En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

02.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

03.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

04.

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

05.

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

06.

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

07.

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

05.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

06.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

06.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

ça vient d'être publié
pépites > Economie
EMPLOI
Macron annonce une exonération de cotisations et 300.000 contrats d'insertion pour les jeunes
il y a 1 heure 50 min
pépites > Santé
SANTÉ
Macron souhaite le masque obligatoire dans tous les lieux publics clos
il y a 3 heures 8 min
light > France
FÊTE PERCHÉE
Un DJ va mixer en haut de la grande échelle des pompiers
il y a 3 heures 40 min
pépites > France
CORONAVIRUS
Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille
il y a 4 heures 23 min
pépite vidéo > France
DÉFILÉ
14 juillet : Trois miraculés d’une intervention au Mali vont défiler
il y a 5 heures 10 min
décryptage > Société
Des mots pour mentir

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

il y a 6 heures 46 min
décryptage > France
BACCALAURÉAT 2020

Baccalauréat 2020 : la cuvée coronavirus a été livrée

il y a 7 heures 11 min
décryptage > Economie
WIKI AGRI

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

il y a 7 heures 37 min
décryptage > Europe
UNION EUROPÉENNE

Union européenne : la réglementation sur les travailleurs routiers déchirent les Européens

il y a 8 heures 24 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

il y a 9 heures 28 min
pépite vidéo > Santé
FÊTE NATIONALE
Emmanuel Macron souhaite rendre le masque obligatoire dans les lieux publics clos
il y a 2 heures 1 min
light > Insolite
BON APPÉTIT
Une cliente trouve une tête de lézard dans sa bolognaise, l'enseigne s'excuse
il y a 3 heures 16 min
pépites > France
COMMÉMORATION
Nice commémore les quatre ans de l'attentat de Nice
il y a 3 heures 54 min
pépites > France
FRANCE
"MACRON ASPHYXIE L'HÔPITAL" une banderole déployée durant la cérémonie
il y a 4 heures 53 min
décryptage > Media
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 14 juillet en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 14 min
décryptage > Société
Inclusivement vôtre

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

il y a 7 heures 2 min
décryptage > International
INTERNATIONAL

Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

il y a 7 heures 21 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

il y a 8 heures 11 sec
décryptage > Science
SCIENCE

Coronavirus, 2eme vague et crise économique : 2020, l’été de la grande dissonance cognitive

il y a 9 heures 3 min
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 23 heures 40 min
© DR
Découvrez la région de haut en bas, avant de glisser sur les pistes immaculées.
© DR
Découvrez la région de haut en bas, avant de glisser sur les pistes immaculées.
Grand Large

Canada : quand histoire rime avec loisirs...

Publié le 20 octobre 2012
Mais aussi : Montréal, temple de l'art contemporain.
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi : Montréal, temple de l'art contemporain.

Au Grand Nord, on sort plus que l'on ne dort

Pour en savoir plus sur le Canada, rendez-vous sur le site de Peplum.fr. Cliquez ici

D'après une légende indienne, ce serait un loup affamé qui, à la recherche d'un nouveau terrain de chasse, donna sans le vouloir naissance au village de Stooick. À l'instar d'un explorateur foulant pour la  première fois un sol inconnu, l'animal déposa un carton ramassé en cours de route sur la terre conquise. Tandis que le pseudo drapeau grossissait, le nom du lieu fut raccourci à Stuie, « aire de repos agréable » en nuxalk, qui s'avère l'emplacement actuel du Tweedsmuir Park Lodge, un des premiers lodges de la côte ouest canadienne. Quand histoire rime avec loisirs, on fonce tête baissée.

Construit  en 1931 par un self-made-man anglais, Tommy Walker, le Tweedsmuir Park & Lodge brûla une vingtaine d'années après son érection, pour finalement être restauré par le Colonel Corbould et  changer une seconde fois de propriétaire en 2008, à qui l'on doit un spa de 110 m2. À ce propos, nombreuses sont les activités et surprises que propose cet établissement de luxe. Une salle de sport donnant sur l'extérieur, par exemple. Ancien bastion de chasseurs, récemment converti à l'écologisme, ce lodge de 10 chalets offre une vue splendide sur le paysage canadien. En avant pour une série d'exercices face à la montagne et aux lacs environnants ! Rien de tel avant d'aller skier.

La combinaison parfaite entre ciel et terre. Découvrir la région de haut en bas, avant de glisser sur les pistes immaculées. Quoi de plus pittoresque et romantique ? Surtout si l'on est bien accompagné. Départ en hélicoptère à cinq places, le ASTAR B2, star du domaine. Retour en ski à l'affût des grizzlis, entre autres ours bruns, que l'on retrouve le plus souvent avachis sur une pelouse tantôt congelée tantôt verdoyante.

 

Dominée par le plateau de Chicotin, la vallée de Bella Coola jouit d'un micro climat qui en fait le site le plus chaud du Canada en été. 70% de précipitations en moins. Un pronostic qui donne justement envie de se précipiter au Tweedsmuir Park & Lodge 

Fauvettes, lagopèdes, cincles d'Amérique, pygargues à tête blanche, colibris, chouettes, faucons, martins-pêcheurs accompagnent les voyageurs partout où ils vont, que ce soit dans les airs, autour du lac dans le cadre d'un pique-nique ou d'une randonnée en forêt, en montagne, au sommet d'un volcan, au-dessus d'un glacier, en amont d'une rivière en quête de saumons migrateurs...

On les dit fadas au Canada. Si le terme se révèle quelque peu excessif, la fadeur n'est pas de rigueur, en tout cas, dans ce pays a priori glacial. Il faut bien lutter contre le froid ! En termes d'hospitalité, la chaleur embrasse l'ensemble du continent ; en termes de climat, elle se concentre dans une vallée qui porte à la fois bien et mal son nom. Bien, du fait de sa beauté et que les gens y sont détendus. Mal, parce que la température y est plus élevée que dans les autres régions du Grand Nord. 

Vive le Québec artistique !

Pour en savoir plus sur le Canada, rendez-vous sur le site de Peplum.fr. Cliquez ici

L'université de Montréal, UQAM, Concordia et bien sûr McGill... Avec respectivement deux universités francophones et deux universités anglophones, Montréal se pose comme une ville jeune et dynamique. Les bars de la rue Crescent, les restaurants branchés du Plateau, le Lac aux Castors où les plus intrépides patinent par un froid saisissant en hiver... Ce n'est pas parce que l'on se divertit que l'on ne peut pas s'instruire. Entre le Musée des Beaux-Arts et le Musée d'art contemporain, la culture est au rendez-vous. Et pas n'importe quelle culture ! Peintures, sculptures et installations diverses... Le monde entier rayonne dans cette portion artistique du Québec. Gros plan.

Fondée en 1860 par Mgr Francis Fulford, l'Art Association of Montreal avait pour but d’« encourager le goût des beaux-arts parmi la population de la ville ». De là, le nom qu'il acquit au fil de ses métamorphoses successives. Fort d'une collection de 38 000 objets, l'actuel Musée des Beaux-Arts de Montréal jouit d'une renommée internationale. Parmi les chefs-œuvres qu'il abrite se trouvent notamment Octobre de James Tissot. Exposée en ce moment à Orsay, dans le cadre d'une exposition portant sur l'impressionnisme et la mode, cette toile réalisée en 1877 suscite un puissant émoi chez quiconque la contemple. Tout de noir vêtue, le modèle saisit par sa posture, son regard, ainsi que son vêtement. Le jaune du feuillage en toile de fond contraste avec l'élégance de sa robe relevée en vertu des conventions régnant dans la capitale. El Greco (Portrait d'homme de la maison Leiva), Pieter Breugel le Jeune (Retour de l'auberge), Charles Le Brun (La déification d'Énée), François Boucher (L'Assomption de la Vierge), Auguste Renoir (Jeune fille au chapeau), Salvador Dali (Portrait de Maria Carbona), entre autres grands maîtres, répondent présents à l'appel des aficionados de l'art.

Composé de quatre bâtiments, le musée s'étend de part et d'autre de la rue Sherbrooke. Paradoxe intéressant : la façade authentique réserve un sort particulier aux artistes contemporains, tandis que l'aile moderne recèle des trésors de l'époque classique. Ce contraste flagrant a déclenché une vive polémique en son temps. En dépit de nombreuses innovations, telles qu'un plafond en caisson, allant de pair avec un éclairage sur rails, le nouveau pavillon, baptisé du nom de ses donateurs, Liliane et David M. Stewart, verse dans l'art décoratif et de design. Meubles, verre, argenterie, textile, céramique... Plusieurs pays, plusieurs styles s'y voient représentés, si bien que le visiteur oscille constamment entre passé et présent.

« La cloche a sonné, (…) mais oui, mais oui, l'école est finie ! ». Que faire alors ? Pour les étudiants de Concordia, la question ne se pose pas. Le Musée des Beaux-Arts, c'est la porte à côté. McGill non plus n'est pas loin. Pour les autres, ligne verte direction Angrignon. Les plus excentrés ne sont pourtant pas les moins motivés. Deux changements c'est beaucoup, mais cela vaut le coup.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Mani
- 20/10/2012 - 19:10
Facile !
"Canada : quand histoire rime avec loisirs" - si c'est une question, la réponse est "jamais".