En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

05.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

06.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

07.

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > France
Manifestations
Loi "sécurité globale" : très forte mobilisation à Paris et dans toute la France
il y a 12 heures 26 min
pépites > Economie
Covid-19
Le plafond d'indemnisation pour les entreprises fermées sera doublé, à 200.000 euros par mois
il y a 13 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 16 heures 3 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 16 heures 15 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 17 heures 15 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 18 heures 21 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 19 heures 42 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 20 heures 4 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 20 heures 7 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 20 heures 7 min
light > Media
C'est d'actualité
France Télévisions prépare une adaptation en série TV de "La peste" d'Albert Camus
il y a 12 heures 58 min
pépites > Justice
Justice
Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur
il y a 13 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 16 heures 6 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 16 heures 43 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 17 heures 56 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 19 heures 11 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 19 heures 49 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 20 heures 4 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 20 heures 7 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)
il y a 20 heures 7 min
© Reuters
PSA Peugeot-Citroën a annoncé la production d'un nouveau modèle de voiture qui allait s'inspirer de la mythique 2CV.
© Reuters
PSA Peugeot-Citroën a annoncé la production d'un nouveau modèle de voiture qui allait s'inspirer de la mythique 2CV.
Deux pattes

Lancement d’une nouvelle Deudeuche : est-ce dans les vieilles carrosseries qu’on fera les meilleures voitures du futur ?

Publié le 03 octobre 2012
En marge du Salon mondial de l'automobile, PSA Peugeot-Citröen a annoncé la mise en production d'un modèle "s'inspirant" de la mythique 2CV. Elle rejoindra les Fiat 500, Mini et autres New Beetle dans les concessions.
Hervé Leridon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hervé Leridon est notamment consultant pour Catram. Il a travaillé dans différents domaines, tant dans le secteur privé que dans le secteur public, avant de se spécialiser plus particulièrement dans les domaines du transport, de l’énergie et du tourisme...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En marge du Salon mondial de l'automobile, PSA Peugeot-Citröen a annoncé la mise en production d'un modèle "s'inspirant" de la mythique 2CV. Elle rejoindra les Fiat 500, Mini et autres New Beetle dans les concessions.

Atlantico : En marge du Salon mondial de l'automobile, PSA Peugeot-Citroën a annoncé la mise en production, en 2013, d'un modèle "s'inspirant" de la mythique 2CV. Après la New Beetle de Volkswagen, la Fiat 500 ou la Mini, peut-on dire que c'est dans les vieilles carrosseries qu'on fait les meilleures voitures ?

Hervé Léridon : Il y a effectivement un goût pour l'ancien temps, une nostalgie du passé, qui rejoint en même temps les autres tendances plus modernistes, et expliquent le succès de ces voitures, comme la New Beetle ou la Mini, qui sont renées de leurs cendres. Cela explique le désir de Citroën de se lancer à son tour sur ce créneau, en lançant une voiture au design vintage, mais avec une mécanique d'aujourd'hui.

Ces voitures sont des voitures de niche. Aussi bien la New Beetle que la Mini sont assez répandues, mais ne sont pas des voitures pour la famille, pour les gens installés. Ce sont plutôt des voitures amusantes, qui sont achetées par des gens qui n'ont pas nécessairement connu les modèles d'antan. Mais elles évoquent un passé "heureux" où la voiture était une passion, sans les critiques qu'on lui fait maintenant.

Cette vogue des voitures anciennes serait donc un retour de la "voiture plaisir", loin de la contrainte qu'elle est aujourd'hui devenue ?

Effectivement, on n'est plus du tout dans la thématique de la lutte contre le réchauffement climatique, avec des véhicules électriques ou hybrides, etc. C'est plutôt un plaisir et une façon de se démarquer des autres possesseurs de voitures, avec une image plus jeune, plus sympathique et la possibilité de customiser ces modèles.

PSA veut que sa nouvelle voiture soit dans l'esprit de la "deudeuche", simple, économique, moderne et à un prix abordable, sans être low-cost. Ce cahier des charges est-il réaliste ?

Oui, pourquoi pas ? Ce qui a réussi à d'autres constructeurs peut réussir à Peugeot-Citroën. D'autant plus que Citroën a réussi un coup médiatique concluant avec ses nouvelles DS. Alors pourquoi pas ressusciter l'esprit de la 2CV, avec un nouveau modèle jeune, sympathique et attrayant pour un certain public.

A mon avis, cette 2CV ne sera pas forcément "simple". Le low-cost représente un segment en extension, mais qui n'est pas la totalité du marché automobile. A côté du low-cost, réservé aux automobiles pour qui la voiture est simplement un outil de mobilité, il y aura toujours une place pour des gens qui recherchent une voiture plus tournée vers le plaisir, les loisirs, les sorties en villes. Le low-cost ne répond pas à ces préoccupations.
On ne peut pas fabriquer que du low-cost pour faire tourner les chaînes de montage. Il faut aussi faire des voitures attrayantes, qui permettent de dégager une marge importante et de créer une demande, puisque c'est cela le problème de l'industrie automobile française aujourd'hui.

 

Citroën a ressuscité sa DS sans susciter l'enthousiasme des fans, déçus par le fait qu'il s'agissait d'une déclinaison de plusieurs modèles plus qu'un véritable retour de la voiture mythique. Quels pièges doivent éviter les constructeurs pour ne pas rater le retour de ces modèles ?

Ils doivent faire des panels et des enquêtes d'opinion auprès des personnes potentiellement intéressées pour savoir ce qu'elles attendent d'une telle voiture en termes d'aspect, d'équipement, des choses toujours importantes pour ne pas aller au devant d'un échec coûteux.

C'est le cas pour tous les modèles. Là c'est un peu particulier, car il faut voir quels sont les clients intéressés par ce véhicule. Il peut y avoir des gens qui ont eu une 2CV dans leur jeunesse et qui sont nostalgiques, comme il peut  avoir des jeunes qui n'ont pas connu la 2CV, mais ont envie de récréer le mythe.

Justement, à part d'apparaitre dans un film avec Bourvil et Louis de Funès, comment une voiture devient-elle un mythe ?

La 2CV est devenue un mythe, mais n'a pas été pensée pour cela. Au départ, le but de Citroën était de créer une voiture très économique, que toutes les familles puissent acheter. C'était un véhicule économique à l'achat mais aussi au fonctionnement, car il était très basique et facile à entretenir et à réparer. Le véhicule est ensuite devenu tellement populaire qu'il s'est transformé en mythe.

Pour la Mini, le but était de faire une petite voiture pour la ville, facile à garer et à conduire. Et petit à petit elle est devenue un mythe, car c'était une voiture sympa, orientée vers la jeunesse. Il est très difficile de prétendre à l'avance faire une voiture mythique, car cela dépend de facteurs impondérables, cela dépend de la petite étincelle qui distingue une voiture banale, même si elle se vend bien, de celle qui entrera dans l'histoire.

Propos recueillis par Morgan Bourven


Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Thierry5635
- 03/10/2012 - 16:21
L’avenir, c’est le Vintage
Et pas seulement en Europe. Aux USA aussi, les sigles et le design Mustang, Camaro, Corvette restent des valeurs sûres.

Le phénomène dépasse l’automobile. D’autres objets adoptent des looks rétro, p. ex. des appareils de radio. Beaucoup ont envie de plonger dans le formidable tourbillon des sixties, une période insouciante, joyeuse, pleine d’espoir, si éloignée de la tristesse de notre époque terne, liberticide, déprimante, où on voudrait nous imposer la « normalitude » comme rêve et idéal.

Les tournées « Le temps des Yé-Yé », « Âge tendre et têtes de bois », « SLC Salut Les Copains » illustrent le phénomène d’amour du Vintage. Tout comme les produits dérivés autour de SLC Salut les copains, ou encore les nombreuses émissions qui ravivent la nostalgie de cette époque synonyme d’optimisme.

Le Vintage est devenu un excellent vecteur de communication, une stratégie marketing imparable, la meilleure recette de vente. Avec la gastronomie dont la convivialité apporte un peu de réconfort dans un monde de brutes et de robots banalisés.
troiscentsalheure
- 03/10/2012 - 11:23
Marketing et innovation stylistique
Le succès des citadines mythiques est dû surtout à l'absence de concurrence. Ces voitures économiques avaient de gros défauts. Les rééditions du passé traduisent une absence de prise de risque sur la plan stylistique qui peut dans certains cas se révéler être un fiasco sur le plan commercial (New Beetle). Ces voitures étaient des emblèmes populaires nationales. Une New Beetle Made in Mexico, une Mini BMW, une FIAT 500 Made in Poland ou une 2CV Made in Madrid ne font peut-être pas beaucoup rêver le salarié européen disposant d'un petit budget. Un mythe c'est une ligne originale et intemporelle à un prix abordable. A quoi servent les centres de design des constructeurs ?
kettle
- 03/10/2012 - 10:58
générations d'aujourd'hui
".. sauf que les générations d'aujourd'hui, les bagnoles c'est plus leur truc"
--
Il faut dire que l'offre ne fait plus rever. Il n'y a plus que des "euro cars" testées / designées par des soufleries et ordinateurs.