En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

France 2 rend hommage à Claude Sempère, mort à 55 ans

05.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

01.

Tunisie : s'inspirer de l'Europe de l'Est plutôt que de Robespierre?

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
Madrid
COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité
il y a 31 min 12 sec
light > Culture
The White House Plumbers
HBO prépare une série télévisée sur le scandale du Watergate
il y a 4 heures 4 min
pépite vidéo > International
Incendies
Les images impressionnantes du ciel orange à Sydney
il y a 5 heures 17 min
pépites > Société
#UberCestOver
Uber reconnaît que 6.000 agressions sexuelles ont été signalées en deux ans aux Etats-Unis
il y a 6 heures 59 min
pépites > International
Fulanis
Bernard-Henri Lévy alerte sur le massacre des chrétiens au Nigeria
il y a 7 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Funny Girl", la comédie musicale : phénoménale Funny Girl, Christina Bianco met Paris à ses pieds…

il y a 8 heures 46 min
décryptage > Social
Jeudi noir

5 décembre : la première bataille remportée, les syndicats peuvent-ils gagner la guerre ?

il y a 10 heures 36 min
décryptage > Environnement
Adieu ma trotro bien-aimée

Le bobo en proie à d'indicibles tourments : des écolos (un peu plus radicaux que lui) détruisent les trottinettes électriques qui lui sont chères !

il y a 12 heures 22 min
rendez-vous > High-tech
Géopolitico-scanner
Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet
il y a 12 heures 43 min
décryptage > Europe
Une page se tourne ?

La fin de règne d’Angela Merkel se dessine dans le congrès du SPD

il y a 13 heures 14 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 5 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 heure 9 min
pépite vidéo > Europe
Auschwitz
Angela Merkel déclare que la mémoire des crimes nazis est "inséparable" de l'identité allemande
il y a 4 heures 33 min
pépites > France
Pédagogie
Retraites : Edouard Philippe présentera "l'intégralité du projet du gouvernement" mercredi prochain
il y a 5 heures 42 min
pépites > France
Champions du monde
La France est le pays de l'OCDE avec la fiscalité la plus lourde
il y a 7 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Samia" de Gilbert Ponté : dernière course pour Lampedusa, haletant et poignant

il y a 8 heures 39 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le sport joue avec la sphère et quand les heures se jouent sous dôme : c’est l’actualité des montres dans les tempêtes sociales
il y a 9 heures 35 min
décryptage > France
Partenariat

Sécurité : l’Etat contraint de brader le régalien ?

il y a 11 heures 9 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?
il y a 12 heures 35 min
décryptage > International
Utopie

Samjiyon, la ville socialiste idéale inaugurée par la Corée du Nord, échappera-t-elle au destin funeste de toutes celles qui l’ont précédée ailleurs dans le monde ?

il y a 13 heures 1 min
décryptage > Politique
Insatisfaction croissante

Retraites : le gouvernement face au piège du paradoxe de Tocqueville

il y a 13 heures 27 min
© DR
Canal Plus vient de lancer une nouvelle série : "Les Revenants".
© DR
Canal Plus vient de lancer une nouvelle série : "Les Revenants".
Bouh !

"Les Revenants" sur Canal Plus : d'où vient cette obsession des fantômes ?

Publié le 27 novembre 2012
Canal Plus diffuse une nouvelle série intitulée "Les Revenants" où des morts reviennent à la vie. Envie de revoir un proche disparu, difficulté du deuil, comment expliquer notre fascination pour les revenants ?
Emmanuelle Zech est professeur à l'Université catholique de Louvain. Elle est aussi chercheuse dans le domaine de la psychologie du mourir et du deuil, ainsi que dans l'efficacité des relations psychothérapeutiques.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuelle Zech
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuelle Zech est professeur à l'Université catholique de Louvain. Elle est aussi chercheuse dans le domaine de la psychologie du mourir et du deuil, ainsi que dans l'efficacité des relations psychothérapeutiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Canal Plus diffuse une nouvelle série intitulée "Les Revenants" où des morts reviennent à la vie. Envie de revoir un proche disparu, difficulté du deuil, comment expliquer notre fascination pour les revenants ?

Atlantico : Outre la difficulté de faire le deuil après la perte d'un proche, existe-t-il une obsession du revenant dans notre société ?

Emmanuelle Zech : Le principe du deuil est d'une certaine manière l'autre face d'une même pièce. Vous ne pouvez pas être en deuil si vous n'avez pas été attachés à la personne, et le deuil est le coût du processus d'attachement qu'on a vis-à-vis des gens. Lorsqu'on est investi dans une relation, cela a une grande signification tout au long de la vie, éventuellement dans l'enfance. Lorsque l'on perd la personne, il est logique d'avoir envie de retrouver ce qu'on a perdu, et il n'est pas possible de passer d'un état à un autre, en se disant " bon, ben voilà le lien est perdu, ça ne signifie plus rien". La première tendance est de chercher à retrouver ce qu'on a perdu.

Il existe une théorie qui parle "d'étapes du deuil". Mais cela dépend des personnes, et de leur manière de s'attacher aux autres. On ne peut pas être sûr que la recherche de l'être perdu est une étape qui va se clôturer à un moment, et les recherches scientifiques à ce sujet ne montrent pas forcément qu'il faut passer par la recherche pour passer à autre chose. On peut continuer à vivre avec les souvenirs de la personne. Lorsque l'identité de quelqu'un a été fondamentalement intégrée à celle d'un conjoint avec lequel elle a vécu 40 ans de sa vie par exemple, cela n'a pas beaucoup de sens de dire que c'est une étape, ça fait partie d'elle.

Voir quelqu'un revenir est une tendance que l'on retrouve souvent ?

A des degrés divers, on peut avoir envie que la personne soit présente, sans pour autant que ce soit une volonté concrète. Certaines personnes auront tendance à consulter des voyantes,  par exemple, pour essayer d'avoir une preuve concrète que la personne peut encore être présente, sous forme d'esprit, ou d'âme, et qu'une forme de communication est encore possible.

Mais cela dépend des croyances des gens, et de chaque individu. Dans certains cas, cela peut peut se manifester sous une forme très légère qui ne se remarque presque pas, mais où la présence de l'autre est intégrée, sous forme de pensée, de conversation intérieure, ou de prière. Il va aussi y avoir des cas d'hallucinations visuelles ou auditives : ce genre d'événement ne va pas arriver au quotidien, comme dans le film Sous le sable où l'on voit cette femme vivre comme si son mari était présent au quotidien. Mais avoir l'impression d'avoir aperçu l'autre, le sentiment de le sentir ou de l'entendre arrive beaucoup plus fréquemment qu'on ne le pense, et ça déconcerte les gens.

C'est plus problématique si cette impression est quotidienne. Mais il est logique d'avoir ce sentiment de présence fugace à partir du moment où l'on a vécu au quotidien avec quelqu'un. Après la perte de quelqu'un, la perception des choses du quotidien doit s'adapter à la réalité, et les modes de fonctionnement s'adaptent aussi. Le temps qui passe va rendre les choses plus réelles.

Chez les personnes croyantes, notamment celles qui croient en une vie après la mort, le deuil va-t-il être moins long ?

Il peut y avoir des pratiques ritualisées qui peuvent aider et orienter dans la gestion de ses émotions et dans la relation à l'autre. Dans certaines croyances, il y a la "surgie" de l'âme, et une forme d'immortalité. Il y a dans ce cas une coupure réelle dans la réalité, mais aussi une possibilité de retrouvailles dans une vie future après la mort. Ceux qui sont dans cette logique-là, et qui gardent malgré le choc du décès cette perspective religieuse-là vont avoir une forme d'apaisement.

Cependant, dans certains cas, selon les circonstances dans lesquelles le décès se déroule, le traitement du défunt ou en fonction de ce que la future personne endeuillée a traversé fait aussi que cette dernière va perdre ses croyances. On retrouve cette colère vis-à-vis de Dieu, de l'incompréhension, un sentiment d'injustice très fort. Après la perte d'un enfant, par exemple, la mort est difficile à intégrer. Ce qui est démontré comme étant particulièrement efficace est la pratique.

Outre le fait d'être croyant, être pratiquant va en fait favoriser l'évolution du deuil. Le fait d'être dans un réseau social qui vous guide et vous soutient peut être bénéfique. La pratique aide à accepter la mort de l'autre et permet d'être soutenu socialement. Mais encore une fois, cela dépend de la personne.

Le désir de voir revenir l'être perdu s'explique-t-il par le fait qu'on ne sait pas quelle place lui donner ?

Il faut donner à l'être perdu une place en partie circonscrite. Cette dernière permet à ce dernier de continuer à exister d’une certaine façon dans notre vie sans prendre toute la place. Il ne faut pas non plus détruire totalement la personne, et faire comme si elle n'avait pas existé. Il s'agit de lui donner un endroit où elle peut subsister, comme un endroit intérieur, un moment dans la journée où l'on peut s'isoler, aller au cimetière…

Si on ne lui accorde pas de place, elle peut déborder sur les autres relations, et prendre toute la place. Cela peut poser problème vis-à-vis des vivants, et rendre les relations difficiles. On peut trouver une manière personnelle et originale qui a une signification, et qui est une solution pour garder une place circonscrite.

Quand un enfant a perdu un frère ou une sœur ou un parent, on peut par exemple lui demander s'il juge utile de tenir un livre dans lequel il met des photos, des poèmes. Cela lui permet de garder un lien avec la personne défunte. Cependant, cela se fait dans un livre, et non dans toute la maison.

Accorder cette place circonscrite peut aussi se faire sous forme d’un rituel, mais celui-là peut avoir une valeur à un certain moment, mais ne rien vouloir dire au bout d'un certain temps.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

France 2 rend hommage à Claude Sempère, mort à 55 ans

05.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

01.

Tunisie : s'inspirer de l'Europe de l'Est plutôt que de Robespierre?

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
zelectron
- 27/11/2012 - 15:34
Du sang à la une !
le fond de commerce de canal+ !
Glabre et Ingambe
- 27/11/2012 - 13:22
Aucun Casper dans la culture française
Le revenant, c'est celui dont on ne peut pas se débarrasser, on le chasse par la porte, il revient par la fenêtre. Il a beau avoir crevé, il revient quand même. C'est le pou.

Par contre, si on accepte le concept de revenant sur Terre, cela signifie qu'on accepte de ne plus être sur Terre. C'est très bien quand ça sert de support à la réflexion, om le revenant incarne un problème non-résolu du passé et permet de s'en souvenir jusqu'à ce quo'n le résolve. Mais si on n'essaye pas de résoudre ce problème, alors le revenant devient un otuil de propagande, de matraquage, de perpétuation des problèmes. ex : le matraquage autour du "devoir de mémoire" , favorable à une certaine population aux dépends des autres.
sam75
- 27/11/2012 - 12:49
Les revenants existent
Ils existent et tout le monde peut les voirs , certains sont du genre vampire en plus.
Depuis le mois de juin ils sont paris nous, ils sont paresseux, prétentieux, donneurs de leçons et se nourrissent d’impôts.
Vous les avez reconnus j'espere