En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

02.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

03.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

04.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

05.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

06.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

07.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi parle-t-on si peu de la jeune Palestinienne assassinée en Cisjordanie ? Parce que ce ne sont pas les Israéliens qui l'ont tuée !

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

ça vient d'être publié
décryptage > Science
maladies cardiovasculaires

Surmortalité et boissons sucrées : pourquoi cette étude qui rend responsable les édulcorants n’est pas valable

il y a 2 min 1 sec
décryptage > Politique
élections municipales 2020

LREM, cette coalition qui s’ignore ?

il y a 29 min 29 sec
pépite vidéo > International
Flammes massives
Sites pétroliers attaqués en Arabie Saoudite : la production mondiale de pétrole ralentie
il y a 14 heures 55 min
light > Insolite
constante menace
Un oiseau attaque et tue un cycliste
il y a 16 heures 24 min
pépites > Politique
toujours en poche
Emmanuel Macron évalue ses ministres avec une application
il y a 17 heures 44 min
pépite vidéo > Loisirs
Jamais deux sans trois
Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux
il y a 18 heures 39 min
light > Science
découverte scientifique
Des ingénieurs du MIT ont mis au point le matériau le plus noir de tous
il y a 20 heures 12 min
pépites > Terrorisme
Retour de tous les djihadistes en France ?
Des familles françaises de djihadistes portent plainte contre Jean-Yves Le Drian
il y a 21 heures 26 min
décryptage > Politique
analyse des résultats de votes des Régionales

Les deux France, celle qui taxe et celle qui paye

il y a 22 heures 45 min
décryptage > France
La fête hélas est finie

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

il y a 23 heures 21 min
décryptage > France
Atlantico-Business

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre !

il y a 21 min 40 sec
décryptage > International
Spectre de la guerre

De l’Arabie saoudite à Gaza, le Moyen-Orient est-il au bord de la conflagration généralisée ?

il y a 42 min 9 sec
pépites > Education
une prison à ciel ouvert ?
Les guerres de bandes gangrènent des lycées franciliens
il y a 15 heures 46 min
Art et nature font-ils bon ménage ?
Une forêt de 300 arbres voit le jour en plein milieu d’un stade de football
il y a 17 heures 10 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Démanteler les GAFA pour déséquilibrer le monde ? Fausse bonne idée

il y a 18 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"LECTURES D'ETE": "InQarcéré" de Jean-Pierre Marongiu

il y a 19 heures 17 min
décryptage > Science
nouvelle exoplanète k2-18B

Pourquoi la super-terre découverte par les astronomes est moins intéressante en soi que les méthodes qui ont permis de la repérer

il y a 20 heures 38 min
pépite vidéo > Justice
justice a été rendue
Condamné à 10 jours de prison pour cruauté envers un requin
il y a 22 heures 14 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La nouvelle Bataille d’Angleterre

il y a 23 heures 11 min
décryptage > Europe
La hausse de l’énergie ne s’arrête-t-elle donc jamais ?

Taxe carbone européenne : la fausse bonne idée

il y a 23 heures 30 min
© Reuters
Barack Obama face au "mur de la dette"
© Reuters
Barack Obama face au "mur de la dette"
Attention

Fiscal cliff : le plafond de la dette américaine, cette épée de Damoclès au-dessus de l'économie mondiale

Publié le 11 novembre 2012
Barack Obama doit faire face au "mur de la dette", un mécanisme qui pourrait procéder à 600 milliards de dollars de coupes budgétaires automatiques si démocrates et républicains ne parviennent pas à un consensus au Congrès américain. La dette américaine menace t-elle l'économie mondiale ?
Alexandra Estiot est économiste, spécialiste des Etats-Unis chez BNP Paribas.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandra Estiot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandra Estiot est économiste, spécialiste des Etats-Unis chez BNP Paribas.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barack Obama doit faire face au "mur de la dette", un mécanisme qui pourrait procéder à 600 milliards de dollars de coupes budgétaires automatiques si démocrates et républicains ne parviennent pas à un consensus au Congrès américain. La dette américaine menace t-elle l'économie mondiale ?

Atlantico : Quels sont les enjeux du fiscal cliff et du rehaussement du plafond de la dette ?

Alexandra Estiot : Le fiscal cliff est le résultat de la précédente législature et de la défaite de Barack Obama aux élections de mi-mandat en 2010 au cours desquelles la Chambre des représentants est passé sous pavillon républicain. Le parti a alors été tiré vers la droite par le mouvement du Tea Party dont bon nombre de membres jurent sur l'honneur de ne jamais augmenter les impôts.

 

Ces difficultés dans les négociations entre les deux chambres du Congrès et le président ont contraint Barack Obama a faire un certains nombre de concessions. Pour prolonger l'indemnisation du chômage de longue durée ou le taux réduit de cotisations sociales, il a ainsi du prolonger les Bush tax cuts, des baisses d'impôts décidées par son prédécesseur. A cela s'ajoute l'accord sur le relèvement du plafond de la dette conclut en août 2011 qui a conduit à la mise en place de coupes automatiques dans les dépenses.

L'ensemble de ces mesures était censé être temporaires. Pour cela, une date buttoir a été fixée : celle du 1er janvier 2013. Ce jour là, tout s'arrête : les baisses d'impôts accordées sous George W. Bush, l’indemnisation du chômage de longue durée, la fin du taux réduit de cotisations sociales alors que les coupes automatiques dans les dépenses prennent effet.

Autrement dit, si le Congrès n’annule pas les baisses automatiques de dépenses et/ou n’empêche pas la remontée des impôts, le budget du gouvernement fédéral sera réduitd’environ 600 milliards de dollars de façon automatique, soit 5% du PIB américain environ. Un choc violent qui équivaut à ce qu'a subit la Grèce en 2011. Dans un tel cas de figure, une récession est inévitable. Un accord doit donc absolument être trouvé pour étaler cet ajustement budgétaire sur plusieurs années.

Par ailleurs, la dette américaine devrait atteindre son plafond légal en février. Un accord peut-il être atteint avant cette date ?

Un plafond a été instauré il y a quelques années pour empêcher la dette de s'envoler. Mais en réalité, ce plafond a été sans cesse relevé au point tel que c’est devenu un non-évènementMais en 2011, il est redevenu un enjeu du fait de la poussée du Tea Party, un mouvement qui s'oppose profondément aux impôts, veut limiter les pouvoirs de l'Etat fédéral, notamment en l'empêchant de dépenser. Pour cela, ses membres s'opposaient clairement au relèvement du plafond.

Ainsi, une partie des républicains a exigé l'adoption d'un plan de réduction des dépenses à hauteur du relèvement du plafond accordé. La pression est montée d’un cran au début du mois de juillet 2011, jusqu'en août où l’éventualité d’un défaut des Etats-Unis est devenu envisageableUn accord a finalement été trouvé, mais Standard & Poor's a tout de même dégradé la note du pays qui perdit son triple A.

Le programme de Barack Obama, qui comprend des hausses d'impôts pour les plus riches, peut-il être compromis ?

Barack Obama ne pourra adopter sa politique en l'état actuel car il ne détient pas la majorité à la Chambre des représentants. Mais les démocrates ont gagné un siège supplémentaire au Sénat et gagné quelques sièges à la Chambres.

Les deux partis peuvent dire que le vote populaire des Américains leur a donné mandat. Les résultats n'ont pas été assez tranchés pour basculer la balance des pouvoirs.

Quelles sont les conséquences pour l'économie mondiale ?

Si un accord intelligent est trouvé pour étaler les 600 milliards de baisses de déficits sur trois ou quatre ans avec un plan clair et précis, l'économie américaine n'en souffrira pas, l'ajustement budgétaire étant limité année par année. Par ailleurs, l'incertitude fiscale pèse depuis le printemps sur l'économie américaine, ce qui pousse les entreprises à attendre avant d'investir et embaucher. Si un accord composé d'un plan fiscal clair est trouvé, cette incertitude sera levée ce qui facilitera l'investissement et l'emploi.

Autre scénario intermédiaire : si les démocrates et républicains ne parviennent pas à trouver un accord, ils peuvent décider de repousser la décision à l'année prochaine, ce qui prolongera alors l'incertitude. L'attentisme des entreprises se poursuivrait et l'économie américaine en pâtirait.

Si, faute d'accord, le fiscal cliff entre en action, quels seront les secteurs touchés par les coupes budgétaires automatiques ?

Les coupes budgétaires interviendront surtout dans le secteur de la défense. Mais le fiscal cliff est surtout dangereux sur le volet des recettes plutôt que celui des dépenses. Pour 500 milliards d'augmentation d'impôts, il n'y a que 100 milliards de baisses de dépenses d'autant plus que celles-ci sont budgétées sur l'année 2013, mais ne doivent pas forcément intervenir tôt dans l'année.

Le volet recettes du fiscal cliff s'exerce surtout par une pression à la hausse sur la fiscalité des ménages avec un hausse du taux d'imposition sur le revenu, une remonté du taux de cotisation sociale à son taux normal et sur l'indemnisation du chômage de longue durée. Les effets se feront fortement ressentir sur le revenu des Américains.

 


Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

02.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

03.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

04.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

05.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

06.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

07.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi parle-t-on si peu de la jeune Palestinienne assassinée en Cisjordanie ? Parce que ce ne sont pas les Israéliens qui l'ont tuée !

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
vangog
- 11/11/2012 - 16:17
Marrant comme ce type de "mise en garde"
Au demeurant fort juste, intervient toujours après les élections !...
Comme pour les élections Française, on préfère se polariser sur le charme et le charisme du candidat, en bref "la forme", avant le verdict, pour laisser le débat sur le fond se dérouler après les élections!
Les médias Américains seraient-ils gangrenés par le même mal qui gangrène nos médias Français?
Nous le saurons dans les six mois qui suivent, comme nous avons assiste au revirement miraculeux des médias Français après 6 mois de Flamby...