En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

La réaction de la femme de Griveaux

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 1 sec
Symbole du Printemps arabe
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est mort à l'âge de 91 ans
il y a 2 heures 24 min
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 4 heures 9 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 5 heures 24 sec
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 6 heures 43 min
décryptage > Société
Triste réalité

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

il y a 7 heures 26 min
décryptage > France
Génération Ouin Ouin ?

Fracture sociale française : toutes les fragilités ne se valent pas

il y a 8 heures 1 min
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 18 heures 47 min
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 22 heures 1 min
pépites > Santé
Multiplication de cas
Selon l'OMS, le monde doit se préparer à une "éventuelle pandémie"
il y a 23 heures 14 min
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 20 min 42 sec
pépites > Economie
Redressement des finances publiques
La Cour des comptes exhorte le gouvernement à accélérer la baisse des dépenses
il y a 2 heures 50 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 4 heures 39 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 6 heures 11 min
décryptage > Environnement
Oscillation Arctique

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

il y a 6 heures 57 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Coronavirus : un risque de pandémie provoque une panique boursière, menace l’économie mondiale de blocage et fragilise le régime chinois

il y a 7 heures 47 min
décryptage > Santé
Inquiétudes

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

il y a 8 heures 15 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 19 heures 42 min
light > Justice
Conséquences judiciaires de la vague #MeToo
Harvey Weinstein a été reconnu coupable à New York d'agression sexuelle et de viol
il y a 22 heures 42 min
light > Media
Disparition d'une grande figure des médias
Mort d'Hervé Bourges à l'âge de 86 ans
il y a 23 heures 49 min
© NASA
Désormais, la NASA confie des missions d'approvisionnement spatiales à une société commerciale.
© NASA
Désormais, la NASA confie des missions d'approvisionnement spatiales à une société commerciale.
Objectif Lune

Les sociétés privées à la conquête de l’espace, les Etats vissés au plancher des vaches

Publié le 17 octobre 2012
La semaine dernière, la société Space X a fait décoller sa capsule "Dragon" à destination de la Station spatiale internationale. Pour la première fois, la NASA a confié une mission d'approvisionnement spatiale à une société commerciale.
Bernard Werber, écrivain prolifique à l'imagination débordante, est connu pour sa Trilogie des Fourmis, ses 14 romans et son aventure cinématographique avec Claude Lelouch. Son œuvre fait rencontrer mythologie, spiritualités et philosophie. Son dernier...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Werber
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Werber, écrivain prolifique à l'imagination débordante, est connu pour sa Trilogie des Fourmis, ses 14 romans et son aventure cinématographique avec Claude Lelouch. Son œuvre fait rencontrer mythologie, spiritualités et philosophie. Son dernier...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La semaine dernière, la société Space X a fait décoller sa capsule "Dragon" à destination de la Station spatiale internationale. Pour la première fois, la NASA a confié une mission d'approvisionnement spatiale à une société commerciale.

Atlantico : La firme aérospatiale privée Space X a réussi la première mission commerciale d’une série de douze commandée par la NASA. La sous-traitance de cette livraison de matériel et de vivres pour la Station spatiale internationale témoigne-t-elle de la prise de contrôle du marché de l’espace par le secteur privé ?

Bernard Werber : Comme je l’ai moi-même mis en avant dans une nouvelle, les Etats, par la nature même de leur structure doivent faire des économies à tous les niveaux dans la conjoncture actuelle. Les entreprises quant à elles ont parfaitement compris qu’il y avait un grand intérêt à associer leur nom à la conquête spatiale car l’espace fait toujours rêvé. L’espace c’est le nouveau Far West. Je veux dire par là que nous avons découvert et conquis toutes les terres disponibles de notre planète donc en toute logique, l’espace est forcément la zone de conquête des générations futures. En plus des problématiques financières qui limitent les Etats, il y a la notion de temps. En général, un Chef d’Etat est élu pour 5 ou 7 ans, voire 4 aux Etats-Unis, ils n’ont donc pas le temps de se consacrer aux programmes spatiaux, ils doivent se focaliser sur les sujets et les mesures dont les effets sont immédiatement visibles. Un programme spatial réclame du temps et de l’argent, deux choses que les gouvernants n’ont plus et que les entreprises ont. Ce que ne font plus la NASA ou l’ESA (NDRL : l'agence spatiale européenne), Space X et d’autres le feront.

Les fusées privées utilisent des lanceurs appartenant aux Etats comme celui de Cap Canaveral aux Etats-Unis. Peut-on imaginer que les entreprises finissent par s’en passer définitivement ?  

Les entreprises sont les nouvelles nations parce qu’elles ont une portée mondiale et qu’elles peuvent avoir des représentations partout à travers le monde. La nation elle-même est un concept qui est en train de changer, les frontières qui ont été dessinées par les guerres commencent bien souvent à perdre du sens. Les gens se reconnaissent de plus en plus dans leurs entreprises, premièrement parce qu'elles les font manger et deuxièmement, elles fournissent de plus en plus l’accès aux hôpitaux, à des assurances, à des crèches voire à des écoles. C’est une tendance qui est très présente en Asie où les entreprises fonctionnent comme de véritables Etats dans l’Etat avec l’avantage d’être plus rentables que l’Etat lui-même. L’entreprise est en train de devenir la nouvelle cellule de reconnaissance, une cellule plus dynamique et plus libre que l’Etat.

Un chef d’entreprise n’est pas élu démocratiquement, il n’a pas besoin d’être aimé, il a juste besoin de gagner de l’argent. La conquête spatiale qui demande de lourds investissements financiers se passera donc très probablement des Etats et les entreprises construiront des lanceurs privés mais aussi des fusées, des satellites et des vaisseaux spatiaux. De mémoire, il y a eu au moins 4 ou 5 grand patrons qui ont étudié l’idée de projets privés de lancement voire même d’alunissage. On pense notamment à Richard Branson, célèbre patron de Virgin mais aussi des gens venus de l’informatique. D’ici une dizaine d’années, on verra probablement un drapeau Coca-Cola sur la Lune au même titre que celui d’une nation.

Vous évoquiez l’espace comme le nouveau Far West, va-t-on vers une course à l’Eldorado impliquant éventuellement des conflits armés dans l’espace digne des classiques de la Science Fiction ?

Nous allons de toute évidence vers une conquête un peu sauvage de l’espace mais je suis romancier, quand j’écris je pousse les raisonnements à leur maximum pour les rendre plus courts et plus spectaculaires. Cependant, je crois plutôt que de manière générale, comme sur Terre, nous nous dirigeons plutôt vers des problèmes de concurrence commerciale que vers des conflits armés.

Dans votre dernier roman, Troisième humanité, vous évoquez la création d’une nouvelle humanité, plus petite et donc plus adaptée à la Terre. L’avenir de l’homme est –il donc vraiment dans l’espace ?

Effectivement, dans ce roman j’imagine qu’une humanité de transition, grande de 17 centimètres est créée mais dans le même temps, un milliardaire de l’informatique relance le projet "Papillon des étoiles". C’est-à-dire qu’il aurait lu Papillon des étoiles, une espèce d’arche de Noé pour permettre aux Humains de trouver une autre planète avec une atmosphère sur laquelle nous pourrions récréer une humanité. Mais cet homme voit plus grand, il fait concevoir un vaisseau de plusieurs dizaines de kilomètres, contenant plus de 140 000 personnes et prévu pour un voyage de 1200 ans. Il s’agit d’un projet long et prévu pour durer, pas d’une simple exploration avec trois humains à l’intérieur. Au début, personne ne croit à son projet mais lorsque les choses se mettent en place, toutes les nations, l’ONU prétendent à une place à l’intérieur prétextant que tout le monde doit être représenté de manière égale. Mais cet homme répond qu’en réalité, il ne doit rien à personne et que sa seule condition est de réussir son projet. C’est probablement cette forme que prendra la conquête spatiale. Car si les dirigeants de nos pays ne parviennent pas à mette en place une forme de paix et d’harmonie entre les humains et avec la planète, il ne restera que l’espace pour faire survivre l’humanité. L’espace c’est notre dernière porte de sortie

Propos recueillis par Jean-Baptiste Bonaventure

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

La réaction de la femme de Griveaux

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
zelectron
- 14/10/2012 - 13:32
article de mise en bouche
D'autant que vous passez sous silence l'exploitation des astéroïdes* ce qui ne saurait tarder, enrichissant du même coup fabuleusement ces entrepreneurs privés bien au delà de ce qu'un état fut-il le plus puissant ne saurait imaginer... en revanche la jalousie et la cupidité feront leur œuvre de la part des hommes politiques et de leur hordes de fonctionnaires...
*en tant que bouclier anti-radiations mortelles un petit "caillou" pourrait ouvrir le chemin de Mars sans risquer quelques rayons coupant court à une exploration pleine de promesses.