En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Reuters
alain Juppé va-t-il devenir l'arbitre du match Copé-Fillon ?
Au-dessus des partis
Alain Juppé : le "Poulidor" de la droite française tiendra-t-il sa revanche en arbitrant l'élection à la tête de l'UMP ?
Publié le 03 septembre 2012
Alain Juppé a annoncé qu'il ne serait pas candidat à la présidence de l'UMP. Acteur incontournable de la droite française, va-t-il pouvoir jouer un rôle d'arbitrage entre François Fillon et Jean-François Copé ?
Thomas Guénolé est politologue et maître de conférence à Sciences Po. Son dernier livre, Islamopsychose, est paru aux éditions Fayard. Pour en savoir plus, visitez son site Internet : thomas-guenole.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thomas Guénolé
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thomas Guénolé est politologue et maître de conférence à Sciences Po. Son dernier livre, Islamopsychose, est paru aux éditions Fayard. Pour en savoir plus, visitez son site Internet : thomas-guenole.fr
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Juppé a annoncé qu'il ne serait pas candidat à la présidence de l'UMP. Acteur incontournable de la droite française, va-t-il pouvoir jouer un rôle d'arbitrage entre François Fillon et Jean-François Copé ?

Alain Juppé a annoncé qu’il ne serait pas candidat à la présidence de l’UMP. Va-t-il devenir l’arbitre du match Copé-Fillon ?

Thomas Guénolé : A priori non. Les arbitres seront plutôt les autres candidats, s'il y en a et si leurs scores cumulés suffisent à nécessiter un second tour de vote. Concrètement, c'est surtout comme chef incontesté de la droite du sud-ouest qu'Alain Juppé peut avoir une influence : son choix entraînera probablement les militants de cette partie du pays. Il exerce aussi sur un certain nombre de sympathisants de la droite une sorte de magistère moral, qui peut déplacer des voix.

Il vient de déclarer que l’islamophobie est un des "points de clivage fondamentaux". Vise-t-il indirectement Jean-François Copé qui avait lancé le débat de sur l’identité national ?

C'est plus nuancé car les deux favoris sont allés sur ce terrain. Pour ne prendre que deux exemples, Jean-François Copé a été la cheville ouvrière du débat sur la laïcité assez vite transformé en débat sur l'islam ; François Fillon a conseillé aux communautés musulmane et juive d'abandonner leurs traditions d'abattage rituel.

On peut donc prendre ces propos d'Alain Juppé comme un avertissement sur la ligne rouge qu'il ne faut pas dépasser pour ne pas le pousser dans les bras de l'autre favori. Cela étant, François Fillon ayant toujours manifesté une réticence à suivre la ligne du discours de Grenoble, contrairement à Jean-François Copé, l'avertissement s'adresse davantage au second qu'au premier.

Même s'il avait annoncé qu'il ne se prononcerait pas sur un candidat, ses positions politiques et son tempérament laissent penser qu'il est plus proche de François Fillon...

Impossible à ce stade d'anticiper son choix. Alain Juppé a tout de même des différences importantes avec François Fillon. En particulier, le souverainisme est un point important du "fillonnisme", alors qu'Alain Juppé est un fédéraliste européen convaincu. Cela étant, il est incontestablement moins à droite que Jean-François Copé, notamment sur l'immigration, la sécurité ou l'islam. En fait, dans le ciel des idées, Alain Juppé est un mélange entre deux droites, la droite libérale et la droite sociale, dont Jean-François Copé et François Fillon sont justement les champions respectifs.

Alain Juppé s’efface-t-il pour mieux revenir comme recours pour la droite en 2017 ? A-t-il réellement renoncé à ses ambitions ?

C'est peu probable. En 2017, il aura 72 ans.

Alain Juppé n’est-il pas passé à côté de son destin politique ? Est-il condamné à être un vieux sage ?

Je pense que dans son caractère, Alain Juppé est fondamentalement un bras droit : le meilleur n°2 possible à droite, mais pas un n°1. Ce sont de fait des rôles différents dans une équipe au pouvoir. Aussi a-t-il eu une brillante carrière politique comme bras droit de Jacques Chirac, pour le gouvernement comme pour le parti, avant d'être brièvement bras droit de Nicolas Sarkozy pour la politique extérieure. Il n'est donc pas passé à côté de son destin politique : au contraire, il a pleinement réalisé son potentiel. Pour l'avenir, comme Raymond Barre avant lui, le magistère moral est son sort le plus probable. Ce magistère moral sera probablement son rôle principal.

Propos recueillis par Alexandre Devecchio

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
02.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
05.
Quand les tabloïds britanniques s’inquiètent de voir Paris livrée aux bandes pendant la fête de la musique : fantasme de no-go zones ou début de réalité ?
06.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
07.
« L'homme-arbre » demande à être amputé
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
04.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
01.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
02.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
05.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
06.
Nominations européennes: le jeu dangereux d’Emmanuel Macron face à l’Allemagne
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
goug
- 04/09/2012 - 11:21
que la droite rétablisse enfin la double peine !
condamné .... expulsé .... de la vie politique DÉFINITIVEMENT !!!!
Rosine
- 03/09/2012 - 18:39
Poulidor n'a jamais été condamné en justice
que je sache
De France et de plus loin
- 03/09/2012 - 16:41
Avec le reportage de canal
Avec le reportage de canal plus sur l'affaire Takiedinne et le rôle qu'à joué Copé, je pense que Juppé n'a plus grand chose à arbitrer. Fillon va gagner!