En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Les fans d'Apple peuvent camper jusqu'à plusieurs jours devant les Apple Stores pour être parmi les premiers à détenir le nouveau-né de la marque.
Ah, ah, ah, la queue leu leu !

iPhone 5, Harry Potter et autres sorties de produits stars : quand la science explique les interminables files d'attente devant les magasins

Publié le 16 octobre 2012
A chaque fois qu'Apple sort un nouveau produit, des milliers de fans affluent devant les Apple Stores, parfois plusieurs jours à l'avance, pour être les premiers à acquérir l'objet. Un comportement moutonnier qui s'explique pourtant scientifiquement...
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A chaque fois qu'Apple sort un nouveau produit, des milliers de fans affluent devant les Apple Stores, parfois plusieurs jours à l'avance, pour être les premiers à acquérir l'objet. Un comportement moutonnier qui s'explique pourtant scientifiquement...

2 millions d'acheteurs le premier jour sur Internet, 5 millions d'exemplaires vendus le premier weekend en boutiques... et surtout des centaines et des centaines "d'Apple maniaques" faisant la queue le long des trottoirs. Pour un "simple" téléphone. A chaque fois que la marque à la pomme sort un nouveau joujou, c'est le même phénomène : les fans se massent - parfois plusieurs jours à l'avance - devant les Apple Stores afin d'être les premiers à acquérir le précieux gadget.

Et si derrière ce comportement moutonnier se cachait en réalité une explication scientifique ?

Selon le site Marketwatch, faire la queue est une expérience partagée. Or, la plupart des gens réagissent fortement aux expériences communes. Ainsi, le consommateur a l'impression de gagner en camaraderie ce qu'il perd en temps passé à faire la queue : "on est tous dans la même galère, donc autant en profiter pour sympathiser avec mon voisin de file d'attente".

"Faire du shopping est devenu un événement collectif", souligne Adam Hanft, consultant spécialiste des grandes marques.

De plus, en constatant qu'ils ne sont pas les seuls à attendre pour acheter un produit, les consommateurs s'auto-persuadent de la pertinence de leur achat. Les sociologues appellent cela la "preuve sociale". Selon ce principe, un individu ne sachant quoi faire ou quoi penser, aura tendance à adopter le comportement ou le point de vue d'autres personnes.

Enfin, les détaillants expliquent que faire attendre un consommateur permet d'éveiller l'attention du public. Ainsi, une fois le battage médiatique passé, les gens seront toujours désireux d'acheter un produit s'ils ont vu toute la folie initiale que cet objet a généré.

Selon Daniel Ladik, professeur de marketing à l'université de Seton Hall (New Jersey), la profusion de produits contribue sans doute à expliquer ces nouveaux phénomènes de files d'attente. Il estime que les consommateurs n'y trouveraient pas leur compte si tous les produits étaient facilement accessibles. A contrario, un sentiment de rareté - qu'il soit réel ou créé - suscite l'excitation du consommateur et flatte son ego. "C'est ce que j'appelle la paradoxe du choix", explique Daniel Ladik.

Petit voyage autour de la planète pour découvrir en vidéo les files d'attente des fans d'Apple lors de la sortie de l'iPhone 5 :

A Tokyo et Sydney

A Paris

A Hambourg

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

06.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

07.

Yémen, la situation évolue discrètement cet été à l'abri des regards des vacanciers

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

06.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ravidelacreche
- 16/10/2012 - 11:27
interminables files d'attente devant les magasins
Comme dans les pays communistes, somme toute .
Charles25
- 16/10/2012 - 10:44
Ca explique aussi le syndrome
Ca explique aussi le syndrome du "nous sommes les seuls qui" ou du "il n'y a qu'en France que"
Deckard
- 16/10/2012 - 09:06
Des moutons quoi.... 2000 ans
Des moutons quoi.... 2000 ans de civilisation pour ça.