En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

04.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

05.

Moins de morts, moins d’impact économique : ces voisins européens dont la France devrait urgemment s’inspirer pour ne plus être la mauvaise élève du Covid

06.

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

07.

Olivier Véran dévoile de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 et précise que "la situation continue globalement de se dégrader"

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

05.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

06.

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

ça vient d'être publié
pépites > International
Jeter l'éponge
Liban : le Premier ministre désigné renonce à former un gouvernement et démissionne
il y a 8 heures 58 min
pépite vidéo > Insolite
Les joies du télétravail
Argentine : un député embrasse le sein nu de sa femme en pleine visioconférence
il y a 9 heures 38 min
pépite vidéo > International
Tragédie
26 morts dans le crash d’un avion militaire en Ukraine
il y a 11 heures 4 min
pépites > Politique
Polémique
Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine
il y a 11 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une bête aux aguets" : un roman dément et addictif

il y a 13 heures 15 min
décryptage > Europe
Crier au loup

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

il y a 16 heures 51 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces acteurs clés du quotidien auprès des plus fragiles face à l'explosion de la dépendance

il y a 17 heures 2 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

OPA sur la droite : le pari risqué de Marion Maréchal

il y a 17 heures 2 min
décryptage > International
Accord global

Derrière aujourd'hui, il y a demain (Proverbe Libyen)

il y a 17 heures 4 min
décryptage > Société
Urgence

10 000 morts dans les Ehpad dans une quasi indifférence générale : voilà pourquoi les racines de notre manque d'empathie envers les seniors sont profondes

il y a 17 heures 5 min
pépites > France
Enquête
Attaque à Paris : le suspect "assume son acte" et pensait attaquer Charlie Hebdo
il y a 9 heures 26 min
pépite vidéo > Politique
Pathétique
"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé
il y a 10 heures 49 min
light > Culture
Figure de la droite
L'écrivain et polémiste Denis Tillinac est décédé
il y a 11 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les 100 plus belles planches de la bande dessinée" : La BD est un art qui vaut le détour !

il y a 13 heures 8 min
décryptage > Terrorisme
Menace diffuse

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

il y a 15 heures 30 min
décryptage > Société
Et Dieu (Jupiter) créa l’homme

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

il y a 16 heures 59 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le chef de l'Etat Emmanuel Macron a jonglé avec les libertés fondamentales lors de son quinquennat

il y a 17 heures 2 min
décryptage > International
Influence des activités humaines

Incendies en Californie : ce dérèglement climatique qui a décidément bon dos...

il y a 17 heures 2 min
décryptage > International
Urgence énergétique

Liban : aussi une urgence énergétique géopolitique

il y a 17 heures 4 min
décryptage > Environnement
Rendement

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

il y a 17 heures 5 min
© Reuters
Le dernier album de Baptiste Giabiconi s'intitule "Oxygen".
© Reuters
Le dernier album de Baptiste Giabiconi s'intitule "Oxygen".
Old school

Baptiste Giabiconi déchu de sa première place au Top 50 : l’industrie du disque tient-elle à être numéro 1 de la ringardise ?

Publié le 10 octobre 2012
En tête des ventes, Baptiste Giabiconi a été exclu du top 50 par le syndicat national de l'édition phonographique sous prétexte que les ventes avaient été réalisées uniquement sur le site Vente-privée.com à un prix cassé (6 €).
Sevan Barsikian
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sevan Barsikian est l'un des fondateurs de My Major Company, site de financement participatif qui permet aux internautes de contribuer au développement et au lancement d'un artiste et de son album.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En tête des ventes, Baptiste Giabiconi a été exclu du top 50 par le syndicat national de l'édition phonographique sous prétexte que les ventes avaient été réalisées uniquement sur le site Vente-privée.com à un prix cassé (6 €).

Atlantico : Le Syndicat national de l'édition phonographique (SNEP) a exclu l'album de Baptiste Giabiconi du top 50 suite à une diffusion à moindre coût sur Vente.privée.com. Que pensez-vous d'une telle décision ?

 

Sévan Barsikian : La Snep a argué qu'une telle vente était exclusive dans le sens où sur le site Vente privée, l'album est vendu à 8,5 euros alors qu'il est à 9,99 euros sur iTunes. Cette différence de prix a suffi à justifier la décision du syndicat. Or, la différence de prix n'était que de 1,5 euros et tous les albums ayant été vendus sur Vente privée, comme celui de Jean Roch ou de Natasha St Pier, l'ont été suivant la même méthode. Cela n'a pourtant jamais gêné personne.

 

Ce qui a foncièrement dérangé la Snep, c'est que le titre soit directement entré en première position. Le souci n'aurait pas été le même si l'album était entré en 5eme position. La question s'était apparemment posée au sein du syndicat avec les précédents albums diffusés de cette manière mais l'album de Baptiste Giabiconi a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

 

Des sites comme Vente privée sont aussi de nouveaux outils de distribution et sur un marché aussi difficile et tendu que celui de la musique, il est dommage de prendre des décisions aussi arbitraires qui pourraient nuire à l'industrie toute entière.

 

Cette affaire démontre-t-elle l'existence d'un certain conservatisme dans le milieu musical ?

 

Le conservatisme a toujours existé dans le domaine de la musique. Lorsque nous avons lancé My major company, nous y avons été largement confrontés mais nous ne sommes jamais entrés en guerre avec les majors, qui plus est qu'il y en a une qui nous distribue, à savoir Warner. Il y a toutefois ce sacro-saint principe du producteur unique qu'il est difficile de renverser.

 

En outre, il faut savoir qu'Internet fait très peur aux maisons de disques. Depuis sa naissance, Internet, dans la tête des personnes de majors, équivaut au piratage. Cela n'est d'ailleurs pas totalement faux mais il faut se rendre compte que c'est aussi par Internet que l'on trouve de nouveaux moyens de diffusion, via des sites qu'on trouve des nouveaux moyens de production comme My Major Company ou Vente privée.

 

Il faut s'adapter à son temps, c'est aller contre l'histoire que de penser qu'internet est encore en guerre contre le disque. Je pense au contraire qu'il l'aide de plus en plus.

 

Y'a-t-il une volonté de ne pas regarder la réalité en face sur l'évolution des comportements musicaux ?

 

Non, je ne pense pas. Les maisons de disques arrivent à se mettre au diapason et ils demandent à leur artistes d'être très actifs sur les réseaux sociaux. Ils ont donc très bien compris l'intérêt d'internet.

 

Dans un même temps, ils conservent une certaine mentalité qui préfère rester entre eux et qui ont du mal avec l'interactivité dans la diffusion musicale.

 

La Snep va-t-elle réussir à s'adapter face à l'émergence de sites comme My Major Company ou Vente privée ?

 

Nous avons pour mission d'éduquer les personnes à ce type de diffusion, y compris les gens du Snep avec qui on a jamais eu de rapports en tant qu'entité. Mais en développant les échanges, ils finiront par comprendre que ce n'est pas un système qui va à l'encontre des maisons de disques mais qui au contraire les soutient.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires