En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

05.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

06.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

07.

Comment l’imaginaire occidental a réinventé la Rome antique

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
pépites > Europe
A contre courant
Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe
il y a 6 heures 20 min
pépites > Education
Urgence
Violence scolaire : "entre 20 et 30 incidents graves" chaque jour, selon Jean-Michel Blanquer
il y a 6 heures 50 min
pépites > International
Danger
Syrie : 800 proches de djihadistes se seraient échappés d'un camp
il y a 7 heures 43 min
pépite vidéo > International
Catastrophe
Japon : images de désolation après le passage du typhon Hagibis
il y a 8 heures 29 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

« Les sanglots longs », ou l’art et la manière de passer l’automne en compagnie des meilleurs esprits de ce temps

il y a 12 heures 42 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Connecter les habitats naturels : un véritable espoir pour sauver la biodiversité
il y a 13 heures 3 min
décryptage > Société
Monde malade

De Mickaël Harpon, au pilote de Germanwings, en passant par les tueurs de masse : la crise du sens qui ébranle le monde occidental

il y a 13 heures 35 min
décryptage > Media
Tribune

Lynchage sur les réseaux, retour sur l'affaire de la Ligue du LOL

il y a 14 heures 30 min
décryptage > France
Coûteux principe de précaution

Lubrizol : qui va payer l’addition pour les exploitations agricoles touchées ?

il y a 14 heures 32 min
light > People
Carnet rose
Nabilla a accouché d’un petit garçon
il y a 6 heures 33 min
pépites > Environnement
Pas désintéressés
A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine
il y a 7 heures 2 min
pépite vidéo > Politique
Islam
L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demander à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté
il y a 8 heures 11 min
pépite vidéo > Histoire
Historique
Israël : découverte d'une grande cité vieille de 5.000 ans
il y a 8 heures 40 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
On ne migrera pas vers d'autres planètes selon Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019 ; Sur Mars, Curiosity découvre les traces des dernières étendues d’eau ; Saturne a plus de lunes que Jupiter : découverte de 20 nouveaux satellites naturels
il y a 9 heures 37 min
décryptage > Santé
Perte de chance

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

il y a 12 heures 52 min
décryptage > Environnement
Mutins de Panurge

Cette épidémie de pensée magique qui se répand chez les activistes de l’environnement

il y a 13 heures 23 min
décryptage > Sport
Surhumain

Un marathon en moins de deux heures : jusqu’où pourra-t-on repousser le corps humain en matière d’exploits sportifs ?

il y a 14 heures 30 min
décryptage > Economie
Sans vision

Budget 2020, une occasion ratée

il y a 14 heures 30 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

il y a 14 heures 33 min
© Reuters
La Roumanie a connu une croissance de 7% entre 2007 et 2011
© Reuters
La Roumanie a connu une croissance de 7% entre 2007 et 2011
Jackpot

Roumanie, Malte, Pologne... Ces pays pour lesquels l’Europe continue d’être une machine à générer de la croissance

Publié le 23 novembre 2012
Les pays entrés en 2004 ou 2007 étaient – et restent – plus pauvres que la moyenne de l’UE. Cependant, huit de ces douze pays réduisent leur écart et poursuivent donc leur "rattrapage" en dépit de la crise économique.
Pierre Verluise est Docteur en Géopolitique et enseigne la Géographie politique à la Sorbonne, au Magistère de relations internationales et action à l’étranger de l’Université Paris I. Auteur de plus d’une quinzaine d’ouvrages, il vient de publier avec...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Verluise
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Verluise est Docteur en Géopolitique et enseigne la Géographie politique à la Sorbonne, au Magistère de relations internationales et action à l’étranger de l’Université Paris I. Auteur de plus d’une quinzaine d’ouvrages, il vient de publier avec...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les pays entrés en 2004 ou 2007 étaient – et restent – plus pauvres que la moyenne de l’UE. Cependant, huit de ces douze pays réduisent leur écart et poursuivent donc leur "rattrapage" en dépit de la crise économique.

Considérons le PIB par habitant en standards de pouvoir d’achat (SPA) UE-27 base 100. Pour juger de l’impact de la crise économique engagée en 2008, comparons les données de l’année qui la précède – 2007 – et celles de 2011. En cinq ans, quels sont les nouveaux pays membres qui se sont appauvris ou enrichis de manière relative par rapport  à eux-mêmes et à la moyenne de l’UE ?

Notons d’abord que la crise économique a eu des conséquences néfastes pour la Slovénie (PIB par habitant en SPA UE base 100 : -4%), l’Estonie et la République tchèque(-3%), Chypre (-1, comme la France).

En revanche, huit des douze nouveaux États membres réduisent leur écart à la moyenne de l’UE de 2 à 11 points de pourcentage de 2007 à 2011.

Il s’agit des États suivants : Lettonie (+2%), Lituanie (+3%) ; Hongrie (+4%),  Bulgarie et Slovaquie (+5%), Malte et Roumanie (+7%), Pologne (+11%).   

La crise économique  n’a donc pas empêché  la poursuite du processus de "rattrapage" de  la majorité des nouveaux Etats membres par rapport à la moyenne de l’UE.

Les habitants des pays concernés le doivent d’abord à leur travail et ils ne sont en rien responsables de la gouvernance économique dans les anciens pays membres. Rappelons, cependant, que les nouveaux pays membres ont bénéficié durant toutes ces années des fonds européens qui avaient été prévus avant que la crise ne traverse l’Atlantique, en 2008. La Pologne est le premier pays bénéficiaire de la politique régionale de l’UE, compte tenu de sa superficie et de sa pauvreté relative (65% du PIB par habitant en SPA de l’UE base 100 en 2011).  Tout en amortissant les effets de la crise économique ces fonds peuvent  avoir contribué au "rattrapage".  A l’image des anciens Etats membres, les nouveaux Etats membres considèrent ces fonds comme un dû. Certains, par exemple en Hongrie, y voient une juste compensation des quatre décennies de communisme. Une posture qui mériterait un bon débat.

Quoi qu’il en soit, ces résultats – parfois surprenants – invitent à penser que l’UE peut encore être un facteur de croissance économique, à travers la reprise de l’acquis communautaire et un usage judicieux des fonds de la politique agricole commune et de la politique régionale qui constituent les deux principaux postes du budget actuel de l’UE. Il faudrait encore ajouter les Investissements directs étrangers, notamment allemands.

Voilà qui éclaire une partie de la bataille présente au sujet du prochain budget de l’UE. Les nouveaux Etats membres, qui reçoivent généralement plus qu’ils ne versent au budget, entendent bien préserver cette manne. La France – qui espère préserver la Politique agricole commune, voire la politique régionale dont les Départements et Régions d’Outre-mer bénéficient – peut être leur alliée. Singulier retournement de l’histoire, la France – réservée sur les élargissements de 2004 et 2007 – espère aujourd’hui trouver dans les nouveaux Etats membres un soutien… Deuxième retournement de l’histoire, le Royaume-Uni voire l’Allemagne qui ont milité pour les élargissements voudraient bienmaintenant réduire la facture.

L’étude complète est accessible sur Diploweb.com : Pierre Verluise, UE-27 : Crise mais rattrapage des Nouveaux Etats membres ?

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

05.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

06.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

07.

Comment l’imaginaire occidental a réinventé la Rome antique

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
yoda
- 23/11/2012 - 20:55
A générer de SOUS oui !!!!!
pris aux autres pays qui agonisent !!!!!!
kettle
- 23/11/2012 - 16:39
Facile
L'EU envoi ses usines dans les pays de l'Est. Juste un exemple, le thé Twinings est maintenant 100% made in Poland (delocalisation subventioné par l'EU). Dans le meme dans la Pologne envoi ses chomeurs toucher les allocs en Angleterre ou ils seront nourri logé et blanchi a l'oeil.


vangog
- 23/11/2012 - 11:57
La France subventionne sa propre désindustrialisation
grâce aux fonds Européens structurels ou de compensation, émanation de la social-démagogie mise en place par Mitterand-Delors-Lamy a l'échelle Européenne.
En finançant les infrastructures des pays pauvres "entrants", sans leur demander de compensation sociale ni fiscale, les pays historiques dits"riches", subventionnent leurs propres délocalisations.
L'argent qui revient a la France sous forme de PAC ne permet pas de compenser cette "perte industrielle", fait enrager les Anglais, et crée une distorsion de concurrence en matière agricole, préjudiciable a un épanouissement harmonieux de nos agriculteurs, pieds et poings liés aux subsides Européens!
Notons que ces "usines à vases communicants", inventés par nos socio-démagogues Européens, ne font que préserver l'influence des anciens caciques des partis Socialistes des ex-dictatures, qui ont habilement conserve leurs postes de direction, malgré la chute du mur de la honte Socialiste!
Pour préserver le revenu de nos agriculteurs, nous subventionnons notre désindustrialisation ainsi que des "piscines thermales", des "aéroports sans avions ni clients", des autoroutes qui conduisent directement a l'usine des ex-apparatchiks Socialistes..