En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 10 heures 51 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 12 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 13 heures 16 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 15 heures 4 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 17 heures 4 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 17 heures 51 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 18 heures 11 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 18 heures 26 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 18 heures 56 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 19 heures 8 min
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 11 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 13 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 13 heures 21 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 15 heures 53 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 17 heures 32 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 17 heures 57 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 18 heures 17 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 18 heures 43 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 19 heures 3 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 9 heures
Les jeunes sont les premières victimes de la pénurie de l’offre et de l’envolée des prix des logements.
Les jeunes sont les premières victimes de la pénurie de l’offre et de l’envolée des prix des logements.
Home sweet home

Génération galère : les jeunes sacrifiés sur l'autel d'une politique du logement shootée aux bons sentiments

Publié le 02 novembre 2012
La trêve hivernale a pris effet jeudi. Jusqu'au 15 mars, les locataires ne pourront être expulsés de leur logement, même en cas de procédure judiciaire.
Alexis Normand est diplômé d'HEC et de Sciences-Po. Il poursuit son engagement public au travers de la Fondation Concorde.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexis Normand
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexis Normand est diplômé d'HEC et de Sciences-Po. Il poursuit son engagement public au travers de la Fondation Concorde.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La trêve hivernale a pris effet jeudi. Jusqu'au 15 mars, les locataires ne pourront être expulsés de leur logement, même en cas de procédure judiciaire.

La crise du logement frappe d’abord les jeunes. Parce qu’ils sont nés trop tard dans un monde trop vieux, les jeunes français subissent de plein fouet la crise du logement. La Fondation Abbé Pierre soulignait dans son rapport sur le mal logement de 2012 les difficultés croissantes des primo-accédants. En plus du quart de jeunes au chômage, "le logement se ferme aux salariés qui disposent de revenus corrects mais dont la pérennité n’est pas assurée". Or, la moitié des salariés de moins de 25 ans sont concernés par ces contrats précaires (CDD, Intérim, apprentissage etc.), quatre fois plus que la moyenne des actifs. 

Les jeunes sont les premières victimes de la pénurie de l’offre - estimée entre 800 et 900 000 logements - et de l’envolée des prix – les loyers ont augmenté de 30% entre 1999 et 2009 -. La part du revenu des moins de 25 ans consacrée au logement a doublé en vingt ans, dépassant 20%, contre près de 10% pour les 45-59 ans et 5 % pour les plus de 60 ans.

Le gouvernement ne se donne pas les moyens de ses ambitions

Face à l’ampleur de la crise, les annonces du gouvernement semblent incantatoires. Avec le blocage des loyers, le relèvement à 25% de l’objectif de logements sociaux par commune, ou encore la volonté de construire 500 000 logements par an, le gouvernement croit faire mieux que par le passé, sans innover en période de crise budgétaire.

Le blocage des loyers n’a rien d’une mesure structurelle. L’histoire montre qu’une telle mesure freine la rénovation du parc, une gageure alors qu’il s’agit d’inciter les propriétaires à faire des travaux d’isolation dont seules les locataires profitent. Pour être efficace, il faudrait cibler le blocage sur les petites surfaces louées aux bénéficiaires des Aides Personnalisées pour le Logement (APL), qui dopent abusivement les prix aux bénéfices des propriétaires.

Favoriser l’accès des ménages les plus modestes au logement social est un objectif louable. Mais le fait d’assigner aux communes un objectif de 25% de logement sociaux, quand plus de 60% de Français y sont éligibles, illustre l’inefficacité du système. Après une attente moyenne de 8 ans, seuls 50 000 nouveaux ménages par an accèdent au parc social, soit 1% des 4,3 millions de HLM. L’absence de mobilité de ceux qui dépassent les plafonds de revenus aggrave la pénurie. Le parc social trahit sa vocation initiale ; être un coup de pouce pour ceux qui démarrent dans la vie.

Enfin, doper la construction à 500 000 logements neufs par an ne peut se faire sans lutter contre la pénurie du foncier. Or, le gouvernement a choisi d’abolir contre l’avis des acteurs de l’habitat social la loi qui ajoutait 30 % de droits à construire aux terrains à bâtir. Malgré le relèvement du plafond du Livret A, le "Duflot" à la place du "Scellier", les mises en chantier plongent, avec seulement 300 000 logements neufs attendus en 2013 …

Réinventer la politique du logement

Une politique plus juste du logement social implique de cibler les publics les plus fragiles, en particulier les jeunes. Cela passe par des critères transparents d’attribution –un système à points?- et la baisse des plafonds de revenus d’éligibilité. Pour restaurer la mobilité dans le parc, la prise compte des revenus des locataires doit permettre d’ajuster les loyers sur ceux du marché immobilier local en cas de dépassement, au lieu de la majoration forfaitaire actuelle.

Pour promouvoir l’habitat social sans figer les statuts, pourquoi ne pas s’inspirer de l’Allemagne, où des partenariats publics-privé permettent à des opérateurs de financer et gérer les logements, accueillant pour une durée limitée les publics vulnérables en échange de subventions ?

Enfin, la France doit se donner les moyens institutionnels pour relancer la construction. Il est loin le temps où Haussmann perçait les avenues pour adapter Paris à la modernité. Aujourd’hui, la décision et les budgets sont fragmentés entre une multiplicité d’acteurs aux intérêts divergents ; Etat, régions, départements, communes, offices HLM. Qu’on songe que le nombre d’arrondissements n’a pas changé depuis 1860.... Une recentralisation paraît seule à la mesure de l’urgence dans les zones en crise. Malgré les prérogatives constitutionnelles des collectivités, l’Etat conserve le pouvoir des décisions pour des réalisations importantes, avec l’Opération d’Intérêt National ou le Projet d’Intérêt Général.

Une politique ambitieuse d’aménagement du territoire est le corolaire nécessaire de cette reprise en main. Puisque l’Ile-de-France étouffe par manque d’espace, l’Etat doit rééquilibrer le territoire autour des métropoles régionales. Le Commissariat général pour l’Egalité des Territoires, dont la création est discutée, aura-il l’ambition du défunt Commissariat au Plan, instrument d’un Etat stratège au service des générations futures? 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
patho
- 05/11/2012 - 19:30
aux biens-pensants (laurentso, jerem etc.): petite histoire....
La loi surprotège les locataires (en place) et par ricochet pénalise ceux qui cherchent à louer (ayant des revenus modestes) et qui ne bénéficient pas de super-caution familiale. Cette évidence est niée par nos biens-pensants.

Ma belle-mère vit en HLM dans le 93, elle a demandé un HLM à Paris et on lui a dit qu'elle n'avait AUCUNE chance. Mes parents ne sont pas propriétaires. Ma femme et moi avons acheté un "de Robien" avec 100% d'emprunt. Je suis au chômage (je fais des CDD depuis 3 ans, souvent à temps partiel) et notre situation est TRES difficile. Notre locatrice ne paie pas et est quasi inexpulsable. Notre fils ne trouvera pas de location car nous n'avons pas les revenus pour être une caution valable, et ne pourra occuper notre logement "squatté".

Je déconseille fortement l'investissement immobilier, sauf peut-être pour des locataires avec des super-garanties (donc issus de familles aisées). C'est le résultat de cette politique: chute de la construction de logements (donc future hausse des prix) + location impossible pour des gens modestes: bravo !

Il faut libérer le logement de ces lois soi-disant "sociales" qui ont un effet exactement inverse.
jerem
- 03/11/2012 - 09:15
Comme l'herbe est toujours verte dans les tetes....
Petit rappel pour les afficionados de l'herbe toujoursp lus verte ailleurs:

les 18-34 ans : 30% vivent chez leurs parents

Chiffres 2008 (donc avant effet catastrophe)

france 5e apres le danemark , la finlande , lasuede et les pays bas.

suivent à 40% des 18-34 ans vivant chez leurs parents ....(attention herbe verte) : Royamue uni, belgique allemagne autriche luxembourg

Et dans les meilleurs du fond de la classe :espagne 50%, italie 55% comme la pologne (pourtant plus de 5% de croissance) et portugal


ALORS JEUNE quand on te bourre la tete avec l'herbe verte ailleurs , fait le en juste connaissance. oui il ya mieux a faire chez toi, mais ailleurs ce n'est pas l'eldorado

http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_OFFPUB/KS-SF-10-050/EN/KS-SF-10-050-EN.PDF

Quelle curiosité n'est il pas une espagne avec 55% de ses jeunes encore chez leurs parents avec un marché de bulle immoblilere et une surproduction commencée il y a plus de 20 ans et qui n'arrive toujours pas a s'ecouler pour ses jeunes.
Flexibilité, CDD et pas de logement .... la triple peine espagnole
jerem
- 03/11/2012 - 08:22
@Grwfsywash
vos jeunes precaires ont donc des parents largement aisés . c'est surement le cas de figure qui interesse. celui des enfants qui fournissent une caution parentale parce qu'ils le peuvent.

Au fait la donation desfiscalisée, il y a un moment que cela existe que cela permet d'anticiper la non imposition totale de la succession.