En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 7 heures 6 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 7 heures 55 min
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 8 heures 40 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 10 heures 7 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 10 heures 26 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 13 heures 51 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 14 heures 30 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 14 heures 52 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 14 heures 54 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 14 heures 55 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 7 heures 30 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 8 heures 17 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 9 heures 33 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 10 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 13 heures 33 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 14 heures 19 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 14 heures 36 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 14 heures 53 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 14 heures 54 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 14 heures 55 min
© Reuters
En cas d'échec des négociations, Marisol Touraine a promis de légiférer sur les dépassements d'honoraires.
© Reuters
En cas d'échec des négociations, Marisol Touraine a promis de légiférer sur les dépassements d'honoraires.
Hors budget

Exception française des dépassements d'honoraires : comment se sortir de l'un des pires systèmes européens ?

Publié le 17 octobre 2012
La négociation entre l'assurance maladie, les complémentaires santé et les syndicats touche ce mercredi à sa fin. Si un accord n'est pas conclu, la ministre de la Santé, Marisol Touraine a déjà promis de légiférer sur les dépassements d'honoraires.
Gaétan Lafortune est économiste sénior à la Division de la santé de l’Organisation de coopération et de développement économiques. Il s’occupe notamment de la base de données Eco-Santé OCDE qui fournit un large éventail de statistiques sur la santé et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gaëtan Lafortune
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gaétan Lafortune est économiste sénior à la Division de la santé de l’Organisation de coopération et de développement économiques. Il s’occupe notamment de la base de données Eco-Santé OCDE qui fournit un large éventail de statistiques sur la santé et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La négociation entre l'assurance maladie, les complémentaires santé et les syndicats touche ce mercredi à sa fin. Si un accord n'est pas conclu, la ministre de la Santé, Marisol Touraine a déjà promis de légiférer sur les dépassements d'honoraires.

Atlantico : Les négociations entre les complémentaires santé, l'assurance maladie et les syndicats concernant les dépassements d'honoraires toucheront à leur fin dès demain. En cas d'échec des négociations, quelles solutions s'offrent au gouvernement pour lutter contre ces dépassements ?

Gaëtan Lafortune : Une solution doit être impérativement trouvée pour mieux réglementer les pratiques de dépassements d’honoraires et s’assurer qu’elles ne conduisent pas à des problèmes d’accès aux soins.

Les dépassements d’honoraires doivent être mieux encadrés dans tous les domaines, mais en particulier  bien sûr en chirurgie et obstétrique où ils sont les plus courants et les plus élevés.

Quelle est la situation des autres pays européens ? Est-elle pire qu'en France ?

La France est la seule parmi les pays européens et les autres pays de l’OCDE à faire cette distinction entre médecins de secteur 1 (payés aux tarifs fixés par la Sécurité sociale) et médecins de secteur 2 (libres de fixer des dépassements d’honoraires). 

Dans les pays avec des systèmes nationaux de santé (comme le Royaume-Uni et le Canada), les consultations et les actes médicaux sont gratuits au point accès et les médecins ou établissements sont directement payés par l’assurance maladie. Il n’y a pas de marge de négociation entre le médecin et le patient. C’est la même chose en Allemagne pour les 85% de la population qui sont affiliés à l’assurance maladie publique.

Dans les systèmes nationaux, lorsqu’il existe un secteur privé, les médecins sont libres de fixer leurs honoraires, mais les paiements doivent venir des patients ou de l’assurance privée.

Comment expliquer cette exception française ?

Cette exception française résulte de deux phénomènes : le premier, c’est que le niveau et la structure des tarifs fixés par la Sécurité sociale ne correspond plus dans certains domaines aux charges assumées et aux honoraires attendus par certaines catégories de médecins libéraux ; le deuxième, c’est que la très vaste majorité de la population en France a une assurance complémentaire qui prend en charge tout ou partie de ces dépassements d’honoraires. Les patients ne sont donc pas tous directement exposés à ces dépassements, ce qui les rend moins sensibles aux prix des consultations ou des actes.

Mais ces dépassements d’honoraires posent deux types de problèmes : un problème d’accès aux soins pour ceux qui n’ont pas de couverture complémentaire ou pas une bonne couverture et pour les bénéficiaires de la CMU-C (que les médecins refusent parce qu’ils ne peuvent pas facturer des dépassements). De plus, les dépassements d’honoraires, s’ils ne sont pas mieux maîtrisés, se répercutent tôt ou tard sur les primes d’assurance complémentaire, qui représentent une charge pour les ménages. Les personnes ayant les revenus les plus modestes devront se tourner vers des assurances complémentaires offrant une moins grande couverture.

Peut-on alors prendre exemple sur nos voisins européens ? Sur quel pays plus particulièrement ?

Il n’y a pas vraiment de solution miracle à aller chercher dans un pays ou un autre. Dans le contexte actuel de fortes contraintes budgétaires en France et de croissance très faible des dépenses en général et des dépenses de santé en particulier, il est difficile d’envisager des revalorisations significatives des honoraires remboursés par la Sécurité sociale, sauf si ces augmentations pouvaient être compensées par une réduction des volumes de soins non appropriés. Cela nécessite de mieux évaluer la pertinence des actes et de s’entendre avec les professionnels sur des objectifs de réduction de ces actes.

D’autre part, un certain rééquilibrage des tarifs pourrait être envisagé entre certains actes et certaines spécialités, même si bien sûr cela entraînerait une forte opposition de la part des spécialités qui seraient "perdantes" (qui verraient leurs actes moins bien remboursés).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (24)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Titan75
- 22/10/2012 - 00:34
Cette Marisol Touraine
Est tellement odieuse qu'elle se plait à humilier et à insulter le "petit personnel" jusqu'à le faire pleurer. L'élite socialiste dans toute sa splendeur.
Titan75
- 22/10/2012 - 00:31
Et Cahuzac a fait fortune
Avec une clinique de luxe dans le 8eme à Paris pour des implants de cheveux. Clinique ouverte avec sa femme. Il n'était évidemment pas concerné par le conventionnement puisque chirurgie "esthétique". Une très grosse fortune amassée avec cette activité. Najat BelKacem qui perd ses cheveux pourra toujours aller se faire soigner dans cette clinique.....
Titan75
- 22/10/2012 - 00:24
Savez-vous que cette femme ministre est odieuse ?
Avec ses collaborateurs mais aussi et surtout avec le "petit personnel". Oui une femme odieuse, méprisante, arrogante, prétentieuse, habitée par une haine qui la ronge. Une femme très dangereuse derrière ses sourires crispés de façade. Pire qu'une sangsue.