En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

07.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Coronavirus
Virus en Chine : l’OMS prolonge sa réunion d’urgence d’une journée, les transports publics suspendus à Wuhan
il y a 2 heures 19 min
pépites > International
Soupçons
Piratage du téléphone de Jeff Bezos par l'Arabie saoudite : des experts de l'ONU réclament une enquête
il y a 5 heures 34 min
pépite vidéo > International
Tension
Incident entre Emmanuel Macron et des policiers israéliens au cœur de la Vieille Ville de Jérusalem
il y a 9 heures 24 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" de Arnaud Viard : l'amour, la tendresse et la nostalgie en partage...

il y a 11 heures 26 min
pépite vidéo > Europe
Vigilance
Les images impressionnantes de la tempête Gloria dans les Pyrénées-Orientales et en Espagne
il y a 12 heures 31 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

L’affaire des "médecins empoisonneurs" : quand Staline inventait des complots imaginaires contre les Juifs

il y a 13 heures 38 min
décryptage > Economie
Larmes de crocodile

Inégalités : et le choeur des pleureuses milliardaires repris à Davos

il y a 13 heures 53 min
décryptage > Social
France

Les cercles vicieux du modèle social français

il y a 14 heures 28 min
décryptage > Europe
Concurrence européenne

Post-Brexit : entre un Singapour britannique et un cavalier solitaire allemand, quel destin pour l’économie française ?

il y a 15 heures 47 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

A trop célébrer l’attractivité française, on en oublie les effets pervers

il y a 16 heures 49 min
pépites > Justice
Ultimes mystères
Affaire Benalla : le témoin-clé Chokri Wakrim met en cause des membres de l’Elysée sur la question de la disparition des coffres-forts
il y a 3 heures 9 min
pépites > Politique
L'heure du bilan
69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022
il y a 6 heures 21 min
light > Culture
"Always look on the bright side of life"
Mort de Terry Jones, membre des Monty Python et réalisateur de "La Vie de Brian"
il y a 10 heures 33 min
pépites > Politique
Bataille de chiffres
L'Association des maires de France souhaite obtenir une modification de la "circulaire Castaner" pour les municipales
il y a 11 heures 55 min
décryptage > Santé
Industrie pharmaceutique

Autorisation de médicaments : les consommateurs ont droit à la transparence

il y a 13 heures 24 min
décryptage > Social
Surtout que Martinez ne se fâche pas !

CGT : Cancer Généralisé du Travail

il y a 13 heures 43 min
décryptage > Social
Réforme

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

il y a 14 heures 8 min
décryptage > Environnement
Révolution ?

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

il y a 15 heures 16 min
décryptage > Politique
Souvenirs, souvenirs

Nicolas Sarkozy présente ses voeux, c’est l’occasion de se repencher sur son mandat ou le dernier mandat présidentiel "tranquille"

il y a 16 heures 21 min
décryptage > Environnement
Davos 2020

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

il y a 17 heures 6 min
info atlantico
© Reuters
Ce sondage montre que François Bayrou est toujours en tête (54%).
© Reuters
Ce sondage montre que François Bayrou est toujours en tête (54%).
Sondage Atlantico

Bayrou loin devant Borloo et Morin : 54% des Français trouvent que le président du Modem incarne le plus les idées et les valeurs du centre (contre 34 et 12%)

Publié le 06 octobre 2012
SONDAGE ATLANTICO/IFOP - Pour les Français, c'est François Bayrou qui incarne le mieux les idées et les valeurs de centre (54%). Le fruit d'une longue présence dans la vie politique française. Il devance ainsi très largement Jean-Louis Borloo (34%) et Hervé Morin (12%).
 Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’IFOP. Alexandre Vatimbella est également le directeur du CREC (Centre de recherche et d’étude sur le Centrisme).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet et Alexandre Vatimbella
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
 Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’IFOP. Alexandre Vatimbella est également le directeur du CREC (Centre de recherche et d’étude sur le Centrisme).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
SONDAGE ATLANTICO/IFOP - Pour les Français, c'est François Bayrou qui incarne le mieux les idées et les valeurs de centre (54%). Le fruit d'une longue présence dans la vie politique française. Il devance ainsi très largement Jean-Louis Borloo (34%) et Hervé Morin (12%).

Atlantico : Qui est la personnalité politique la mieux placée pour représenter les valeurs du centre ?

Jérôme Fourquet : Il faut déjà remettre les choses dans leur contexte : si nous avons posé la question, c'est parce que l'on vient d'assister à la création réussie de l'UDI, l'Union des Démocrates et Indépendants de Jean-Louis Borloo. Il s'est mis en position de vouloir incarner le centre, de vouloir refonder l'UDF. Face à cela, François Bayrou a rassemblé ses troupes le week-end dernier, tout en proposant à Jean-Louis Borloo des primaires pour savoir lequel des deux serait capable d'incarner un centre indépendant pour les prochaines échéances présidentielles.

Ce sondage montre que François Bayrou est toujours en tête (54%), loin devant Jean-Louis Borloo (34%) et Hervé Morin (12%), lorsqu'il s'agit de dire qui représente les valeurs et les idées du centre. Il profite d'un capital qu'il s'applique à conserver après une histoire politique avec les Français particulièrement nourrie : il a représenté le centre à trois élections présidentielles consécutives en 2002, 2007 et 2012 ! Fort de cela, il apparaît à une courte majorité comme la personnalité qui représente le mieux les valeurs du centre.

Jean-Louis Borloo obtient un score plus timoré. Il a toutefois complètement éclipsé Hervé Morin. S'il est derrière François Bayrou, avec 34%, il n'est cependant pas tout à fait distancé.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)



Comment expliquer cette rupture entre électeurs de gauche, qui voient le centre incarné par François Bayrou, et ceux de droite, qui voient plus Jean-Louis Borloo jouer ce rôle ?

L'électorat de François Hollande cite aux trois quarts François Bayrou. L'électorat de Nicolas Sarkozy cite Jean-Louis Borloo à 61%. Derrière ce clivage se pose la question de la définition du centre. Nous avons posé la question sans préciser ce qu'il fallait entendre par centre. Chacun y voit donc le sens de ce qu'il a l'habitude de percevoir.

Pour les électeurs de François Hollande, le centre est plus perçu comme un supplétif de la droite. François Bayrou et ses volontés d'indépendance sont donc tout désignés. A l'inverse, l'électorat de droite conçoit un centre plus traditionnel, c'est à dire un centre-droit qui s'aligne régulièrement sur les positions de l'UMP. C'est donc vers Jean-Louis Borloo que se dirige leur identification du centre.

Les électeurs du Front national semblent être les plus partagés entre les trois personnalités, beaucoup plus répartis entre François Bayrou, Jean-Louis Borloo et Hervé Morin. Comment l'expliquer ?

Effectivement, c'est l'élément intéressant : ils sont beaucoup plus partagés que les autres électorats pour une raison toute simple : ils sont l'électorat le plus éloigné des enjeux centristes. A gauche, le centre indique l'indépendance, à droite, il indique le partenariat... alors que pour le Front national, il y a plus d'indifférence qu'autre chose.

Les différentes catégories de populations accordent-elles la même représentativité du centre à ces personnalités ?

François Bayrou fait de meilleurs scores chez les femmes : 59%, contre 49% chez les hommes. Il marque aussi plus de points chez les jeunes, plutôt que chez les personnes âgées. Ce sont des catégories qui sont habituellement plus éloignées de la vie politique. C'est donc une prime à la visibilité, à la notoriété et à l'ancienneté d'implantation dans le paysage politique. Jean-Louis Borloo est ancien aussi, mais il reste moins médiatisé et moins symbolique du combat centriste dans l'esprit des Français.

Alors qu'il sort d'une longue série de défaites électorales, et qu'il est à la tête d'un parti exsangue dépourvu d'élus, François Bayrou devrait être en mesure de faire fructifier ce capital de représentativité du centre quand Jean-Louis Borloo va devoir avant tout monter en puissance. Il peut profiter de l'existence d'un groupe parlementaire et d'élus locaux qui se feront entendre et réussiront peut-être à représenter une offre politique intéressante autour de l'UDI.

Propos recueillis par Romain Mielcarek


Commentaire d'Alexandre Vatimbella :

Tout d’abord, on peut dire que ce sondage vient à point nommé alors que deux personnalités se disputent depuis la rentrée de septembre le leadership du Centre, François Bayrou et Jean-Louis Borloo.

Chacun des deux a eu le loisir, ces dernières semaines, de préciser ce qu’il entendait par le Centre, même si l’on n’est pas sûr qu’une majorité de Français se soient passionnés pour ces joutes oratoires... Pour François Bayrou, c’est un lieu politique indépendant de la Droite et de la Gauche. Pour Jean-Louis Borloo, c’est un courant politique indépendant mais dans une alliance naturelle avec la Droite.

Quatre enseignements politiques majeurs peuvent être tirés de ce sondage.

1) François Bayrou arrive en tête, ce qui doit le rassurer, tout en étant loin d’écraser la concurrence, ce qui doit l’inquiéter. Bien sûr, il récolte sur son nom 77% de ses électeurs de la présidentielle que l’on peut considérer comme le noyau dur centriste (qui ne représente toutefois que 9,13% de l’électorat du premier tour). Cependant, alors qu’il n’avait pas de concurrent valable jusqu’à présent, seuls 54% des Français le considèrent comme «la personnalité politique la mieux placée pour représenter les valeurs du centre», soit juste un peu plus d’un sur deux. En outre, il doit sa première place aux électeurs de François Hollande qui ne votent généralement pas pour le Centre en grand nombre et très peu par ceux de Nicolas Sarkozy, là où se trouvent des réserves plus importantes de voix centristes. Résultat, il ne peut plus se présenter comme le seul à pouvoir réunir le Centre. Néanmoins, s’il est capable de capitaliser sur son image de centriste pur et dur, il peut demeurer incontournable dans la recomposition actuelle du paysage centriste.

2) Jean-Louis Borloo fait un très bon score alors qu’il ne s’est jamais positionné comme un centriste et qu’il n’a décidé de créer l’UDI qu’au début de l’été. Etre déjà le leader du Centre pour 34% (dont 18% des électeurs de François Bayrou) est une performance remarquable alors que son nouveau parti n’a même pas encore tenu son congrès fondateur (ce sera pour le 21 octobre). Pour autant, le président de l’UDI ne peut pas dire que François Bayrou est mort politiquement et il devra compter avec lui, au moins dans le court terme.

3) Malgré sa débandade présidentielle et l’implosion du Nouveau centre, Hervé Morin parvient encore à rassembler 12% des Français sur son nom dont 5% des électeurs de François Bayrou. C’est, sans doute, la grande surprise politique de ce sondage et peut permettre à Morin de n’être pas complètement marginalisé dans l’UDI de son meilleur ennemi, Borloo, ce que lui prédisent tous les observateurs et la plupart de ses anciens amis.

4) Plus généralement, le sondage montre que la guerre est ouverte pour le leadership du Centre et qu’elle risque d’être dure car François Bayrou va devoir prouver qu’il peut encore en être le leader «naturel» devant un Jean-Louis Borloo tout auréolé de sa réussite d’une réunion improbable encore il y a trois mois d’une grande partie de la galaxie centriste. Enfin, on ne peut pas, non plus, mettre hors jeu Hervé Morin qui possède encore la capacité de peser ou… de nuire.

Enfin, le fait que Bayrou et Borloo émergent nettement de ce sondage n’est pas forcément un gage futur d’unité du Centre, bien au contraire. C’est sans doute la mauvaise nouvelle de cette étude.


(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)


Méthodologie : Etude réalisée du 2 au 4 octobre 2012 auprès d'un échantillon de 1001 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

07.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

Commentaires (20)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Erebe
- 07/10/2012 - 23:22
Bayrou et le centre
Bizarre ce sondage, pourtant il s'est pris une veste aux élections. De là à voir une opération pour mettre des bâtons dans les roues de Borloo et donc servant la gauche... Bayrou, en voulant faire le grand écart avant de se ranger sous la bannière de FH, s'est complètement décrédibilisé. Donc ce sondage est sûrement orienté (au moins) et donc invalide.
Troisièmevoie
- 07/10/2012 - 14:10
François BAYROU peut encore devnir chef de l ' Etat .
Car l ' explosion de la dette française , le non blocage des prix des carburants , le départ à l ' étranger de Bernard ARNAULT , en BELGIQUE , des aciers de FLORANGE , en INDE , de l ' usine PSA d ' AULNAY-SOUS-BOIS au MAROC , le matraquage fiscal de la classe moyenne , sans exception , le vote du traité européen , de paupérisation des Français , à l ' inverse de ce que le candidat François HOLLANDE avait promis , en 2011 / 2012 , c ' est MAINTENANT . Ce sont peut-être toutes ces très mauvaises surprises , qui constituent la fin du monde des Françaises et des Français . Déçus par l ' UMP et le PS , ils vont essayer , la prochaine fois , le MODEM , encore avant le FN , EELV et le FRONT DE GAUCHE . Si CITROEN fabriquait une série limitée de la DS4 en version DSK , quelque peu américanisée , peut-être le Ministre Arnaud MONTEBOURG sauverait-il l ' usine CITROEN d ' AULNAY-SOUS-BOIS , en région parisienne , en maintenant , coûte que coûte , l ' implantation française de ce grand site industriel . En 2012 , sauvons nos emplois par l ' HUMOUR !!!!!
Troisièmevoie
- 07/10/2012 - 13:44
Le dur jeu de l ' équilibrisme du centre politique .
Contre toute attente , le numéro 2 du MODEM , Marielle de Sarnez , pourrait devenir la prochaine présidente de la République française ( 1 ère femme et 1 ère présidente MODEM ) . Ne cherchez pas à comprendre : l ' histoire a ses raisons que la raison ne connaît pas ! ) . Le monarque républicain François HOLLANDE en est l ' archétype même , en cette année de fin du monde maya . 2012 est l ' année du dragon et aussi du cauchemar . VIVEMENT que la FRANCE élise 1 président , comme au BELARUS , et les multirécidivistes cesseront de faire la loi , MARSEIILE redeviendra la cité paisible , du temps de Marcel PAGNOL et de FERNANDEL . A quand un excellent Alexandre LOUKACHENKO de droite , pour une FRANCE laxiste , de + en + pauvre , à la dérive , brisant toutes ses valeurs chrétiennes et familiales , ne s ' en apercevant même pas ? La FRANCE méritera bientôt une bonne dictature , plus salutaire qu ' une mauvaise démocratie , n ' étant rien d ' autre qu ' un régime autoritaire , par l ' argent , par les diktats du marché . A méditer , avant le 06/05/17 !!