En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

02.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

05.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

07.

Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 42 min 36 sec
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 3 heures 7 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 4 heures 20 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 6 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 6 heures 57 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 7 heures 56 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 8 heures 40 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 9 heures 12 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 9 heures 36 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 10 heures 11 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 2 heures 44 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 3 heures 32 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 5 heures 32 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 6 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 7 heures 13 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 8 heures 36 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 8 heures 57 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 9 heures 29 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 9 heures 42 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 10 heures 11 min
© Flickr/Victor1558
"Les hauts responsables politiques français et les hauts fonctionnaires français ne savent pas de quoi ils parlent lorsqu'il s'agit d'entreprises."
© Flickr/Victor1558
"Les hauts responsables politiques français et les hauts fonctionnaires français ne savent pas de quoi ils parlent lorsqu'il s'agit d'entreprises."
Entrepreneuriat

Patron de gauche en détresse : "le PS n’a toujours rien compris à la culture d’entreprise"

Publié le 21 octobre 2012
Jean-François Rial, le PDG de "Voyageurs du monde", a voté François Hollande. Aujourd'hui, il s'en mord les doigts...
Jean-François Rial
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
 Jean-François Rial est PDG du groupe Voyageurs du Monde.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-François Rial, le PDG de "Voyageurs du monde", a voté François Hollande. Aujourd'hui, il s'en mord les doigts...

Atlantico : Vous avez voté pour François Hollande. Aujourd'hui, vous le regrettez. Pourquoi ? 

Jean-François Rial :  Je suis franchement un patron de sensibilités culturelles et personnelles de gauche depuis très longtemps. Mais les mesures prises par le gouvernement vis-à-vis des entrepreneurs me désolent. Ils sont ceux qui pourront peut-être demain sauver la France en termes de création de richesses, de recettes fiscales et de création d'emplois. Je n'ai rien contre le fait d'augmenter les impôts, je trouve ça même logique en période de crise. Simplement, on taxe l'intéressement. Lorsqu'on est un patron de gauche, comme moi, et qu' on a envie de partager le fruit de ses résultats avec ses salariés, on est pénalisé. Nous, nous attribuons à peu près un tiers de nos profits à nos équipes, sous forme de bonus, d'intéressements, etc… Je pense que c'est le comportement typique d'un patron de gauche. Mais ce geste civique est désormais taxé à 20%, alors que ce n'était pas le cas auparavant. En clair, on pénalise ceux qui vont jouer le jeu avec leurs équipes. Je suis désorienté par ce genre de mesures.

Il y a aussi eu l'affaire des "pigeons" et de la symbolique des plus-values… J'ai créé mon entreprise il y a plus de 20 ans, je ne suis pas un spéculateur. Je suis d'accord pour payer des impôts sur ma plus-value. J'ai vu beaucoup de gens autour de moi, pendant des années faire des montages plus ou moins légaux dans le but de ne pas payer leur plus-value. Moi, j'ai toujours payé mes impôts et mes plus-values en France, alors aujourd'hui je me sens cocufié. Contrairement à ce que racontent certains élus socialistes, la mesure qui fait passer la taxe sur les plus-values de 34% à 64%, concerne la majorité des créateurs d'entreprises parce que quand vous cédez votre entreprise, vous ne le faites pas pour 50 000 euros. Par exemple, personnellement je gagne 150 000 euros par an et bien je suis taxé sur mon premier euro de plus-value éventuelle. Si demain je voulais vendre, ne serait-ce qu'une toute partie de mon entreprise, je serais taxé à 65% sur mon premier euro de plus-value

Le gouvernement a reculé sur cette taxe...

Soit, le gouvernement a dit qu'il reviendrait sur cette loi, mais le simple fait d' yavoir pensé est incroyable.

Pensez-vous que la gauche n'a toujours pas la culture d'entreprise ?

Ce problème va au-delà de la gauche. Je pense que les hauts responsables politiques français et les hauts fonctionnaires français sont des gens brillants, mais ne savent pas de quoi ils parlent lorsqu'il s'agit d'entreprises. D'abord, ils ne sont pas proche de ce milieu et quand ils en sont proches, ils sont proches des patrons du CAC 40, qui ne sont pas des entrepreneurs mais des managers. Ils associent à l'entrepreneuriat, les notions de salaires mirobolants, de stocks options, qui n'ont rien à voir avec le quotidien des 99% d'entrepreneurs que je représente. 

La création de la Banque publique d'investissement (BPI) est un exemple parlant. L'objectif de la BPI est de financer la création d'entreprises en accordant des prêts. Ils ont créé cette BPI en regroupant des dispositifs qui existaient déjà auparavant. Les moyens mis à dispositions s'élèvent à 40 milliards, un montant absolument ridicule comparé à ce qui se fait aux États-Unis et en Angleterre. Quoi qu'il en soit, c'est plutôt une bonne chose. Mais cette BPI est une illustration du fait qu'ils ne comprennent rien à l'entreprise. Ils vont confier cette banque à un tas de directeurs issus de la fonction publique, alors qu'il vaudrait mieux y mettre des entrepreneurs à la retraite. C'est d'ailleurs ce que font les Américains et les Anglais. Quand on est un entrepreneur de gauche, et non pas un manager, on est désemparé. Je suis un entrepreneur perdu, parce qu'on a mis en place des systèmes d'intéressements qui donnaient plus de 3 millions d'euros à nos équipes et qui vont nous coûter 600 000 euros cette année,soit 20% du total participation et intéressement. Et après on nous explique que les entrepreneurs et les "Pigeons", c'est tous des mecs de droite qui s'en mettent plein les poches ? !

Propos recueillis par Alexandre Devecchio

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (35)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Liberte1776
- 27/10/2012 - 06:53
Un seul parti en France: l Etat
Autant les elites politiques francaises n ont aucun sens de l entreprise ni de l economie, autant M. Rial n a aucun sens politique ni historique. En France, il n y a ni droite ni gauche, ni aucun extreme. Il y a l ETAT. Point.
Depuis Colbert. Et meme Louis XI.

Frederic Bastiat n a eu aucun echo. Avant lui, Necker a ete ignore du Roi.

Alors oui la France a pu etre un grand pays grace a une vaste extension geographique, un climat tempere ou tout pousse, une demographie importante fournissant main d oeuvre et soldats.

Dans un monde globalise, c est fini les pigeons. Et c est tant mieux. M. Rial, dont j aime la compagnie, ne me compte plus parmi ses clients. Non pour une basse raison politicienne -- au contraire, je l admire dans son masochisme naif -- mais parce que ses tarifs incluent les hausses de taxe. Je refuse de financer l Etat francais. Je vis desormais a l etranger.

Hopeless. Droite comme gauche. Sarkozy n a rien liberalise en 5 ans. Chirac fut socialiste. Giscard obnubile par le monopole du coeur. Reste De Gaulle qui avait quelques principes liberaux malgre son etatisme de facade. Peut etre Napoleon III, petitement.

Non vraiment, faut etre maso...
zenitude
- 25/10/2012 - 14:21
@ROXYONE
vous dites '' La France est ce beau pays qui hélas fait fuir ses riches et attirent tous les pauvres de la planète…''

regardons autour de nous y a plus de riches .... sauf .....
zenitude
- 25/10/2012 - 14:15
@JP34 ouah! un patron de gauche?
moi je suis consterné par votre étroitesse d esprit qui vous pousse à vous poser cette question.