En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

ça vient d'être publié
pépites > Justice
"Acab land"
Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée
il y a 1 heure 54 min
pépites > Social
Marche de la colère Acte II ?
Grève du 5 décembre : la police pourrait rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites
il y a 3 heures 24 min
pépite vidéo > Media
Bras de fer médiatique
Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants
il y a 5 heures 57 min
light > Culture
Polémique
"J'Accuse" : la collectivité Est Ensemble renonce finalement à demander la déprogrammation en Seine-Saint-Denis du film de Roman Polanski
il y a 6 heures 58 min
pépites > Religion
Nouvelle polémique ?
Vesoul : une religieuse catholique privée de maison de retraite pour son voile
il y a 8 heures 13 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Ingénu" de Voltaire : un Candide au pays des puissants, un Ingénu dans le monde

il y a 11 heures 8 min
pépites > Santé
Répondre à la crise
Le gouvernement dévoile son "plan d'urgence" pour l'hôpital public avec notamment une hausse du budget et une reprise de la dette
il y a 12 heures 4 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 13 heures 30 min
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 14 heures 26 min
light > Europe
Famille royale
Affaire Jeffrey Epstein : le prince Andrew décide de mettre fin à ses engagements publics
il y a 2 heures 39 min
pépites > Sport
Colère
JO 2024 à Paris : les hôteliers décident de suspendre leur participation à l'organisation des Jeux olympiques suite au partenariat avec Airbnb
il y a 3 heures 52 min
pépites > Justice
Lutte contre le terrorisme
Attentat déjoué dans le Thalys : le parquet national antiterroriste demande un procès pour Ayoub El Khazzani et pour trois autres suspects
il y a 6 heures 26 min
light > Culture
Oscar de la meilleure création du monde
Puy du Fou : le parc reçoit le prestigieux prix du Thea Award pour le spectacle "Le premier Royaume"
il y a 7 heures 34 min
pépite vidéo > Religion
A la rencontre des fidèles
Visite officielle du pape François en Thaïlande et au Japon
il y a 8 heures 51 min
décryptage > Santé
Mesures

Plan d'urgence pour l'hôpital public : comment le gouvernement ménage dangereusement la chèvre et le chou

il y a 9 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Misérables" : le réalisateur Ladj Ly casse la baraque

il y a 11 heures 21 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 12 heures 39 min
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 14 heures 12 min
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 14 heures 43 min
© DR
Ce livre est un peu le roman Harlequin du porno, ça rejoint les archétypes féminins d'exhibitionnisme et de masochisme.
© DR
Ce livre est un peu le roman Harlequin du porno, ça rejoint les archétypes féminins d'exhibitionnisme et de masochisme.
Décadence

Fifty shades of Grey : comment la subversion sexuelle est devenue plus aseptisée

Publié le 28 octobre 2012
Le tapage médiatique autour du livre érotique "Fifty Shades of Grey" peut surprendre, alors qu'en 1954 était publié "Histoire d'O", roman bien moins nuancé sur le sado-masochisme. D'après le sexologue Pasacal de Sutter, le puritanisme fait son retour en force dans notre société.
Pascal de Sutter est psychologue-sexologue et enseigne dans plusieurs universités de France et de Belgique, dont Lille et Metz. Il est l'auteur, avec Catherine Solano, de plusieurs ouvrages sur la mécanique sexuelle des hommes aux éditions Robert...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal De Sutter
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal de Sutter est psychologue-sexologue et enseigne dans plusieurs universités de France et de Belgique, dont Lille et Metz. Il est l'auteur, avec Catherine Solano, de plusieurs ouvrages sur la mécanique sexuelle des hommes aux éditions Robert...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le tapage médiatique autour du livre érotique "Fifty Shades of Grey" peut surprendre, alors qu'en 1954 était publié "Histoire d'O", roman bien moins nuancé sur le sado-masochisme. D'après le sexologue Pasacal de Sutter, le puritanisme fait son retour en force dans notre société.

Atlantico : Le tapage médiatique autour du succès du livre érotique Fifty shades of Grey est-il révélateur d'une subversion sexuelle plus aseptisée dans notre société ? Le livre Histoire d'O publié il y a presque un demi-siècle a la réputation d'être beaucoup osé...

Pascal de Sutter : On assiste à un retour du puritanisme en France, c'est une évidence.  Les gens croient qu'on a une société beaucoup permissive au plan sexuel, mais ce n'est pas vrai. Je suis intimement convaincu qu'on est en phase de grand puritanisme, qu'on n'a pas connu depuis les siècles passés. Il y avait beaucoup de plus de fantaisie dans les années 60-70, où les femmes se promenaient seins nus sur les plages. Il y avait des émissions un peu coquines à des heures de grande écoute, des  ouvertures aux relations extra conjugales et au mariage "open" alors qu'aujourd'hui il suffit de voir ce qui s'est passé avec l'affaire Dominique Srauss-Kahn, récemment. Qu'on le critique parce qu'il est accusé de viol c'est tout à fait compréhensible, mais qu'on le traîne dans la boue parce qu'il s'amusait à s'envoyer en l'air comme la majorité des hommes politiques, c'est quand même intéressant de voir que ça choque le public.

A propos du livre Fifty shades of Grey, il peut y avoir des livres tout à fait médiocres qui ont énormément de succès, grâce au "buzz". Ce livre est un peu le roman Harlequin du porno, ça rejoint les archétypes féminins d'exhibitionnisme et de masochisme, beaucoup femmes fantasment plus ou moins consciemment sur des situations où elles sont dominées et forcées à faire des choses sexuelles. Cela leur permet de garder intacte leur conscience, car elles ne le font pas volontairement mais sont "forcées" par un homme séduisant et manipulateur. Il y a tous les ingrédients classiques de l'érotisme féminin, je suis persuadé que toutes les femmes qui lisent ça sont effectivement simulées, excitées, ça leur fait beaucoup d'effet.

Des tas d'autres livres sont nettement mieux écrits et plus intéressants, mais celui-là a eu la chance d'avoir un grand battage médiatique car il a un côté sulfureux, même si lorsqu'on compare à Histoire d'O ou même au Marquis de Sade il y a deux siècles, on est loin du compte. C'est un petit peu pimenté, mais mélangé à un côté très soft et très romantique.

Dans les années 70, on acceptait facilement qu'un homme et une femme aient des relations sexuelles pour le plaisir d'avoir des relations sexuelles. Aujourd'hui, cette personne serait considérée comme obsédée, perverse, malsaine. Les gens se réfugient donc dans des choses palliatives, comme le cyber-sex, et ressentent une grande solitude sexuelle puisqu'il n'y a plus la rencontre de l'autre.

 A quoi est du ce retour au puritanisme?

Premièrement, l'effet de balancier est responsable : quand on va très loin dans un système, on retombe un peu dans l'autre, comme en politique. On passe de la droite à la gauche, il y a des allers-retours. On est donc passés d'une société très permissive à une société moins permissive.

L'autre phénomène, c'est le poids des musulmans de plus en plus important. Le monde musulman qui était très tolérant vis-à-vis de la sexualité, il y a 100 ans, même plus que le monde occidental,  est devenu malheureusement très puritain. Les musulmans sont de plus en plus dans une position de force, y compris au niveau du Conseil supérieur de l'audivisuel (CSA) pour imposer leur vision puritaine de la société n France. Il faut donc reconnaître qu'il y a une influence non négligeable de cette vision puritaine sur le mode français. La France est devenue plus puritaine que d'autres pays qui l'étaient autrefois davantage, comme l'Espagne et l'Italie.

Une jeune femme brésilienne a récemment vendu sa virginité sur Internet. Le sexe redevient tabou, mais peut-on dire qu'on assiste à une marchandisation massive du sexe, notamment avec l'Internet? 

Je ne sais pas s'il y a une marchandisation du sexe massive, mais elle a toujours existé. Les femmes vierges s'achètent  tous les jours, la semaine passée j'ai eu un patient qui m'a déclaré qu'il avait acheté une femme vierge au Maroc, garantie par un certificat : si elle n'est pas vierge, il peut la renvoyer. Ce commerce se fait couramment depuis très longtemps.

Cette histoire de femme qui vend sa virginité  est assez ridicule, car il n'existe aucun élément objectif qui permet de dire qu'une femme est vierge. Certaines qui ne le sont plus ont un hymen bien marqué, et d'autres le sont encore avec un hymen déchiré. C'est comme lorsqu'on dit qu'un homme est vierge, c'est n'importe quoi, on ne peut pas le prouver.

Mais cela montre effectivement que l'Internet permet de trouver toutes les fantaisies possibles et imaginables en terme de sexualité, ce qui n'était pas possible avant son apparition. 

Est-il indispensable de rendre le sexe moins "tabou"?

Ça l'est, oui, car il a une corrélation statistique et sociologique tout à fait fascinante entre le puritanisme et la violence. Plus un pays est puritain, plus il y a la guerre et la violence car il y a une frustration sexuelle chez les hommes et les femmes. Les pays où l'on pratique l'excision comme le Pakistan, l’Érythrée  la Somalie, ou l'Afghanistan, sont des pays en guerre depuis des décennies. Les pays où les gens sont les plus heureux et les plus pacifiques, comme l'Islande, le Danemark, les pays scandinaves ou le Canada sont les pays où il y a grande tolérance envers la sexualité, une grande liberté des femmes.

C'est injuste car les hommes ont toujours plus de liberté sexuelle que les femmes. Il y a très peu de cultures où un homme qui a de relations sexuelles avant le mariage, ou avec une prostituée va faire scandale. Mais les hommes sont frustrés car ils n'ont pas accès aux femmes dans certains pays. De plus, dans de nombreux cas, les hommes n'ont pas assez d'argent pour aller vers des prostituées, ou ces dernières sont persécutées, et/ou exécutées, donc très difficiles à trouver. Les hommes sont extrêmement frustrés, et donc violents.

Il convient de canaliser la sexualité des hommes et des femmes. Ou bien on la laisse s'exprimer dans le consentement mutuel, le respect de l'autre, dans une expression  tolérante de la sexualité. Ou bien on la brime, on la prohibe, on met toutes sortes de blocages, et on a toutes sortes de dérives violentes. C'est pour cela que le puritanisme est quelque chose de dangereux. A l'époque où l'Europe était très puritaine, comme à l'époque de l'Inquisition, on a vu les dérives. Le continent était extrêmement violent et envahissait le restant de la planète. 

Comment rendre le sexe moins tabou ? 

Cela passe par l'éducation sexuelle, dans les écoles. Il faut vraiment apprendre aux jeunes à fonctionner de manière épanouissante dans leur sexualité, à mieux connaître l'autre sexe, mieux le respecter, mieux pouvoir l'aimer. Il est nécessaire d'apprendre aux hommes à mieux donner du plaisir aux femmes et aux femmes de donner du plaisir aux femmes, apprendre à tolérer que l'autre dise non et comprendre quand l'autre dit oui.

Si on avait une plus grande compréhension et tolérance vis-à-vis du  fonctionnement sexuel, il y aurait beaucoup moins de viols, d'agressions, et de problèmes entre les deux sexes. C'est souvent à cause d'une ignorance grasse que les hommes en arrivent à des comportements violents. 

Propos recueillis par Ann-Laure Bourgeois 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
vlang
- 28/10/2012 - 18:19
Gris c'est gris
Je viens d'ouvrir ce livre et j'en ai parcouru le début... je ne crois pas que j'irai plus loin... que de niaiseries !
Me suis fait avoir pas le battage médiatique ..et je regrette
Ganesha
- 28/10/2012 - 16:55
Redmonde
Vous avez raison, Histoire d'O est très majoritairement lu par des hommes qui se placent dans la peau de l'héroïne, O.
La nouveauté avec ce livre (50 nuances...) c'est qu'il semble être réellement lu par des femmes, qui peut-être se rendent compte et regrettent que le féminisme ait complètement castré les mâles...
géodith
- 28/10/2012 - 13:37
J'étais en Bulgarie cet été
Les filles sont habillées comme nous, dans les années 70-80, je les regardais en me rappelant comment moi, j'étais habillée à cette époque et mon fils (18 ans) me dit " Regarde, on dirait des putes !"
Oui, on devient puritains, merci l'Islam...
On n'a rien gagné de plus, nous les femmes, ces dernières années et on va toutes être bachées sous peu. Quant au sexe et à la liberté de conception, nous allons être à nouveau soumises. Un enfant quand je veux, si je veux, vous connaissez ?....Réagissez, Mesdames.