En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

06.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

07.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

ça vient d'être publié
light > Culture
Emotion des fans
Friends : la bande d'amis la plus célèbre de la télévision sera bientôt de retour pour une réunion spéciale sur HBO Max
il y a 12 min 52 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

il y a 56 min 25 sec
Expédition
Greta Thunberg débute sa seconde traversée de l'Atlantique en catamaran pour revenir en Europe et participer à la COP25
il y a 1 heure 18 min
pépites > Justice
Ultime recours
Patrick Balkany va déposer une nouvelle demande de mise en liberté
il y a 2 heures 29 min
décryptage > Consommation
Consommation

Des crédits d’impôt pour acheter d’occasion : l’écologie version gadget

il y a 3 heures 54 min
décryptage > Education
Malaise et colère

Précarité des étudiants : vrai sujet, mauvaises pistes de solutions

il y a 4 heures 45 min
décryptage > Société
Dépendance

Pourrions-nous encore survivre sans GPS ? (Et non, on ne vous parle pas que de facilité d’orientation)

il y a 5 heures 6 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

il y a 5 heures 52 min
décryptage > France
Forum de Paris sur la paix

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

il y a 6 heures 21 min
light > People
Karma ?
Pete Doherty condamné à 3 ans de prison avec sursis, 2 ans de mise à l'épreuve et 5000 euros d'amende
il y a 21 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vous n'aurez pas le dernier mot" de Diane Ducret : que diable allait-il faire dans cette galère ?

il y a 41 min 2 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Body and soul" : la chorégraphe Crystal Pite envoûte les danseurs et le public

il y a 1 heure 6 min
pépite vidéo > Europe
Inondations
Les images impressionnantes de "l'acqua alta" historique à Venise
il y a 2 heures 5 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 1 min
décryptage > Science
Fusion nucléaire

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

il y a 4 heures 14 min
décryptage > France
Ayatollahs de la décroissance

Nous devons repenser la croissance. Pas y renoncer

il y a 4 heures 47 min
décryptage > Santé
Données personnelles

Ce que nous réserve l’offensive des GAFAM sur le secteur de la santé

il y a 5 heures 19 min
décryptage > Terrorisme
Zone de radicalisation

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

il y a 6 heures 5 min
Surprise !
Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant
il y a 20 heures 58 min
pépite vidéo > Santé
(Grosse) révolution
Une société française annonce pouvoir détecter la bipolarité avec une simple prise de sang
il y a 22 heures 6 min
© Reuters
Le dernier album de Baptiste Giabiconi s'intitule "Oxygen".
© Reuters
Le dernier album de Baptiste Giabiconi s'intitule "Oxygen".
Old school

Baptiste Giabiconi déchu de sa première place au Top 50 : l’industrie du disque tient-elle à être numéro 1 de la ringardise ?

Publié le 10 octobre 2012
En tête des ventes, Baptiste Giabiconi a été exclu du top 50 par le syndicat national de l'édition phonographique sous prétexte que les ventes avaient été réalisées uniquement sur le site Vente-privée.com à un prix cassé (6 €).
Sevan Barsikian est l'un des fondateurs de My Major Company, site de financement participatif qui permet aux internautes de contribuer au développement et au lancement d'un artiste et de son album.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sevan Barsikian
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sevan Barsikian est l'un des fondateurs de My Major Company, site de financement participatif qui permet aux internautes de contribuer au développement et au lancement d'un artiste et de son album.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En tête des ventes, Baptiste Giabiconi a été exclu du top 50 par le syndicat national de l'édition phonographique sous prétexte que les ventes avaient été réalisées uniquement sur le site Vente-privée.com à un prix cassé (6 €).

Atlantico : Le Syndicat national de l'édition phonographique (SNEP) a exclu l'album de Baptiste Giabiconi du top 50 suite à une diffusion à moindre coût sur Vente.privée.com. Que pensez-vous d'une telle décision ?

 

Sévan Barsikian : La Snep a argué qu'une telle vente était exclusive dans le sens où sur le site Vente privée, l'album est vendu à 8,5 euros alors qu'il est à 9,99 euros sur iTunes. Cette différence de prix a suffi à justifier la décision du syndicat. Or, la différence de prix n'était que de 1,5 euros et tous les albums ayant été vendus sur Vente privée, comme celui de Jean Roch ou de Natasha St Pier, l'ont été suivant la même méthode. Cela n'a pourtant jamais gêné personne.

 

Ce qui a foncièrement dérangé la Snep, c'est que le titre soit directement entré en première position. Le souci n'aurait pas été le même si l'album était entré en 5eme position. La question s'était apparemment posée au sein du syndicat avec les précédents albums diffusés de cette manière mais l'album de Baptiste Giabiconi a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

 

Des sites comme Vente privée sont aussi de nouveaux outils de distribution et sur un marché aussi difficile et tendu que celui de la musique, il est dommage de prendre des décisions aussi arbitraires qui pourraient nuire à l'industrie toute entière.

 

Cette affaire démontre-t-elle l'existence d'un certain conservatisme dans le milieu musical ?

 

Le conservatisme a toujours existé dans le domaine de la musique. Lorsque nous avons lancé My major company, nous y avons été largement confrontés mais nous ne sommes jamais entrés en guerre avec les majors, qui plus est qu'il y en a une qui nous distribue, à savoir Warner. Il y a toutefois ce sacro-saint principe du producteur unique qu'il est difficile de renverser.

 

En outre, il faut savoir qu'Internet fait très peur aux maisons de disques. Depuis sa naissance, Internet, dans la tête des personnes de majors, équivaut au piratage. Cela n'est d'ailleurs pas totalement faux mais il faut se rendre compte que c'est aussi par Internet que l'on trouve de nouveaux moyens de diffusion, via des sites qu'on trouve des nouveaux moyens de production comme My Major Company ou Vente privée.

 

Il faut s'adapter à son temps, c'est aller contre l'histoire que de penser qu'internet est encore en guerre contre le disque. Je pense au contraire qu'il l'aide de plus en plus.

 

Y'a-t-il une volonté de ne pas regarder la réalité en face sur l'évolution des comportements musicaux ?

 

Non, je ne pense pas. Les maisons de disques arrivent à se mettre au diapason et ils demandent à leur artistes d'être très actifs sur les réseaux sociaux. Ils ont donc très bien compris l'intérêt d'internet.

 

Dans un même temps, ils conservent une certaine mentalité qui préfère rester entre eux et qui ont du mal avec l'interactivité dans la diffusion musicale.

 

La Snep va-t-elle réussir à s'adapter face à l'émergence de sites comme My Major Company ou Vente privée ?

 

Nous avons pour mission d'éduquer les personnes à ce type de diffusion, y compris les gens du Snep avec qui on a jamais eu de rapports en tant qu'entité. Mais en développant les échanges, ils finiront par comprendre que ce n'est pas un système qui va à l'encontre des maisons de disques mais qui au contraire les soutient.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

06.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

07.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires