est plus larvé, regarder les autres un peu en coin, voir s’il n’y a pas un poste qui peut se libérer. Il n’y a pas de conflit ouvert.

On retrouve toutefois dans le milieu du travail des formes d’aides entre des personnes qui ont des âges très différents. Je pense par exemple au forme de tutorat : des seniors vont encadrer des jeunes qui arrivent dans l’entreprise en étant leurs « parrains » ou leurs « tuteurs ». Il y a donc une forme de transmission désintéressée des plus anciens vers les plus jeunes. On retrouve ainsi des formes de soutiens.

Le souci est qu’il y a pas mal de préjugés les uns envers les autres et notamment des seniors vers les plus jeunes qu’ils perçoivent souvent comme étant démotivés, rétifs au moindre effort et cela rend difficile la communication au sein de l’entreprise. Quand on parle des préjugés, on a en effet plus souvent tendance à vouloir les confirmer que les invalider. Il faut casser ses préjugés pour être à l’écoute des uns des autres. Mais maintenant, il y a des groupes intergénérationnels dans lesquels on prend le temps de s’écouter et de mener un projet avec des gens qui ont des âges différents, un point de vue différent et qui vont donc apporter une expérience, des compétences différentes.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929

04.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

05.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

06.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

07.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Casa123
- 28/11/2012 - 18:17
lamentable kettle
@kettle
t'as rien trouvé d'autre kettle ? réfléchis un peu... si comme tu le dis tous les gens d'origine étrangère dans ce pays se cassent, finis les 35 heures pour les ti français, la retraite à 60 ans (dans le pire des cas parce q'un réalité on se barre souvent avant) payée avec le boulot des souffre douleurs. Ces derniers jours j'étais à une réunion pour un boulot pénible, c'est drôle j'y ai pas vu un seul çaifran comme on dit, sauf chez les responsables évidemment. Marrant aussi parce que dans ce taf, les seuls qui respectaient le boulot et les vieux, bein c'était justement les moins çaifran. Alors franchement qui est le plus racaille dans tt cela ? Tu expliques ça comment disciple de Marine ? moi j'ai remarqué que les plus fainéants dans les boites, ceux qui passent leur temps à se plaindre, bein c pas forcément ceux qu'on croit.... les35 heures, la fonction publique réellement nécessaire * 2, la retraite après 32 ans de cotisations et autres fééries socialistes, c bien les français qui les ont créées. alors arrêtons d'accuser les autres de notre actuelle faillite.
géodith
- 28/11/2012 - 18:02
@ casa 123
Bien vu !
eux, z'ont pas b'soin d'une vioque pour le pese, y zont moudepartou..
ciceron
- 28/11/2012 - 01:01
La guerre des générations n'aura pas lieu ?
Ah bon ?
Je vais relire de suite Orange Mécanique....