En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

03.

Beyrouth : la maison de Carlos Ghosn a été détruite par les explosions

04.

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott

05.

Train ou avion ? Le point sur les risques d’être contaminé par la Covid-19

06.

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

07.

Ces pays où continuent à partir les Français malgré le Coronavirus

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

ça vient d'être publié
pépites > International
Espoir pour les familles
Explosions à Beyrouth : un compte Instagram aide les habitants de la ville à retrouver les personnes disparues
il y a 12 heures 25 min
pépite vidéo > Environnement
Filière menacée
Pesticides : une dérogation accordée par le gouvernement pour sauver la culture de la betterave
il y a 13 heures 58 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le singe prend un bain et quand Mademoiselle souffle vingt bougies : c’est l’actualité aoûtienne des montres
il y a 15 heures 13 min
light > Culture
Disparition
Mort du philosophe Bernard Stiegler à l’âge de 68 ans
il y a 17 heures 50 min
pépite vidéo > Santé
Recommandations
Canicule et coronavirus : les bons gestes à adopter
il y a 18 heures 54 min
décryptage > France
Fines lames

La France orange mécanique (complément d’information) : merci de ne pas oublier les couteaux

il y a 21 heures 42 min
décryptage > Consommation
Origines des produits

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

il y a 22 heures 26 min
décryptage > Loisirs
"Voyage, voyage"

Ces pays où continuent à partir les Français malgré le Coronavirus

il y a 23 heures 10 min
décryptage > Economie
Relance européenne

L’Euro fort, bonne ou (très) mauvaise nouvelle pour la reprise ? Le match des arguments

il y a 1 jour 2 min
pépite vidéo > Politique
Solidarité avec le peuple libanais
Liban : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Emmanuel Macron à Beyrouth
il y a 1 jour 11 heures
pépites > International
Liban
Explosions à Beyrouth : le président libanais Michel Aoun rejette l’organisation d’une enquête internationale
il y a 13 heures 4 min
Liban
Beyrouth : la maison de Carlos Ghosn a été détruite par les explosions
il y a 14 heures 41 min
pépites > France
Enquête
Incendie à Anglet : un mineur de 16 ans mis en examen pour "destruction volontaire"
il y a 17 heures 7 min
pépites > Santé
0.800.06.66.66
Canicule et vague de chaleur : le ministre de la Santé, Olivier Véran, annonce la création d’un numéro vert
il y a 18 heures 30 min
décryptage > Santé
Transport collectif

Train ou avion ? Le point sur les risques d’être contaminé par la Covid-19

il y a 21 heures 21 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : Cognac Tonic, mieux que le Gin, optez pour un cocktail d’été "trendy"

il y a 21 heures 59 min
décryptage > High-tech
Mort de la concurrence ?

Pourquoi nous surfons de moins en moins en dehors de Google

il y a 22 heures 52 min
décryptage > International
"Le Liban n'est pas seul"

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

il y a 23 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint, l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 1 jour 10 heures
pépites > International
Voix de la France
Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique
il y a 1 jour 11 heures
© DR
Dans un article publié dans Le Point, Franz-Olivier Giesbert affirme : "la République sera laïque ou ne sera plus".
© DR
Dans un article publié dans Le Point, Franz-Olivier Giesbert affirme : "la République sera laïque ou ne sera plus".
La semaine Goldnadel

Non, la laïcité ne gagnerait rien à renoncer à son héritage judéo-chrétien

Publié le 05 novembre 2012
Cette semaine, Gilles William Goldnadel revient aussi sur l'appel à manifester de Jean-François Copé qui indigne la gauche.
Gilles-William Goldnadel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles-William Goldnadel est un avocat pénaliste aux prises de position contestataires, président fondateur d'Avocats sans frontières. Il fut le défenseur des accusés dans les affaires Sentier I et Sentier II, ainsi que dans l'Angolagate. Il est...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cette semaine, Gilles William Goldnadel revient aussi sur l'appel à manifester de Jean-François Copé qui indigne la gauche.

Lundi dernier, la gauche française était indignée, forcément indignée, après que Jean-François Copé a envisagé de faire descendre dans la rue les Français opposés à la politique gouvernementale. Comme si la rue était la propriété exclusive du peuple de gauche. Relayant ces protestations outragées, Thomas Legrand sur France Inter, ordinairement plus subtil, tentait de les justifier en suggérant que si le secrétaire général de l’UMP rameutait sur le pavé des protestataires contre le mariage homosexuel ou le vote des étrangers, les extrémistes de droite qui s’y joindraient feraient plutôt mauvais genre. Argument spécieux s'il en est. La gauche peut faire descendre dans la rue les enfants des collèges, des sans-papiers dans l’illégalité, des extrémistes de gauche soutenant des mouvements terroristes, tandis que la droite serait tenue de ne mobiliser que des contestataires polis et propres sur eux.

Dans le concert des indignés, il s’est trouvé, bien entendu certains, comme Monsieur le sénateur Assouline pour dire que la perspective d’une droite en cortège rappelait les ligues des années 30. Monsieur Assouline aurait pu évoquer la grande manifestation de soutien à de Gaulle en Juin 68, ou encore celle du 24 Juin 1984 à l’appel des parents d’élèves de l’enseignement privé : non, il fallait absolument évoquer les droites factieuses et fascisantes. Mon ami André Bercoff écrivait récemment qu’il était un moyen très commode de détecter les connards, c’était de repérer ceux qui voient des nazis partout. Je trouve que Bercoff exagère.



Jeudi 1er Novembre Le Point n’hésitait pas à faire sa couverture sur "cet Islam sans gêne". Suivait un article décomplexé de Franz-Olivier Giesbert intitulé "la République sera laïque ou ne sera plus" et dans lequel il écrivait notamment : "pardon de déranger les habitudes, mais il est temps d’en finir avec ce tabou si on veut éviter que la France, déjà en déclin économique, n’aille au devant de sérieux séismes civils, ethniques et religieux".

Peux-je faire remarquer que si l’on avait débuté plus tôt, sans crainte d’être taxé d’islamophobie, y compris, parfois, dans les colonnes du Point, la catastrophe que redoute son directeur s’annoncerait moins terrible ? 

Toujours dans la même publication, un article évoque les revendications islamiques de débaptiser les fameux marchés de Noël : la droite est vent debout contre cette idée, qui séduit certains à gauche, tel que le député socialiste de Paris Jean-Marie Le Guen : "il faut savoir ce qu’on veut. Si on veut une laïcité stricte et dire non à tous les communautarismes pour défendre la république,  il faut en passer par là". Je tiens Monsieur Le Guen comme un honnête homme, mais je pense qu’il se trompe. La laïcité ne gagnera rien en cédant sur la symbolique de la toponymie. En revanche, les Français y laisseraient ce qui leur reste encore de racines judéo-chrétiennes. C’est ainsi que les peuples meurent.

Lyssenkisme à la française (suite) : le rapport du professeur Séralini sur les OGM a beau avoir été décrédibilisé impitoyablement, au grand dam des éminences vertes - de José Bové à Madame Duflot - que le ministre de l’Agriculture continue imperturbablement à vouloir en tirer des conclusions politiques en infraction manifeste avec les décisions européennes.

Mais mieux vaut avoir tort avec Monsieur Seralini qu’avoir raison avec Monsanto.

Dans ce même ordre d’idées sulfureuses et destinées à montrer combien l’information scientifique était menacée par le moralisme de grande consommation, je prenais date, il y a quelques semaines sur une révision qui ne manquerait pas de s’imposer sur le dossier du Mediator. Je rappelle que je m’étais abstenu d’aborder la question dans ces colonnes, étant partie prenante, jusqu’à ce que les résultats de la procédure d’indemnisation fassent état d’un faible nombre de valvulopathies, dont peu de cas reconnus comme graves. Bien loin donc de la fameuse estimation de l’Afssaps, validée dans un bel ensemble médiatique, qui chiffrait le nombre de morts imputables au médicament de Servier entre 500 et 2000.

Dans la foulée de ce début de révision d’une affaire jugée par avance, Le Monde du 30 Octobre a interrogé sur le sujet deux éminents professeurs de cardiologie : extraits.

Question du journal au professeur Pierre Louis Michel : "Etes vous surpris du faible nombre de dossiers de patients ayant pris du Mediator chez lesquels pour l’instant, l’expertise révèle une atteinte des valvules cardiaques ?"
Réponse : "Les premiers résultats sur le faible nombre d’atteintes importantes des valvules cardiaques chez les personnes ayant pris du Mediator ne constituent pas une surprise. (...) Lorsque les deux rapports réalisés estimant le nombre d’hospitalisations et le nombre de décès imputables au Mediator sont parus, le professeur Jean Acar, grand spécialiste des valvulopathies dont je suis l’élève, a émis des réserves."
Quant au professeur Jean François Obadia, dans le même sens, il écrit : "les experts confirment qu’il existe moins de valvulopathies qu’on aurait pu l’imaginer."

Lorsque, il y a à peine plus d’une année, dans sa conférence, Aquino Morel, aujourd’hui brillante plume du président de la République condamna le laboratoire au nom de l’Igas, de nombreux journalistes présents dans la salle l’applaudirent debout.

Je suis sûr que ceux là vont préférer avoir tort avec Madame Frachon plutôt que de risquer d’avoir raison avec Monsieur Servier.

Ce même Jeudi 1er Novembre, Hollande et Netanyahu se retrouvaient à Toulouse. L’Israélien pour dire que l’islamisme radical a voulu la mort de Français chrétiens, musulmans comme juifs dans une caserne comme dans une école.

Le Français pour reconnaître que c’est ce nouvel antisémitisme fou qui met en péril aujourd’hui la République.

Reste encore à en persuader ses alliés de la gauche extrême qui manifestement n’ont toujours rien compris. Ainsi, ce texte abject publié sur slate.fr et repris avec gourmandise par Europalestine. Echantillon : "Je ne sais pas ce que Netanyahu a dû baratiner à Hollande mais visiblement il a du trouver les mots justes. J’attends des actes désormais. Va-t-on enfin se décider a lancer une vaste collecte de fonds pour venir prêter assistance à la communauté juive de France menacée d’extinction ? Organiser un téléthon géant avec Patrick Bruel et Michel Boujenah comme maîtres de cérémonie suppliant en pleurs le paysan bourguignon de verser quelques euros du fruit de ses vendanges afin de me restaurer dans ma dignité de citoyen appartenant à part entière à la communauté nationale ? Vais-je donc avoir ma tronche exsangue de pauvre juif perclus de traumatismes s’afficher sur toutes les colonnes publicitaires de l’hexagone avec écrit en gros : VOUS POUVEZ ENCORE LE SAUVER. Suivi d’une adresse internet sauvezunjuif.com, où les dons pourront être adressés ?"



Si demain le 6 novembre, Obama n’était pas réélu, prés de 90% des Français s’en trouveront mortifiés. Un récent sondage confirme en effet cette "obamania" française, qui arrive largement en tête en Europe. Cette obamaphilie qui fait reconnaître à l’honnête Corinne Lesnes, correspondante du Monde aux Etats-Unis que ce fut la couleur de la peau du candidat démocrate qui expliqua il y a 4 ans sa victoire et empêcha pendant longtemps les critiques.

Mais aujourd’hui, la déception venue, la même Corinne Lesnes de suggérer que ce serait bien d’élire à nouveau Obama, au nom, cette fois précisément, de ses manquements...

A Paris, lors du débat consacré aux élections américaines sur France 3, la comédienne Macha Méril lança à la cantonade un très compréhensible "nous souhaitons tous la victoire d’Obama". Et dans la presse française, du Figaro jusqu’à l’Humanité, l‘unanimisme est de rigueur.

Je parlerais bien de pensée unique. Encore faudrait-il considérer se trouver encore dans le domaine de la pensée. Ce serait d’une gentillesse unique.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (63)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
MatthieuB
- 09/11/2012 - 00:11
Mr Goldnadel, voyons!
Cette pseudo revendication de la défense d'un héritage "judéo-chrétien"
est, à vous lire, une énième stratégie (politique?) de dénigrement de votre UNIQUE ennemi : l'Islam! A plusieurs, on est plus fort(s)!!! Votre acharnement à défendre des terres occupées par vos coreligionnaires est stupéfiante...
Joséphine
- 08/11/2012 - 16:16
La laïcité n'a aucun racine juive
L'origine de la laïcité c'est la parole du Christ : "rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu". Cela va de pair avec l'intériorisation de la pratique religieuse, qui met l'accent sur le fond et non sur le rite, que le Christ reprochait aux pharisiens d'avoir vidé de son sens profond ("ce qui rend l'homme impur ce ne sont pas les aliments qui entrent dans sa bouche, ce sont les paroles mauvaises qui en sortent") . Il n'y a aucun fondement dans la Torah pour asseoir la laïcité. Israël est d'ailleurs un Etat théocratique.
mounette
- 07/11/2012 - 09:59
Oui il y a beaucoup à dire
Oui il y a beaucoup à dire sur le politiquement correct..malheureusement ce sont les media qui ont le pouvoir..
a part ça, bravo à la rélection d'Obama!non parce qu'il est noir comme cela a été dit, juste parce que dans son cas 4 ans c'est trop court.
D'ailleurs je ne comprends toujours pas pourquoi chez nous, le mandat présidentiel a été raccourci..