En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Reuters
Lance Armstrong a été déchu de tous ses titres par l'UCI lundi.
Tricheur(s)
Affaire Armstrong : ces autres sportifs dopés qui ne méritent pas de garder leurs titres
Publié le 23 octobre 2012
Lance Armstrong a été déchu de ses titres hier par l'UCI et son nom a été tout simplement rayé du palmarès de la Grande Boucle après un rapport accablant de l'agence américaine antidopage. Il met en lumière le programme perfectionné du septuple vainqueur du Tour de France pour se doper ainsi que ses mensonges. Une sanction méritée qui pourrait s'appliquer à tant d'autres sportifs.
Philippe David est cadre dirigeant, travaillant à l'international.Il a écrit trois livres politiques : "Il va falloir tout reconstruire", ouvrage qui expliquait le pourquoi du 21 avril,  "Journal intime d'une année de rupture", sorti en 2009 aux...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe David
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe David est cadre dirigeant, travaillant à l'international.Il a écrit trois livres politiques : "Il va falloir tout reconstruire", ouvrage qui expliquait le pourquoi du 21 avril,  "Journal intime d'une année de rupture", sorti en 2009 aux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lance Armstrong a été déchu de ses titres hier par l'UCI et son nom a été tout simplement rayé du palmarès de la Grande Boucle après un rapport accablant de l'agence américaine antidopage. Il met en lumière le programme perfectionné du septuple vainqueur du Tour de France pour se doper ainsi que ses mensonges. Une sanction méritée qui pourrait s'appliquer à tant d'autres sportifs.

La nouvelle est tombée hier à l’heure du déjeuner. L’homme considéré comme le plus grand champion cycliste de tous les temps avec sept victoires dans le Tour de France a vu ses sept titres lui être retirés, ces sept Tours étant désormais des épreuves sans vainqueur ni palmarès.

Armstrong n’est aujourd’hui plus rien qu’un champion déchu, pris dans les mailles du filet de l’USADA (Unites States Anti Doping Agency) qui a dévoilé au monde entier la supercherie des « années Armstrong ». Croulant sous les preuves, l’UCI (Union Cycliste Internationale) qui est comme tout le monde le sait un modèle dans la lutte contre le dopage, a finalement décidé de retirer l’ensemble de ses titres sur la « Grande Boucle » à l’américain.

 Cependant, Lance Armstrong, qui n’a jamais été pris en flagrant délit de dopage, n’aura pas eu la chance d’autres vainqueurs dopés qui sont passés entre les mailles du filet. Revue de détail dans différents sports :

Football- Allemagne de l’ouest 1954

 Le dopage n’existe pas que dans les sports individuels mais également dans les sports collectifs et ne date pas d’aujourd’hui. La preuve ? La victoire de la République Fédérale Allemande lors de la Coupe du Monde 1954. Battus 8-3 par la Hongrie en phase de poules dans un match où les allemands avaient fait preuve de beaucoup d’agressivité, blessant la star hongroise Puskas qui joua le reste de la compétition diminuée, les deux équipes se retrouvèrent en finale. Rapidement menés 2-0, les Allemands s’imposèrent finalement 3-2 dans ce qu’on appelle encore aujourd’hui outre-Rhin « le miracle de Berne ». Il y a deux ans, en 2010, le comité olympique allemand a ouvert les archives et affirmé à la face du monde que les joueurs allemands étaient dopés à la pervitine, drogue psycho-stimulante et euphorisante, connue également sous le nom de « drogue du soldat » car massivement utilisée pendant le seconde guerre mondiale. Pour la petite histoire, les Allemands, en plus d’être dopés, purent compter sur le soutien total de l’arbitre anglais Mr Ling qui refusa un but valable et n’accorda pas un penalty flagrant aux hongrois. Suite à ces révélations des Allemands eux-mêmes, le titre n’a pas été retiré à la Mannschaft. Il faut dire que, plus de 50 ans après et nombre de joueurs hongrois n’étant plus de ce monde, ceci n’aurait pas voulu dire grand-chose pour les « vrais » champions du monde.

Athlétisme- Allemagne de l’est 1985

Canberra, 6 octobre 1985. Ce jour là les athlètes est-allemandes sont vraiment au top. Les relayeuses du 4*100 mètres ( Silke Gladisch, Sabine Rieger, Ingrid Auerswald et Marlies Göhr) réalisent un chrono supersonique de 41.37s sur le 4*100 tandis que Marita Koch fait exploser le compteur sur 400 mètres en 47.60s. Bien évidemment, toutes sont négatives au contrôle anti dopage mais, lorsque le mur tombe quatre ans les plus tard, les archives de l’ex-RDA s’ouvrent et notamment celles sur le dopage qui était non pas une pratique courante mais une véritable institution là-bas avec, notamment, le turinabol oral fabriqué par le laboratoire VEB Jenapharm de Iéna (ce produit est d’ailleurs exposé au « DDR Museum » de Berlin).

Ces méthodes de dopage ont été décrites suite à l’ouverture des archives est-allemandes, en particulier celles de l’académie médicale militaire de Bad Saarow, dans le livre « Doping-Dokumente. Von der Forschung zum Betrug »  (Documents sur le dopage. De la recherche à la tromperie) écrit en 1991 par l’ex-lanceuse de disque et de poids est-allemande Brigitte Berendonk et son mari, le médecin spécialiste du dopage Werner Franke.

Aujourd’hui le record de Marita Koch tient encore tandis que le record du 4*100 féminin a été pulvérisé de 55 centièmes de seconde par les américaines lors des JO de Londres…

Athlétisme- 1988 Florence Griffith Joyner

En 1988, une athlète dont les transformations physiques laissaient pantois faisait exploser les records du monde du 100 mètres et du 200 mètres avant de remporter la médaille d’or du 100 m, du 200m, du 4*100 m et  la médaille d’argent du 4*400m aux Jeux Olympiques de Seoul en terminant, à l’image de Ben Johnson lors de ces mêmes JO, loin devant ses adversaires.

Inutile de dire que personne n’était, et n’est encore, dupe de ces performances dont le but, pour citer l’athlète intéressée « était de prouver que les Américaines pouvaient être largement supérieures aux Allemandes de l'Est ».

Florence Griffith-Joyner est décédée à 38 ans des suites d’une crise d’épilepsie deux ans après avoir fait un premier malaise cardiaque.

Cyclisme- 1988 Pedro Delgado

A cinq jours de l’arrivée à Paris, l’espagnol est contrôlé positif à la probénécide, un produit destiné à masquer les produits dopants. Le produit étant alors interdit par le Comité International Olympique mais pas encore par l’Union Cycliste Internationale, l’espagnol ne sera pas sanctionné et sera déclaré vainqueur du Tour 1988.

Cyclisme- 1996 Bjarne Riis

En 1996, le danois remporte le Tour de France en faisant exploser ses adversaires dans la montagne puisqu’il gagne une étape dans les Alpes et une autre dans les Pyrénées (son surnom dans le peloton était « Monsieur 60% » du fait de son taux d’hématocrite…).   

Le 25 mai 2007, il reconnaît avoir gagné la « Grande Boucle » en s’étant dopé. Le 7 juin de la même année, il est rayé du palmarès par l’organisation du Tour avant d’être réintégré au palmarès le 4 juillet 2008 avec mention de ses aveux…

Ces exemples choisis nous forcent à nous poser quelques questions :

Pourquoi, alors qu’il n’a jamais été contrôlé positif et qu’il n’a jamais reconnu s’être dopé, Armstrong perdrait il ses titres alors que Delgado ou Riis, par exemple, ont gardé les leurs ?

 S’il y a désormais une « jurisprudence Armstrong » qui verrait les titres et records douteux annulés, va-t-on annuler les titres et les records cités auparavant (qui sont, faut-il le rappeler, non exhaustifs) ?

Deux questions qui se posent parmi tant d’autres mais qui ne doivent pas nous faire perdre de vue que le cyclisme n’est pas le seul sport gangréné par le dopage. Loin de là, malheureusement.

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
02.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
03.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
04.
Un Américain a passé un an à ne manger que des aliments aux dates de péremption dépassées, voilà les leçons qu’on peut en tirer
05.
Arabie saoudite : mais pourquoi la France ferme-t-elle les yeux sur la condamnation à mort d’un jeune militant arrêté à 13 ans pour une manifestation à vélo ?
06.
Angela Merkel prise de tremblements en pleine cérémonie officielle à Berlin
07.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
05.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
06.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
05.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
06.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Thierry5635
- 24/10/2012 - 13:18
Opportunité médiatique
@fifi90
Je n'irai pas jusqu'à adhérer à votre conviction, mais vous avez peut-être raison et il faut reconnaître que :
* l'appréciation de l'affaire chez nous a été fabriquée par le magazine L'Equipe dont le comportement est loin d'être irréprochable (il suffit de se souvenir des appréciations d'un ancien sélectionneur victorieux de la Coupe du monde pour trouver des détracteurs de poids à cette publication). L'Equipe oublie bien volontiers les principes moraux quand ça l'arrange, p. ex. pour soutenir les affaires au bénéfice d'Alonso et ne pas censurer Giuntini quand elle s'amusait de manifestations racistes contre Hamilton;
* la médiatisation de l'affaire Amstrong arrange bien Contador qui revient en oie blanche tant le vilain Américain aurait été plus méchant que lui;
* et au même moment, une machination écarte Franck Schleck et vise à discréditer les frangins Schleck.
A qui profite le crime ? Vous avez peut-être raison, sinon sur l'innocence d'Amstrong, au moins sur les manipulations médiatiques qui servent opportunément d'autres intérêts.
fifi90
- 24/10/2012 - 00:41
Il est innocent
Je suis désolée, pour moi il est innoncent, trop de jaloux, ce n'est plus les témoignages mais des règlements de comptes sur fond de jaloux. AMSTRONG reste et restera un grand champion n'en déplaise à ses détracteur. C'est un complot très bien organisé qui sera démasqué un jour.
Thierry5635
- 23/10/2012 - 18:31
Justice et sport, je t’aime, moi non plus
Il n’y a pas que le cyclisme qui devrait mériter l’attention des fédérations et des juridictions de droit commun. Quand une triche manifeste fausse des résultats au profit de concurrents protégés par un système, le public ne comprend pas.

L’affaire Armstrong fait espérer qu’un jour peut-être, des instances se préoccuperont de ce qui se passe en F1 autour de la carrière d’Alonso, bénéficiaire de scandales énormes sans jamais être inquiété :
1) Stepneygate, affaire d’espionnage et de chantage en 2007 ;
2) Crashgate en 2008, affaire d’accident organisé au risque de blesser ou de tuer des tiers pour le faire passer de la dernière à la 1ère position d’un GP (ça a marché, il a gardé sa victoire, et en plus une banque espagnole lui a acheté un an après un volant chez Ferrari) ;
3) Radiogate, une course truquée pour que son équipier le laisse passer, ce au mépris des parieurs du monde entier et de règles qu’en plus la FIA a modifié pour le favoriser.

Mais avec l’affaire Armstrong, on se prend naïvement à espérer que la presse d’investigation, des instances et des tribunaux s’intéresseront un jour ou l’autre aux affaires Alonso.