En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

04.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

05.

Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?

06.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

07.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Les femmes seraient-elles devenues drôles ?

02.

Benoît XVI, père spirituel de Besancenot ?

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

05.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Perdus

Après le ratage des Gilets jaunes, la droite impuissante sur la réforme des retraites

il y a 1 heure 49 min
décryptage > International
Election présidentielle américiane

Joe Biden, fantôme poids plume d'Obama ?

il y a 3 heures 9 min
décryptage > France
Et pendant ce temps-là...

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

il y a 3 heures 26 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le jour où de Gaulle est tombé sous le charme de Jackie Kennedy

il y a 4 heures 51 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le débat public peut-il se passer des Libéraux ?

il y a 4 heures 52 min
décryptage > France
Il n'est pas trop tard

Contre la pensée bourgeoise – celle du politiquement correct – osons être révolutionnaires !

il y a 4 heures 52 min
pépites > Justice
MoDem
François Bayrou a été mis en examen pour complicité de détournement de fonds publics
il y a 13 heures 33 min
Madrid
COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité
il y a 15 heures 3 min
light > Culture
The White House Plumbers
HBO prépare une série télévisée sur le scandale du Watergate
il y a 18 heures 36 min
pépite vidéo > International
Incendies
Les images impressionnantes du ciel orange à Sydney
il y a 19 heures 49 min
décryptage > Politique
Vrai combat

Fini de rire, la République s'attaque à la Haine

il y a 2 heures 50 min
décryptage > Politique
Pour une nuit, pour la vie ?

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

il y a 3 heures 20 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex
il y a 3 heures 54 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sportif, ce nouveau héros de temps de paix

il y a 4 heures 51 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Elections 2020 : les enjeux du combat face à Donald Trump

il y a 4 heures 52 min
décryptage > Economie
Paroxysme

Services publics paralysés et pression fiscale record : tous les symptômes d’une faillite programmée du système français

il y a 4 heures 52 min
light > Culture
Classe politique
Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly
il y a 13 heures 56 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 5 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 41 min
pépite vidéo > Europe
Auschwitz
Angela Merkel déclare que la mémoire des crimes nazis est "inséparable" de l'identité allemande
il y a 19 heures 5 min
pépites > France
Pédagogie
Retraites : Edouard Philippe présentera "l'intégralité du projet du gouvernement" mercredi prochain
il y a 20 heures 14 min
© Reuters
Georges Marchais, secrétaire général du PCF de 1972 à 1994, est mort il y a quinze ans.
© Reuters
Georges Marchais, secrétaire général du PCF de 1972 à 1994, est mort il y a quinze ans.
Fais tes valises, on rentre à Paris

Anniversaire de la mort de Georges Marchais : qui de Mélenchon ou de Le Pen est son meilleur héritier ?

Publié le 16 novembre 2012
Quinze ans après la mort de Georges Marchais, certains osent la comparaison avec le nouveau leader du Front de Gauche. Mais la proximité idéologique avec Marine Le Pen peut pousser à se demander si elle ne serait pas elle aussi l'une de ses meilleures héritières.
Sylvain Crépon, docteur en sociologie et chercheur au laboratoire Sophiapol de l'université Paris-Ouest-Nanterre, étudie le Front national depuis le milieu des années 1990.Auteur de plusieurs travaux de référence sur l'extrême droite, ses recherches...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvain Crépon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvain Crépon, docteur en sociologie et chercheur au laboratoire Sophiapol de l'université Paris-Ouest-Nanterre, étudie le Front national depuis le milieu des années 1990.Auteur de plusieurs travaux de référence sur l'extrême droite, ses recherches...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quinze ans après la mort de Georges Marchais, certains osent la comparaison avec le nouveau leader du Front de Gauche. Mais la proximité idéologique avec Marine Le Pen peut pousser à se demander si elle ne serait pas elle aussi l'une de ses meilleures héritières.

Atlantico : 15 ans après sa mort, Georges Marchais demeure dans les esprits l'un des leader les plus emblématiques du Parti communiste français. Aujourd'hui, beaucoup ose la comparaison avec Jean-Luc Mélenchon, mais aussi avec Marine Le Pen. De qui aujourd'hui Georges Marchais serait le plus proche idéologiquement ?

 

Sylvain Crépon : Si on pouvait poser la question à Georges Marchais aujourd'hui, il répondrait sans hésiter et sans détour Jean-Luc Mélenchon. D'autant qu'il est le représentant de ce qui reste de la famille politique de Georges Marchais. Jean-Luc Mélenchon a aussi beaucoup copié la gouaille de Georges Marchais, il a capté son héritage communiste et son côté provocateur, notamment en soutenant des régimes que l'on peut qualifier de totalitaire, comme Cuba ou le Vénézuela.

 

Toutefois, il est étonnant de constater que Marine Le Pen se réclame elle aussi de Georges Marchais. Elle y prend même un malin plaisir. Lorsque j'ai eu l'occasion de l'interviewer, elle n'a pas hésité à affirmer cet héritage, notamment sur le made in France, la défense des travailleurs français et la lutte contre l'immigration et plus particulièrement celle qui pénaliserait les Français en tirant les salaires à la baisse. Georges Marchais avait repris à cette époque quelques thèses édictées par le Front national bien avant, notamment dans les années 70 à travers François Duprat, principal stratège du Front national.

 

Pour Marine Le Pen, il est stratégiquement intéressant de se revendiquer dans la ligne de Georges Marchais car l'électorat frontiste a beaucoup évolué ces dernières années en devenant le premier parti chez les ouvriers, les chômeurs ou plus largement les plus précaires et les plus fragiles socialement et économiquement.

 

Le Front national a repris le flambeau du vote contestataire qui était, auparavant, dévolu au parti communiste. Lorsque Georges Laveaux se demandait à quoi servait le parti communiste, il sous-entendait qu'il n'avait qu'une fonction tribunitienne que Georges Marchais exerçait à merveille, dans le but de canaliser le vote protestataire. Aujourd'hui, c'est très clairement le Front national qui joue ce rôle, sauf que, contrairement au PC, le report des voix aux seconds tours des élections, notamment présidentielles, est beaucoup moins net. Le Front national refuse de choisir entre la droite et la gauche et souhaite sortir de ce clivage conventionnel.

 

Georges Marchais a été rendu célèbre, entre autres, par ses fameux coups de gueule, notamment face aux médias et ses qualités de tribun. Dans le style, peut-on vraiment le comparer à un des deux leaders du Front de Gauche et du Front national ?

 

Il existe évidemment un côté Marchais chez Mélenchon. Ce qui est intéressant de constater, c'est le fait qu'à l'origine, ce dernier était un social-démocrate, qui avait voté oui à Maastricht et qui par la suite a pris des accents très populistes que pouvait avoir Georges Marchais. Il demeure toutefois une différence notable résidant dans le fait que Georges Marchais drainait le vote populaire, des ouvriers et des précaires alors que l'électorat de Jean-Luc Mélenchon est très peu populaire. C'est un électorat de la classe moyenne du secteur public, très politisé à l'inverse de celui de Marine Le Pen qui est sociologiquement proche des abstentionnistes. Ce n'est pas vraiment la voix du peuple. Marine Le Pen l'est beaucoup plus.

 

"Il faut stopper l'immigration officielle et clandestine. Il est inadmissible de laisser entrer de nouveaux travailleurs immigrés en France alors que notre pays compte près de 2 millions de chômeurs français et immigrés." C'est ce que déclarait Georges Marchais lors d'une réunion publique en 1980. Le Parti communiste est aujourd'hui beaucoup plus ouvert à l'immigration tandis que le Front national a pris un virage économique beaucoup moins libéral et plus protectionniste. Le FN n'est-il pas finalement plus proche du parti communiste originel que le Front de Gauche ?

 

Oui et non. La seule boussole idéologique du Front national, c'est l'identité. Tout se décline autour de cela : la lutte contre l'immigration, les frontières, l'Europe, la mondialisation... Ce n'était pas le cas pour le parti de Georges Marchais. Il était dans une optique purement électoraliste quand il abordait le thème de l'immigration mais cela n'était pas dans son ADN idéologique. Il faut se rappeler qu'il défendait l'Union soviétique dans le contexte de Guerre froide. On peut dire que de ce point de vue, Marine Le Pen reprend ces thématiques, mais le contexte a changé et la structuration du champs politique aussi. On ne peut pas dire qu'elle est l'héritière de Georges Marchais.

 

Quand Mélenchon, qui se réclamait de Georges Marchais, a été interrogé sur les idées nationalistes de son mentor et de son rapprochement avec les thèses développant la préférence nationale, il a tout de suite dit que ce n'était pas ce Georges Marchais là dont il se réclamait. Marine Le Pen au contraire souhaite précisément capter cet héritage. Elle a bien compris que cette dimension identitaire séduit énormément les classes les plus populaires.

 

Propos recueillis par Célia Coste

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

04.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

05.

Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?

06.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

07.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Les femmes seraient-elles devenues drôles ?

02.

Benoît XVI, père spirituel de Besancenot ?

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

05.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Marie-Hélène Para
- 16/11/2012 - 19:24
Degré zéro de la sociologie
"Le meilleur héritier de Marchais" : une problématique de notaire, pas de sociologue, et qui vous incline à promouvoir la Montretout de manière perverse.
vigil
- 16/11/2012 - 18:33
Marchais, un stalinien pur et
Marchais, un stalinien pur et dur qui ne cachait pas ses positions totalitaires, bien au contraire, et tout le bien qu'il pensait du grand parti frère de Moscou.
Ses frasques n'ont pourtant jamais empêchaient les médias de le choyer et de lui servir la soupe.
C'est ainsi, il vous sera toujours beaucoup pardonné si vous êtes de gauche ..... et encore si vous êtes de l'extrême gauche.
Il est temps de demander des comptes aux scribouillards complices.
Mani
- 16/11/2012 - 17:59
"qui de Mélenchon ou de Le Pen est son meilleur héritier ?"
Euh... qui aujourd'hui dans notre classe politique obéit en tout à Moscou ? Personne, j'espère bien...