En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
Editorial
Jean-Marc Ayrault en voie de "Cressonisation" ?
Publié le 13 septembre 2012
Avec Yves Derai
Dans les rangs socialistes, l'inquiétude grandit concernant le "cas Ayrault". Son inexpérience dans la gestion des affaires de l'Etat et la platitude de ses interventions médiatiques désespèrent jusqu’à ceux qui soutenaient sa candidature à Matignon.
Yves Derai est éditorialiste à Atlantico. Chaque semaine, il écarte les lourds rideaux de velours des palais de la République pour nous en révéler les secrets.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Derai
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Derai est éditorialiste à Atlantico. Chaque semaine, il écarte les lourds rideaux de velours des palais de la République pour nous en révéler les secrets.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans les rangs socialistes, l'inquiétude grandit concernant le "cas Ayrault". Son inexpérience dans la gestion des affaires de l'Etat et la platitude de ses interventions médiatiques désespèrent jusqu’à ceux qui soutenaient sa candidature à Matignon.
Avec Yves Derai

Depuis l’interview du président de la République sur TF1 dimanche dernier, les hommes de l’Elysée ont retrouvé des couleurs. La plupart des collaborateurs de François Hollande partagent le sentiment que le chef de l’Etat a fait le job comme on dit, en expliquant qu’il souhaitait "accélérer" le rythme des réformes, sans donner l’impression de paniquer sous la pression des mauvais sondages.

En revanche, l’inquiétude continue de se propager dans les rangs socialistes concernant le cas Ayrault. Son inexpérience dans la gestion des affaires de l’Etat et la platitude de ses interventions médiatiques désespèrent jusqu’à ceux qui soutenaient sa candidature à Matignon. Plus grave encore, certains stratèges gravitant autour de l’Elysée doutent de la complémentarité du duo de l’exécutif. En clair, à côté du "président normal", combien de temps les Français vont-ils supporter un Premier ministre banal ? Si l’on en croit les études qui se succèdent depuis quelques semaines, pas très longtemps. Un proche du président de la République n’hésite pas à comparer l’"anti-Ayrault" à Edith Cresson, la trouvaille de François Mitterrand qui n’avait pas tenu un an à Matignon. Chef du gouvernement du 15 mai 1991 au 2 avril 1992, son mandat à ce poste demeure le plus court de la Ve République.

Une éviction prématurée de Jean-Marc Ayrault obligerait quasiment François Hollande à appeler à ses côtés Martine Aubry, la socialiste la plus légitime pour occuper cette fonction. Finaliste des primaires citoyennes, patronne du PS pendant la campagne présidentielle, elle a exercé plusieurs responsabilités ministérielles sous François Mitterrand puis au sein du gouvernement Jospin entre 1997 et 2002. Ce choix, Hollande aurait déjà dû le faire au mois de mai s’il s’était laissé guider par la pure logique politique. Mais préférant à cette dernière la fidélité, voire la facilité, il a décidé de nommer Jean-Marc Ayrault avec lequel il forme un tandem de novices qui ne convainc guère depuis quatre mois.

Malgré ces débuts hésitants, on continuer de penser à l’Elysée qu'Ayrault ne s’usera pas si vite, laissant à l’un des quatre "Rastignac" du gouvernement – Valls, Moscovici, Peillon et Montebourg – le temps de s’imposer comme le Premier ministre dynamique et populaire de la seconde partie du quinquennat. Celui qui préparera le terrain à la réélection de François Hollande en 2017.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
Ne l’appelez plus Shinzo Abe mais Abe Shinzo
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
07.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (40)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Mani
- 16/09/2012 - 23:07
@sam75
Vous n'y êtes pas, ça n'a rien à voir avec la méthode Coué. Hollande est de Gauche. Par définition, la Gauche est le camp du Bien, donc a toujours raison. Quand la Gauche se contredit, elle a encore raison : les voies de la Gauche sont impénétrables, comme vous le savez.

Donc quand les sympathisants disent que Hollande a "fait le job", ce n'est pas de la méthode Coué, mais plus simplement l'énonciation d'une vérité universelle auto-énonciatrice.
sam75
- 14/09/2012 - 17:05
Pas tout a fait d'accord
Dire que Hollande a fait le job relève de la méthode Coué, et si les collaborateurs se rassurent comme ils peuvent, les Français eux ne partagent pas du tout ce sentiment.
Quand a Ayrault, il est encore pire que Cresson, ce qui n'est pas peu dire;
Quand a prendre Aubry comme premier ministre, Hollande aurait peur de se faire marcher dessus.
Vincennes
- 14/09/2012 - 15:09
@CN.."pitié pitié pas de réelection d'Hollande dans 4ans8mois"!!
"il faut censurer les journalistes de gauche" écrivez vous...... tout à fait OK et d'ailleurs, perso, j'enregistre Calvi, Taddei afin de ne pas leur donner d'audimat tout en me tenant informé de leurs actions néfastes sur les chaines publiques.
Ecrivons, en masse, à R.Phimlin (et non Thuillier qui imposent ses poulains) pour lui faire part du dépassement de la "ligne jaune" de ces journaleux qui envahissent les chaines publiques.....comme les communiquants envahissent l'Elysée......+ de 200 selon certaines sources. Je suis en train de vérifier et je le ferai circuler.
Un joli verrouillage est mis en place via Pigasse dont la bque Lazard vient d'être choisie par le Gvt alors qu'il est, également, Homme de Presse actionnaire du Monde, rue 89, Médiapart (ce cher Pleynel qui a fait le sale boulot pendant la campagne présidentielle et qui se fait tout petit depuis) Huffington Post où bosse Anne Sinclair sans oublier les Inrocks où il a nommé comme Directrice Pulvar (maitresse de Montebourd)