En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

04.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

05.

Plus précieux que l’or, le palladium : les raisons d’un envol des prix

06.

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

07.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

01.

Un concours de sosie de William et Kate Middleton

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

ça vient d'être publié
pépites > High-tech
Apple Pay
2020 : 99 % des cartes françaises seront compatibles Apple Pay
il y a 12 heures 25 min
pépite vidéo > Media
Un bad buzz
Rognée d'une photo officielle : Vanessa Nakate dénonce un acte raciste
il y a 14 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dépendances" : une pièce de théâtre où la fratrie est mise en avant

il y a 18 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Là où chantent les écrevisses" : un roman qui a déjà conquis 4 millions de lecteurs

il y a 18 heures 30 min
décryptage > Santé
Un nouveau débat ?

Fongicides : ces lanceurs d’alerte qui plombent les débats scientifiques

il y a 19 heures 25 min
décryptage > Santé
Septicémies

Alerte à l’empoisonnement du sang : une mort sur 5 dans le monde causée par les sepsis

il y a 20 heures 58 min
décryptage > High-tech
Adieu l'intimité !

Cette si discrète entreprise qui pourrait faire que nos vies privées ne le soient… plus jamais

il y a 21 heures 18 min
décryptage > Economie
Attention !

Alerte au Coronavirus sur l’économie mondiale : une panique planétaire couve sur les marchés

il y a 21 heures 49 min
décryptage > Politique
Un parti à bout de souffle ?

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

il y a 22 heures 26 min
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Coronavirus : l'OMS fait évoluer son évaluation de la menace en la qualifiant "d'élevée" à l'international
il y a 1 jour 9 heures
pépites > Politique
Et après ?
Brexit : Quelles sont les démarches que les Français devront effectuer pour se rendre en Grande-Bretagne ?
il y a 13 heures 14 min
pépites > Santé
Conoravirus
Coronavirus : comment les Français atteints du virus sont-ils pris en charge sur le territoire ?
il y a 15 heures 59 min
décryptage > Politique
C'est grave docteur ?

Et Benjamin Griveaux dérailla gravement à la gare de l'Est…

il y a 18 heures 18 min
décryptage > Politique
Nouvelle technologie

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

il y a 19 heures 8 min
décryptage > Politique
Lendemains qui déchantent

L’Europe face à une gueule de bois post Brexit

il y a 20 heures 10 min
décryptage > Santé
Le fugitif

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

il y a 21 heures 11 min
décryptage > Société
Inquiiétude

De l’inquiétant au dramatique : ces réalités diverses qui se cachent derrière le chiffre global de la hausse des actes racistes et xénophobes

il y a 21 heures 33 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit à J-4 : Boris Johnson doit tout changer pour que rien ne bouge

il y a 21 heures 58 min
pépite vidéo > Social
Aucune réponse du gouvernement
Eric Drouet se confie sur sa décision de se retirer du mouvement des Gilets jaunes
il y a 1 jour 9 heures
pépites > Politique
Officialisation
Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, s’engage dans la campagne des municipales et sera tête de liste à Tourcoing
il y a 1 jour 10 heures
© DR
En augmentant la redevance télé, la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, souhaite améliorer la qualité des programmes sur les chaînes publiques.
© DR
En augmentant la redevance télé, la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, souhaite améliorer la qualité des programmes sur les chaînes publiques.
Zapping

SAV Filippetti : qu'est-ce qu'un bon programme télé ?

Publié le 05 novembre 2012
Le feuilleton mouvementé de l'augmentation de la redevance télé prend fin : elle sera portée à 131 euros, comme l'a confirmé Aurélie Filippetti. La ministre de la Culture souhaite ainsi améliorer la qualité des programmes.
François Jost est professeur à l’université Paris III où il dirige le Centre d'Etudes sur l'Image et le Son Médiatiques (CEISME). Il enseigne l’analyse de la télévision et la sémiologie audiovisuelle.Il est l’auteur, entre autres, de L’Empire du...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Jost
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Jost est professeur à l’université Paris III où il dirige le Centre d'Etudes sur l'Image et le Son Médiatiques (CEISME). Il enseigne l’analyse de la télévision et la sémiologie audiovisuelle.Il est l’auteur, entre autres, de L’Empire du...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le feuilleton mouvementé de l'augmentation de la redevance télé prend fin : elle sera portée à 131 euros, comme l'a confirmé Aurélie Filippetti. La ministre de la Culture souhaite ainsi améliorer la qualité des programmes.

Atlantico : En augmentant la redevance télé, la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, souhaite améliorer la qualité des programmes sur les chaînes publiques. elle fustige notamment des programmes comme les "scripted reality" (des faits divers racontés sous forme de fiction à l'aide de comédiens). Comment peut-on définir un programme de qualité ?

 

François Jost : Il existe plusieurs options pour parler de la qualité. Tout d'abord, c'est celle sous-jacente au cahier des charges de la télévision publique, c'est-à-dire le fait de dire qu'il y a certains genres qui sont a priori de qualité. On pense par exemple au théâtre en direct, aux séries américaines dites "politic TV". Selon moi, cette définition est bien trop restrictive. Il faut se méfier d'une définition par genre. L'idéal d'une télévision de qualité serait qu'il y ait de l'information, de la distraction, de la culture... mais que tout soit bien fait. Ce n'est donc pas en excluant des genres que l'on fait du qualitatif.

 

Actuellement, quand France Télévisions dit qu'elle va remonter le niveau qualitatif de ses chaînes en proposant du théâtre et que le groupe programme une très mauvaise pièce, elle se trompe de direction et elle ne contente même pas son public.

 

Le deuxième critère que l'on rencontre, c'est le respect des engagements des cahiers des charges. Par exemple, si on applique cela aux journaux télévisés : ne pas faire de micro-trottoirs, ne pas reconstituer un événement que l'on a pas vu, etc.

 

Troisièmement, les chaînes se doivent de respecter leurs promesses. Beaucoup d'entre elles attirent les téléspectateurs en leur promettant certaines choses et délivrent un contenu totalement différent. L'exemple de la télé-réalité est l'un des plus évidents car elle prétend représenter la réalité alors qu'elle scénarise la totalité de ses programmes !

 

Actuellement, France Télévisions travaille sur l'indice de satisfaction des téléspectateurs. Cela n'est pas suffisant car cela peut conduire à une vision totalement populiste et démagogique de la qualité des programmes. Il faudrait arriver à d'autres critères.

 

En dernière instance, la qualité se juge par rapport à l'invention que l'on peut apporter dans chaque genre. Le fait de ne pas se tenir à un format type, ce qui est la tendance lourde actuelle, peut être une piste de réflexion.

 

Existe-t-il une hiérarchie dans les programmes en termes de qualité ?

 

L'expression de qualité a repris du service avec les séries américaines. Elles ont engendré aux Etats-Unis ce terme de "quality TV". Cependant, ces programmes sont diffusés sur des chaînes qui s'opposent au commercial.

 

Plus largement, on constate que la qualité est très souvent liée à la capacité d'une œuvre à porter un regard juste sur la réalité. Pour moi, il devrait également y avoir d'autres choses, notamment le fait que le programme soit libre et nouveau dans sa forme et dans son fond. Il faudrait donc remettre la créativité au centre de la conception des programmes.

 

Doit-on nécessairement faire de la qualité à la télévision publique ?

 

Oui, mais cela ne veut pas dire du culturel. Il y a des engagements définis pour faire de la culture : adaptation du patrimoine, émissions d'histoire, films historiques... C'est une définition de la qualité mais ce n'est pas la seule. La qualité peut exister dans tous les genres. Beaucoup d'émissions de variété ont été diffusées pour leur grande qualité. Très souvent la qualité est même venue de ces émissions de divertissement, comme le Petit Rapporteur ou encore Nulle part ailleurs.

 

Une télévision publique doit présenter des programmes pour tout le monde mais pas forcément en même temps. Il faut accepter que certaines émissions ne fassent pas forcément beaucoup d'audience mais qu'elle puisse représenter chacune des personnes qui payent la redevance dans sa diversité.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

04.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

05.

Plus précieux que l’or, le palladium : les raisons d’un envol des prix

06.

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

07.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

01.

Un concours de sosie de William et Kate Middleton

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
patho
- 05/11/2012 - 22:29
Pourquoi un audiovisuel public domestique ?
Quel est la plus-value de la télévision publique en France ? Selon moi, aucune ou très faible. Donc la télévision publique ne se justifie pas en France. Idem pour la radio publique. Par contre, OK pour une télévision qui participe au rayonnement de la culture française à l'international payée par le contribuable. Là je vois une utilité.
papounet1er
- 05/11/2012 - 19:22
Vous avez dit Qualité? Ouaf-Ouaf-Ouaf!!!!
Mais comment Madame Fillipetti, dont la plus grande qualité est de parler à tort et à travers en se mêlant des affaires des autres, peut elle parler de qualité des programmes de télévision?
Que sait elle de la qualité "perçue" par les téléspectateurs? Les chiffres de l'audimat?
La qualité "définie" par rapport à un cahier des charges (en guise de référentiel) cela se limite à de la conformité réglementaire.
Elle détourne un concept industriel pour l'appliquer à milieu qui n'a pas de clients (ou alors ce sont les gouvernants...), mais des spectateurs aux sensibilités multiples, qui apprécient tous différemment le niveau de qualité qu'ils attribuent à un même spectacle.
Les programmes, qu'ils soient politiques ou artistiques sont ressentis à travers le prisme éducationnel, social et politique de chacun de ceux qui constituent le public. Il s'agit de référentiels individuels.
Alors NON Madame Fillipetti! Je vous le dis: je ne vous reconnais nullement le droit de définir la qualité des spectacles que j'entend regarder, et pour lesquels en plus vous m'augmentez la redevance!!!
Glabre et Ingambe
- 05/11/2012 - 19:06
pas de qualité sans juges objectifs
Faire de la qualité avec des incompétents qui s'écoute parler ?
Allons, allons, on ne peut prétendre cela qu'en se gorgeant d'argent public, autre nom pour "subventions".
Trop de "militants" et de politique dans cette pétaudière des médias publics.