En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

05.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

06.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

07.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 52 sec
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 38 min 42 sec
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 1 heure 8 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 2 heures 16 min
décryptage > Politique
Fractures émotionnelles

La colère et la peur dominent les émotions des Français concernant l’état du pays. Mais ceux qui les ressentent ne sont pas du tout les mêmes

il y a 2 heures 46 min
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 3 heures 9 min
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 16 heures 17 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 17 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 17 heures 42 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 19 heures 52 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 14 min 47 sec
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 1 heure 7 min
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 1 heure 38 min
pépites > Santé
Vacances
Isolement de 7 jours au retour pour les Français qui sont partis faire du ski en Suisse ou en Espagne
il y a 2 heures 22 min
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 2 heures 55 min
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 3 heures 46 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 16 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 17 heures 28 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 18 heures 24 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 20 heures 25 min
© DR
Canal Plus vient de lancer une nouvelle série : "Les Revenants".
© DR
Canal Plus vient de lancer une nouvelle série : "Les Revenants".
Bouh !

"Les Revenants" sur Canal Plus : d'où vient cette obsession des fantômes ?

Publié le 27 novembre 2012
Canal Plus diffuse une nouvelle série intitulée "Les Revenants" où des morts reviennent à la vie. Envie de revoir un proche disparu, difficulté du deuil, comment expliquer notre fascination pour les revenants ?
Emmanuelle Zech
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuelle Zech est professeur à l'Université catholique de Louvain. Elle est aussi chercheuse dans le domaine de la psychologie du mourir et du deuil, ainsi que dans l'efficacité des relations psychothérapeutiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Canal Plus diffuse une nouvelle série intitulée "Les Revenants" où des morts reviennent à la vie. Envie de revoir un proche disparu, difficulté du deuil, comment expliquer notre fascination pour les revenants ?

Atlantico : Outre la difficulté de faire le deuil après la perte d'un proche, existe-t-il une obsession du revenant dans notre société ?

Emmanuelle Zech : Le principe du deuil est d'une certaine manière l'autre face d'une même pièce. Vous ne pouvez pas être en deuil si vous n'avez pas été attachés à la personne, et le deuil est le coût du processus d'attachement qu'on a vis-à-vis des gens. Lorsqu'on est investi dans une relation, cela a une grande signification tout au long de la vie, éventuellement dans l'enfance. Lorsque l'on perd la personne, il est logique d'avoir envie de retrouver ce qu'on a perdu, et il n'est pas possible de passer d'un état à un autre, en se disant " bon, ben voilà le lien est perdu, ça ne signifie plus rien". La première tendance est de chercher à retrouver ce qu'on a perdu.

Il existe une théorie qui parle "d'étapes du deuil". Mais cela dépend des personnes, et de leur manière de s'attacher aux autres. On ne peut pas être sûr que la recherche de l'être perdu est une étape qui va se clôturer à un moment, et les recherches scientifiques à ce sujet ne montrent pas forcément qu'il faut passer par la recherche pour passer à autre chose. On peut continuer à vivre avec les souvenirs de la personne. Lorsque l'identité de quelqu'un a été fondamentalement intégrée à celle d'un conjoint avec lequel elle a vécu 40 ans de sa vie par exemple, cela n'a pas beaucoup de sens de dire que c'est une étape, ça fait partie d'elle.

Voir quelqu'un revenir est une tendance que l'on retrouve souvent ?

A des degrés divers, on peut avoir envie que la personne soit présente, sans pour autant que ce soit une volonté concrète. Certaines personnes auront tendance à consulter des voyantes,  par exemple, pour essayer d'avoir une preuve concrète que la personne peut encore être présente, sous forme d'esprit, ou d'âme, et qu'une forme de communication est encore possible.

Mais cela dépend des croyances des gens, et de chaque individu. Dans certains cas, cela peut peut se manifester sous une forme très légère qui ne se remarque presque pas, mais où la présence de l'autre est intégrée, sous forme de pensée, de conversation intérieure, ou de prière. Il va aussi y avoir des cas d'hallucinations visuelles ou auditives : ce genre d'événement ne va pas arriver au quotidien, comme dans le film Sous le sable où l'on voit cette femme vivre comme si son mari était présent au quotidien. Mais avoir l'impression d'avoir aperçu l'autre, le sentiment de le sentir ou de l'entendre arrive beaucoup plus fréquemment qu'on ne le pense, et ça déconcerte les gens.

C'est plus problématique si cette impression est quotidienne. Mais il est logique d'avoir ce sentiment de présence fugace à partir du moment où l'on a vécu au quotidien avec quelqu'un. Après la perte de quelqu'un, la perception des choses du quotidien doit s'adapter à la réalité, et les modes de fonctionnement s'adaptent aussi. Le temps qui passe va rendre les choses plus réelles.

Chez les personnes croyantes, notamment celles qui croient en une vie après la mort, le deuil va-t-il être moins long ?

Il peut y avoir des pratiques ritualisées qui peuvent aider et orienter dans la gestion de ses émotions et dans la relation à l'autre. Dans certaines croyances, il y a la "surgie" de l'âme, et une forme d'immortalité. Il y a dans ce cas une coupure réelle dans la réalité, mais aussi une possibilité de retrouvailles dans une vie future après la mort. Ceux qui sont dans cette logique-là, et qui gardent malgré le choc du décès cette perspective religieuse-là vont avoir une forme d'apaisement.

Cependant, dans certains cas, selon les circonstances dans lesquelles le décès se déroule, le traitement du défunt ou en fonction de ce que la future personne endeuillée a traversé fait aussi que cette dernière va perdre ses croyances. On retrouve cette colère vis-à-vis de Dieu, de l'incompréhension, un sentiment d'injustice très fort. Après la perte d'un enfant, par exemple, la mort est difficile à intégrer. Ce qui est démontré comme étant particulièrement efficace est la pratique.

Outre le fait d'être croyant, être pratiquant va en fait favoriser l'évolution du deuil. Le fait d'être dans un réseau social qui vous guide et vous soutient peut être bénéfique. La pratique aide à accepter la mort de l'autre et permet d'être soutenu socialement. Mais encore une fois, cela dépend de la personne.

Le désir de voir revenir l'être perdu s'explique-t-il par le fait qu'on ne sait pas quelle place lui donner ?

Il faut donner à l'être perdu une place en partie circonscrite. Cette dernière permet à ce dernier de continuer à exister d’une certaine façon dans notre vie sans prendre toute la place. Il ne faut pas non plus détruire totalement la personne, et faire comme si elle n'avait pas existé. Il s'agit de lui donner un endroit où elle peut subsister, comme un endroit intérieur, un moment dans la journée où l'on peut s'isoler, aller au cimetière…

Si on ne lui accorde pas de place, elle peut déborder sur les autres relations, et prendre toute la place. Cela peut poser problème vis-à-vis des vivants, et rendre les relations difficiles. On peut trouver une manière personnelle et originale qui a une signification, et qui est une solution pour garder une place circonscrite.

Quand un enfant a perdu un frère ou une sœur ou un parent, on peut par exemple lui demander s'il juge utile de tenir un livre dans lequel il met des photos, des poèmes. Cela lui permet de garder un lien avec la personne défunte. Cependant, cela se fait dans un livre, et non dans toute la maison.

Accorder cette place circonscrite peut aussi se faire sous forme d’un rituel, mais celui-là peut avoir une valeur à un certain moment, mais ne rien vouloir dire au bout d'un certain temps.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
zelectron
- 27/11/2012 - 15:34
Du sang à la une !
le fond de commerce de canal+ !
Glabre et Ingambe
- 27/11/2012 - 13:22
Aucun Casper dans la culture française
Le revenant, c'est celui dont on ne peut pas se débarrasser, on le chasse par la porte, il revient par la fenêtre. Il a beau avoir crevé, il revient quand même. C'est le pou.

Par contre, si on accepte le concept de revenant sur Terre, cela signifie qu'on accepte de ne plus être sur Terre. C'est très bien quand ça sert de support à la réflexion, om le revenant incarne un problème non-résolu du passé et permet de s'en souvenir jusqu'à ce quo'n le résolve. Mais si on n'essaye pas de résoudre ce problème, alors le revenant devient un otuil de propagande, de matraquage, de perpétuation des problèmes. ex : le matraquage autour du "devoir de mémoire" , favorable à une certaine population aux dépends des autres.
sam75
- 27/11/2012 - 12:49
Les revenants existent
Ils existent et tout le monde peut les voirs , certains sont du genre vampire en plus.
Depuis le mois de juin ils sont paris nous, ils sont paresseux, prétentieux, donneurs de leçons et se nourrissent d’impôts.
Vous les avez reconnus j'espere