En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

02.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

05.

Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé

06.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

07.

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 13 min 39 sec
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 1 heure 12 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 1 heure 56 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 2 heures 27 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 2 heures 51 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 3 heures 26 min
décryptage > Politique
Mouvement

Radioscopie d’un conservatisme français qui retrouve du poil de la bête

il y a 3 heures 48 min
pépites > Terrorisme
Hommage
Samuel Paty recevra la Légion d'honneur posthume et sera fait Commandeur des palmes académiques annonce le ministre de l'Education
il y a 4 heures 32 min
décryptage > France
Lutter sans renier ses principes

La démocratie face au piège du traitement de ses ennemis (islamistes) : petites munitions intellectuelles pour résister aux sophistes

il y a 5 heures 14 min
décryptage > France
Ecœurant

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

il y a 5 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 29 min 5 sec
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 1 heure 51 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 2 heures 13 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 2 heures 45 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 2 heures 58 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 3 heures 27 min
décryptage > Politique
LREM

Islamisme : Emmanuel Macron peut-il faire changer la peur de camp sans changer... sa majorité ?

il y a 4 heures 2 min
décryptage > Santé
Armes contre le virus

Plaidoyer pour une régulation de la lutte contre la Covid-19

il y a 4 heures 55 min
décryptage > France
Professeur décapité

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

il y a 5 heures 25 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Apple, LVMH et Airbus restent les trois entreprises préférées des jeunes diplômés qui s’inquiètent cependant des risques sur l’emploi

il y a 5 heures 30 min
© Reuters
SFR prêt à dégainer son offre low-cost ?
© Reuters
SFR prêt à dégainer son offre low-cost ?
Encore une révolution ?

Joe Mobile : à quoi joue SFR ?

Publié le 20 octobre 2012
Suite à l’annonce réalisée par l’un des dirigeants de SFR au mois de septembre, tous les spécialistes comme les consommateurs cherchent à en savoir plus sur Joe Mobile, la nouvelle marque proposée par le deuxième opérateur français.
Fabien Grenier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabien Grenier a co-fondé Forfaits-Sans-Engagement.fr, le comparateur des nouveaux forfaits mobiles Low Cost et sans aucun engagement.Actuellement co-fondateur d'une société de marketing à la performance, il a aussi travaillé chez Time Warner et Publicis.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Suite à l’annonce réalisée par l’un des dirigeants de SFR au mois de septembre, tous les spécialistes comme les consommateurs cherchent à en savoir plus sur Joe Mobile, la nouvelle marque proposée par le deuxième opérateur français.

Malgré le fait qu’aucune information officielle n’ait filtré, la campagne de buzzing de SFR a tourné à plein régime, les rumeurs vont bon train, comme ce fut la stratégie en début d’année de Free Mobile (souvenez-vous de la fusée énigmatique sur la page d’accueil). Mais la question centrale est : Va-t-on vivre une deuxième révolution en matière de téléphonie mobile en l’an 2012 ? Cette course à l’échalote va-t-elle rester qualitative pour les clients ?

 

Le point sur les rumeurs qui agitent la toile


En premier lieu, la campagne intrigante de SFR est plutôt réussie concernant Joe Mobile. A l’instar d’Apple (dans une moindre mesure), l’objectif est de faire parler les internautes et les intervenants du marché sans divulguer aucune information, si ce n’est des phrases énigmatiques ("Il n’y a pas que vos mobiles qui vont l’apprécier. Impatients ?").

 

A ce jour, les bruits de couloir qui reviennent sans cesse sont relatifs au service client qui se voudra sans doute intégralement en ligne (comme Sosh et B&YOU), ce qui permet de réaliser des économies substantielles.

 

Un forfait illimité à 17,99 euros ?


Economies qui permettront, peut-être, toujours selon les rumeurs, à SFR, ou plutôt Joe Mobile, de proposer une offre illimitée (appels, SMS, volume conséquent de data) à un tarif inférieur à celui de Free Mobile. Le chiffre de 17,99 euros par mois revient avec insistance.

 

Au niveau des innovations plus techniques, Joe Mobile pourrait être victime de sa communication puisque les attentes des consommateurs sont souvent trop élevées lorsqu’ils n’ont pas d’information. A ce titre, les idées fusent sur la toile, entre la possibilité de disposer de 2 cartes SIM (1 pour le mobile et 1 pour la tablette tactile = volume de data partagé), un accès au Cloud, ou encore, une vitesse de connexion ultra-rapide (le très haut débit mobile est déjà exclu, mais pas « la 3G+ de très bonne qualité » à plus de 12 Mo par seconde si l’on en croit une photo Instagram postée par Joe Mobile).

 

Un volume de data de 5 Go ?


Egalement, puisqu’il s’agira d’une offre sans engagement, et que le volume de data maximal est de 3 Go, « Joe » pourrait être tenté, afin de se démarquer, de proposer un nouveau plafond qui aurait valeur de norme, pourquoi pas 5 Go. Sur des marchés plus évolués que le nôtre, le plafond en est déjà à 15 Go (merci la 4G). Le récent envoi d’une infographie à tous les journalistes spécialisés va en tout cas en ce sens.

 

Le marché est-il prêt pour une nouvelle révolution ?


Evidemment, la diaspora du mois de janvier a donné le tournis aux concurrents de Free Mobile. Mais une nouvelle vague de ce type est-elle envisageable seulement 9 mois après ? Face à la simplicité de l’acte de résiliation, pourquoi pas, mais pas un tel tsunami.

 

De plus, les autres opérateurs, ont-ils les moyens de rétorquer ? B&YOU est plutôt dans une stratégie d’alignement réactif, au contraire de Sosh qui a mis du temps à proposer son forfait illimité à moins de 20 euros.

 

Enfin, en janvier, Free Mobile via Xavier Niel avait indiqué en avoir encore sous le pied, coup de bluff ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires