En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Un Officier de la CIA mort au combat en Somalie

03.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

04.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

05.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

06.

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

07.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

01.

Dangereuses stations-service

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 29 min 29 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 51 min 58 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je ne vis que pour toi" de Emmanuelle de Boysson : le Paris saphique, littéraire et artistique du début du XXe siècle. Un mélange subtil de fiction et de réel

il y a 1 heure 33 min
pépites > Justice
Justice
Affaire Carlos Ghosn : Rachida Dati a été placée sous le statut de témoin assisté
il y a 3 heures 45 min
pépites > Terrorisme
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : la Norvège autorise l'extradition d'un suspect vers la France
il y a 4 heures 58 min
pépites > International
Opération spéciale ?
Iran : un responsable du programme nucléaire, Mohsen Fakhrizadeh, aurait été assassiné
il y a 5 heures 26 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Cédric se veut soutenable et quand Franck prend son pied : c’est l’actualité frimaire des montres
il y a 7 heures 25 min
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 9 heures 14 min
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 10 heures 24 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 11 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 38 min 54 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'historiographe du royaume" de Maël Renouard : à la cour d'Hassan II, les caprices d’un roi et le sort du courtisan malgré lui. De belles pages romanesques mais quelques digressions sans intérêt pour le récit

il y a 1 heure 20 min
pépites > Politique
Ces images "nous font honte"
Producteur passé à tabac par des policiers : Emmanuel Macron réagit dans un long texte sur Facebook
il y a 2 heures 8 sec
pépites > France
Lutte contre le séparatisme
Le CCIF, menacé de dissolution par le gouvernement, annonce s'être auto-dissous
il y a 4 heures 33 min
pépites > Politique
Couac
Castex en marche arrière toute : finalement la "commission indépendante" ne réécrira pas l'article 24 de la loi "sécurité globale"
il y a 5 heures 15 min
light > Media
Esprit Canal
Sébastien Thoen aurait été viré de Canal+ après sa parodie de Pascal Praud pour Winamax
il y a 5 heures 46 min
light > Religion
Archéologie
Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant
il y a 8 heures 33 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 9 heures 49 min
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 10 heures 50 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 11 heures 5 min
Le ministre américain de la Défense, Leon Panetta, a évoqué la possibilité d'un "cyber Pearl Harbor".
Le ministre américain de la Défense, Leon Panetta, a évoqué la possibilité d'un "cyber Pearl Harbor".
S.O.S

Cyberguerre : sommes-nous en situation de faiblesse sécuritaire majeure ?

Publié le 18 octobre 2012
Suite aux cyberattaques dont plusieurs sociétés américaines et qataries ont été victimes en août dernier, le ministre américain de la Défense, Leon Panetta, a évoqué la possibilité d'un "cyber Pearl Harbor". Quels sont réellement les risques pour les Etats-Unis et la France ?
Daniel Ventre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Daniel Ventre est Ingénieur au CNRS. Il occupe également le poste de chercheur au CESDIP (Centre de Recherches Sociologiques du Droit et des Insitutions pénales).  Il est également chargé de cours à Telecom ParisTech et à l'ESSEC. Il est l'auteur de La...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Suite aux cyberattaques dont plusieurs sociétés américaines et qataries ont été victimes en août dernier, le ministre américain de la Défense, Leon Panetta, a évoqué la possibilité d'un "cyber Pearl Harbor". Quels sont réellement les risques pour les Etats-Unis et la France ?

Atlantico : Lorsque Leon Panetta met en garde contre un possible "cyber Pearl Harbor", que faut-il comprendre ? A-t-il peur d'une attaque étatique, terroriste, visant une cible militaire, civile... Ou peut-être un peu de tout ça ?

Daniel Ventre : La crainte de Panetta est celle qu'ont eue tous ses prédécesseurs, la même que celle qu'on tous les Etats. La crainte couvre en effet tous les champs que vous évoquez, attaque étatique, terroriste, cybercriminalité... Mais il évoque surtout l'éternel "cyber Pearl Harbor", menace d'une attaque majeure contre les systèmes les plus critiques du pays. Les propos de Panetta s'inscrivent dans le prolongement du discours sur la cybermenace, et ils ne sont pas plus alarmistes aujourd'hui qu'ils ne l'étaient il y a dix ans, où l'on parlait déjà de cybermenaces mettant en péril les Etats. Aujourd'hui son propos s'inscrit dans un contexte particulier, celui des tensions avec l'Iran, avec la Chine... il fait donc plus spécifiquement allusion à des menaces étatiques. Ce que l'on voit dans son développement, car il est ensuite question de définir des règles d'engagement pour le Département de la défense, de répliquer à des cyberattaques majeures. Il s'agit bien d'un message à l'intention des Etats agresseurs. Le cyberterrorisme n'est guère mentionné ces derniers temps...

Dans quelle chronologie faut-il lire cette déclaration : dans la continuité de l'affaire Aramco* ("nous découvrons que des adversaires ont des moyens conséquents") ou dans un contexte budgétaire et politique ("il nous faut plus de moyens") ?

Daniel Ventre : Les deux en même temps bien sûr. On ne peut ignorer l'ensemble des évènements de ces derniers mois:

  • la recrudescence des cyberattaques dans une région sous haute tension (Iran, Arabie Saoudite...) ;
  • augmentation de cyberattaques touchant des secteurs clefs de l'économie mondiale (industrie de défense, industrie nucléaire, secteur de l'énergie, secteur financier...) ;
  • la montée en puissance d'acteurs nouveaux sur la scène cyber : si l'Iran dispose vraiment d'importantes capacités cyberoffensives (et défensives), c'est une entrée sur la scène des cyberpuissances. Ce n'est que très récemment que l'Iran est apparu sur la liste des pays constituants une menace cyber... auparavant on focalisait sur la Chine, la Russie, la Corée du nord...;
  • en période de réduction des budgets, le cyber apparaît comme l'un des rares domaines où les crédits sont en hausse (pas seulement aux Etats-Unis d'ailleurs) ;
  • agenda politique aussi : élection présidentielle, l'administration Obama a peut-être besoin de marquer les esprits et se poser comme l'un des garants de la défense dans ce domaine, montrer qu'elle peut contenir la progression de l'Iran (ce qui serait à mettre à l'actif du bilan d'Obama).
     

N'est-ce pas nouveau chez les Américains de reconnaître aussi directement une faiblesse sécuritaire majeure ? Est-elle réelle ?

Daniel Ventre : L'argument de la faiblesse n'est pas nouveau. Cela fait partie des arguments qui justifient précisément les politiques de cybersécurité / cyberdéfense depuis 20 ou 30 ans aux Etats-Unis, mais surtout depuis le milieu des années 1990 où est apparue l'idée de menace de "cyber Pearl Harbor".

La France fait-elle le même constat ? Est-elle dans une situation de vulnérabilité comparable ? Le reconnait-elle publiquement ?

Daniel Ventre : Tous les Etats font le même constat puisqu'ils partagent tous un même environnement, cyber, dont les caractéristiques s'imposent à tous de la même manière.

________________________________________

* Aramco : En août, un virus informatique avait mis 30 000 ordinateurs de la compagnie d’État saoudienne Aramco hors d’usage. Aramco s’occupe notamment de raffiner et d’exporter le pétrole saoudien.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
zelectron
- 18/10/2012 - 15:31
Après eux le déluge !
l'impréparation vient du fait que les élites qui nous gouvernent sont beaucoup plus occupé à se faire la guéguerre entre-eux que de considérer avec sérieux quoique ce soit.